Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.

Principaux résultats

Après un trimestre de stabilisation, le nombre de cartes SIM repart à la hausse au troisième trimestre 2018, pour les opérateurs de réseau comme pour les opérateurs virtuels

Le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s'élève à 75,5 millions au 30 septembre 2018. Après une stagnation au deuxième trimestre 2018, le nombre de cartes en service sur le marché mobile est à nouveau croissant avec 530 000 cartes supplémentaires par rapport au 30 juin 2018. Néanmoins cette progression reste en dessous de celle observée un an auparavant (+695 000 cartes). La croissance du nombre de cartes provient exclusivement du marché post-payé (+615 000 forfaits ce trimestre contre +795 000 au troisième trimestre 2017). Toutefois, le recul du marché prépayé, ininterrompu depuis le début de l'année 2012, est limité ce trimestre avec -80 000 cartes après des baisses supérieures à 300 000 au cours des trois trimestres précédents.

Le nombre de cartes mobiles en métropole (72,9 millions fin septembre 2018) augmente de 535 000 en un trimestre. Plus de 80% de cette croissance est réalisée par les opérateurs de réseauxréseaux mobiles (ORM), avec 440 000 cartes supplémentaires (contre 95 000 le trimestre précédent). Le nombre de cartes des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) s'élève à 7,9 millions, représentant près de 11% du marché mobile, et progresse ce trimestre de 90 000, principalement grâce aux ventes sur le segment de marché du prépayé.

En métropole, la croissance annuelle du marché résidentiel ralentit pour le deuxième trimestre consécutif, à un rythme inférieur à 2% (+1,6% au troisième trimestre 2018). Celle des entreprises, est, depuis près de quatre ans, supérieure à la croissance du marché résidentiel et dépasse 3% depuis cinq trimestres (+3,3% au troisième trimestre 2018).

Dans les départements et collectivités d'outre-mer, si le nombre de cartes SIM est pratiquement stable depuis près de deux ans, à 2,6 millions, la structure du marché se modifie : le nombre de cartes prépayées représente encore une part importante du marché mobile en outremer (38% contre 13% en métropole) mais diminue régulièrement au profit du marché post-payé

Le nombre de numéros conservés par les clients lors d'un changement d'opérateur dépasse les deux millions depuis un an

Indicateur du degré de fluidité du marché mobile, le nombre de numéros conservés lors d'un changement d'opérateur dépasse les deux millions pour le quatrième trimestre consécutif (2,1 millions ce trimestre, soit une croissance de près de 20% en un an). Le passage d'un opérateur à un autre est facilité par l'accroissement, continu depuis 7 ans, de la proportion de clients résidentiels libres d'engagement vis-à-vis de leur opérateur mobile représentant trois forfaits sur quatre fin septembre 2018. Toutefois, le rythme de progression de ces forfaits résidentiels sans engagement s'est ralenti : +2,6 millions en un an au troisième trimestre 2018 contre +4,2 millions au troisième trimestre 2017.

Le nombre d'objets connectés (cartes SIM MtoM) augmente de 3 millions en un an

Le nombre de cartes MtoM s'élève à 17,2 millions au 30 septembre 2018. Le développement de ce type de cartes SIM reste dynamique en métropole, avec une croissance annuelle qui atteint ou dépasse trois millions depuis près de deux ans (+3,0 millions au troisième trimestre 2018).