Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 3 septembre 2015

RÉGULATION

4G / Règlement de différend

• Suite à une plainte de Free, l’ARCEP empêche Orange d’augmenter ses tarifs de dégroupage pour raccorder les sites mobiles (AFP, La tribune, Les Echos)

Loi Lemaire

• Pourquoi la loi Lemaire est encore reportée. Ni Matignon, ni l’Elysée et encore moins l’Assemblée Nationale n’ont planifié quoi que ce soit à propos de ce projet de loi. Pire, le calendrier de la secrétaire d’Etat au numérique était raccordé à un autre texte concernant l’e-administration qui, lui, a été présenté en Conseil des ministres le 31 juillet. Et le texte d’Axelle Lemaire ? 2016 semble optimiste car la tâche semble herculéenne (Electron Libre)

Fiscalité

• Redevance TV : Fleur Pellerin veut taxer les boxes. Le gouvernement réfléchit à une taxe sur les  boxes. Fleur Pellerin a précisé qu’il s’agit « d’une option sur la table » et « qu’il n’était pas question de taxer les smartphones et les tablettes ». Rappelons que depuis 2009, les Français payent déjà une taxe sur l’audiovisuel via leurs factures télécoms : la taxe Copé de 0,9% du CA des opérateurs télécoms imposée pour financer l’arrêt de la publicité sur France Télévision imposée par l’ancien président de la République. Cette taxe rapporte 320 millions d’euros par an à l’Etat mais celui-ci a décidé de ne plus la reverser à France Télévision d’ici à 2017.  (Numerama, NextINPact, Le Figaro)

• « Redevance sur les smartphones : une mauvaise idée » Taxer les smartphones pour financer la télévion publique rompt l’équité fiscale. Avec la révolution numérique, c’est la nature même de l’impôt qu’il faut revoir. (Un point de vue de Gilles Babinet dans Les Echos)

Marché unique des télécommunications

• La Commission européenne publiera trois consultations sur la réforme du paquet télécom de 2009 (Contexte)

 

NUMÉRIQUE

Révolution numérique / Modèle économique

• L’uber-économie fait exploser tous les repères : les grands groupes, la fiscalité, le travail… Enquête sur le nouveau monde. (Le Point)

• Daniel Cohen est directeur du département d’économie de l’Ecole normale supérieure publie son dernier livre « Le monde est clos et le désir infini » dans lequel il analyse les conséquences d’une croissance faible pour nos sociétés modernes. Pour lui, la numérisation induit une profonde angoisse. (Le Monde)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Smartphones

• Le grand retour des européens dans les smartphones. Ils s’appellent Wileyfox, Gigaset, Fairphone ou Yota… et ils croient en leurs chances face aux mastodontes Apple et Samsung. (Le Figaro)    

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Retour sur l’arrivée de Free sur le marché mobile

• Les économistes n’ont pas toujours peur de se brûler à la chaleur de l’actualité. Lors du Congrès de l’AFSE qui s’est tenu le 22 juin à Rennes, une table-ronde réunissait universitaires et professionnels du secteur pour débattre de la quatrième licence de téléphonie mobile. (Blog de Jean-Marc Vittori)

Convergence

• Avec Altice, NextRadioTV parie sur la convergence médias-télécoms (AFP)

Michel Combes quitte Alcatel-Lucent et devient le nouveau président de Numericable-SFR

•  Le ministre de l’Economie juge sévèrement le départ de Michel Combes d’Alcatel-Lucent (Les Echos)

•  French economy minister slams Michel Combes Alcatel-Lucent exit (The FT)

• Pourquoi Michel Combes a menti à l’Assemblée nationale. Le 16 juin, le patron d’Alcatel-Lucent démentait les informations de Challenges annonçant son départ pour Numericable-SFR. On comprend mieux ses raisons : il voulait sécuriser une indemnité de 4,5 millions d’euros. (Challenges)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fréquences / Enchères

• Spain’s 2.6GHz auction comming soon. Victor Calvo-Sotelo, telecom minister, says sale of new frequencies will help operators expand 4G coverage. (TotalTelecom)

 

INTERNET

E-paiement

• Ingenico, une croissance à la carte. Acquisitions et sens du marché en ont fait le numéro un mondial des terminaux de paiement. Pour s’imposer sur le paiement par internet, le PDG a repris la recette. Elle fonctionne. (Les Echos)

 

CONTENUS

Canal+

• Groupe Canal+ : évolution de la gouvernance (Communiqué de presse de Vivendi)

• Vincent Bolloré à l’assaut de Canal+. Le principal actionnaire de Vivendi a décidé de reprendre en main la chaîne cryptée. Des têtes ont commencé à tomber et une ambiance de « remaniement ministériel » s’est installée. Certains l’accusent de vouloir « dépolitiser » le groupe. (Le Monde, Le Figaro)