Février

Les titres de la presse du vendredi 21 février 2020

REGULATION

5G

France : Bouygues Telecom envisage d’attaquer l’État. Martin Bouygues accuse le gouvernement de ne pas avoir une position claire sur Huawei et ainsi de fausser la concurrence entre opérateurs. À ses yeux, Orange et Free qui ont opté de longue date pour les matériels de Nokia et Ericsson "sont avantagés" La pression est d’autant plus forte que les enchères pour l’attribution des fréquences 5G vont s’ouvrir dans quelques semaines / Il espère pouvoir continuer avec Huawei sur la 5G, mais doit pour cela obtenir le feu vert du Premier ministre. En cas de refus, l’opérateur n’exclut pas des actions en justice.  "On ne peut pas changer d’équipementier entre la 4G et la 5G. À moins de tout redéployer" (Le Figaro, Les Echos)

• Dans la 5G, Bouygues va se battre pour "l’équité de la concurrence" Le groupe, qui a équipé son réseau mobile avec la technologie Huawei, compte bien défendre ses droits (L'Opinion)

Belgique : à la demande de CityMesh, l’IBPT met le spectre libre encore disponible dans la bande de fréquences 4G 2,6 GHz à disposition par le biais d’une nouvelle mise aux enchères. L’IBPT répond ainsi à une demande croissante de spectre sur le marché, sur la base du cadre législatif existant (Communiqué IBPT, lalibre.be)

• La 5G, d'accord, mais pourquoi ? Il ne s’agit pas de s’opposer par principe aux nouvelles technologies. Il s’agit d’interroger le principe selon lequel toute innovation serait une avancée sociale / La plupart des penseurs de l’écologie souligne l’urgence d’une décélération (franceculture.fr)

• La 5G, encore plus rapide pour des usages toujours aussi cons (charliehabdo.fr)

Tarif du dégroupage

• Le prix du cuivre, nouvelle pomme de discorde / Alors qu’Orange milite pour une hausse du prix régulé du dégroupage, SFR, Bouygues Telecom et Free, veulent le voir baisser / Pour s'assurer qu'Orange démantèle sans traîner son réseau cuivre, l'Arcep a jugé que le tarif du dégroupage constituait un "instrument de pilotage". "Plus on baisse le prix du cuivre, plus on incite à sa fermeture"  (La Tribune)

• Transition vers la fibre : Free ne veut pas traverser “une vallée de la mort” et pousse pour une baisse du prix du dégroupage / Le président de l'Arcep soutient ouvertement les rivaux de l’opérateur historique. Discorde (universfreebox.com)

Aménagement numérique

• Le guichet France très haut débit rouvert officiellement.  Doté de 280 millions d’euros pour finir de fibrer le territoire d’ici à 2025, il s’appuie sur un nouveau cahier des charges, approuvé par arrêté du 20 février (Contexte)

Empreinte carbone

• La secrétaire d’État à la Transition écologique Brune Poirson a demandé aux fournisseurs d’accès internet, de contenus et aux opérateurs mobiles de travailler à la mise en place d’une méthodologie afin d’informer les consommateurs de l’impact environnemental de leurs usages et appareils à compter du 1er janvier 202 / Le président de l’Arcep Sébastien Soriano avait déjà indiqué son ambition de s’appuyer sur ce cadre de loi pour mettre en place une sorte de baromètre vert avec la coopération de l’ADEME (AFP, 01net.com)

Stratégie numérique européenne

• EU faces tough battle over Big Tech’s hold on data. Consumers may not welcome their information being widely shared (Opinion Inside Business/Financial Times)

• EU Digital Strategy: A good start, now it is time to walk the talk (Communiqué Digital Europe)

• EU Should Be Building Connections, Not Walls, As Part of Its Ambitious Digital Agenda (Communiqué Center for Data Innovation)

• Europe’s digital future must benefit consumers. In response to the European Commission’s AI initiative and data strategy, the European Consumer Organisationcalls for the EU to put in place safeguards to mitigate risks from AI and data sharing for the EU’s 450 million consumers and to protect their rights in this digital revolution (Communiqué BEUC)

• France Digitale a annoncé la création un groupe de travail dédié à l’intelligence artificielle (Communiqué FD)

Protection des données personnelles

• Le Comité européen de la protection des données (EDPB) exprime des inquiétudes concernant l'acquisition par Google de Fitbit. "Il est à craindre que la poursuite de la combinaison et de l'accumulation de données personnelles sensibles concernant les personnes en Europe par une grande entreprise de technologie puisse entraîner un haut niveau de risque pour les droits droits fondamentaux à la vie privée et à la protection des données personnelles " / Margrethe Vestager pointe  ses inquiétudes quand des entreprises technologiques fusionnent et partagent leurs données. "En matière de technologie, et des secrets qu’elle connaît de nous, il n’y a pas de serment d’Hippocrate" / Des millions de sportifs et de patients clients de Fitbit n’imaginaient pas que leurs données de santé tomberaient un jour entre les mains d’un groupe de publicité comme Google (Communiqué EDPB, Les Echos)

 

 

TÉLÉCOMS-FRANCE

Aménagement numérique

• Haut débit : nouveaux usages, nouveaux services. Une fois connecté au très haut débit, le territoire peut développer de nombreux services et usages innovants. Des projets que les collectivités doivent mener en mutualisant pour limiter les coûts et voir plus large. La fibre optique devrait être disponible partout en 2025, à condition que les difficultés de financement des tous derniers locaux, trop éloignés et isolés, soient résolues / Très haut débit où en est-on ?  / Accéder au très haut débit par mobile / De multiples usages. Dossier (lagazettedescommunes.com)

• Isère : se raccorder à la fibre optique, pas si simple. Depuis 2019, le Département de l’Isère, avec Altice-SFR, déploie la fibre optique pour que l’ensemble du territoire ait accès à l’internet à très haut débit d’ici 2024. Mais les premiers raccordements ne se passent pas toujours bien (ledauphine.com)

Résultats financiers

• Bouygues Telecom en forte croissance malgré la baisse de son bénéfice net. L'opérateur a vu son bénéfice net reculer de 22,7% en 2019, à 343 millions d'euros, principalement du fait d'une base de comparaison défavorable et d'éléments exceptionnels, mais son chiffre d'affaires a bondi de 13% grâce au recrutement d'abonnés (La Tribune)

• Bouygues Telecom termine l'année sur un (presque) sans faute (zdnet.com)

• Bouygues Telecom poursuit sa montée en puissance sur la fibre (degroupnews.com)

• Crédit Mutuel Alliance Fédérale mise sur son réseau d'agences / Dans la téléphonie, le groupe a franchi le cap des 2 millions d'abonnés, après avoir conquis 200.000 clients en 2019. Le lancement d'une box très haut débit a notamment permis d'attirer de nouveaux abonnés. « Dans certaines zones rurales, la seule boutique télécoms du coin, c'est l'agence Crédit Mutuel », fait remarquer Daniel Baal (Les Echos)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

En Asie

• Vodafone Idea menacé de fermer boutique en Inde. Les opérateurs de téléphonie indiens doivent s'acquitter de plusieurs milliards de dollars d'arriérés de frais de licence et de spectre auprès du gouvernement. Une situation qui menace la survie de Vodafone Idea en Inde (Les Echos)

INTERNET

Usages

• Les Français accros aux réseaux sociaux. Selon Médiamétrie, un tiers du temps passé sur internet leur est consacré. Ce taux passe à 45 % chez les ados (Le Figaro)

CONTENUS

SVoD

• Netflix met fin au mois d'essai gratuit en France et le remplace par une autre promo. Outre la France, la Belgique et l'Espagne seraient concernés, mais pas les États-Unis. la plateforme semble vouloir revoir sa stratégie pour attirer de nouveaux abonnés et alors que de nouveaux concurrents arrivent sur le marché du streaming vidéo (Amazon, Apple, Disney) / Fin de la gratuité: symbole de la toute puissance de Netflix (geeko.lesoir.be, bfmtv.com, L'Opinion)

Projet de loi audiovisuelle

• Netflix remonté contre la loi audiovisuelle de Franck Riester. La future loi audiovisuelle veut imposer aux services de vidéo à la demande installés à l'étranger d'investir dans des productions françaises. Mais Netflix trouve trop lourd le dispositif envisagé et milite pour un allégement (La Lettre A)