Indicateurs réseaux et services mobiles

Abonnés mobiles (T4 2021)

Historique de l'observatoire

Retrouvez toutes les versions antérieures de cet observatoire

Accéder à l'historique

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.



Principaux résultats

Le nombre de cartes SIM en service en France franchit la barre des 80 millions, après une année 2021 de croissance élevée.

Au 31 décembre 2021, le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) atteint 80,4 millions. L’accroissement trimestriel du nombre de ces cartes progresse pour le quatrième trimestre consécutif (+ 590 000 en un trimestre). Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, le nombre de cartes SIM augmente de 2,1 millions en un an, une croissance inégalée depuis 2014.
La croissance trimestrielle du nombre de cartes SIM provient intégralement du marché post-payé, dont le nombre de cartes s’accroît de 610 000 cartes ce trimestre contre + 540 000 cartes au quatrième trimestre 2020. En revanche, alors que la progression du nombre de cartes prépayées avait momentanément repris au cours des deux derniers trimestres, celle-ci se contracte à nouveau légèrement (- 21 000 cartes en un trimestre).

En métropole, la consolidation du marché se poursuit.

Sur le marché métropolitain, le taux de croissance du nombre de cartes SIM est supérieur à 2,5 % pour le troisième trimestre consécutif, en raison à la fois du maintien du nombre de ventes nettes post-payées à un niveau élevé et du recul modéré du nombre de cartes prépayées ce trimestre. La part de marché des opérateurs de réseau mobile s’élève à 92,1 % au quatrième trimestre 2021, à la suite de plusieurs rachats d’opérateurs mobiles virtuels au cours de l’année. Cette proportion était inférieure de près de 4 points un an auparavant.

La dynamique de marché progresse depuis un an à la faveur du rebond de l’activité économique. Le nombre de numéros portés augmente ce trimestre de 9,2 % en un an, contre + 2,6 % au quatrième trimestre 2020. Cette augmentation intervient parallèlement à une croissance des ventes brutes de 4,9 % en un an, qui s’élèvent à 5,3 millions au quatrième trimestre. La part des utilisateurs mobiles qui ne sont pas ou plus engagés chez leur opérateur mobile progresse également de 2,0 points, niveau qui n’avait pas été observé depuis dix-huit mois, pour atteindre 73,6 % au 31 décembre 2021. Cet accroissement provient de la généralisation progressive d’offres sans engagement à partir du deuxième semestre 2021.

Sur le marché des entreprises, la croissance annuelle du nombre de cartes SIM, élevée depuis le début de l’année, ralentit sensiblement au quatrième trimestre pour s’établir à + 6,1 %. Elle se maintient toutefois à un taux supérieur à ceux enregistrés au cours des quatre années précédentes. Au 31 décembre 2021, le nombre de cartes SIM s’établit à 10,3 millions et représente 13 % du nombre total de cartes SIM en métropole.

En outre-mer, le taux de croissance dépasse 3 % ce trimestre.

Dans les départements et régions d’outre-mer, la croissance du nombre de cartes SIM progresse encore ce trimestre (+ 3,3 % en un an), un taux allant de + 2,3 % en Martinique à + 5,7 % en Guyane. Alors que le nombre de cartes SIM avait reculé en 2020 en raison de la crise sanitaire, il s’élève, au 31 décembre 2021, à près de 2,7 millions, un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 2015. Cette progression s’explique par une croissance soutenue du nombre de forfaits (+ 34 000 cartes en un trimestre), tandis que le nombre de cartes prépayées augmente pour la première fois en quatre ans (+ 9 000 en un trimestre). Néanmoins, en raison du recul du nombre de cartes prépayées ces quatre dernières années, leur proportion diminue encore, de près de 3 points en un an, pour s’établir à 27 % du nombre total de cartes en service.