Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 15 septembre 2016

L’ÉVÈNEMENT : La Commission européenne publie ses propositions de réexamen du cadre des communications

Les faits

• Etat de l’Union 2016 : la Commission ouvre la voie à une meilleure connectivité internet pour les citoyens et les entreprises. «Nous avons besoin d'être connectés. Notre économie en a besoin. Tout le monde en a besoin. Et nous devons investir dans cette connectivité maintenant.» déclare le président Jean-Claude Juncker (Communiqué de presse de la Commission européenne)

• The telecoms framework review was presented yesterday by president Junker.

                 - The gist : “For tomorrow, basic [internet access] is not enough,” said Ansip. “Commercial deployment of 5G is approaching fast. Europe needs to be ready.”

                 - What does it mean? The changes are an attempt to pry open monopolies, regulate calls made over the internet and weaken countries’ control over spectrum

                 - What’s new? The Commission will seek to cover all urban areas and major transport infrastructure across the EU with 5G technology through its 5G Action Plan. It also wants to get all European cities and villages to provide free WiFi access on public squares and centers by 2020

                 - Biggest criticisms? Telecoms didn’t complain much. Some tech firms did. Adding over-the-top services to the mix will “fragment the market with 28 sets of rules,” said James Waterworth of CCIA. Monique Goyens of consumer lobby BEUC was disappointed the Commission “disregarded evidence about prohibitive prices for international phone calls.” (Politico, WSJ, Total Telecom)

Les analyses

• European broadband : Optically better (Lex Column du Financial Times)

• Bruxelles est prêt à réduire le degré de réglementation des opérateurs en favorisant notamment le co-investissement dans la fibre (Les Echos)

• Le plan de Bruxelles pour réguler WhatsApp et Skype (Les Echos)

• Telecoms Shaken up in Europe’s bid for growth. ‘We should set an ambition now for 1 gigabit speeds for everyone’ says Vodafone (Politico)

• Commission deploys 5G plan for Europe (Politico, AFP, Reuters)

Les réactions

• Le gouvernement français « salue l’ambition du projet » (communiqué de Bercy)

• ETNO « welcomes » (communiqué de l’ETNO)

• ECTA « welcomes » (communiqué de l’ECTA)

• La Commission européenne propose de refondre le cadre existant en un « code des communications ». La Commission européenne ouvre un chantier ambitieux pour adapter les infrastructures télécoms à la « société du Gigabit » (Communiqué Arcep)

Et maintenant ?

• Les opérateurs prêts à tout faire pour détricoter le projet de code télécoms (Contexte)

RÉGULATION

Commission européenne / Abus de position dominante

• Vestager to go after Facebook next ? Describing the social network as having “a very dominant position”, it sounds like competition queen Margrethe Vestager has Facebook in her sights (politico)

• Ikea is also on Vestager’s radar. She told Bloomberg in an interview that she “is going through documentation” after allegations that Ikea dodged at least €1bn in taxes over the past (Politico)

Dividende numérique

• La FCC relance les enchère sur la bande 600 MHz. Après l’échec des premières enchères cet été (23 milliards de dollars annoncés contre un prix de réserve de 88 milliards de dollars attendus), la FCC vient de lancer une seconde phase d’enchères fixant le prix de rachat de cette bande aux télévisions commerciales. Un processus complexe et suivi avec intérêt en Europe, où le sort de la bande en deçà de 700 MHz est en discussion, en même temps que la meilleure méthode pour indemniser les radiodiffuseurs lors du transfert de ces fréquences en or à la téléphonie mobile  (Contexte, Communiqué de la FCC)

NUMÉRIQUE

Débat d’idées

• Faut-il avoir peur du numérique ? 25 questions pour vous faire une opinion, fournir les clés, dissiper les malentendus et en déduire des principes d’action (par Nicolas Colin & Laetitia Vitaud sur Médium)

Internet des Objets

• Création d’une nouvelle plate-forme. Ericsson, Qualcomm and ZTE are just a few names that have joined a new platform called Avanci, a marketplace for licensing patented wireless technology to the Internet of Things. (Politico, Communiqué Avanci, Wall Street Journal)

Marché B2B

• Aircall veut conquérir l'Amérique au détriment des géants de la téléphonie. La start-up française lève 8 millions de dollars, après seulement deux ans d'existence. Son objectif : rendre la téléphonie d'entreprise et les centres d'appels aussi simples que l'e-mail. (Les Echos)

Economie Numérique

• Après 10 ans d’ascension, Leboncoin, le site de petites annonces est aujourd'hui face à de nouveaux défis. Se pose désormais la question de ses relais de croissance. (Les Echos)

• Les « tâcherons » de l’ère numérique. L’Uber » des tâches intellectuelles existe, il a été créé en 2005 et il est Turc (Les Echos)

• Digital : la SNCF place un nouveau duo aux commandes. Emmanuelle Saudeau nommée Chief digital Officer (CDO) de la SNCF. L’ex-directrice de la stratégie de voyages-scnf.com va épauler Benoît Thiers, récemment nommé DG Digital & systèmes d’information du groupe public, avec des fonctions élargies par rapport à son prédécesseur Yves Tyrode (ITespresso)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Apple

• Ruée des clients pour commander l’iPhone7. Le nouveau smartphone d’Appel fait de meilleurs débuts que son prédécesseur (Le Figaro)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• SFR risque une amende de 500 millions d’€. l’Autorité de la concurrence soupçonne les équipe de Numéricable d’avoir anticipé son feu vert au rachat de SFR (Le Figaro)

• SFR : un actionnaire minoritaire conteste les conditions de l’OPE d’Altice. Le fonds CIMA , actionnaire minoritaire de SFR a annoncé hier avoir déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) une contestation concernant certains points de l'offre publique d'échange initiée début septembre par la maison-mère de l'opérateur, le groupe Altice. (AFP, BFM Business)

• Stéphane Laffont prend la direction commerciale de KOSC Telecom (Communiqué de presse)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Telecom Italia se dit « serein » avant l’arrivée d’Iliad en Italie. Telecom Italia n'est pas préoccupé par l'entrée du français Iliad sur le marché italien et il a préparé sa riposte pour défendre ses positions, a déclaré hier Flavio Cattaneo, son administrateur délégué. Ses déclarations interviennent après un article de Bloomberg citant des sources selon lesquelles Iliad se fixe pour objectif 10% à 15% du marché italien de la téléphonie mobile grâce à une stratégie à bas coûts comparable à celle qui a permis à Free de s'assurer 17% du marché français en quatre ans. (Reuters, Les Echos, 24 Ore)

• Inde : Reliance Communication, détenue par le milliardaire Anil Ambani, et son rival plus petit, Aircel, ont annoncé qu'ils allaient fusionner leurs activités dans le télephone mobile pour constituer selon eux "la plus grande consolidation dans le secteur indien des télécommunication". (AFP)

• Visa sets sights on Safaricom’s Mpesa in battle for Kenya. Service aims to replicate and then overtake rival to become nation’s dominant operator (Financial Times)

• Côte d'Ivoire: arrivée d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile. L'entreprise libyenne LPTCI sera le quatrième opérateur de téléphonie mobile actif en Côte d'Ivoire, où le marché a atteint près "de 100% de taux de pénétration", a annoncé mercredi le gouvernement ivoirien. (AFP)

Equipementiers

• Samsung va limiter la capacité de recharge des batteries de son tout nouveau Galaxy Note 7 afin de réduire les risques d'explosion de ces smartphones défectueux au coeur d'une controverse commerciale mondiale. (AFP)

INTERNET

Vers la fin de l’Internet ?

• Quelqu'un se prépare à détruire Internet. Le spécialiste de la cybersécurité Bruce Schneier a posté un article alarmiste sur son blog, des menaces pèseraient sur les structures de l'internet. Selon lui, un acteur étatique serait en train de préparer le plantage de toute la Toile. Et selon lui, des indices pointent vers l'Empire du milieu. (France Culture, BFM Business, l’article du blog de Bruce Schneier)

Gouvernance

• Facebook et Google demandent aux Etats-Unis d’abandonner leur contrôle d’internet. Les Etats-Unis vont-ils abandonner le contrôle qu'ils exercent sur l’ICANN, une organisation cruciale au bon fonctionnement d’Internet, comme ils sont censés le faire ce 1er octobre ?  Tout dépendra du Congrès américain, qui a le pouvoir de s’opposer à ce transfert de responsabilités s’il le souhaite. Alors que le candidat malheureux à la primaire républicaine, Ted Cruz a pris la tête de la fronde contre ce changement et organisait le 13 septembre une audition parlementaire sur le sujet, plusieurs grandes entreprises du Web comme Google et Facebook ont écrit une lettre jointe au Congrès, l’enjoignant à ne pas retarder cette transition jugée "impérative" (BFM Business)

TECHNOLOGIES

GAFA

• Amazon’s easy answer to the smartphone (Financial Times)

Publicités en ligne

• Adblock Plus, le logiciel bloqueur de publicité, a annoncé mercredi le lancement d'un service de "publicité acceptables" pour les éditeurs de contenus. (AFP)

CONTENUS

Union européenne / Réforme du droit d’auteur

• La Commission européenne a présenté mercredi une ambitieuse réforme du droit d'auteur, qui mobilise une partie des artistes et professionnels de l'audiovisuel de l'UE, inquiets du financement futur de leurs créations. (AFP)

• Youtube and Facebook will be hit under copyright rules review (Financial Times)

• Google : copyright reform a backward step (Politico)

Piratage musical

• Le Stream Ripping, nouveau cauchemar de l’industrie musicale. Cette forme de piratage est en train de faire des ravages dans l’industrie musicale. Cela consiste à télécharger de la musique depuis un site ou un service de streaming. (Presse Citron)