Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 31 octobre 2012

RÉGULATION

Evolution institutionnelle/publication par le CSA de son rapport sur les conditions de rapprochement des régulateurs des télécoms et de l'audiovisuel

• Le CSA a rendu public son rapport - demandé par le gouvernement à la fin de l'été - sur un éventuel rapprochement avec l'ARCEP. Le Conseil envisage deux scénarios : soit la création d'une instance paritaire suivie de la création d'une autorité unique avec maintien de deux collèges, soit un collège unique, option qui « peut paraître prématurée ». (Les Echos, Libération, 01net.com, AFP)

Le CSA se déclare favorable à la fusion, à condition de réguler aussi les contenus sur internet, et d'abandonner la neutralité du Net

• Fusion avec l'ARCEP : le CSA est pour à condition que le gouvernement se prononce aussi pour la régulation des contenus audiovisuels sur Internet (latribune.fr)

• Le CSA accepte la fusion avec l’ARCEP, à condition que l’entité nouvelle dispose de pouvoirs de régulation des contenus audiovisuels sur internet, et que la neutralité du net soit abandonnée au profit d’une priorité accordée aux services qui suivent les recommandations du CSA   (numerama.com)

• Le CSA favorable à une fusion avec l’ARCEP. Alors que l'ARCEP expliquait longuement qu'il n'y avait aucun rapport entre la régulation des télécoms et celle de l'audiovisuel, le CSA tente de démontrer l'inverse. "Les frontières traditionnelles entre audiovisuel et télécoms s’estompent, assure-t-il. La multiplication prévisible des sujets communs à l’ARCEP et au CSA milite pour un rapprochement dans trois domaines au moins: la gestion des fréquences, la régulation économique et la régulation des services en ligne" (bfmeco.fr)

Le CSA juge la fusion "prématurée"

• Pour le CSA une fusion totale avec l'ARCEP est "prématuré". Le CSA propose un rapprochement "progressif" avec l'ARCEP. D'abord, avec le maintien des deux autorités chapeautées par une instance commune. Puis, dans un second temps, avec la création d'une autorité unique, avec deux collèges. L'un serait consacré aux contenus, l'autre aux infrastructures et aux réseaux, et chacun fusionnerait les équipes du CSA et de l'Arcep. Le régulateur des télécommunications est, lui, plus favorable à la seule instauration d'une autorité commune, chaque institution conservant son collège propre (Le Monde, Correspondance de la presse, clubic.com, lexpansion.lexpress.fr)

Et Hadopi

• Le CSA plaide pour un rapprochement avec l’ARCEP, non avec l'Hadopi (pcinpact.com)

Analyse : le mot même "audiovisuel" rejoindra sans doute bientôt l'ORTF au paradis des vocables désuets

• Fusion ARCEP-CSA : un mariage forcé, au mieux de raison. Mais quelle raison ? Le CSA est en réalité confronté à un problème autrement plus sérieux qu’il semble l’imaginer, un problème que ses noces éventuelles avec l’ARCEP seraient impuissantes à résoudre. Ce problème est celui de la convergence généralisée entre contenus, entraînant une dilution des contenus audiovisuels dans l’océan des contenus numériques de tous types qui sont désormais accessibles en ligne (Billet de Nicolas Curien, sur son blog/ ncurien.fr)

Consommateurs/qu'appelle-t-on "illimité" ?

• Une députée dénonce les abus de langage autour de l’internet illimité. Isabelle Attard vient de questionner Bercy sur l'utilisation jugée abusive, "voire frauduleuse, du terme "internet" dans un certain nombre d'offres commerciales de fournisseurs d'accès à des réseaux de communications électroniques". Problème : les opérateurs français commercialisent pourtant des offres dites "internet", ou "internet illimité", qui comportent des clauses proscrivant l'usage d'une ou plusieurs de ces applications. Encadrer, si ce n’est proscrire ces abus de langage, n’est pas une idée neuve. L’an passé, dans le cadre d’un projet de loi sur la protection des consommateurs, le précédent gouvernement proposait de définir des limites acceptables à l’illimité (pcinpact.com)

tÉlÉphonie mobile

4ème opérateur mobile

• Free Mobile étend son réseau sur Paris. L’opérateur dispose désormais d’une cinquantaine d'antennes dans la capitale, une couverture loin d'être optimale, mais qui se développe rapidement (pcinpact.com, universfreebox.com, businessmobile.fr)

MVNO

• Une interview de Mathieu Horn, fondateur et patron de Joe Mobile, nouvel opérateur, filiale et MVNO de SFR (businessmobile.fr)

4G/Royaume-Uni

• Le premier réseau 4G anglais ouvre dans onze villes dans la bande 1.800 MHz, plusieurs mois avant le lancement des enchères officielles. L'opérateur Everything Everywhere commercialise plusieurs smartphones 4G dont l'iPhone 5. Ses forfaits ont des quotas mensuels de 500 Mo à 8 Go (AFP)

Fréquences et santé

• L’aboutissement du Grenelle des ondes annoncé pour juin 2013. Interrogée par le sénateur Jean-Marc Pastor, Delphine Batho, la ministre de l’écologie, a annoncé que "le gouvernement sera en mesure de présenter, d’ici au mois de juin 2013, les conclusions qu’il tire des études scientifiques, des expérimentations d’abaissement de puissance, de la finalisation de l’expérimentation de nouvelles procédures de concertation préalables à l’installation d’antennes relais" (blog.grandesvilles.org)

Smartphones/la guerre des systèmes d'exploitation

• Microsoft veut exister dans le mobile grâce à Windows Phone 8. L'éditeur de logiciels n'a pas réussi à percer dans le mobile. Mais il compte sur Windows 8 pour familiariser les consommateurs avec l'interface inventée il y a deux ans. Ses meilleurs alliés seront les opérateurs télécoms (Les Echos)

• Comment Microsoft veut relancer l'innovation dans le mobile. Le groupe met en avant la personnalisation des smartphones. Cela passe par de l'innovation logicielle au sein de Windows Phone, mais aussi via la communauté des développeurs (Les Echos)

• Steve Ballmer sets out new strategic mission for Microsoft (Wall Str. jal)

tÉlÉcoms - stratÉgies des acteurs en france

Opérateurs

Rating/la dette de France Télécom dégradée pour la première fois depuis 10 ans

• L'agence de notation Fitch vient d'abaisser de A- à BBB+ la note de l'opérateur historique, en raison de la forte concurrence que l'opérateur connaît sur son marché domestique. Selon l'agence, l'arrivée de Free Mobile début 2012 a cassé les prix, entraînant une baisse du flux de trésorerie et la facture fiscale de France Télécom risque d'augmenter, ce qui pourrait peser sur la génération de trésorerie  (latribune.fr, AFP, Les Echos, Communiqué Fitch)

Spéculations sur un mariage entre Free et SFR

• SFR : construction d’une rumeur. Evidemment tout est possible. Même un rapprochement entre SFR et Orange ! Mais cette fois, Les Echos ont fait fort en transformant en jeu intellectuel monté par des analystes de Natixis – qui étudient ce scénario principalement sous l’angle de l’intérêt de Vivendi - en un « scoop » confirmé par des « sources concordantes » Retour sur le buzz d’hier « SFR-Free » et analyse. (EuroTMT)

Du côté de la concurrence

• Stéphane Roussel : "Free, Bouygues Telecom, Numericable et SFR, tout le monde discute avec tout le monde". Pour le PDG de SFR, il y a trop d'acteurs en France. Même si, à court terme, il explique que le "Freenami" est passé. (lepoint.fr)

• Le grand Meccano des télécoms a débuté. Après une année choc, les opérateurs télécoms cherchent à se rapprocher. Qui se mariera avec qui ? SFR épousera-t-il Free, Numericable ou Bouygues ? Tous discutent et trois scénarios se dessinent (Le Figaro)

• Scénario N° 1 : une fusion entre opérateurs français (Le Figaro)

• Scénario N° 2 : l’arrivée de groupes étrangers (Le Figaro)

• Scénario N° 3 : une augmentation des prix du mobileà l'occasion du passage à la 4G(Le Figaro)

Canal+ réfléchit à une offre triple play

• Le groupe de télévision à péage envisage de monter des offres de télévision par ADSL. Il s'appuierait sur un opérateur (SFR ?) qui fournirait la partie Internet et téléphone. Ce type d'offre dresserait Canal+ en concurrent frontal des FAI. Un abonné Free qui reçoit CanalSat, le bouquet de chaînes payantes de Canal+, par exemple, pourrait très bien, demain, être démarché par Canal+ pour migrer vers sa nouvelle offre de télévision, Internet et téléphone, qui proposerait donc les mêmes services que Free  (Les Echos, bfmeco.fr, 01net.com, AFP)

Très haut débit

• "La très petite vision du gouvernement". Deux parlementaires de l'opposition répondent, sur leurs blogs, au plan numérique présenté par Fleur Pellerin (01 Business)

• Bretagne : le coût et la complexité du très haut débit expliqués aux élus de du canton de Merdrignac (ouest-France.fr)

People

•  SFR a embauché comme lobbyiste, Thomas Puigalon, ancien collaborateur d'Alain richard et Marylise Lebranchu (Le Canard Enchaîné)

tÉlÉcoms - stratÉgies des acteurs À l'international

Opérateurs

Royaume-Uni/fibre

• High-speed broadband : if you build it … they might not come. Executives from Openreach, TalkTalk, O2 and EE debate the super-fast broadband future. Telecoms operators in the U.K. are grappling with the economics of rolling out high-speed fibre broadband services. And at an event in London on Tuesday some of the industry's key stakeholders admitted that while the U.K. needs super-fast broadband infrastructure, they simply do not know whether consumers want it. (totaltele.com)

A la Bourse

• Telefonica a réalisé mardi la plus grosse entrée à la Bourse de Francfort depuis 2007, c'est-à-dire avant la première crise financière, en offrant au marché plus de 20% de sa filiale allemande O2 (AFP)

• O2 : la valeur qui monte (Les Echos)

Fusions/acquisitions  

• Altimo has increased its stake in Russian telecoms group Vimpelcom, giving it an edge over rival shareholder Telenor and raising the possibility that Russia’s anti-monopoly service will drop a six-month-old suit against Telenor (Financial Times)

• VimpelCom souhaiterait se retirer d'Afrique subsaharienne. Avec le rachat d'Orascom Telecom fin 2010, le russe VimpelCom s'est retrouvé à la tête de plusieurs opérateurs subsahariens de petite envergure. Il souhaite aujourd'hui les céder (jeuneafrique.com)

Australie

• Telstra to trial fixed wireless NBN services. Chief executive David Thodey said the company was ‘‘also considering our options for satellite services,’’ and was looking at reselling NBN Co's satellite and fixed wireless products, which will be rolled out to hundreds of thousands of Australians before the fibre optic network is done (smh.com.au)

Résultats financiers

• Le troisième groupe de télécommunications et services internet japonais, Softbank, a fait état d'une baisse de 22% de son bénéfice net au premier semestre, un an après avoir profité d'un gain exceptionnel lié aux ventes d'actions du géant internet américain Yahoo! (AFP, Reuters)

Equipementiers

• Foxconnfortunes boosted by new devices (Financial Times)

People

• Une ex-responsable de Nokia, la finlandaise Sari Baldauf,  entre au conseil de surveillance de Deutsche Telekom (AFP, Le Figaro)

• Crise à la tête d'Apple, Tim Cook ne pardonne pas les erreurs.  Deux départs et une réorganisation, aux airs de redistribution des cartes, Tim Cook resserre les rangs et montre qu'il n'accepte pas les errements stratégiques et les erreurs. Ou comment Apple réaffirme sa culture de l'excellence (Wall Str. jal, Financial Times)

TIC

• Dans le classement de l'UIT, la France n'apparaît qu'à la 17° place des nations les plus avancées dans l'usage et le développement des TIC (01 Business)

internet

Fiscalité des OTT

• Le fisc réclamerait près de 1 milliard d'euros à Google pour quatre exercices comptables. En France, le moteur de recherche aurait réalisé, selon les estimations, un chiffre d'affaires compris entre 1,25 et 1,4 milliard d'euros, mais n'aurait déclaré que 138 millions d'euros d'activité, ne reversant qu'un peu plus de 5 millions d'euros au titre de l'impôt sur les sociétés. Par une série de montages financiers, le reste des revenus est déclaré en Irlande, où se situe le siège européen de Google, avant d'être transféré aux Bermudes après un passage aux Pays-Bas via une société intermédiaire (Le Canard Enchaîné, Les Echos)

• Google dément avoir reçu une notification de redressement fiscal de la part de l'administration fiscale française (AFP)

Mesures d'audiences

• Les premiers résultats de la mesure de l'audience hybride de l'internet en France (Communiqué Médiamétrie)

• La nouvelle mesure de  l'internet français n'a pas provoqué le séisme espéré par certains et craint par d'autres (Les Echos)

Protection des libertés individuelles

• Isabelle Falque-Pierrotin et toutes les CNIL européennes mènent un bras de fer contre Google pour clarifier ses changements de règles de confidentialité (01 Busines)

contenus

CSA

• En attendant une décision du gouvernement, l'hypothèse d'une prolongation du mandat de trois membres du CSA (dont le président) arrivant à échéance en janvier 2013 a été remise en question par la députée Martine Martinel, qui estime qu'il serait préférable de nommer trois nouveaux membres par intérim (La correspondance de la presse)

• Selon l'Élysée, les trois membres du CSA, dont son président Michel Boyon, seront bel et bien remplacés en janvier, comme prévu. Michel Boyon, le président du CSA, ne verra pas son mandat prolongé tout comme Rachid Arhab et Alain Méar, dont les mandats arrivent à échéance en janvier prochain (lepoint.fr)

Musique

• La Fnac renonce à vendre de la musique en ligne. L'enseigne culturelle fait le choix d'une alliance avec iTunes et renverra ses clients sur la plateforme du leader du marché (AFP)

Taxes/Google

• Les patrons de presse ont accueilli « très favorablement l'initiative du président de la République » qui a donné jusqu'à la fin de l'année à Eric Schmidt pour trouver un accord sur le partage de revenus (AFP)

secteur postal

Aménagement du territoire

• La Poste a dépensé 247 millions d’€ pour sa mission d'aménagement du territoire en 2011. L'ARCEP a établi que l'augmentation du nombre des points postaux dans le cadre de la mission d'aménagement du territoire de La Poste avait coûté 247 millions d'euros en 2011, au lieu des 170 millions prévus par l'Etat. La Poste dispose d'un réseau de plus de 17.000 points de contact sur tout le territoire français, dont 9.423 répondaient en 2011 à ses obligations de présence postale dans les territoires ruraux, les zones de montagne, les zones urbaines sensibles et les départements d'outre-mer. En janvier 2011, l'Etat avait porté à 170 millions d'euros par an (contre 135 millions d'euros précédemment) le montant alloué à La Poste pour étendre sa présence sur le territoire français en 2011-2013 sous la forme d'un abattement de fiscalité locale. (AFP, Le Figaro, Les Echos)

Services

• La Poste ouvre son service d'identité numérique aux sites tiers. Le service de certification d'identité numérique de la Poste s’ouvre aujourd'hui à certains sites de partage de voitures, d'échanges et de locations de biens (01net.com)

Recyclage

• Après le papier, La Poste lorgne d'autres déchets (Les Echos)

Irlande

• ComReg publishes postal strategy for 2012 to 2014 (businesspost.ie)