Indicateurs réseaux et services mobiles

Abonnés mobiles (T1 2019)

Historique de l'observatoire

Retrouvez toutes les versions antérieures de cet observatoire

Accéder à l'historique

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.

Principaux résultats

Le rythme d'accroissement du nombre de cartes SIM ralentit depuis un an

Le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s'élève à 75,8 millions au 31 mars 2019. La progression est de 140 000 ce trimestre soit une croissance pratiquement divisée par trois par rapport à celle du premier trimestre 2018. Ainsi, le rythme annuel de croissance ralentit depuis un an, mais plus intensivement ces deux derniers trimestres. Cette tendance est due principalement à une plus faible dynamique du marché post-payé : +0,4 de croissance trimestrielle nette au premier trimestre 2019 contre +1,1% au premier trimestre 2018. En outre, le recul du marché prépayé se poursuit depuis le milieu de l'année 2012 (-1,5% en un an ce trimestre).

Les opérateurs mobiles virtuels portent la totalité de la croissance en métropole

En métropole, le parc s'est accru de 130 000 cartes au cours du premier trimestre 2019 contre 370 000 un an auparavant. Cette croissance relativement faible est principalement due à une moindre progression du segment post-payé (+260 000 contre +680 000 au premier trimestre 2018), alors que l'érosion du marché prépayé est moins rapide ce trimestre (-130 000 contre -310 000 au premier trimestre 2018). Cet affaiblissement de la dynamique de marché se traduit également par un net recul du volume de numéros mobiles conservés par les clients suite à un changement d'opérateur : alors qu'il était supérieur à deux millions par trimestre depuis un an, le nombre de numéros portés (1,6 million ce trimestre) chute d'environ 25% en un an pour le deuxième trimestre consécutif.

La totalité de la croissance trimestrielle du parc provient, ce trimestre, des opérateurs virtuels, qui enregistrent 130 000 cartes supplémentaires, pour moitié liée à la progression du nombre de cartes prépayées. La part de marché de ces opérateurs virtuels se situe autour de 11% depuis un plus d'un an. En revanche, le nombre de cartes SIM des opérateurs de réseaux en métropole se stabilise ce trimestre (contre une croissance de 245 000 un an auparavant).

Sur le marché des entreprises, même si la croissance annuelle du nombre de cartes SIM est plus faible que les trimestres précédents, elle reste supérieure à 3% pour le septième trimestre consécutif : 50 000 cartes supplémentaires soit +3,4% au premier trimestre 2019. Sur le marché résidentiel, la croissance annuelle est faible (+0,8% en un an).

En outre-mer, la croissance du nombre de cartes post-payées se confirme

Le nombre de cartes SIM en service dans les départements et collectivités d'outre-mer augmente de 10 000, après une progression de 15 000 le trimestre précédent, grâce à la croissance du marché post-payé. En particulier, à La Réunion, la croissance trimestrielle du nombre forfaits est comprise entre +10 000 et +15 000 chaque trimestre depuis un an et demi.

Le nombre d'objets connectés (cartes MtoM) enregistre un record de croissance

Le nombre de cartes MtoM en métropole s'élève à 19,2 millions au 31 mars 2019. La croissance annuelle est rapide depuis deux ans (supérieure à trois millions chaque trimestre) et elle atteint son plus haut niveau au premier trimestre 2019 avec +3,5 millions.