Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 10 septembre 2014

RÉGULATION

Nominations à la Commission européenne

• La nouvelle Commission se précise. Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, annoncera ce midi la répartition des portefeuilles entre les différents commissaires. Avant que le Parlement européen n'approuve la constitution du futur exécutif européen dans son ensemble, les commissaires seront auditionnés par les députés à partir du 29 septembre (Contexte, Communiqué de presse de la Commission européenne, euractiv.com)            

• Marché Unique des télécoms : les rapporteurs adjoints sont connus. Les groupes politiques du Parlement européen ont désigné les députés en charge du suivi de la réforme du marché unique des télécommunications : Patrizia Toia pour les sociaux-démocrates (S&D), Marisa Matias pour la gauche radicale (GUE), Vicky Ford pour les eurosceptiques (ECR) et Michel Reimon pour les Verts (Contexte)

Numérique et droits fondamentaux/Rapport du Conseil d'Etat

• Le Conseil d’État a publié son étude annuelle portant cette fois sur le numérique et les droits fondamentaux. La juridiction estime qu’« internet n’échappe ni en fait, ni en droit à la puissance étatique, mais lui pose des défis inédits ». Si le cadre juridique reste aujourd’hui pertinent, concède-t-elle, c’est aussi pour remarquer immédiatement que ces « instruments doivent être profondément transformés ». Au fil de 50 propositions, le Conseil d’État tente de trouver un meilleur parfait entre les droits, les libertés et les obligations respectives. L’attention se porte sur les compétences de la CNIL ou celles de la Commission nationale des interceptions de sécurité (CNCIS), la régulation des fichiers de police, en passant par la neutralité du net, avec une sensibilité particulière aux services spécialisés. Autre point, la question sensible de la responsabilité des intermédiaires techniques qui devrait passer selon lui par l’encadrement des algorithmes (Les Echos, Correspondance de la presse, nextinpact.com, AFP, Communiqué du CE)

• Neutralité du net : le Conseil d’Etat va dans le même sens que le gouvernement : s'il est en faveur de la neutralité, les services spécialisés sont tout aussi importants à ses yeux. Le Conseil souhaite même qu'une facture asymétrique spécifique aux géants du Net soit appliquée (nextinpact.com)

• Le Conseil d’Etat dilue la neutralité du net. Le rapport du Conseil d’Etat soutient la jurisprudence déjà existante, qui accepte que les FAI facturent certains services aux diffuseurs de contenus (electronlibre.fr)

• Ce que propose le Conseil d’Etat : une interview de Maryvonne de Saint-Pulgent, présidente de la section du rapport et des études, et Laurent Cytermann, rapporteur général adjoint : "Un projet de règlement européen est en cours, pour définir et encadrer la neutralité du Net. Mais il faudrait adopter une définition moins restrictive et plus souple des "services gérés" (ceux pour lesquels l'entorse au principe général de neutralité est possible, ndlr). Il ne faut pas être trop protecteur sinon on bloque le développement économique. En contrepartie, il faut que le régulateur ait un droit de regard suffisant" (L’Expansion)

• Le Conseil d'Etat a pris des positions inattendues en matière de protection des données personnelles, et souhaite voir naître des outils encadrant davantage les grandes plateformes. L’institution s’oppose à l’instauration d’un droit de propriété sur les données personnelles, ce que certains défenseurs de la vie privée souhaitent (L'Opinion)

Neutralité du Net/Etats-Unis

• A coalition of some of the web’s most popular sites – including Netflix, Kickstarter and Reddit – will on Wednesday stage an online protest, warning that proposed changes to “net neutrality” rules will create a two-tiered internet (Financial Times, AFP)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Terminaux

Apple sort son iPhone6 et une montre connectée

• Apple repart à l’offensive avec deux iPhone équipés d’un porte-monnaie électronique, et une montre connectée (Les Echos, Le Figaro, Wall Str. jal)

• Avec sa "Watch", sa nouvelle montre connectée, Apple cherche une nouvelle martingale (Les Echos, Le Figaro, AFP)

• La recette d'Apple (Editorial de D. Barroux/Les Echos) 

• Les nouveaux produits d’Apple font la part belle au paiement mobile (L’Agefi, AFP, Financial Times)

Amazon solde son Fire Phone

• Trois mois après sa sortie, le Fire Phone d'Amazon peine à séduire et les ventes ne décollent pas, la société de Jeff Bezos a décidé de solder son smartphone. Initialement vendu à 199 dollars, le Fire Phone passe à 0,99 dollars, avec une souscription de deux ans chez l'opérateur AT&T. Le Fire Phone arrive par ailleurs en Allemagne et au Royaume-Uni (New York Times, lex column/Financial Times)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Orange fête les 20 ans de sa marque (AFP)  

• Outremer Telecom bientôt revendu ? En détenant 76% du marché de la téléphonie mobile à La Réunion et Mayotte, Numericable se retrouve confronté à un véritable casse-tête et envisagerait de revendre un de ses opérateurs fraichement acquis (zinfos974.com)   

• Marché Entreprise : SFR lance des offres d'accès packagées (L'Essentiel de la Distribution Informatique)

French tech

• La "vallée de la mort" ne fait plus peur aux start-up. L’argent n’est (presque) plus un problème pour les start-up françaises. Grâce aux efforts des pouvoirs publics, elles bénéficient d’un cadre plus favorable pour se financer. Mais encore loin du modèle américain (La Tribune)  

• La Bourse de Paris ouvre grand ses bras à la high-tech. EnterNext, la Bourse des PME et des ETI, cherche à dynamiser l’usage des marchés dans le financement du secteur technologique (La Tribune)

• Cédric Giorgi : héraut de la French Tech. L’entrepreneur de 31 ans s’octroie une pause dans le développement de sa start-up Cookening pour participer activement à la mise en lumière des initiatives de la French Tech à l’international (La Tribune)          

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Les actionnaires de Portugal Telecom ont approuvé les nouveaux termes de la fusion de l'opérateur portugais avec le brésilien Oi, un mariage qui a été mis à rude épreuve par le scandale du groupe Espirito Santo(rtbf.be, Financial Times)    

• Telecom Italia entend profiter de l'agitation dans les télécoms brésiliens. Le groupe aurait fixé la barre à 13 milliards d'euros pour sa part dans sa filiale locale. America Movil a reconnu son intérêt pour cet actif (L'Agefi)   

Equipementiers

• BlackBerry, une remise en question qui porte ses fruits (L'Essentiel de la Distribution Informatique)

• Le supplice chinois des géants américains de la high-tech. Microsoft essuie un feu nourri de la part de Pékin depuis quelques mois. Depuis 2012, Pékin demande à ses administrations et ses grands groupes de réduire autant que possible la présence des technologies d’IBM, d’Oracle, de Cisco, de Qualcomm ou de Symantec. En juin, le président Xi Jinping a répété sa volonté de contrôler les nouvelles technologies et de réduire la dépendance du pays vis-à-vis de l’étranger. En substitution, Pékin "pousse" des solutions chinoises, par exemple celles de Huawei, de ZTE ou Lenovo (Les Echos)

L'INTERNET

Données personnelles

• Géolocalisation des clients : la CNIL incite les acteurs à préserver l'anonymat des clients, notamment dans le cadre des pllis de localisation indoor (LSA)

Concurrence/moteur de recherche

• Bruxelles reporte la conclusion de son accord antitrust avec Google. Suites aux plaintes de concurrents, la Commission européenne a demandé à Google de nouveaux ajustements dans sa proposition d'engagements antitrust (Le Figaro, Financial Times, AFP)        

Internet des objets

• Germany’s digital future : Googlephobia. Germany’s opposition to American technology firms is short-sighted and self-defeating (The Economist)

• The language of the internet of things : more and more devices are becoming connected, but will they speak the same language ? (The Economist)

• Smartphones on wheels. The way cars are made, bought and driven is changing with mobile communications. This paves the way to a driverless future (The Economist)

Fusions/acquisitions

• Le géant japonais du commerce en ligne Rakuten va acquérir en numéraire 100% de l'américain Ebates, spécialiste des réductions de prix, pour environ 1 milliard de dollars (780 millions d'euros), dans le but d'accroître ses activités internationales (AFP, Communiqué)

TECHNOLOGIES

Salon

• Les meilleures tendances de l'IFA 2014 à Berlin (AFP)

CONTENUS

SVoD

• Netflix : le président du CSA sonne la charge. Pour Olivier Schrameck, il faut créer un front uni des opérateurs télécoms et audiovisuel contre Netflix. Lui qui milite à Bruxelles pour que l’Union européenne riposte, plaide en France pour la constitution d’un axe puissant Orange-Canal+ : un début de réponse, selon lui, face au vent de panique que saisit l’ensemble des acteurs du secteur (L’Express)

• 22 v'là Netflix. Fort de ses 50 millions d'abonnés, le leader mondial du streaming arrive en France. Mais la concurrence sera rude et aucun cadeau ne lui sera fait. La filiale SVoD de Canal+ a aligné ses prix sur ceux de la firme américaine (Les Inrockuptibles)

Fusions/acquisitions

• Vivendi envisage d'entrer sur le marché italien de la télévision payante avec l'acquisition d'une part de Mediaset, le groupe de médias de l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi (Les Echos, AFP)