Professionnels

Startups / Entrepreneurs

J'alerte l'Arcep

Une plateforme pour connaitre vos voies de recours et aider l'Arcep à cibler son action

Le mode d'emploi

L’Arcep, alliée des entrepreneurs

Faire en sorte que les réseaux internet fixes et mobiles soient un terreau fertile pour l’innovation est l’un des objectifs assignés à l’Arcep. Dans sa revue stratégique, l’Autorité a choisi d’en faire l’une de ses quatre priorités. Ce « prisme pro innovation » conduit par exemple le régulateur à abaisser les barrières à l’expérimentation et à protéger les innovateurs par une attitude de neutralité laissant les technologies nouvelles évoluer jusqu’à leur adoption éventuelle par le marché.
Que vous soyez entrepreneur, PME, association ou grande entreprise, l’Arcep apporte des réponses sur mesure à vos besoins en fréquences et vous permet de bénéficier d’un « bac à sable règlementaire » pour vos expérimentations.

Masterclass 5G à Station F : le replay
Le 12 juillet 2019, l'Arcep a participé à la Masterclass French Tech Central à Station F en présence de l'Anfr et de la SNCF sur les opportunités de la 5G.
Pendant 1h30, faites le point avec le replay vidéo et les slides de la présentation de l'évènement !

La vidéo
Les slides (pdf - 2.66 Mo)

Fréquences 5G

L'Arcep publie le résultat final de la procédure d’attribution 5G dans la bande 3,4 - 3,8 GHz. Pour rendre compte de l’avancée des déploiements et informer élus et citoyens de son arrivée sur le territoire, l’Arcep crée un observatoire dédié.


  1. Régulation par la data

    Régulation par la data

    L’Arcep présente le bilan annuel de sa plateforme « J’alerte l’Arcep » : enseignements et actions du régulateur

  2. Fréquences

    Fréquences - Métropole

    L’Arcep lance une consultation publique sur la demande de levée de la restriction de service de la société Bolloré Telecom pour ses autorisations d’utilisation de fréquences en bande 3400 - 3490 MHz

  3. Outre-mer

    Partage de réseaux mobiles

    Accord de mutualisation de réseaux mobiles entre Digicel et Free Caraïbe dans les Antilles et en Guyane : l’Arcep estime qu’il n’est pas nécessaire de demander la modification du contrat