Indicateurs réseaux et services mobiles

Abonnés mobiles (T2 2019)

Historique de l'observatoire

Retrouvez toutes les versions antérieures de cet observatoire

Accéder à l'historique

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.



Principaux résultats

Le nombre de cartes SIM s'accroît de 200 000 au deuxième trimestre 2019 contre une stabilité un an auparavant

Le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) atteint 76,0 millions au 30 juin 2019. La croissance trimestrielle (+200 000 cartes) est portée par l'activité du marché mobile en métropole, alors qu'un an auparavant, le nombre de cartes SIM n'avait pas progressé. Cette reprise provient à la fois du maintien de la croissance sur le segment post-payé (+370 000 cartes contre +350 000 au deuxième trimestre 2018) et de l'érosion moins intense du marché prépayé, qui diminue de 165 000 cartes contre 355 000 au deuxième trimestre 2018.

Les opérateurs de réseaux mobiles portent la croissance en métropole

En dépit de cette amélioration, le dynamisme du marché en métropole s'affaiblit pour le troisième trimestre consécutif. D'une part, les ventes brutes trimestrielles des opérateurs sur le segment post-payé diminuent d'environ 20% chaque trimestre en rythme annuel. D'autre part, le volume de numéros mobiles conservés par les clients suite à un changement d'opérateur recule, également depuis trois trimestres : 1,4 million de numéros ont été portés au deuxième trimestre 2019, soit une contraction de 31% en un an.

La majeure partie (85%) de la croissance trimestrielle du parc provient ce trimestre des opérateurs de réseaux qui enregistrent 175 000 cartes supplémentaires sur le marché métropolitain contre 30 000 pour les opérateurs virtuels. Néanmoins, cette relative contre performance des opérateurs virtuels masque une dynamique contrastée selon les contrats. Sur le segment post-payé, la croissance trimestrielle de ces opérateurs progresse : elle a plus que doublé par rapport au premier trimestre 2018 (+140 000 cartes). Sur le marché prépayé, le nombre de cartes diminue sensiblement (-110 000). Au total, leur part de marché s'établit à environ 11% depuis près de deux ans.

Sur le marché des entreprises, l'accroissement trimestriel du nombre de cartes se poursuit sur un rythme élevé et dépasse ce trimestre 100 000 cartes supplémentaires, un niveau atteint pour la deuxième fois depuis décembre 2011.

Le segment post-payé se développe à La Réunion

Contrairement aux deux trimestres précédents, le nombre de cartes SIM en service dans les départements et collectivités d'outre-mer n'augmente pas ce trimestre en raison de la contraction du marché des cartes prépayées dans la zone Réunion - Mayotte (-20 000 cartes). En revanche, le marché du post-payé progresse en outre-mer et en particulier à La Réunion où la croissance s'établit à environ 10 000 cartes par trimestre depuis près de deux ans (+12 000 ce trimestre).

Le nombre d'objets connectés (cartes MtoM) atteint près de 20 millions

Depuis deux ans et demi, la croissance annuelle de ces cartes dépasse trois millions (+3,3 millions au deuxième trimestre 2019). Au 30 juin 2019, près de 20 millions d'objets sont connectés aux réseaux mobiles.