Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 25 mars 2004

TELEPHONIE MOBILE
3G
Fujitsu and Mitsubishi Electric Explore Collaboration on FOMA® Handset Development for NTT DoCoMo (Communiqué, Les Echos)
Renouvellement des licences GSM
Bercy ménage les opérateurs GSM. Le ministre a opté pour une redevance minimum en matière de téléphonie GSM (L'Usine Nouvelle)
SMS
Les opérateurs voient l'avenir en rose (Que Choisir)
TNT/mobile
TNT vers mobile et gratuité des licences de diffusion (NPA Conseil)
FRANCE / TÉLÉCOMMUNICATIONS
France Télécom
France Télécom rend ses fonctionnaires Pour diminuer ses effectifs sans dégraisser, l'opérateur facilite l'accès à la fonction publique pour ses employés. Un processus qui s'accélère (Libération)
Annuaires
Pages Jaunes dégaine l'option "Call Back" . L'annuaire lance le rappel automatique des internautes sur les sites professionnels qu'il réalise. Les activités numériques des Pages Jaunes représentent désormais 26 % du chiffre d'affaires de la société (journaldunet.com)
L'INTERATIONAL / TELECOMMUNICATIONS
Opérateurs
BT reaffirm's commitment to competitive pricing by abolishing standard rate for residential customers. BT announced plans to abolish its standard rate for residential customers and introduce a simpler range of low prices as part of its continuing strategy to make it easier for people to understand phone price comparisons and the value of what they get (Communiqué, Herald Tribune)
Swisscom adopte l'Edge, vend Debitel et a les yeux de Chimène pour Telekom Austria
(La Tribune, Les Echos, Wall Str. jal, Financial Times)
Telecom Italia enregistre un bénéfice net consolidé de 1,192 M€ (Communiqué, La Tribune)
TelMex se pose en grand rival de Telefonica en Amérique latine. Les deux grands rivaux poussent leurs pions à la faveur du désengagement des américains (Les Echos)
Deutsche Telekom : accord pour une réduction du temps de travail (Le figaro)
L'INTERNET
Haut débit
Le haut débit pour tous… surtout à Paris. L'ile-de-France croule sous les offres des FAI ADSL. Le point
(Le Nouvel Observateur)
Telecom Italia : accès ADSL en dégroupage partiel : 512 k à 18,95€, 1mb à 32,95€ (Les Echos). En dégroupage total : 512 k à 23,95 € (Les Echos)
Téléphonie sur IP
Le réseau IP passe la vitesse supérieure. Données, vidéos, sons et images peuvent désormais transiter par ce protocole internet (La Tribune)
The VoIP revolution (Wall Str. jal)
Pacific Plantronics mise sur la VoIP pour doper ses ventes (Les Echos)
Skype : du gratuit au service traditionnel de téléphonie (Les Echos)
La téléphonie sur IP éclipse l'UMTS (L'Usine Nouvelle)
Usages
Les services payants en ligne en plein essor (La Tribune)
France : 35,9 % des internautes ont moins de 25 ans. 7,8 millions d'internautes ont entre 11 et 24 ans selon Médiamétrie, soit 35 % de la population des Français connecté (journaldunet.com)
LE SECTEUR POSTAL
Allemagne
Postbank confident of rolling out share offering by summer (Financial Times)
LA COMMISSION EUROPEENNE CONCLUT L'ENQUÊTE SUR MICROSOFT, IMPOSE DES MESURES CORRECTIVES VISANT A MODIFIER SON COMPORTEMENT ET INFLIGE UNE AMENDE DE 497 MILLIONS D'EUROS
Communiqué Commission européenne
Après cinq années d'enquête, la Commission européenne a conclu que Microsoft Corporation avait enfreint les règles de concurrence communautaires en abusant de son quasi-monopole sur le marché des systèmes d'exploitation pour PC afin de restreindre la concurrence sur les marchés des systèmes d'exploitation pour serveurs de groupe de travail et des lecteurs multimédias . Comme ce comportement illicite n'a pas encore cessé, la Commission a ordonné à Microsoft de divulguer à ses concurrents, dans un délai de 120 jours, les informations sur les interfaces nécessaires pour que leurs produits puissent dialoguer avec le système d'exploitation Windows. Microsoft est également tenue, dans un délai de 90 jours, de proposer aux équipementiers (et aux utilisateurs finals) une version de son système d'exploitation Windows qui ne comprenne pas le lecteur Windows Media. En outre, elle se voit infliger une amende de 497 millions d'euros pour avoir abusé de son pouvoir de marché dans l'UE
Communiqués Microsoft
"We respect the Commission's authority, but we believe their proposed action would actually reduce consumer choice and hurt European software developers. If you compare the Commission's action with the settlement we proposed it's clear that our settlement would have offered far more choices and benefits to consumers."
Microsoft Says Proposed Settlement Would Have Been Better For European Consumers. Company to Seek Legal Review of Decision but Will Continue to Work Closely With the Commission and European Governments on Security, Privacy and Other Issues
Communiqué Department of Justices
R. Hewitt Pate, Assistant Attorney General for Antitrust, issued statement on the European Commission decision about its Microsoft investigation
Réaction de Microsoft France
Pascal Brier (Microsoft France) : "Quand vous documentez des parties protégées par la propriété intellectuelle, il se pose rapidement un souci". Encore sous le choc de la décision prise par la Commission européenne, le Business & Marketing Officer de Microsoft France revient sur la position adoptée par son entreprise dans cette affaire (journaldunet.com)
Wall Street Journal Europe
Microsoft faces tough sanctions as EU attacks its business strategy. Oftware leader told to disclose its codes, fined €497M
Monti's initiatives on comermce leave an enduring mark
Needed ;: Rx for Monti's revenge
Going to bed in Brussels, waking up in a police state
Microsoft shows wireless progress
Les autres quotidiens
Bruxelles confirme la condamnation de Microsoft: La Commission européenne vient d'annoncer la condamnation de Microsoft pour "abus de position dominante". Microsoft veut faire appel et va demander la suspension de plusieurs mesures imposées par la Commission
(La Tribune, Les Echos, Le Figaro, Financial Times, Libération, 20 minutes)
" On est reparti pour 4 ou 5 ans de procédure " : Brad Smith/directeur juridique de Microsoft (Les Echos)
" Une décision économiquement nécessaire " : Antoine Winckler/Avocat Conseil de RealNetwork (Les Echos)