Indicateurs réseaux et services mobiles

Abonnés mobiles (T2 2020)

Historique de l'observatoire

Retrouvez toutes les versions antérieures de cet observatoire

Accéder à l'historique

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.



Principaux résultats

Le nombre de cartes SIM diminue pour le deuxième trimestre consécutif, mais faiblement ce trimestre

Le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s’élève à 77,0 millions au 30 juin 2020. Le recul s’établit à -25 000 cartes, contre -125 000 au premier trimestre 2020, à comparer à une progression de 205 000 cartes un an auparavant. Cette baisse limitée résulte d’une croissance significative de nombre de cartes SIM post-payées, avec 475 000 cartes supplémentaires contre +385 000 au deuxième trimestre 2019, un peu plus que compensée par la contraction du nombre de cartes SIM prépayées. En effet, le fort recul observé le trimestre précédent s’intensifie au deuxième trimestre 2020 : -500 000 cartes prépayées contre -420 000 au cours du premier trimestre 2020.

En métropole, le nombre de cartes SIM progresse chez les opérateurs de réseaux et recule nettement chez les MVNO

En métropole, la quasi-stabilité du nombre de cartes SIM masque de fortes disparités entre les opérateurs : le parc des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) chute de 170 000 au cours du deuxième trimestre 2020 alors que le nombre de cartes SIM en service chez les opérateurs de réseau augmente de 165 000. Cela s’explique principalement par une proportion importante de cartes prépayées chez les opérateurs virtuels (45%) par rapport aux opérateurs de réseaux (5%), secteur d’activité en fort recul au cours du deuxième trimestre 2020. En outre, le nombre forfaits des MVNO progresse faiblement ce trimestre (+40 000 cartes contre +140 000 un an auparavant). Au total, l’accroissement trimestriel du nombre de cartes SIM post-payées en métropole (+455 000) provient pour 91% de l’accroissement de celui des opérateurs de réseaux.

Depuis près de deux ans, le nombre de numéros conservés lors d’un changement d’opérateur se contracte (1,2 million ce trimestre, -13% en un an). Pour le deuxième trimestre consécutif, le recul du nombre de numéros portés provient essentiellement de la baisse de l’activité pendant les deux mois de confinement. Autre indicateur de la baisse de l’activité au cours de cette période, le volume de ventes brutes chute de 26% en un an ce trimestre et particulièrement sur le segment prépayé (-40%).

Sur le marché des entreprises, le nombre de cartes SIM progresse plus fortement qu’un an auparavant (+125 000 cartes au cours du trimestre, contre + 100 000 un an auparavant) mais cette progression masque également une baisse forte de l’activité au cours de confinement : les volumes de ventes brutes et de résiliations ont fortement diminué.

En outre-mer, la contraction du nombre de cartes SIM est identique au premier trimestre 2020

Pour le deuxième trimestre consécutif, le nombre total de cartes SIM en service dans les départements et collectivités d’outre-mer (2,6 millions fin juin 2020) se contracte de 20 000 cartes. Ce repli est entièrement dû à la baisse du nombre du parc prépayé (-35 000 cartes ce trimestre), la croissance du nombre de cartes SIM post-payées restant identique à celle enregistrée au deuxième trimestre 2019 (+20 000 cartes). Le recul global du nombre de cartes est généralisé à tous les départements d’outre-mer, à l’exception de la Martinique où le nombre de cartes se stabilise ce trimestre.

Le segment de marché de l’internet des objets (MtoM) subit également un ralentissement de son activité

Alors qu’un ralentissement avait déjà été observé le trimestre dernier, la baisse de l’activité économique lors du confinement a significativement freiné la croissance du marché MtoM (+105 000 cartes supplémentaires ce trimestre contre +655 000 il y a un an).