Mai

Les titres de la presse du mardi 5 mai 2020

REGULATION

Aménagement numérique du territoire

• L'Arcep : « Nous devons réussir à construire les réseaux du futur comme un bien commun » : dans une interview, Sébastien Soriano, président de l’Arcep évoque le développement de la 5G et l’empreinte environnementale du numérique (lagazettedescommunes.com)

• L'Avicca : dans un courrier adressé à la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, l'Association demande un « nouveau plan pour garantir la résilience numérique de la France », dotés de crédits supplémentaires  / Dans une interview à La Gazette des communes, le président de l'Arcep se dit à la « disposition du gouvernement pour réaliser des chiffrages » sur le surcoût induit par le 100 % fibre, une option qui lui paraît « pertinente ».  (Contexte)

• Fibre et 4G : les collectivités alertent l'État sur des calendriers de déploiement "en péril" et demandent "un nouveau plan global pour assurer la résilience numérique en accélérisant la numérisation de la France" (maire-info.com)

Coopération entre régulateurs /Urgence climatique

• Réunies depuis 2017 au sein d’un groupe informel, huit autorités administratives ou publiques indépendantes, parmi lesquelles l’Arcep, publient aujourd’hui leurs réflexions sur l’urgence climatique et sur les enjeux de régulation que celle-ci représente / L’urgence climatique : un rôle à jouer pour les régulateurs / Les leviers d’action / Les huit autorités (l’Adlc, l’Autorité des marchés financiers, l'Arcep, l’Autorité de régulation des transports, la CNIL, la CRE, le CSA et la HADOPI ) ont intégré les enjeux liés au climat ou à l’environnement dans leurs priorités d’action et travaux. Elles entendent par ailleurs poursuivre leurs réflexions sur les pistes de collaboration identifiées telles que la meilleure compréhension et l’analyse des données climatiques fournies par des acteurs sous la supervision de différentes autorités, la conception d’outils pédagogiques, le renforcement de l’expertise des régulateurs (Communiqué Arcep)

• Extraits: "Les entreprises font face à des exigences de transparence accrues vis-à-vis de leur contribution à la lutte contre le réchauffement climatique et de leur capacité à répondre aux défis stratégiques, techniques, financiers et sociaux qui y sont liés / La régulation par la donnée vient compléter les outils traditionnels du régulateur / Au-delà de la lutte contre le greenwashing, il s’agit de donner au public des points de repère afin que ses décisions correspondent à ses préférences et à ses convictions en matière de lutte contre le réchauffement climatique" (Accord de Paris et urgence climatique : enjeux de régulation-mai 2020-)

• Les autorités publiques et administratives indépendantes publient un document de travail sur leur rôle et leurs outils face aux enjeux climatiques. Réunis depuis 2017 au sein d’un groupe informel, l’Adlc, l’Autorité des marchés financiers, l'Arcep, l’Autorité de régulation des transports, la CNIL, la CRE, le CSA et la HADOPI publient leurs réflexions sur l’urgence climatique et sur les enjeux de régulation que celle-ci représente (Communiqué CSA)             

Pandémie vs traçage numérique

France : Stop Covid "marchera très bien sur iPhone mais aurait pu marcher encore mieux " ; ""Aujourd'hui, on peut se dire qu'on sera prêt pour le 2 juin" : déclare Cédric O, qui a fustigé le comportement d'Apple, "une grande entreprise qui n'aide pas un gouvernement face à la crise" / Le secrétaire d'Etat prévoit que la CNIL puisse également se prononcer sur le sujet d'ici à la fin mai / "Nous entrerons dès la semaine prochaine en phase de test" (bfmtv.com, jdn.com)

• Le gouvernement n'abandonne pas son application, pourquoi elle fait débat ? / Un débat sur les données personnelles et les libertés / Volontariat et anonymat répond le gouvernement / Une appli validée du bout des lèvres par la Cnil / Le protocole "ROBERT" en question / L'application sera-t-elle prête pour le 11 mai ? / L'efficacité  de StopCovid elle aussi très incertaine / Le traçage numérique déjà adopté dans plusieurs pays (Linternaute.com)

• StopCovid : le gouvernement peut-il faire plier Apple et Google ? Le gouvernement est face à un dilemme cornélien. Deux possibilités : recourir à la solution technique préconisée par Apple et Google, au détriment de la souveraineté nationale, ou développer indépendamment son application, au risque que celle-ci ne puisse être déployée sur les smartphones opérés par les deux géants américains (La Tribune)

• Le gouvernement face à la protection des données personnelles, round 2 (L'Opinion)

Le Royaume-Uni teste une application de traçage sur l’île de Wight en vue d’être généralisée dans plusieurs semaines / L’application doit notamment permettre de prévenir quiconque aurait été en contact avec une personne testée positive, en utilisant une technologie Bluetooth économe en énergie. Les informations de localisation seront stockées sur les téléphones des porteurs (AFP)

Le Parlement israélien prolonge la collecte de données sur les citoyens / Le gouvernement devra ensuite encadrer d'une loi ce programme de surveillance --dénoncé comme une atteinte à la vie privée par des associations de défense des droits humains-- sans quoi il sera mis à l'arrêt (lorientlejour.com)

GAFA: Apple et Google dévoilent les conditions d’utilisation de leurs outils de traçage des contacts / Apple et Google avancent sur leurs outils permettant de créer des applications de traçage des contacts. Cette semaine, les deux entreprises ont dévoilé les conditions d'utilisation des outils et des exemples de présentation (numerama.com)

Taxe GAFA

• Coronavirus: La taxation du numérique plus pertinente que jamais, juge Bruno Le Maire  / Le projet finalisé de « taxe GAFA » mondiale est repoussé en octobre. L’OCDE devait annoncer, lundi 4 mai, son intention de décaler de trois mois la présentation de son projet finalisé. Le texte devrait être présenté au G20 finances de Washington en octobre. Le nouvel impôt mondial a vocation à remplacer rapidement les taxes GAFA nationales / La France pourrait y perdre un peu (Reuters, Le Monde)

5G

France : l'ANFR met en place des capteurs autonomes de mesure de l’exposition à Marseille et Nantes afin de surveiller son évolution, notamment en prévision de l’ouverture commerciale de la 5G fin 2020. En fonctionnement depuis début mars, ces capteurs montrent d’ores et déjà des fluctuations de l’exposition entre le jour et la nuit, ainsi que des variations liées à la période de confinement (Communiqué)

Belgique : une plainte au pénal contre le déploiement de la 5G. L’association Lagardère, unité médico-sociale montoise du docteur David Bouillon, a déposé une plainte au pénal, à Mons, contre le déploiement de la 5G. Selon l’ASBL, la procédure d’attribution des fréquences propres à la 5G est illégale (laprovince.be)

UK : O2 threatens legal challenge to UK 5G auction. Mobile operator’s move could potentially delay sale already affected by coronavirus upheaval / O2 wants Ofcom to harmonise the lots of spectrum so that they are contiguous, instead of frequencies being fragmented slices / O2, owned by Spain’s Telefónica, is in talks with Virgin Media, owned by Liberty Global, over a potential merger to create a stronger competitor to BT (Financial Times)

Dans le monde : les spécialistes des télécoms tirent la sonnette d’alarme quant à l’important retard accumulé par les Etats européens en matière de déploiement de la 5G. Si certains  ont décidé de renvoyer l’attribution des fréquences à des jours meilleurs, la Chine et les Etats-Unis ont poursuivi l’installation des infrastructures au cours de la pandémie de Covid-19. De quoi soutenir la reprise de leurs économies respectives après la crise sanitaire (usine-digitale.fr)

Opinion : Dumb Conspiracy Theories Aren’t the Only 5G Headwinds / 5G will still be an economic boon. And perhaps inevitably, Covid-19 has collided with the rollout of the new technology, which ultimately depends on four ingredients: popular acceptance and adoption; the ability to install the equipment; access to capital; and the availability of spectrum / Perhaps the biggest risk to a fast rollout is the availability of spectrum, which is where governments come in. They dedicate a particular tranche of frequencies to 5G and then auction it off. A slew of those sales have been put on the back burner by the pandemic. While Germany and Italy have all but finished theirs, other countries, including France, the U.K. and Spain, are unlikely to auction frequencies until later this year (Bloomberg)

Sabotages des antennes relais

• Comment la colère anti-5G a déclenché une vague d'attaques criminelles dans le monde / L'OMS répertorie désormais la 5G en haut de sa page Mythes sur les coronavirus pour lutter contre la désinformation pendant la pandémie / Les groupes Stop 5G ont bombardé les maires locaux avec des lettres avertissant des risques présumés pour la santé, notamment en reliant la technologie aux épidémies de coronavirus / «Tout le monde a vraiment peur. Tout le monde est une cible facile » – Hanna Linderstål, chercheuse basée à Stockholm (Politico)

Aux Etats-Unis

• FCC Wants Help Interpreting Law to Fund Replacement of Huawei, ZTE Equipment (nextgov.com)

• FCC Proposes 5G Fund for Rural Wireless Networks, But Timing Remains Uncertain / The 5G Fund would operate as the wireless counterpart to the wireline-focused Rural Digital Opportunity Fund (“RDOF”) approved earlier this year and replace Phase II of the Mobility Fund, which the FCC mothballed in 2018 after questions arose about reported coverage data (commlawmonitor.com)

Distribution de la presse  

• MLP n’interviendra pas dans la reprise des actifs de Presstalis, ne participera pas au capital ou à l’administration d’une ou plusieurs sociétés candidates à la reprise des actifs de Presstalis, n’acceptera pas de sous-traiter uniquement les flux physiques pour le compte d’une nouvelle société de distribution, n’a jamais donné son accord pour une quelconque fusion avec une entreprise en cessation de paiement et ne confiera pas la gestion des flux financiers de ses coopérateurs-clients à un quelconque organisme interprofessionnel (cbnews.fr)

EN FRANCE

Aménagement numérique

• Zones blanches : à Saint-Gervazy (Puy-de-Dôme), les galères d'internet et de téléphonie rendent le confinement encore plus compliqué / Les seniors en première ligne face à la fracture numérique / Clermont-Métropole : la résorption des zones blanches se poursuit /En Creuse le déploiement de la fibre optique reprend progressivement (La Montagne)

• Millau-Relais de téléphonie mobile au cœur du Crès : des riverains inquiets (millavois.com)

Presse

• De Londres à Paris, le tour de table d'Albin Serviant pour relancer Têtu / Un million d'euros ont été récoltés pour la relance du journal, dont les équipes viennent d'être renouvelées (La Lettre A)

• A Nice-Matin, Xavier Niel continue de revoir son top management / Il vient d'embaucher Adèle Tanguy au poste de directrice marque, innovation et événementiel du Groupe Nice-Matin. La recrue chapeautera également Eurosud communication, la régie du groupe (La Lettre A)

Confinement

• Grâce aux nouvelles technologies, distanciation spatiale ne rime pas avec distanciation sociale. Cette inédite période signe le retour en grâce du site Internet, plus simple d'utilisation que les applications pour smartphone (jdn.com)

• En mars 2020, mois marqué par le début du confinement, les usages internet ont fortement progressé pour les 53,5 millions d’internautes en France (85,4% de la population) (Communiqué Mediametrie)

• Zoom, entre gloire et déboires. Confinement et télétravail obligent, le service de visioconférence a été l'application mobile la plus téléchargée au monde ces dernières semaines et a frôlé les 50 milliards de dollars de capitalisation boursière fin avril. Mais la belle histoire est entachée de nombreuses polémiques, liées au manque de sécurité du service. Enquête (Les Echos)

• "Lutte contre le coronavirus : quel rôle jouerait l'intelligence artificielle ?" : Par Thierry Bedos, Directeur Général de SAS France (La Tribune)

A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Un mariage à 32 milliards d’euros dans les télécoms britanniques / Telefonica en 'phase de négociation' avec Liberty Global quant à un rapprochement potentiel entre O2 de Telefonica et Virgin Media de Liberty (Le Figaro, CercleFinance.com)

• O2 et Virgin veulent créer un poids lourd britannique / Le nouvel ensemble serait un redoutable concurrent pour BT au Royaume-Uni. Et laisserait Vodafone sur le carreau  / La réponse de l'antitrust reste toutefois incertaine, d'autant plus que la structure de l'opération n'est pas précisée. L'hypothèse qui tient la corde est celle d'une joint-venture à égalité entre les deux parties, sur le modèle de ce que Liberty a déjà réalisé aux Pays-Bas avec Vodafone-Ziggo (Les Echos)

• Telefonica/Liberty Global : Au fil de la géographie. Telefonica semble plus en veine outre-Manche qu'outre-Atlantique (Crible/Les Echos)

• O2 realizes the future isn't mobile (lightreading.com)

• Le fonds de capital investissement américain Silver Lake va investir 753 millions de dollars dans Reliance Jio en Inde (Les Echos)

Equipementiers

• Baisse de ventes record : le marché mondial du smartphone est en crise / Selon Strategy Analytic le marché des smartphones au cours du premier trimestre 2020 (baisse de 17% des ventes par rapport au même trimestre de l'année dernière - 330,4 millions d'unités vendues) s'avère être le pire trimestre dans l'histoire de l'industrie. De quoi conforter les craintes d'une nouvelle crise du marché/ Les plus faibles ventes de Samsung en huit ans / Huawei est deux fois plus touchée au niveau mondial/ Apple limite la casse, Xiaomi sort en revanche grandi de cette crise (androidpit.fr)

• Nokia Mobile accuse une énorme chute des ventes depuis le second trimestre 2019 (Nokians.fr)

• Les équipementiers télécoms plongés dans l'incertitude. Le report des enchères 5G dans plusieurs pays d'Europe ainsi que les perturbations sur la « supply chain » pénalisent les équipementiers. Si Huawei parvient à compenser grâce au marché chinois, la situation est plus compliquée pour Nokia et Ericsson (Les Echos)

• Intel rachète Moovit pour 900 millions de dollars. Le géant américain des microprocesseurs entend associer les technologies de l'application de navigation mobile avec celles de sa filiale Mobileye. Il voudrait créer en Israël un « hub » de la voiture autonome (Les Echos)

• Thales/Gemalto va s'appuyer sur l'infrastructure mondiale de Google Cloud pour faire face au développement mondial de ses cartes Sim numériques, appelées à remplacer progressivement les cartes Sim physiques / Cette solution permettra aux opérateurs télécom de s'adapter à l'augmentation massive du nombre d’abonnements mobiles embarqués dans le monde (d'après le cabinet ABI Research, environ 1 milliard d'appareils compatibles eSIM seront écoulés tous les ans d'ici 2024). La solution exploitée par Thales fournit des services sécurisés de gestion des cartes eSIM, dans le respect des normes de protection des données et de la vie privée (Communiqué)

En Afrique

• Plan de riposte au Covid-19 de la Guinée : plaidoyer pour une baisse des tarifs de la téléphonie et de l’internet (guineematin.com)

IA

• Intel et Accenture s'associent pour sauver les récifs coraliens. Le projet  CORaiL utilise l'intelligence artificielle pour surveiller, caractériser et analyser la résilience des récifs coralliens autour de l'île de Pangatalan aux Philippines (zdnet.fr)

SECTEUR POSTAL

France

• La Poste s'apprête à revenir à un fonctionnement relativement normal, après deux mois très perturbés, et se défend d'être restée aux abonnés absents pendant le confinement (AFP)

 • Déconfinement : La Poste reprend ses tournées le samedi et rouvre ses bureaux. À partir du 11 mai, la distribution de colis, des lettres recommandées et prioritaires (avec des timbres rouges) ou encore la presse quotidienne passera progressivement à six jours par semaine (Le Parisien,

• Dans la perspective de la prochaine phase de déconfinement, La Poste projette de rétablir une distribution des courriers et des colis 6 jours sur 7 de manière progressive à partir du 11 mai, et lance de nouveaux services  pour accompagner ceux qui doivent continuer à rester chez eux. Tous les bureaux de poste de France seront ouverts à la fin du mois de mai avec des horaires adaptés. Ce plan de déconfinement, qui organise notamment le retour sur site des postiers dont les activités ne sont pas compatibles avec le télétravail, sera présenté aux organisations syndicales cette semaine (Communiqué La Poste)

International

• L'acheminement du courrier international a sérieusement été ralenti par l'effondrement du transport aérien de passagers en raison de la crise du coronavirus, selon deux associations suisses : l'Association du transport aérien international (IATA) et l'Union postale universelle (UPU) (AFP)