Utilisateurs

Fibre, ADSL, satellite… Quelle technologie pour mon accès à internet ?

Avant de souscrire un abonnement, l’utilisateur doit vérifier que son domicile est dit « éligible » ; c’est-à-dire qu’il peut accéder à internet en haut débit ou très haut débit avec l’ADSL (cuivre), le câble, la fibre optique, les solutions radio ou satellitaires.

Cuivre, câble, fibre optique… Quelles sont les technologies disponibles chez vous ?

Pour aider les utilisateurs à faire leur choix, l’Arcep a développé plusieurs sites internet permettant de connaitre les technologies disponibles à domicile ou localement.

- « Ma connexion internet »

 

Le site cartographique https://maconnexioninternet.arcep.fr/ développé par l’Autorité permet de connaitre les opérateurs, les technologies d’accès fixe à internet et les débits théoriques disponibles à chaque adresse.

- « Carte fibre »

 

Le site https://cartefibre.arcep.fr/ présente l’état d’avancement des déploiements de la fibre optique tels qu’ils sont transmis à l’Arcep par les opérateurs. Le site permet à tout utilisateur de savoir si la fibre est disponible à son adresse, et si ce n’est pas le cas, de connaitre les prévisions de déploiement dans sa zone géographique.

Cuivre, câble, fibre optique… Êtes-vous éligible à votre domicile ?

- L’éligibilité DSL

Pour bénéficier de l’internet haut débit, la ligne téléphonique de l’utilisateur – ou celle qui sera construite si elle n’est pas encore créée – doit être éligible aux technologies DSL.

En plus de vérifier sur le site maconnexioninternet.arcep.fr s’il dispose de la technologie à son adresse, l’utilisateur peut également tester techniquement sa ligne sur le site des fournisseurs d’accès à internet, sur les sites comparant les offres d’accès ou encore en contactant l’opérateur de son choix. 

Attention : certains immeubles neufs ne proposent qu’un raccordement avec la fibre optique ; les offres DSL ne sont donc pas proposées par les opérateurs.

- L’éligibilité au câble

L’utilisateur peut bénéficier de l’internet haut débit et des services associés (téléphone fixe, TV) par l’intermédiaire du réseau câblé. Attention : même si l’immeuble est raccordé au réseau câblé, ni le syndic, ni les copropriétaires, ni l’opérateur du câble ne peuvent l’obliger à s’y abonner.

Le consommateur doit s’assurer que son logement est raccordé à ce réseau, ce qui peut être le cas, en particulier s’il est situé dans une zone urbaine.

Pour effectuer cette vérification, il peut consulter le site maconnexioninternet.arcep.fr, mais également interroger le syndic de sa copropriété, le propriétaire du bien, la mairie dont dépend son domicile ou encore les opérateurs du câble en France.

- L’éligibilité à la fibre optique

La fibre optique permet d’accéder à l’internet très haut débit grâce à une bande passante nettement supérieure aux technologies DSL.

L’accès à la fibre optique pour les particuliers se développe progressivement. En milieu urbain, il nécessite qu’au moins un opérateur puisse déployer son réseau de fibre optique jusqu’à l’intérieur des immeubles. Ceci implique, pour un opérateur, d’en informer le syndic, les propriétaires ou les copropriétaires, et d’obtenir une autorisation de déploiement du syndic, pour les travaux à effectuer dans les parties communes. Une convention est ainsi signée entre l’opérateur et la copropriété.

Une fois l’immeuble équipé et raccordé à un réseau de fibre optique, l’utilisateur peut choisir librement parmi les opérateurs qui lui proposent des services très haut débit.

L’utilisateur peut vérifier si son immeuble est équipé en fibre optique en consultant cartefibre.arcep.fr, le syndic de la copropriété ou le propriétaire du bien, ou encore en contactant les fournisseurs d’accès à internet.

Attention néanmoins : les opérateurs sont libres de proposer des offres commerciales à une adresse donnée. Si l’opérateur souhaité par l’utilisateur ne propose pas d’offres commerciales à son adresse, et que ce dernier souhaite accéder à une offre en fibre optique, alors il devra s’intéresser aux offres proposées par les fournisseurs concurrents.

- L’éligibilité aux solutions radio

Plusieurs opérateurs proposent des offres haut ou très haut débit dite RTTH (Radio to the Home). Il s’agit d’offres utilisant des réseaux radio, comme par exemple le Wimax, et ne nécessitant pas de raccordement filaire.

L’accès à ces solutions est proposé par des opérateurs privés ou par des collectivités régionales ou locales qui disposent d’une licence.

Pour savoir s’il peut bénéficier d’une offre de ce type, l’utilisateur peut interroger la mairie de sa commune ou celle de son arrondissement, ainsi que les sites des opérateurs proposant ces offres.

Les offres alternatives : la 4G fixe et les offres satellites

En attendant le déploiement du très haut débit, si l’utilisateur estime que la qualité de service des offres d’accès fixes disponibles chez lui n’est pas suffisante, il peut se tourner vers les offres disponibles par le biais de la « 4G fixe » ou encore du satellite. Le gouvernement subventionne à hauteur de 150 euros l’équipement, l’installation ou la mise en service de technologies sans fil.

En savoir plus sur l’aide financière : https://www.amenagement-numerique.gouv.fr/fr/bonhautdebit-aidefinanciere

- L’éligibilité à la 4G fixe

Qu’est-ce que la 4G fixe ?

C’est la possibilité pour un opérateur d’offrir un service d’accès à internet chez le consommateur ou le professionnel (donc en usage « fixe ») grâce à son réseau 4G. Dans certaines zones du territoire, les opérateurs ont même l’obligation de fournir ce réseau.

Pour connaitre les zones dans lesquelles les opérateurs offrent une couverture mobile 4G suffisante pour bénéficier de ce type d’offre, l’utilisateur peut consulter le site de l’Arcep www.monréseaumobile.fr.  Le site renseigne les internautes sur la qualité de la couverture internet mobile 4G (très bonne, bonne, limitée) déployée par chaque opérateur à leur adresse. 

Les services fixe 4G proposés par les opérateurs

  • Bouygues Telecom

La Fiche d’information standardisée de l’offre de Bouygues Telecom  (lien vers https://www.bouyguestelecom.fr/static/cms/tarifs/Fiche_D_Information_Standardisee_Offre_4G_box.pdf. Bouygues Telecom rend publiques les zones sur lesquelles l’offre est disponible, au moyen d’un moteur d’éligibilité accessible sur son site internet à l’adresse https://www.bouyguestelecom.fr/offres-internet/4g-box.

  • Free

La fiche d’information standardisée de l’offre 4G fixe de Free (lien vers https://mobile.free.fr/docs/Fiche_information_standardisee_box4G+.pdf. Free rend publiques les zones sur lesquelles l’offre est disponible, au moyen d’un moteur d’éligibilité accessible sur son site internet à l’adresse : https://mobile.free.fr/la-box-4G.html

  • Orange

La fiche d’information standardisée de l’offre 4G fixe d’Orange (lien vers https://documentscontractuels.orange.fr/les-offres-du-fixe_cfis_3553.pdf.

Orange rend publiques les zones sur lesquelles l’offre est disponible, au moyen d’un moteur d’éligibilité accessible sur son site internet à l’adresse : https://boutique.orange.fr/eligibilite/internet-4g-a-la-maison

  • SFR

 La Fiche d’information standardisée de l’ offre 4G fixe de SFR est disponible à la page suivante : https://www.sfr.fr/media/fis_box_4g.pdf

SFR rend publiques les zones sur lesquelles l’offre est disponible, au moyen d’un moteur d’éligibilité accessible sur son site internet à l’adresse :  https://www.sfr.fr/box-internet/box-4g/

D’autres opérateurs peuvent également commercialiser des offres « 4G fixe ». L’utilisateur doit se renseigner auprès d’eux pour en savoir plus.

- L’éligibilité aux offres satellites

Le satellite permet de fournir l’accès internet haut débit lorsqu’en raison de l’isolement ou de la configuration géographique, la connexion par réseau filaire (ADSL, fibre ou câble) ou radio terrestre est techniquement difficile. Pour savoir s’il a accès à une offre de ce type, le consommateur peut interroger les sites des opérateurs proposant ces offres.

L’accès au service universel des communications électroniques

Si aucun opérateur ne répond favorablement, alors l’utilisateur peut bénéficier du service universel des communications électroniques

L’opérateur Orange a été désigné pour 3 ans comme prestataire du raccordement au réseau et du service téléphonique par arrêté du ministre de l’économie et des finances, le 27 novembre 2017.

Toute personne peut demander l’installation et le raccordement au réseau du prestataire. Le tarif est le même pour tous les raccordements à une ligne principale, quel que soit le lieu de résidence sur le territoire français. Pour les raccordements à une ligne secondaire, le tarif peut être différent en cas de difficultés exceptionnelles de construction. Enfin, le tarif de l’abonnement est le même pour tous.

Cet accès au réseau fixe donne droit à un service téléphonique de qualité et à un accès à internet bas débit.

Consultez notre page dédiée

 


 

J’alerte l’Arcep

Un problème ou une insatisfaction avec votre opérateur télécom, internet ou postal ?