Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 23 septembre 2011

REGULATION

Enchères 4G

France

•  Les premières licences 4G dans la bande 2,6 GHz rapportent 936 millions d’euros à l’Etat. Une semaine seulement après le dépôt des dossiers de candidatures aux fréquences 4G, l'ARCEP a révélé jeudi soir le résultat des courses qui n'est pas tout à fait celui que l'on pouvait attendre. Certes, les quatre opérateurs mobiles déjà détenteurs d'une licence ont bien obtenu des fréquences dans la bande 2,6 GHz, mais les montants déboursés et les quantités attribuées peuvent surprendre. Ainsi les deux opérateurs qui obtiennent le plus de fréquences (20 MHz chacun) et qui ont signé le plus gros chèque sont Orange (287 millions d'euros) et Free (271 millions d'euros). Celui qui a payé le plus cher en termes de prix au MHz est Bouygues Telecom avec 228 millions d'euros pour 15 MHz, soit 50% de ce plus que ce que SFR a concédé à débourser (150 millions d'euros seulement pour 15 MHz). Au total, ce premier round d'enchères va rapporter 936 millions d'euros à l'Etat, soit 33% de plus que le prix de réserve (plancher) fixé à 700 millions dans l'appel d'offres (La Tribune, Financial Times, Reuters, Dow Jones, AFP, Le Figaro, Libération, Le Parisien, silicon.fr,01net.com, zdnet.fr, challenges.fr, numerama.com, freenews.fr)
• Les dirigeants de SFR ont joué au poker et ont gagné : SFR est en effet l'opérateur qui débourse le moins. Le deuxième opérateur mobile français a été retenu pour une quantité de fréquences de 15 MHz pour lesquelles il ne paiera que 150 millions d'euros. Cette somme correspond au prix minimal auquel les licences pouvaient être vendues. Autre motif de satisfaction pour SFR : l'opérateur est le seul à ne pas avoir souscrit à l'engagement d'accueil des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) (Les Echos, Le Journal des Télécoms)
•  Les opérateurs cassent leur tirelire ! Avec une célérité inhabituelle dans ce genre de processus, l’ARCEP a annoncé, jeudi, la répartition des fréquences de la bande 2,6 GHz. Et le Gouvernement doit encore se frotter les yeux, tant les opérateurs semblent avoir perdu le sens de la mesure pour obtenir ces fréquences sans enjeu ! Pour comprendre les raisons de cette surenchère, il faudra, peut-être, attendre le résultat de la prochaine attribution des fréquences de la bande 800 MHz. Compte tenu des prix élevés de ces fréquences en or, Bouygues Télécom et Free Mobile ont-ils mis le paquet sur le 2,6 GHz pour faire l’impasse sur le 800 MHz, tout en sachant qu’ils pourront obtenir un accord d’itinérance ? L’ARCEP a en effet prévu que tout candidat au 800 MHz qui ne serait pas servi pourrait ensuite conclure un accord de roaming avec l’un des gagnants. Mais connaissant ce risque, France Télécom et SFR vont-ils surenchérir dans cette bande, alors qu’ils savent qu’aucun opérateur ne pourra obtenir plus de 15 MHz ? (La Lettre EuroTMT)
• Dîner de cons à l’envers pour l’attribution des fréquences 4G. Les quatre opérateurs français ont obtenu les ressources en fréquences qu'ils souhaitaient lors de l'appel d'offres pour les fréquences 4G dans la bande des 2600 MHz. Mais côté financier, c'est celui qui a proposé le moins et qui s'est engagé au strict minimum, à savoir SFR, qui s'en tire le mieux (Le MagIT)
• La réaction de François Fillon, premier ministre : « Ces fréquences (4G)  permettront, en complément des fréquences libérées par l’extinction de la télévision analogique (« dividende numérique »), d’offrir sur le territoire national des débits significativement supérieurs à ceux des réseaux actuels (3G), pour accompagner le formidable développement de l’Internet mobile. Dans l’élaboration de la procédure, le Gouvernement et l’ARCEP ont veillé à assurer un équilibre entre la consolidation de la concurrence sur le marché mobile et la valorisation de la ressource publique rare que constitue le spectre hertzien. » (Communiqué de presse du Premier ministre)
• La réaction du ministre de l’économie numérique : « cet appel à candidature est un succès pour le Gouvernement. La procédure a atteint ses objectifs. La pertinence des critères choisis par le Gouvernement – couverture du territoire, valorisation du patrimoine immatériel de l’Etat, intensification de la concurrence – est confirmée. Avec cette attribution, la France est l’un des premiers pays dans le monde à faire son entrée dans le très haut débit mobile » (Facebook)
• Le Groupe Iliad se réjouit d’être, avec l’opérateur historique, le candidat le mieux doté en spectre 4G en emportant 20 MHz. « Un déséquilibre important demeure néanmoins quant à la détention des fréquences entre opérateurs existants et Free Mobile » souligne le groupe (Communiqué de presse, pcinpact.com)

Italie

• La bande 800 MHz a rapporté 2,962 milliards d’euros hier soir ; le montant total des enchères : 3,718 milliards d’euros  (Communiqué du ministère italien des communications)

Net neutralité

• Le CRTC améliore le processus visant à résoudre les plaintes relatives aux pratiques de gestion du trafic Internet. Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a publié des lignes directrices sur la manière dont il traitera les plaintes au sujet des pratiques des fournisseurs de services Internet (FSI) visant à ralentir certains types de trafic. En vertu d’une politique de 2009 du CRTC, les FSI sont invités à élargir et à mettre à niveau leurs réseaux afin d’adresser des augmentations de trafic. Si d’autres mesures doivent être prises pour gérer le trafic, les FSI peuvent recourir à des pratiques de gestion du trafic. Ces pratiques, qu’elles soient de nature économique ou technique, visent à gérer le trafic en vue de prévenir la congestion du réseau ou d’y répondre. Peu importe la démarche adoptée, le FSI doit faire preuve de transparence (communiqué de presse du CRTC)

Quadruple Play

• Bouygues Télécom mise sur sa box unique pour monter en gamme. Encouragé par le succès de son offre fixe, le quatrième fournisseur d'accès à Internet a considérablement investi dans son futur boîtier, qui fait office de modem et de décodeur. Il le distribuera prioritairement à ses abonnés à la fibre optique. L'arrivée de la première    « one box » du marché chez l'opérateur d'Issy-les-Moulineaux pourrait lui conférer un nouveau statut de firme technologique. Avec cette box, Bouygues Telecom réalise un investissement stratégique à plusieurs titres. D'abord, le groupe va pouvoir continuer à innover, car il est désormais maître de son logiciel, tout comme ses concurrents. Par ailleurs il devrait pouvoir segmenter encore davantage son offre fixe (Les Echos)

Tarif social de l’internet

• Orange rappelle que les tarifs de gros sont réglementés. A la suite de critiques émises par des acteurs du secteur lors du débat sur le tarif social de l'internet, Orange a rappelé jeudi que les tarifs de gros qu'il pratique pour louer son infrastructure aux opérateurs étaient réglementés. Ces tarifs sont très proches des coûts et plutôt en baisse permanente", a réagi le directeur exécutif d'Orange, Pierre Louette. "Ce qui gêne ces opérateurs, c'est l'idée de devoir souscrire à cette offre-là, de gagner peu d'argent sur cette offre-là et de devoir nous rémunérer pour l'utilisation de notre réseau" (AFP)

Consommateurs

• Près de 275 000 français se sont inscrits en trois jours sur la liste Pacitel pour un démarcharge téléphonique responsable (Communiqué de presse du secrétaire d’Etat chargé de la consommation)      
• Selon l’UFC-Que Choisir, l’engagement de 2 ans dans le mobile est anticoncurrentiel. Suite à une enquête menée auprès des consommateurs sur les pratiques des opérateurs, l'association UFC-Que Choisir renouvelle son appel à plafonner la période d'engagement à 12 mois maximum et non 24 mois. Selon l'UFC, une trop longue période est tout simplement une arme anticoncurrentielle dans les mains des opérateurs. "Avec l'arrivée du quatrième opérateur, les consommateurs ont enfin l'opportunité de bénéficier de prix représentatifs d'un marché concurrentiel. Peut-on prendre le risque que cette dynamique soit cassée par l'inadmissible stratégie des opérateurs pour rendre les consommateurs captifs pour 24 mois ?" (numerama.com, communiqué de presse)
• Ofcom: telecoms complaints Q2 (april to june) 2011 (Communiqué de presse)

Développement/Haut débit

• Le colloque mondial des régulateurs de l’UIT sur « une réglementation intelligente » pour le développement du large bande. Les chefs d’entreprise s’associent aux régulateurs pour élaborer de bonnes pratiques (Communiqué de presse)

Protection des données personnelles

• S’adapter à l’univers numérique et innover dans cet environnement compliqué, évolutif et mondialisé sont les priorités de la nouvelle présidente de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, Isabelle Falque-Pierrotin (Cnil) (AFP)

TELEPHONIE MOBILE

Couverture 3G

• SFR augmente le pourcentage de population couverte. SFR a annoncé avoir atteint une couverture de 97% de la population en très haut débit mobile fin septembre et a indiqué avoir mis en place plusieurs services pour augmenter les performances de son réseau et ainsi améliorer l'accès à l'internet mobile. SFR prévoit d'atteindre fin décembre 98% de couverture de la population répondant ainsi aux obligations réglementaires, tout en couvrant 85% du territoire. "Fin 2013, on sera à quasiment 100% de couverture de la population (99,3%) et 92% du territoire", a indiqué, jeudi, le directeur général réseaux Pierre-Alain Allemand, lors d’une conférence de presse à Marseille. Parallèlement, 43% du réseau SFR (les 12 premières agglomérations françaises) sont compatibles à 21 Mgbit/s, et 21% (Paris, Lyon et Marseille) seront à 42 Mgbit/s fin 2011. "C'est important d'avoir une bonne continuité d'expérience entre la 3G et la 4G, car c'est une bonne préparation pour les réseaux 4G à venir", a insisté M. Allemand (AFP, La Tribune, communiqué de presse)
• SFR démocratise la Femto Cell pour permettre à tous ses abonnés mobile de profiter d’un réseau 3G+ optimal à domicile (Communiqué de presse)

Tarifs

• Les appels internationaux inclus dans votre forfait : appelez vers l’étranger sans vous ruiner ! (Communiqué de presse de Budget mobile)

Equipementiers

• Ericsson se fait opérateur de réseaux mobiles. Dans quelques jours, TDC, l’équivalent danois de France Télécom, va annoncer à ses clients la conversion de son réseau mobile à la technologie 4G. C’est Ericsson qui va, en partie, mettre le réseau à niveau. Et c’est aussi l’équipementier suédois qui « s’occupera de la gestion et de la maintenance de tout le réseau pour notre compte », indique Jacob Zentio Larsen, responsable de cette opération chez TDC. Une opération de taille pour Ericsson : TDC représente son premier contrat 4G. Et c’est surtout le premier contrat de gestion déléguée de services que le constructeur a signé avec un opérateur historique (Le Monde)

Fréquences et santé

• Amiens : une politique innovante de gestion du parc d’antennes de téléphonie mobile (localtis.info)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L’INTERNATIONAL

Etats-Unis

• L’opérateur AT&T se dote du quatrième plus important réseau publicitaire en ligne (Le Journal du Net)

Asie

• ZTE plans to roll out 4G handphones in Q2 2012 (uk.reuters.com)
• Qualcomm risks losing India investment (Financial Times)

Nomination

• Nokia replaces chief tech officer Rich Green, who went on leave for personal reasons, with Henri Tirri (Financial Times)

TECHNOLOGIES

Propriété intellectuelle

• Samsung aims to muddy waters (The Wall Street Journal)

Equipementiers

• Samsung passe à l’offensive dans les set-top box. Le groupe coréen a gagné différents contrats importants et se positionne comme concurrent de Pace, Cisco, Technicolor ou Motorola (Les Echos)
• Technicolor perd le contrat des futurs décodeurs de nouvelle génération de France Télécom. Le fabricant a accusé des retards importants dans sa chaîne de production qui l’empêchaient de tenir les délais. D’autant que France Télécom souhaite avancer la sortie de sa box à avril 2012 (Les Echos, AFP)

Sécurité informatique

• « Stringray » phone tracker fuels constitutional clash in U.S. Technology is used by law enforcement to zero in on people’s locations, often without a search warrant (The Wall Street Journal)

Cloud computing

• Informatique dématérialisée : la bataille du « cloud à la française » lancée (AFP)

L’INTERNET

Google/Concurrence

• Abus de position dominante: au Sénat US, Google ne convainc pas tout à fait (pro.clubic.com)

Réseaux sociaux

Facebook veut consolider sa prédominance sur la toile (La Tribune, The Wall Street Journal, Le Figaro)
Google+ s’ouvre au public (La Tribune)

Hadopi

• Selon « l’Express », François Hollande, candidat à la primaire socialiste, veut remettre à plat Hadopi. Il veut étudier une « extension de la redevance pour copie privée » aux fournisseurs d’accès à internet. Il réfléchit également à une taxe sur la publicité ou les moteurs de recherche (La Tribune)

UDLZ

• Alcatel-Lucent pousse le déploiement du ultra haut débit. Le lancement commercial de la vectorisation VDSL2 aidera les  opérateurs à améliorer leurs réseaux d’accès sur cuivre- en combinaison avec la fibre optique- pour offrir dès aujourd’hui les hauts débits de demain (Communiqué de presse)

Le secteur postal

Etats-Unis

• FedEx sounds warning on global trade (The Wall Street Journal, Financial Times)