La neutralité de l'internet

La boite à outils de l’Arcep

Notre chantier neutralité du net :

Garantir le plein respect du règlement sur l’internet ouvert tout en développant une connaissance fine de la qualité de service fixe à travers une démarche de co-construction.

En savoir plus sur la feuille de route stratégique de l’Arcep

Les outils mobilisés par l’Arcep

Afin de veiller à la neutralité du net, l’Arcep s’est dotée d’une boîte à outils lui permettant de disposer d’une vue d’ensemble des pratiques du marché sur les quatre pierres angulaires du règlement sur l’internet ouvert : les pratiques commerciales, les gestions de trafic, les services spécialisés et les obligations de transparence.

L’outil de détection Wehe

Depuis novembre 2018, l’Arcep met à la disposition du grand public un outil de détection dénommé Wehe. Développé en partenariat avec la Northeastern University et fondé sur un code en open source, cet outil de mesure analyse le trafic généré via l’application pour déterminer si l’opérateur est susceptible de brider ou prioriser certains flux.

Techniquement, le test s’effectue en deux étapes. Premièrement, l’outil simule l’utilisation d’un service afin de mesurer comment un FAI traite  le trafic réel issu de ce service. Deuxièmement, l’outil simule à nouveau le même trafic mais en remplaçant le contenu en clair (nom de l’application et des serveurs utilisés, etc.) par un contenu chiffré invisible pour le FAI. L’application compare ensuite les débits mesurés à ces deux étapes et répète à nouveau le test pour éliminer au maximum l’impact de l’état conjoncturel du réseau. En cas de dissemblance entre les deux simulations, il est possible de soupçonner l’existence d’une mesure de gestion de trafic mise en œuvre par le FAI.

Disponible sous Android et iOS, l’outil est mis à disposition en français afin d’être le plus largement accessible. Afin de toujours mieux refléter les usages, la liste des services testés a été étendue début 2020 en intégrant plusieurs services de visioconférences et plusieurs plateformes françaises de streaming vidéo.

L’Arcep a également souhaité que l’outil Wehe soit doté d’une fonctionnalité supplémentaire de détection des blocages de ports logiciels.

En effet, l’accès à certains services ou applications en ligne s’effectue au moyen d’un port logiciel spécifique dont un éventuel blocage, bridage ou priorisation, pourrait affecter les modalités d’accès au dit service par l’utilisateur final.