Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 31 janvier 2005


ART / RÉGULATION

Hausse de l'abonnement téléphonique
En ce début de semaine devrait être publié le décret transférant à l'ART les derniers pouvoirs d'homologation tarifaire relevant du ministère de l'Industrie. Un calendrier opportun qui évitera au gouvernement d'endosser la très impopulaire hausse du tarif de l'abonnement téléphonique. C'est à l'ART qu'il reviendra d'autoriser la hausse de l'abonnement après son avis favorable. Malgré les nouveaux pouvoirs qui vont lui incomber, le régulateur des télécoms sort amoindri de la bataille de l'abonnement (La Tribune)
"Non au coup de force de France Télécom" : Olivier Huart, DG de Cegetel ; "Nous envisageons très sérieusement deux pistes de recours : la décision peut être attaquée d'un point de vue administratif devant le Conseil d'Etat et d'un point de vue concurrentiel devant le Conseil, de la Concurrence. Nous n'avons pas encore arrêté notre position"
(une interview au Parisien de samedi 29 janv.)
Cegetel menace de poursuivre l'ART. Cegetel a réitéré ce week-end ses menaces de poursuivre devant le conseil d'Etat ou le Conseil de la Concurrence la décision de l'ART de valider le plan tarifaire de France Telecom
(Les Echos)
La guerre du téléphone. "On est dans une république bananière !". D'ordinaire si policés, les patrons des principaux concurrents de France Télécom ne cachaient pas leur acrimonie après l'annonce de la hausse de l'abonnement téléphonique (L'Express)
France Télécom gagne sur toute la ligne. En troquant une baisse de ses revenus aléatoires de communication contre une hausse de ses revenus captifs d'abonnement, France Télécom sécurise son cash-flow émanant de la téléphonie fixe. Il anticipe également le paysage de la téléphonie de demain où la valeur ajoutée des opérateurs n'est plus dans le coup de fil traditionnel, mais dans le réseau fournisseur d'Internet et de télévision. L'opérateur historique fait ainsi d'une pierre deux coups (Le Nouvel Economiste)
La hausse de l'abonnement sera entièrement réinvestie dans le réseau. Thierry Breton, invité du grand jury RTL-Le Monde a affirmé hier soir que "chaque euro obtenu par la hausse de l'abonnement sera réinvesti à 100% dans le réseau" (AFP)
Quand la hausse de l'abonnement finance les déficits. Seulement deux jours après l'annonce de cette hausse, l'opérateur propose de racheter pour 560 millions d'€ les minoritaires d'Equant, sa filiale hautement déficitaire. C'est bien le marché national qui paiera pour les errances internationales de France Télécom (01 Informatique)
Hausse de l'abonnement et rachat d'Equant : France Télécom se prépare à une belle année 2005
(Le Jal des Finances, Investir)
France Télécom a donc gagné la partie: son abonnement passera de 13 à 16euros en trois ans. En échange le prix des communications baissera. Enfin sur certains appels. La facture sera-t-elle allégée ou alourdie? Faudra-t-il plutôt changer d'opérateur? Un casse-tête pour le consommateur prié de se livrer à un audit expert de ses usages pour choisir les meilleures offres (latribune.fr)
Point de vue
" La grande menace sur le téléphone fixe " : un interview de Dominique Roux (le Figaro 29 janv.)
Collectivités locales
Grâce à la technologie WiMax, 100% de la population de l'Orne et de la Vendée va bénéficier du haut débit (JDD)
Consommateurs
Les galères de l'internet. La grogne monte chez les abonnés à l'ADSL. Au palmarès des récriminations : lignes coupées, facturation abusive (en cas d'incident, le paiement n'est jamais suspendu) et qualité déplorable des services d'assistance technique par téléphone (Le Journal du Dimanche)
Haut débit (FTTH)
Hartwig Tauber/FTTH Council : "La fibre optique à domicile doit devenir un marché de masse en Europe". Selon l'organisation fédérant des groupes industriels impliqués dans le déploiement de cette technologie à très haut débit, les enjeux sont considérables (vnunet.fr)
Droit de la concurrence
La procédure de clémence doit faire ses preuves (La Tribune)

TELEPHONE MOBILE

MVNO
NRJ a retenu SFR au détriment d'Orange. Le contrat est attendu cette semaine (Le Figaro)
Futur Telecom a conclu un accord avec SFR pour lui acheter des minutes de communications. Le nouvel opérateur va commercialiser ses services à partir du 3 février (Le Figaro)
UMTS
Danemark: Orange (TeliaSonera) rétrocède sa licence UMTSD (L'Agefi, AFP)
Les consommateurs français ne se sont pas rués sur les offres de téléphones mobiles de troisième génération lancées depuis quelques semaines, conformément aux prévisions prudentes des opérateurs Orange et SFR qui préfèrent tabler sur un décollage courant 2005 (AFP)
Observatoire des mobiles 4T04
France : 44,5 millions d'abonnés au mobile selon l'ART (Le Parisien)
Opérateurs
Asie
La guerre des prix affecte les résultats de DoCoMo. L'opérateur avait fait savoir en mai qu'il escomptait sa toute première baisse du chiffre d'affaires et du résultat d'exploitation sur l'exercice 2004/2005, du fait des diverses offres promotionnelles et packages associés aux combinés de son service FOMA 3G (L'Agefi, AFP, Wall Str. jal)
KDDI sort vainqueur sur les neuf premiers mois de l'exercice 2004/2005 de la concurrence acharnée qui l'oppose a ses deux concurrents DoCoMo et Vodafone sur le vaste marché japonais des communications mobiles (AFP)
Amérique latine
America Movil subscribers jump (Financial Times)
Moyen-Orient
Iran : le Parlement limite la part d'une société turque dans un contrat de téléphonie mobile (AFP)
Equipementiers
Après une année difficile, Nokia est toujours leader mondial (Le Monde, Wall Str. Jal)
Services
Cédric Ponso/Universal Mobile International : "Il faut une baisse sur les prix des sonneries". Pour le président d'Universal Mobile International, les prix des services de personnalisation restent trop élevés en Europe. Au Japon, les tarifs sont deux fois moins chers (jdnet.com)
Téléchargements et sonneries rapportent 8,5 millions d'euros aux producteurs français en 2004 (zdnet.fr)
Le mobile sur un air de baladeur MP3 ; SFR s'associe aux majors du disque et parie sur le marché du téléchargement sur téléphone portable (20 minutes)
Santé
L'association Priartem dénonce des conséquences néfastes pour la santé lors de l'utilisation de mobiles
(France Soir)

FRANCE

France Télécom
La direction de France Télécom a annoncé vendredi qu'elle devrait supprimer 8.000 postes en 2005, dont 5.500 en France, sans licenciement sec. Pour 2005 en France, le groupe prévoit la répartition suivante : 6.500 départs en retraite et préretraite, 2.000 "mouvements" prévisibles d'agents fonctionnaires vers la fonction publique, et 3.000 recrutements. En 2004, France Telecom a indiqué avoir supprimé 12.500 postes, dont 6.000 en France
(AFP, Le Figaro 29 janv., Les Echos, La Tribune, zdnet.fr)
FT impose le rachat d'Equant (Investir)
Opérateurs alternatifs
De 50% à 90% de débrayage chez Tiscali France (Les Echos)
Equipementiers
Alcatel vise les télécoms militaires : Alcatel peut prétendre à certaines activités de télécoms militaires de Thales, notamment celles qui créeraient des synergies avec ses activités civiles. Son PDG, Serge Tchuruk, ne fait pas du dossier Thales un simple enjeu financier (La Tribune, L'Agefi)
Portrait
Thierry Breton, l'incontournable (Le Nouvel Economiste)
" J'ai la double culture, public et privée " ou comment dirige le PDG de France Télécom
(Le Figaro Entreprises)

L'INTERNATIONAL

Opérateurs
USA
SBC rachète ATT pour 16 milliards de $. Le groupe américain SBC a annoncé ce matin dans un communiqué le rachat d'ATT pour 16 milliards de $, créant ainsi un nouveau géant des télécommunications aux Etats Unis. Le nouvel ensemble sera au coude à coude avec Verizon pour la place de numéro un du secteur, avec un chiffre d'affaires cumulé de 71 milliards de $. Le mariage entre les deux groupes ne sera consommé qu'après le feu vert des autorités fédérales, ce qui peut prendre des mois. Les associations de consommateurs s'opposent à de nouvelles fusions dans les télécommunications (AFP, Wall Str. Jal, Le Monde 29 janv., Le Figaro, Financial Times)
Europe
Pologne : manifestation contre des suppressions d'emplois chez TPS ( (AFP)
Deutsche Telekom paye 120 M$ pour mettre fin à un problème judiciaire aux USA (AFP)
Asie
la Chine n'envisage pas de diviser son deuxième plus grand opérateur des communications mobiles China Unicom, et le gouvernement chinois n'a pour l'instant aucun projet sur la réorganisation des compagnies de télécommunications (xinhuanet.com)
Afrique du sud
Les Sud-africains pourront, d'ici le deuxième trimestre 2005, jouir d'un abonnement téléphonique grâce au réseau électrique. C'est le défi que se sont lancés des compagnies locales d'électricité pour casser le monopole de Telkom, la compagnie publique de téléphone. Un défi qui permettra également de proposer des prestations Internet (afrik.com)
Equipementiers
A peine arrivé, le nouveau patron de Siemens s'attaque au chantier des télécoms et supprime 1350 emplois dans le secteur (AFP, lexpansion.com 28 janv . Le Figaro 29 janv., Les Echos)
Marchés financiers
European tech sector on the move (Financial Times)
Câble /USA
Time Warner et Comcast pourraient déposer une offre sur Aldelphia (La Tribune)
Time Warner Cable plans AOL offer to clients (Wall Str. Jal)

L'INTERNET

FAI
Un modèle fortement générateur de trésorerie pour Iliad (Investir)
Deutsche Telekom détient 74,03% du capital de T-Online (Les Echos, La Tribune)
Usages du haut débit
Etats-Unis : usages et comportements des internautes: 4 heures de plus en haut débit. Les internautes américains ayant une connexion haut débit passent 22 heures par mois sur Internet, contre 18 heures pour les abonnés bas débit (jdnet.com)
Comment le haut débit modifie notre comportement sur Internet. AOL vient de réaliser une enquête
(atelier.fr)
Tv sur ADSL
La télévision élargit ses canaux de diffusion. Par Internet depuis un an, via le téléphone portable depuis deux mois, grâce au numérique hertzien dès mars : les téléspectateurs ont un choix de plus en plus large pour regarder les programmes. Une nouvelle donne qui bouleverse l'économie du secteur (Le Monde)

SECTEUR POSTAL

Justice
L'Association d'aide contre les abus bancaires propose un règlement à l'amiable à La Poste (La Tribune)