Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 22 août 2011

regulation

Neutralité du Net

En réponse à une consultation sur la neutralité des réseaux menée par l'ARCEP, des opérateurs proposent de mettre un terme aux forfaits internet illimités dans le fixe

• L'accès illimité à l'internet fixe fait l'objet d'une réflexion des opérateurs, affirme le site spécialisé Owni, faisant état d'un document de la Fédération française des télécoms (FFT), qui affirme de son côté que la fin du fixe illimité "n'est pas à l'ordre du jour". “Oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils” confirme sans détour le porte-parole d’Orange Jean-Marie Culpin. Si elle s’actualise, la situation serait alors inédite en France, habituée à des boxs leur offrant l’un des accès à Internet les plus compétitifs au monde et surtout ne comportant aucun seuil de navigation. Confirmée par certains opérateurs, cette stratégie s’est décidée collégialement, au sein de la FFT, qui dans sa une réponse à la consultation menée par l’ARCEP sur la neutralité des réseaux, suggère l’instauration de nouveaux forfaits comportant “débit IP maximum” et “plafond de consommation”… le tout “pour le fixe”. Les opérateurs assurent que ce document a été fait en concertation avec les associations des consommateurs. Ce qui est totalement "faux" d’après l’UFC, ce que confirme d’ailleurs l’ARCEP, qui dit n’avoir jamais eu vent d’une telle idée et qui qualifie cette initiative de "bizarre".  L'Autorité a donc vu son débat sur la net neutralité détourné par la FFT à son insu (owni.fr, AFP, Correspondance de la presse, Le Parisien, pcinpact.com)

• Les opérateurs pourraient appliquer dans le fixe les limitations de connexions déjà en vigueur sur les smartphones (Les Echos)

La possible fin de l'internet fixe illimité suscite la polémique

• La fin de l'internet illimité n'est pas pour demain : pour la FFT "il n'est pas question de la fin de l'internet illimité sur le fixe" ; Orange abonde : "il n'est absolument pas question de limiter les offres de la maison. Il n'y a pas de notion de bridage dans le réflexion en cours", mais envisage d'introduire dans "des mois, voire des années" des offres plus chères avec plus de débit ; de son côté Free se dit "plus que réservé sur le pertinence d'une telle proposition qui irait à l'encontre des fondamentaux" ; chez Bouygues Télécom : "On dément avec la plus extrême vigueur tout projet de mettre fin à l’internet illimité sur le fixe ", indique Didier Cazas/secrétaire général ; et Numéricâble précise "ne pas être associé à une réflexion sur une limitation de l'internet fixe (La Tribune, Le Figaro)

• Qui veut la fin de l'internet illimité ? Ce qui se comprend pour le mobile, en raison des limitations physiques imposées par les fréquences radio, ressources rares et chères, peut-il être audible pour fixe ? Alors que l'on déploie la fibre, dix fois, voire cent fois plus performante que l'ADSL ? L'ARCEP se dit aussi sceptique (Libération)

• L'internet pourrait ne plus être illimité dans les foyers. L'UFC-Que Choisir juge cette option "inacceptable" : "limiter Internet sur le fixe n'a aucune justification économique. Les coûts fixes ne varient pas selon la consommation des utilisateurs, ou très peu. Les opérateurs cherchent à rançonner des deux côtés: d'abord les fournisseurs de contenus comme Google, puis les consommateurs. Les opérateurs se croient tout puissants" (lefigaro.fr)

• Les opérateurs envisagent de plafonner les débits pour les très gros consommateurs. Ils invoquent la saturation des réseaux (Le Figaro)

• Vers la fin de l'accès internet illimité en France (zinfos974.com, Reuters, lemonde.fr)

• Un retour à l'âge de pierre ? La stratégie, compréhensible, des FAI, signifierait un grand bond en arrière (leplu.nouvelobs.com, lexpress.fr)

• Internet devrait rester illimité chez Free et Numéricâble. Free et Numéricâble ont déjà pris leurs distances avec la proposition avancée par la Fédération Française des Télécoms, de créer des forfaits internet fixes avec des plafonds de consommation de bande passante (paperblog.fr, pcinpact.com, Communiqué Numéricâble)

Le point de vue de la FFT

•  "On verra des tarifs plus élevés pour les net-goinfres" : dans une interview,  Yves Le Mouël /directeur général de la FFT, confirme qu’une étude a été réalisée pour différencier les tarifs. Objectifs : faire payer les gros consommateurs d’internet qui monopolisent la bande passante (Le Parisien)

• Est-ce la fin des forfaits internet illimités à la maison ? Selon le DG de la FFT : "Aucun opérateur n’a de projet en ce sens aujourd’hui. Le buzz lancé sur internet a dérapé. Les présidents des grands opérateurs ont simplement dit ces derniers mois qu’ils iraient vers la différenciation de leurs offres et que ceux qui consomment le plus pourraient être mis davantage à contribution. Mais le consommateur lambda n’a aucune chance d’être concerné" Le Figaro)

Le gouvernement n'envisage aucune restriction

• "Le gouvernement n'envisage aucune restriction de l'accès à Internet et travaille bien au contraire au développement du très haut débit fixe et mobile sur l'ensemble du territoire et pour l'ensemble des Français", indique le ministre en charge du numérique (facebook, AFP, lexpress.fr, francesoir.fr, lepost.fr)

Les réactions politiques

•  La classe politique a vivement réagi aux informations selon lesquelles certains opérateurs réfléchissent à la gfin de l'internet illimité dans les foyers. Ainsi par exemple, le député de la Nièvre, Christian Paul, estime que la saturation des réseaux est un mythe et que la fin de l’accès Internet illimité constituerait une grave entorse au principe de neutralité du Net (newzilla.net)

TELEPHONIE MOBILE

Wifi vs 3G

• Internet mobile : SFR veut pousser l’utilisation du Wifi au lieu de la 3G. Afin de décharger son réseau 3G, SFR souhaite favoriser l’utilisation du Wi-Fi via les hotspots par ses clients mobiles, et teste actuellement auprès de certains de ses abonnés son nouveau service Auto Connect Wifi (itespresso.fr)

Google-Motorola

• A downbeat ring tone for the European cellphone market (Herald Tribune)
• Google steps outside its familar world. Bid for Motorola Mobility will require giant to learn a new of retail skills (Herald Tribune)

Smartphones

• Les secrets de HTC. Comment le quatrième fabricant mondial élabore le design de ses produits (JDD)

télécoms - stratégies des acteurs EN FRANCE

Equipementiers

• Le fonds d'investissement américain Carlyle a finalisé l'acquisition du fabricant français de décodeurs Sagemcom auprès de son ancien actionnaire majoritaire, le fonds The Gores Group (AFP)

TELECOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS à l'international

Canada

• Le CRTC publie un rapport faisant état des tendances au sein de l'industrie des communications. Le rapport indique que le développement et l'adoption de nouveaux appareils, produits et services sont à la hausse au Canada (Communiqué)

 

Equipementiers

• HP arrête les tablettes et envisage la revente de sa division PC. L'américain entame un virage stratégique de grande ampleur pour aborder l'ère post-PC. Première décision : l'arrêt des appareils WebOS, avant peut-être, celle de la division PC. Le changement de cap d'HP marque les prémices de l'ère post-PC (Les Echos, 01net.com, AFP, Financial Times, Le Figaro, Wall Str Jal)

Social

• Fin de la grève chez Verizon (La Tribune)

internet

Fusions/acquisitions

• Skype annonce le rachat de GroupMe, un fournisseur de services de messagerie mobile s'adressant à des groupes (AFP)

Usages/données personnelles

• Google attaqué en Belgique pour atteinte à la vie privée (Le Monde)