Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 18 novembre 2015

ATTENTATS

• Chiffrement : les attentats relancent-ils le débat ? François Hollande a annoncé son intention « d’adapter » les articles de lois liés à l’état d’urgence aux nouvelles technologies. À l’étranger, les événements ont surtout relancé le houleux débat autour des outils de chiffrement (zdnet.fr, Politico)

• Vera Jourova, European Commissioner for Justice, Consumers and Gender Equality : "‘We were not ready for this". The European obsession with data privacy is about to run headlong into the demands of national security (Politico              

• Les attentats de Paris ont définitivement tué la vie privée sur internet. Analyse (letemps.ch)

• "Changez votre photo de profil" : Facebook et le bleu-blanc-rouge en un clic. Il est temps de s’interroger sur l’influence des réseaux sociaux dans l’orientation de nos comportements politiques, estime le chercheur en neurosciences Romain Ligneul (Rue 89)

FIN DES ENCHERES BANDES 700 MHz

Les communiqués de presse

ARCEP

• L’enchère principale s’est achevée aujourd’hui au terme de onze tours d’enchères. Le prix a atteint 466 millions d’euros par bloc de 5 MHz duplex, soit, au total, 2,796 milliards d’euros (Communiqué ARCEP)

Gouvernement

• Le Gouvernement salue le résultat obtenu à l’issue de l’enchère menée par l'ARCEP pour l’attribution des fréquences de la bande 700 MHz. Le résultat obtenu satisfait l’ensemble des objectifs fixés en juillet par le Gouvernement (Communiqué Bercy)

Opérateurs

• Enchères 700 MHz : SFR enrichit son patrimoine de fréquences et opte pour un investissement pertinent (Communiqué SFR)

• Free Mobile se voit attribuer 10 MHz  dans la bande de fréquences 700 MHz (Communiqué de presse Iliad)

• Bouygues Telecom obtient un bloc de fréquences 700 MHz et détient ainsi 25% des ressources spectrales disponibles, soit le meilleur ratio MHz/client du marché (Communiqué Bouygues Telecom)

• Orange se félicite du résultat du processus d'enchères des fréquences 700 MHz après avoir obtenu deux blocs de 5 MHz, soit 10 MHz à 700 MHz (Communiqué Orange)

Dans la presse

• Les opérateurs se ruent sur les fréquences en or : 2,8 milliards d'euros pour l'Etat, au-dessus des 2,5 milliards d'euros qu'il s'était fixé. L'appel d'offre lancé par l'ARCEP aura duré moins de deux jours. Free apparaît comme le grand gagnant (Le Monde)

• L'Etat va récupérer 300 millions de plus qu'espéré. Ces nouvelles fréquences 4G vont permettre de répondre à l'explosion des données (Les Echos)

• 2,8 milliards pour l'Etat. Free et Orange signent les plus gros chèques (932 millions d'euros). Le produit sera affecté au budget général de l'État (Le Figaro)

Les dépêches d'agences

• Sébastien Soriano : "La principale leçon de ces enchères est que chacun des quatre grands opérateurs renforce, par la même occasion, son engagement durable sur le marché. Nous allons vers une stabilisation du marché dans sa configuration actuelle" (AFP)

• Sébastien Soriano : "Là, les quatre opérateurs nous disent qu'ils veulent être là pour longtemps, ce qui est un signal d'une certaine stabilité du marché dans les prochains temps" (Reuters)

Le point de vue des diffuseurs

• L’arrêté sur la prise en charge des coûts de libération de la bande 700 MHz. Paru au Journal officiel du 18 novembre, il organise la gestion, par l’Agence nationale des fréquences, du fonds destiné à couvrir les dépenses générées par les brouillages causés aux téléspectateurs, ainsi que les frais de réorganisation du spectre pour l’audiovisuel (Contexte)

• La grogne des diffuseurs et le risque d’écran noir. S’estimant lésés, les opérateurs de diffusion menacent de lancer différents recours (Les Echos)

Analyses

• Les "telcos" armés pour le haut débit mobile : ils vont pouvoir répondre à l'explosion des données sur mobile (Les Echos)

• Free sort dopé de la vente aux enchères des fréquences 700 MHz. L’opérateur a obtenu 10 MHz de "fréquences en or" pour une somme équivalent à 932 millions d’euros.  De quoi renforcer considérablement son réseau 3G et 4G (01net.com)

• Le budget de l'Etat peut dire merci aux opérateurs mobiles (bfmbusiness.com)

• L'Etat est le grand gagnant (latribune.fr)

• Les opérateurs ont dépensé sans compter pour les fréquences 700 Mhz (zdnet.fr)

• Les opérateurs s’y retrouvent en bande 700 MHz organisée (itespresso.fr)

• Enchères 700 MHz : bouclées en 36 heures chrono ! Tout le monde est satisfait (Réseaux & Télécoms)

RÉGULATION

FttH/Réseaux d'initiative publique

• Le régulateur doit ouvrir le jeu pour la commercialisation des réseaux d’initiative publique (Communiqué de presse de l’AVICCA)

Harmonisation européenne

• L’Union ne fait pas la force. Les différences de réglementations et l’hétérogénéité des compétences des autorités nationales compliquent le chantier de l’harmonisation européenne, mettent en avant plusieurs représentants de régulateurs français. En matière de télécoms, "les autorités de régulation nationales ont été pensées dans un monde où il fallait ouvrir le secteur de la téléphonie à la concurrence", constate ainsi Françoise Benhamou, membre du collège de l’ARCEP. Cette première phase pas tout à fait digérée, "il faut les repenser dans un monde où la question essentielle, désormais, est l’accès à l’internet". Les 28 États sont membres de l’Orece, dédié à la création du marché unique des télécoms. Les périmètres de régulation des autorités nationales qui y sont représentées diffèrent énormément. En France, seuls les télécoms et la Poste tombent dans l’escarcelle de l’Arcep, tandis que le régulateur allemand  supervise toutes les activités de réseau, y compris les transports. Et au Royaume-Uni, l’Ofcom surveille également la télévision (sauf la BBC). Selon Françoise Benhamou, l’Orece est "tributaire des tensions entre États, mais aussi des divergences d’intérêts au sein des secteurs régulés" (Contexte)

NUMÉRIQUE

Projet de loi numérique

• La commission des affaires sociales pourrait se saisir pour avis. La rapporteure pourrait être Hélène Geoffroy, qui a travaillé sur l’ouverture des données de santé (Contexte)

Iot

• Les réseaux en ébullition. Dans le sillage de Sigfox, de nombreux acteurs ont manifesté de l'intérêt pour le segment des infrastructures dédiées aux objets connectés. L'une d'entre elles, Qowisio, va activer son réseau sur le territoire français à la fin 2015 (Le journal des télécoms)

Transformation numérique

• Les business models du nouveau monde (Challenges)

• Données dans la culture : la CNIL s'empare du sujet. La révolution numérique à l’oeuvre dans l’industrie culturelle pourrait avoir des conséquences imprévues. L’utilisation massive d’algorithmes de recommandation et de personnalisation pose en effet la question des données personnelles. A tel point que la Cnil vient de s’emparer du sujet. La Commission informatique et libertés a publié un cahier faisant le point sur l’état du marché et imaginant l’avenir du secteur (Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• 150 millions d’abonnés 5G en 2021. Selon le Mobility Report du troisième trimestre 2015 d'Ericsson, la 5G servira pas moins de 150 millions d’abonnements dès 2021 dans le monde. Le futur réseau mobile "permettra de nouveaux cas d’utilisation liées à l’internet des objets", commente Rima Qureshi, vice-président responsable stratégie chez Ericsson (silicon.fr, Reuters, AF, totaltele.com)

Afrique

• Sénégal : "La 4G va augmenter la part des télécommunications dans le Produit intérieur brut" : une interview de Abdou Karim Sall, directeur général de l’Artp, qui se réjouit du lancement de la procédure d’attribution des licences 4G (lesoleil.sn)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Vivendi porte sa participation dans Telecom Italia à 20,1% (AFP, Reuters)

• Softbank : here comes the Son. Masayoshi Son has always bounced back from setbacks, but his latest big moves are raising eyebrows (The Economist)

Equipementiers

• La naissance du futur Nokia-Alcatel se précise. Nokia lance l'offre publique d'échange avec Alcatel-Lucent aujourd’hui. La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2016 (Les Echos, AFP)

•En Finlande, le lent réveil d’une icône. Nokia retrouve un peu de son lustre d’antan, lorsqu’il était numéro un mondial. Mais l’inquiétude pointe pour l’emploi après la fusion (Les Echos)

• Qualcomm says South Korea recommends fine for alleged antitrust violation (Wall Str. jal)

INTERNET

Position dominante/Google

• Condamné pour abus de position dominante en Russie, Google fait appel (AFP)

Services financiers

• Chine : Baidu veut lancer sa propre banque en ligne. Le moteur de recherche le plus consulté en Chine officialisera un partenariat avec Citi Bank (AFP, Les Echos)

• e-payments : a guide to the pros and cons of alternative to cash (Financial Times)

TECHNOLOGIES

Five play

• Vers des offres couplées internet et électricité ? Au Japon, les géants des télécommunications Softbank et AU ont annoncé leur intention de participer à la dérégulation du marché local de l’énergie, nouvellement ouvert à la concurrence pour les particuliers en avril 2016. Les consommateurs semblent prêts à cette évolution, la moitié d’entre eux se déclarant prêts à souscrire une offre de fourniture d’énergie avec un fournisseur d’accès à internet. Alors en France, c'est pour bientôt ? (bfmbusiness.com)

CONTENUS

Streaming musical

• Le marché du streaming musical toujours plus féroce. Le français Qobuz est toujours en sursis. L'américain Rdio, en faillite, a été racheté 75 millions de dollars par Pandora (Le Figaro)

SECTEUR POSTAL

Colis

• Allemagne : la DPD, filiale de La Poste française en Allemagne, concurrence Deutsche Post DHL (Frankfurter Allgemeine)