Indicateurs réseaux et services mobiles

Abonnés mobiles (T4 2018)

Historique de l'observatoire

Retrouvez toutes les versions antérieures de cet observatoire

Accéder à l'historique

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.

Principaux résultats

Le rythme de croissance de nombre de cartes SIM continue de décélérer au quatrième trimestre 2018

Le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s'élève à 75,6 millions au 31 décembre 2018, soit une croissance de 120 000 au cours du trimestre. Il s'agit de la plus faible progression enregistrée lors d'un quatrième trimestre, et elle a été divisée par trois par rapport au quatrième trimestre 2017. La croissance très modérée ce trimestre provient principalement d'une moindre activité sur le marché post-payé (+510 000 forfaits contre +860 000 au quatrième trimestre 2017), alors que le recul du marché prépayé se poursuit au rythme d'environ -400 000 cartes aux quatrièmes trimestres depuis deux ans.

Des performances contrastées en métropole

En métropole, la dynamique de marché s'affaiblit : le volume de ventes brutes réalisées au cours du trimestre par les opérateurs diminue de près d'un million en un an (3,4 millions ce trimestre). Cet affaiblissement s'observe également au travers du volume de numéros mobiles conservés par les clients suite à un changement d'opérateur : alors qu'il atteignait un niveau exceptionnel, supérieur à deux millions par trimestre depuis un an et autour de 2,4 millions aux quatrièmes trimestres 2016 et 2017, le nombre de numéros portés chute de 26% fin 2018 et s'élève à 1,8 million.

Au total, l'accroissement du parc en métropole (+ 105 000 cartes contre + 400 000 un an auparavant) provient en totalité ce trimestre de celui des opérateurs de réseaux Ensemble de lignes, de voies de communication, etc., qui desservent une même unité géographique. mobiles qui enregistrent 135 000 cartes supplémentaires, un niveau pourtant inférieur de 100 000 par rapport au quatrième trimestre 2017. Cette moindre performance est liée à une croissance trimestrielle deux fois plus faible du parc post-payé (+365 000 contre +750 000 fin 2017), compensée en partie par un recul bien inférieur du nombre de cartes prépayées en service (-225 000, après -510 000 fin 2017). A l'inverse, le nombre de cartes des opérateurs mobiles virtuels (7,9 millions) diminue de 30 000 au cours du trimestre, en raison du recul important du nombre de cartes prépayées. En revanche, la progression sur le marché post-payé est plus soutenue qu'un an auparavant (+120 000 cartes contre +90 000). La part de marché de ces acteurs s'est stabilisée à 11% environ depuis un an.

Le marché des entreprises n'est pas impacté par cette accalmie. La croissance annuelle du nombre de cartes SIM reste élevée, supérieure à 3% depuis un an et demi (contre +1,2% sur le segment résidentiel).

En outremer, le nombre de cartes progresse après une année pratiquement stable

Dans les départements et collectivités d'outre-mer, le nombre de cartes SIM progresse ce trimestre de 15 000. Cet accroissement provient à la fois du marché post-payé, dynamique depuis un an et en particulier à la Réunion, et d'un repli moins soutenu du parc prépayé ce trimestre.

Le nombre d'objets connectés (cartes SIM MtoM) croît à un rythme élevé depuis deux ans

Le nombre de cartes MtoM en métropole s'élève à 18,2 millions au 31 décembre 2018. La croissance annuelle atteint ou dépasse trois millions depuis deux ans (+3,3 millions au quatrième trimestre 2018).