Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 2 mai 2014

RÉGULATION

Marché unique européen

• Italian presidency to support Parliament-backed telecoms reform. The incoming Italian presidency of the European Union is ready to support the European Parliament-backed overhaul of EU telecoms rules, despite widespread criticism of the plan from governments and leading operators. "No proposal is perfect, but the timing is tight," said Italy's deputy permanent representative at the EU, Marco Peronaci. (Euractiv)

Mutualisation des réseaux mobiles

• Orange attaque l’accord SFR / Bouygues Telecom devant l’Autorité de la concurrence. Orange formule plusieurs griefs à l’encontre de l’accord de mutualisation Bouygues/SFR. D’abord, il serait anti-concurrentiel car son périmètre est très large. Il concerne 57 % de la population, soit au moins 80 % du territoire. Si l’on y ajoute les zones « blanches » où les trois principaux opérateurs mutualisent déjà leur réseau, la concurrence par les infrastructures prévue par les textes ne s’exerce plus que sur 4 % du territoire. Ensuite, Orange critique le mode de mutualisation : un déploiement par grandes plaques, où un seul opérateur gère de A à Z chaque région pour le compte de son concurrent. Orange craint par ailleurs que Bouygues et SFR aillent plus loin que ce qui a été annoncé, et qu’ils partagent leurs fréquences, notamment les précieuses fréquences 800 MHz permettant de couvrir de vastes zones en 4G. (Les Echos, La Tribune, Le Figaro)

• L’ARCEP indique pour sa part avoir auditionné les 4 opérateurs mobiles, début mars. Elle précise avoir posé aux 2 signataires des « questions complémentaires » et indique attendre les réponses (AFP)

Neutralité de l’internet

• Internet users mobilize as FCC prepares net neutrality plan. Technology companies opposed to the idea of broadband providers charging extra to reach customers at the fastest speeds are quietly plotting their strategy to fight it. One option is to mobilize their millions of users to do the talking. Among the largest Internet companies, most are staying quiet until the FCC briefs them on the proposal Friday and are referring questions to the Internet Association, a two-year-old trade group representing Google, Yahoo, Netflix and others. But officials inside the companies who follow government policy say they are considering mobilizing a grass-roots campaign to rally public opinion around the idea that the Internet's pipes should be equally open for all. (The WSJ)

• Netfix brings net neutrality concerns to U.S. regulators. After weeks of public outcry, Netflix brought its concerns about Internet neutrality directly to U.S. regulators this week in meetings with Federal Communications Commission staff. The video streaming company has been outspoken in its push to do away with fees that content companies pay Internet service providers to deliver their video and other data to consumers. (Reuters)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Portrait

• Xavier Niel, le triomphe du hacker. Le patron de Free agite le monde des affaire depuis plus de 20 ans. Le milliardaire, qui fait désormais partie des 10 premières fortunes françaises, investit dans des projets, lucratifs ou pas. Retour sur une irrésistible ascension (Le Monde)

Consolidation du marché français

• « SFR n’aurait valu que 11 milliards d’euros en Bourse » Jean-René Fourtou, le président du conseil de surveillance de vivendi, a confirmé qu’il démissionnera à l’issue de l’assemblée générale du 24 juin 2014 (La Tribune)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Consolidation du marché européen

• Telefonica Deutschland a amélioré ses concessions en vue d'obtenir le feu vert de l'Union européenne à son projet d'OPA sur E-Plus, la filiale de KPN en Allemagne, a déclaré un porte-parole du groupe de télécoms. Selon les sources, la première proposition n'était pas suffisante pour permettre l'émergence d'un quatrième opérateur mobile en Allemagne pour remplacer E-Plus, condition requise pour calmer les inquiétudes de la Commission. Cette OPA est examinée de près par Bruxelles car elle ramènerait de quatre à trois le nombre d'opérateurs en Allemagne, premier marché des télécommunications en Europe. La Commission européenne sollicite maintenant de nouvelles réactions de la part de tiers, leur ayant donné jusqu'au 5 mai pour le faire. Elle doit se prononcer sur cette OPA d'ici au 23 juin. (Reuters, L’Agefi)

Fréquences / Enchères / Etats-Unis

• Verizon to FCC : restrictions on airwaves auction are unjust. Verizon has urged regulators not to restrict how much it can buy in next year's auction of wireless spectrum, saying such a limit would subsidize the smallest national carriers and their foreign owners. FCC Chairman Tom Wheeler recently proposed rules for the complex sale of valuable airwaves scheduled for mid-2015. The rules would reserve part of the spectrum in each market for wireless carriers that do not already have dominant blocks of low-frequency airwaves there. That would benefit the No. 3 and No. 4 carriers, Sprint Corp and T-Mobile US Inc, by limiting the two biggest carriers, Verizon and AT&T, which dominate the highly valued low-band spectrum. (Reuters)

• No gobbling at Airwaves Auction, T-Mobile and Sprint Say. T-Mobile US Inc. and Sprint Corp. are pressing U.S. officials to lock in rules that would save them $2 billion or more by blocking bigger rivals from gobbling up smartphone airwaves at an auction next year.(Bloomberg.com)

Opérateurs

Belgique

• Le groupe belge de télécommunications Belgacom a annoncé mercredi la finalisation de la vente de sa filiale Telindus France à Vivendi (AFP)

Mexique

• Le bénéfice net de l'entreprise mexicaine de télécommunications America Movil, propriété du magnat Carlos Slim, a chuté de 48,3% au premier trimestre 2014 par rapport à la même période de l'année précédente (AFP)

Egypte / Algérie

• Le milliardaire égyptien Naguib Sawiris a décidé de maintenir une procédure d'arbitrage contre l'Etat algérien qui vient de s'emparer de 51% des parts de l'opérateur de téléphonie mobile Djezzy auprès du groupe russo-norvégien Vimpelcom (AFP)

Japon

• Le groupe de télécommunications japonais KDDI a annoncé mercredi un bond de 33% de son bénéfice net au cours de l'exercice 2013-2014, une prouesse qu'il espère réitérer cette année (2014-2015) en dépit d'une concurrence extrêmement féroce.(AFP)

Etats-Unis

• ATT serait prêt à débourser 40 milliards de dollars pour racheter l’opérateur de télévision par satellite DirectTV (Les Echos, Wall Street Jrnl)

Equipementiers

Apple

• Apple finance ses rachats d’actions par un méga-emprunt. Les investisseurs se ruent sur les dettes émises par les entreprises (Les Echos)

• La Chine et le Japon sauvent l’iPhone. L’érosion des ventes de l’iPhone pesait sur le cours de l’action d’Apple. Jusqu’au rebond de la semaine dernière… (le Nouvel Economiste, AFP)

Nokia

• Nokia renoue avec les bénéfices grâce à sa division d’équipements de réseaux. Le finlandais a confirmé à sa tête l’actuel président, Rajeev Suri (Le Monde)

• Stephen Elop, patron de Nokia de 2010 à 2014, quitte la société avec 24,2 millions d’euros en poche (Les Echos)

Intel

• Le géant des puces informatiques américain Intel va investir 4,1 milliards d'euros pour moderniser ses installations de production en Israël, a indiqué jeudi le ministre de l'Economie, Naftali Bennett. (AFP)

INTERNET

Google/Etats-Unis

• Google faces antitrust lawsuit on US mobile internet search (Reuters)

Réseaux sociaux

• Le plan de bataille de Facebook sur les mobiles. Le réseau social va devenir un acteur central d’un monde numérique centré sur le smartphone. Facebook a présenté de nouveaux outils améliorant la confidentialité des données de ses membres, susceptibles de l'imposer dans l'univers en expansion des applications pour smartphones. (Le Figaro, AFP)

TECHNOLOGIES

Tablettes

• La croissance est presque tombée au point mort au premier trimestre sur le marché mondial des tablettes, avec des ventes en hausse de seulement 3,9% sur un an (AFP)

CONTENUS

Audiovisuel

• Les trois erreurs politiques d’Olivier Schrameck. Extrait du blog de Samuel Le Goff

Netflix

• Jusqu’où peut-on réguler un service audiovisuel installé au Luxembourg ? Dans un arrêt publié le 30 avril, la Cour de justice de l’UE traite des pouvoirs des États sur les services électroniques installés sur un autre territoire de l’Union européenne. Juste avant l’arrivée de Netflix… (Contexte)

SECTEUR POSTAL

Les OTT attaquent le marché du colis

• Amazon acquiert 25% de Colis Privé. Le géant américain de l'e-commerce vient d'entrer au capital de l'opérateur privé de livraison de colis. Son premier investissement dans une entreprise française. Amazon consacre chaque trimestre un milliard de dollars à financer ses frais de port. Pas étonnant dès lors que se multiplient des rumeurs lui prêtant l'intention de développer son propre service de livraison : aux Etats-Unis, pour diminuer sa dépendance à Fedex et UPS, l'e-commerçant serait en train de tester son propre réseau de livraison du "dernier kilomètre" à New York, Los Angeles et San Francisco. Mais en France, Amazon a opté pour une autre stratégie. Il a en effet signé l'acquisition de 25% du capital de son partenaire Colis Privé. Pour réduire sa dépendance à la Poste, d'une part. Mais aussi, très certainement, pour inciter l'opérateur historique à baisser ses tarifs, sous peine de réduire encore les volumes de colis qu'il lui confie. (Journal du Net)