Pour tous

J'alerte l'Arcep : un geste citoyen pour améliorer les réseaux d’échange

Lancée en octobre 2017, la plateforme de signalement « J’alerte l’Arcep » permet aux particuliers, entreprises et collectivités d’alerter l’Arcep de dysfonctionnements rencontrés dans leurs relations avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux.

En novembre 2020, la plateforme s'est ouverte à de nouveaux publics que sont les développeurs d’applications, les opérateurs télécoms et les associations de consommateurs.

Le secteur de la distribution de la presse, que l'Arcep a pour mission de réguler depuis octobre 2019, a aussi été intégré à la plateforme. Marchands et éditeurs de presse notamment, peuvent dorénavant alerter l’Autorité d’éventuels dysfonctionnements via cette plateforme.

La plateforme offre aux utilisateurs l’opportunité, de faire peser, par un geste citoyen, leur expérience dans la régulation du marché, pour inciter les opérateurs à améliorer leurs services et à développer leurs réseaux. Des fiches-conseils adaptés à leur situation leur sont également proposées en fin de parcours.

Les alertes recueillies permettent à l’Arcep de suivre en temps réel les difficultés rencontrées par les utilisateurs, d’identifier les dysfonctionnements récurrents ou les pics d’alertes. L’objectif étant de cibler son action et de gagner en efficacité dans ses actions de régulation vis-à-vis de ces opérateurs.

« J’alerte l’Arcep »

Un problème avec votre couverture numérique, votre abonnement, votre contrat, la distribution de vos plis ou colis, la distribution de vos journaux ?

Dites-le nous sur J’alerte l’Arcep