Indicateurs réseaux et services mobiles

Abonnés mobiles - les chiffres du 1er trimestre 2022

Historique de l'observatoire

Retrouvez toutes les versions antérieures de cet observatoire

Accéder à l'historique

Les données trimestrielles relatives aux chiffres d'affaires et aux trafics sont publiées trois mois après la fin du trimestre dans l'observatoire des marchés des communications électroniques en France (résultats définitifs). Sauf mention contraire, les indicateurs sont en millions d'unités.



Principaux résultats

L’accroissement annuel du nombre de cartes SIM s’établit pour le deuxième trimestre consécutif à 2,2 millions, un niveau inégalé depuis 2014.

Au 31 mars 2022, le nombre de cartes SIM en service en France (hors cartes MtoM) s’élève à 80,7 millions. Ce nombre augmente de 290 000 cartes en un trimestre, soit un rythme de croissance supérieur au premier trimestre 2021 (+250 000 cartes). Ainsi, l’accroissement annuel du nombre de cartes SIM se maintient à un niveau élevé de + 2,2 millions en France, un niveau qui n’avait pas été observé depuis 2014.

La croissance trimestrielle du nombre de cartes SIM est intégralement portée par le marché post-payé. Le nombre de cartes sur ce segment de marché progresse de 460 000 au cours du trimestre, soit une croissance supérieure d’environ 35 000 cartes par rapport au premier trimestre 2021. Le recul du nombre de cartes SIM sur le segment prépayé reprend à un rythme équivalent à celui du premier trimestre 2021 (-170 000 cartes en un trimestre), après une quasi-stagnation au cours des neufs derniers mois de l’année 2021.

En métropole, la proportion de forfaits résidentiels libres d’engagement atteint 80 %.

Sur le marché métropolitain, le taux de croissance du nombre de cartes SIM s’élève à + 2,8 %, soit 1 point supplémentaire par rapport au premier trimestre 2021. Cette croissance élevée s’explique à la fois par la progression soutenue du segment post-payé (+ 3,1 % en un an ce trimestre) et par la contraction modérée du nombre de cartes prépayées depuis le deuxième trimestre 2021. En outre, l’accroissement du nombre de cartes SIM dédiées exclusivement aux usages internet ralentit fortement ce trimestre, + 30 000 cartes en un an, après s’être particulièrement intensifié durant la période de crise sanitaire, jusqu’à atteindre 100 000 cartes supplémentaires au premier trimestre 2021.

Un an après le rebond intervenu au cours du premier semestre 2021, la dynamique de marché se poursuit : la proportion d’abonnements résidentiels libres d’engagement augmente de près de 3 points en un an et atteint 80%.

L’accroissement trimestriel du nombre de cartes SIM est porté en totalité par les opérateurs de réseau mobile, tandis que le parc des opérateurs virtuels se contracte de 40 000 cartes au cours du trimestre. La part de marché des opérateurs de réseau mobile s’établit au premier trimestre 2022 à 92,2 %, une part supérieure de 1,2 point au premier trimestre 2021, principalement en raison du rachat par des opérateurs de réseau de plusieurs opérateurs de réseau mobile virtuels au cours de l’année précédente.

Sur le marché des entreprises, la croissance annuelle du nombre de cartes SIM dépasse depuis un an les 6 %. Ainsi, au 31 mars 2022, le nombre de cartes SIM s’établit à 10,5 millions et représente 13,5 % du nombre total de cartes SIM en métropole.

En outre-mer, la croissance annuelle se maintient à +3,3 %.

En outre-mer, la croissance annuelle du nombre de cartes SIM se maintient à 3,3 % pour le deuxième trimestre consécutif. Portée par l’ensemble des départements et régions d’outre-mer, elle atteint jusqu’à + 6,8 % en Guyane. Avec 16 000 cartes supplémentaires en un trimestre, le nombre de cartes SIM s’élève à 2,7 millions au 31 mars 2022.

Comme au trimestre précédent, cette croissance soutenue s’explique par le moindre repli du marché prépayé, qui diminue de 6,4 % en un an ce trimestre (contre -14,3 % au premier trimestre 2021), retrouvant ainsi un taux proche de ceux d’avant la crise sanitaire. Le marché post-payé, dont l’accroissement est particulièrement élevé depuis un an, progresse parallèlement à un rythme stable de + 7,2 % en un an, pour atteindre près de 2 millions de cartes à la fin du trimestre. Ainsi, la part des forfaits progresse de 3 points en un an et représente 74 % du parc de cartes SIM en outre-mer.