Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 19 octobre 2012

RÉGULATION

Projet de rapprochement institutionnel

• ARCEP-CSA : la réorganisation après la réforme. Lancer un rapprochement ARCEP-CSA avant d'avoir finalisé le projet de réforme de l'audiovisuel (prévue pour le premier trimestre 2013) revient à mettre la charrue avant les bœufs. (Euro TMT)

• Le rapprochement ARCEP-CSA met le CSA en fusion. Alors que l'ARCEP a communiqué au gouvernement son rapport sur le projet de rapprochement avec l'autorité de contrôle de l'audiovisuel, l'avis du Conseil se fait attendre. Les débats au sein du collège sont bloqués et le CSA pourrait ne pas pouvoir rendre un avis autre que verbal au gouvernement (Euro TMT)

• L’audiovisuel de moins en moins hertzien. Analyse d’un « petit graphique caché » page 14 du rapport remis par l’ARCEP au gouvernement : la part de marché de la réception de la télévision par voie hertzienne tomberait à 44,8% au troisième trimestre, alors que celle de l’ADSL et du câble s’éléverait à 35,4% … « Il n’y a plus aucune raison de maintenir la prééminence de l’audiovisuel dans la gestion du spectre, dont les ressources doivent maintenant profiter en priorité aux télécoms pour accélérer le développement de l’internet mobile. » (EuroTMT)

• Pierre Lescure, Fleur Pellerin et Aurélie Filipetti dans un sac de nœuds. Bug Facebook, mission Lescure, guerre de chapelles, fiscalité, CNIL, Hadopi, CSA, ARCEP, quiconque tente aujourd’hui de dégrossir les différents dossiers ouverts par le gouvernement dans le domaine du numérique se retrouverait face à un drôle de jeu de pistes. Un embrouillamini à tiroirs, où s’enchevêtrent thèmes et responsabilités, délais à géométrie variable et avis tout aussi fluctuant. Bref, un bon gros sacs de nœuds. Analyse (OWNI)

Fibre

France

• La ministre en charge du  numérique se prononce en faveur de la fibre : "le développement du très haut débit doit s'appuyer sur la fibre", "c'est la technologie d'avenir, elle est durable et n'induit pas de pertes de débit contrairement au cuivre", "il faut minimiser l'amélioration du réseau en cuivre" (Les Echos)

Accès au réseau/Finlande

• La Commission européenne a demandé à l'autorité réglementaire des télécommunications finlandaise (FICORA) de modifier ou de retirer son projet de mesure relatif aux l’accès réglementé aux réseaux en fibre de l’opérateur dominant (Communiqué Bruxelles)

UIT/Règlement des communications internationales

• La ministre chargée de l'Economie numérique a annoncé qu'elle lançait une consultation publique auprès des acteurs français concernés par la révision du règlement des Télécommunications Internationales (RTI) afin de préparer les positions françaises (AFP, Communiqué de presse)

Royaume-Uni

4G

• Further progress in the speed-up of delivering 4G to consumers. EE, Telefónica O2, Three and Vodafone announce that they have made further progress in speeding up the deployment of 4G mobile phone services in the 800 MHz frequency band vacated by the Digital Switchover. Following recent constructive work with Ofcom and DCMS Ministers, the four mobile phone companies have formally created one of the key institutions required to ensure the rapid roll-out of 4G services next year (Communiqué Ofcom, totaltele-com)

Consommateurs

• Addressing consumer concerns over mid-contract price rises. Ofcom announced plans to consult on how to protect consumers from unexpected price rises within fixed contracts for landline, broadband and mobile services (Communiqué Ofcom)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs/résultats financiers à venir

• Les stratégies mobiles. Dès jeudi prochain, France Télécom va ouvrir le bal de la présentation des comptes trimestriels, suivi mi-novembre par ses trois principaux concurrents. Deux camps sont constitués : ceux qui ont suivi Free sur le terrain des prix (Bouygues Telecom et Virgin Mobile) et ceux qui jouent le marché premium (France Télécom et SFR). On saura alors sans quel état exactement se présenteront les différents opérateurs devant les consommateurs pour les fêtes de fin d’année. Analyse (La lettre EuroTMT)

L'ÉVÈNEMENT : ALCATEL-LUCENT RÉDUIT DE 15% SES EFFECTIFS, NOTAMMENT EN FRANCE

• Alcatel-Lucent va supprimer 1.430 postes en France, 5.490 postes dans le monde dont 3.300 en Europe. Cette réduction d'effectifs s'inscrit dans un programme de réduction des coûts de 1,25 milliard d'euros. Le marché d'Alcatel-Lucent croît moins en Europe que dans le reste du monde. Le site de Vélizy sera fermé pour fusionner avec celui de Nozay. La France, principale plate-forme du groupe en Europe, souffre du manque de dynamisme des investissements dans le très haut débit fixe et mobile en Europe  (Les Echos, Le Parisien, AFP)

• Profonde saignée d'Alcatel-Lucent en France (Le Figaro)

• D'autres réductions d'effectifs devraient s'ajouter au plan déjà annoncé. Le groupe perd de l'argent dans les services gérés faute de taille critique. Certains contrats vont être arrêtés, avec d'autres emplois supprimés à l'étranger (Les Echos)

Analyse

• Alcatel ne risque-t-il pas de mourir ? (Editorial de David Barroux/Les Echos)

Réactions

• Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, et Fleur Pellerin, ministre de l'économie numérique, se déclarent préoccupés par les difficultés d'Alcatel-Lucent (reseaux-telecoms.net, Communiqué Bercy)

• Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a qualifié d'"hyper violent" le plan de suppressions de postes à Alcatel-Lucent, estimant que le problème est celui de l'absence de "protectionnisme" de l'Europe envers ses "filières stratégiques" (AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Equipementiers

Résultats financiers

• Nokia a annoncé une lourde perte au troisième trimestre, plus importante qu'attendu, mais un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, faisant bondir le titre à la Bourse d'Helsinki. Le groupe qui a qualifié le trimestre de "difficile" a annoncé dans la même période un chiffre d'affaires en baisse de 19% à 7,2 milliards d'euros. Il est supérieur aux prévisions des analystes qui s'attendaient à 6,9 milliards d'euros. Dans la même période les ventes de smartphones Nokia ont diminué de 63% en volume à 6,3 millions d'unités. La vente de téléphones portables ordinaires a chuté de 19% mais reste significative pour le groupe (AFP, Financial Times, Le Figaro, Wall Str. jal)

• Le grand plongeon de Nokia se poursuit. La situation ne montre aucun signe de redressement. Plus grave, les ventes de smartphones Lumia marquent un coup d'arrêt brutal (Euro TMT)

• Microsoft a annoncé un bénéfice en baisse de 22% pour le premier trimestre de son exercice décalé, assorti de ventes en recul à cause d'une faible demande de PC et de logiciels d'entreprises (AFP)

• Le groupe d'électronique, d'informatique et de systèmes de télécommunications japonais NEC a drastiquement relevé ses prévisions semestrielles vendredi, grâce à de bonnes ventes d'infrastructures pour le réseau à très haut débit LTE (AFP)

• Le fabricant américain de microprocesseurs AMD, en grosse perte de vitesse, va supprimer 15% de ses effectifs mondiaux dans le cadre d'une restructuration qu'il justifie par la crise actuelle du marché des ordinateurs (AFP)

Huawei et la polémique sur la  sécurité des réseaux

• Huawei : un rapport commandé par la Maison-Blanche écarte les risques d'espionnage de la Chine. Dix-huit mois d'enquête ont été nécessaires aux experts mandatés par la Maison-Blanche pour tenter de déceler des preuves d'un espionnage éventuel de la Chine sur les réseaux américains. Ce risque semble écarté (zdnet.fr)

• Malgré les sévères accusations dont il est l'objet, l'équipementier chinois ne cache pas ses ambitions : "nous voulons être dans les trois premiers constructeurs mondiaux d'ici cinq ans " assène François Quentin, DG de Huawei France (Euro TMT)

• Le dessous d'un bras de fer. Selon un spécialiste télécoms, la nouvelle vague d'accusations lancées contre Huawei s'explique par plusieurs raisons, à commencer par la crainte de Cisco d'avoir à affronter un concurrent sur son cœur de marché (Euro TMT)

• Sprint rules out using Huawei equipment (Wall Str. jal)

Opérateurs

4G aux Etats-Unis

• Le numéro trois américain de la téléphonie mobile, Sprint Nextel, qui s'apprête à passer sous la coupe du japonais Softbank, veut lui-même s'assurer le contrôle de son partenaire Clearwire. D'après un avis publié lundi par le gendarme boursier américain (SEC), Sprint a manifesté son intérêt pour racheter une trentaine de millions de titres Clearwire à un autre actionnaire du fournisseur d'accès à internet, la société Eagle River (ERH), détenue par le fondateur de Clearwire. Clearwire possède en effet un très important portefeuille de fréquences hertziennes aux Etats-Unis (AFP, Financial Times)

• Control of Clearwire could helps Sprint to build high-speed networks (Herald Tribune)

• With Sprint deal, Softbank's chief looks beyon Japan (Businessweek.com)

Résultats financiers

• Verizon a annoncé une progression de 21,2% de ses résultats au troisième trimestre, grâce à des performances qualifiées de "record" dans le mobile, et s'est dit bien parti pour tenir ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice (AFP)

Fusion/acquisition

• L'autorité canadienne de l'audiovisuel (CRTC) s'oppose à la fusion entre Astral Media et le géant des télécommunications BCE, maison mère de Bell Canada, craignant que cette transaction de 3,4 milliards de dollars ne nuise à la concurrence (AFP)

Inde/Enchères 3G

• Mobile groups face India spectrum fee that could amount to as much as $4,24bn (nb= milliards) (Financial Times)

Economie numérique

• Selon l'Idate, le marché européen des télécommunications s'enfonce dans la crise. Phénomène aggravant, la généralisation d'un internet mondialisé, mais dominé par des géants américains (Apple, Google, Amazon, Facebook) a déstabilisé la chaîne de valeur des télécoms, déplaçant la plus-value vers les terminaux et les contenus, au détriment des tuyaux (Euro TMT, Communiqué Idate)

INTERNET

Google

Taxes

• Google menace de ne plus référencer les médias français s'il devait payer une taxe similaire à des droits d'auteurs, un avertissement fraîchement accueilli par la ministre de la Culture, favorable à cette taxe demandée par les éditeurs français. Face aux rumeurs d'une "lex Google", le moteur de recherche "ne peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et qu'il serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français" (Les Echos, Libération, Le Figaro, AFP, 01net.com)

• Les éditeurs de quotidiens et de magazines d'information politique déplorent que Google refuse "tout dialogue" autour d'une taxe sur les moteurs de recherche (AFP)

• La ministre de la Culture et de la Communication, a déclaré que ce n'était "pas avec des menaces qu'on trait(ait) avec un gouvernement", en réaction à un courrier de Google menaçant de ne plus référencer les médias français (AFP)

• Google, Apple, Facebook, Amazon: “La France perd un milliard d’euros de TVA par an”. Auteur d’un rapport établissant une feuille de route “pour une fiscalité numérique neutre et équitable”, Philippe Marini, sénateur, président de la Commission des finances, décrit ses propositions nationales, européennes et internationales pour taxer davantage les grands acteurs du Web (lesinrocks.com)

• Le cabinet de la ministre chargée de l'Economie numérique recevra vendredi des représentants de Google France sur le projet de taxation des moteurs de recherche et les recommandations de la Cnil en matière de confidentialité

Résultats financiers

• Le titre Google a été suspendu jeudi pendant deux heures trente après avoir enregistré une chute de plus de 9 %. En cause : la fuite des résultats, très mauvais, avant l'horaire prévu. Cette baisse de la rentabilité serait due à une envolée des coûts (+71 %) et à une baisse des tarifs publicitaires. Sans compter les difficultés de Motorola, racheté pour 12,5 milliards de dollars et dont les résultats sont intégrés aux comptes de Google depuis le deuxième trimestre 2012. Motorola a enregistré une perte opérationnelle de 527 millions de dollars sur le trimestre. Enfin, Google connaîtrait des difficultés sur la publicité mobile. Le patron de Google a formulé des excuses rapides et a préféré redire sa foi dans le mobile (AFP, Les Echos, Financial Times)

CONTENUS

Taxes

• Une créativité débordante s'agissant de nouvelles taxes pour la culture : le point de vue d'Alain Bazot/UFC Que choisir (alain-bazot.fr)

TECHNOLOGIES

Tablettes

• Apple a perdu jeudi un procès en appel à Londres contre une décision de la justice britannique estimant que la tablette Galaxy de son concurrent sud-coréen Samsung n'était pas assez "cool" pour être confondue avec l'iPad (AFP)

SECTEUR POSTAL

Nomination

• Le 25e Congrès postal universel a aujourd’hui élu Bishar A. Hussein, du Kenya, comme directeur général de l’Union postale universelle pour la période 2013-2016 (congresdoha.upu.int)