Février

Les titres de la presse du mercredi 12 février 2020

REGULATION

5G

•  France : entre inquiétude du grand public, pressions des opérateurs et coup de semonce du pouvoir chinois, la procédure d'attribution des fréquences 5G en zone de turbulence (AFP)

•  « Exclure Huawei de la 5G nuirait aux intérêts de toute l’industrie française » : un entretien avec Linda Han, Vice-présidente des affaires publiques de Huawei, chargée de la France / L'Anssi doit prochainement autoriser ou non les choix d'équipementiers des opérateurs télécoms pour la 5G, dont plusieurs souhaiteraient avoir recours à Huawei. Le chinois s'enracine tactiquement encore davantage dans l'Hexagone, en annonçant l'ouverture d'un sixième centre de recherche / "En France, Huawei ne respecte que la loi française, que les choses soient claires. Nos standards de sécurité sont parmi les meilleurs du marché" (Les Echos)

• 5G et santé : que reste-t-il du principe de précaution ? Le cabinet d’avocats MySmartCab – spécialisé dans les actions collectives en justice – propose une Pétition action collective (PAC) contre la 5G (alternativesante.fr, mysmartcab.fr)

• La 5G, détecteur de mensonges (Le Canard Enchaîné)

• Les avantages de la 5G / Débit / Fonctionnement / Date de sortie en France (journaldunet.com)

Allemagne : les députés de la CDU, ont approuvé un projet de compromis sur le déploiement de la 5G en Allemagne qui recommande de durcir la surveillance des équipementiers étrangers sans pour autant interdire formellement le chinois Huawei / Les opérateurs allemands ont prévenu qu'interdire le groupe chinois de participer au déploiement de la 5G entraînerait d'importants retards et coûterait des milliards d'euros (Reuters)

Canada/5G Divide: As decision looms, there’s little Canadian consensus over Huawei’s role in network buildout. Just over half (56%) support banning Huawei’s involvement, one-in-three say a limited role is fine / Le gouvernement du Canada n’a pas encore annoncé sa décision (angusreid.org, lapresse.ca)

Distribution de la presse

• Presstalis : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, appelle "les éditeurs à jouer leur rôle d'actionnaires et à être responsables sur ce dossier" / "Nous ferons tout pour préserver le pluralisme sur notre territoire" (Correspondance de la presse)

• Presstalis face à l’hypothèse d’un dépôt de bilan (Stratégies)

Consommateurs

• Proposition de loi visant à assurer une mobilité numérique aux particuliers: le député Jean-Charles Taugourdeau veut imposer par la loi l’obligation pour le nouvel opérateur de s’occuper "de l’ensemble des démarches auprès de l’ancien opérateur et ce en s’assurant aussi bien de la permanence de couverture de l’abonné, de la sauvegarde des données que de la portabilité du numéro de téléphonie fixe"  (assemblee-nationaler.fr, nextinpact.com)

GAFAM

• La Federal Trade Commission (FTC) a annoncé qu’elle allait examiner les acquisitions opérées Alphabet, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, qui n’avaient pas été étudiées par ses services, et ce au cours de ces dix dernières années. Les Gafam sont appelées à fournir toutes les pièces nécessaires à l’enquête (Le Figaro)

• "Digital technology companies are a big part of the economy and our daily lives,” said FTC Chairman Joe Simons. "This initiative will enable the Commission to take a closer look at acquisitions in this important sector, and also to evaluate whether the federal agencies are getting adequate notice of transactions that might harm competition. This will help us continue to keep tech markets open and competitive, for the benefit of consumers "(Communiqué FTC)

« Sur les Gafam souffle le vent de l’antitrust. Accusé de laxisme par certains élus, le gendarme américain de la concurrence veut passer au crible les petites acquisitions de start-up réalisées depuis dix ans par les géants de la Silicon Valley. Il se rapproche ainsi des pratiques européennes en la matière (Pertes & profits/Le Monde)

• Google contre Bruxelles: le duel se déplace devant les juges européens (AFP)

TÉLÉPHONIE MOBILE

MWC

• L'Arcep a annoncé qu’elle ne rendra au congrès télécoms de Barcelone et a expliqué sa décision par la propagation du coronavirus (Reuters)

• GSMA will hold a board meeting on Friday to discuss the possible cancellation of the Mobile World Congress after several big-name withdrawals because of the coronavirus outbreak / Un choix qui aurait évidemment de très importantes répercussions financières pour les organisateurs et la région catalane /  Amazon, Ericsson, Intel, LG, NTT Docomo, NVIDIA, Samsung, Sony, TCL, ZTE,  AT&T, Cisco, Facebook et Vivo ont annoncé qu’elles ne viendront pas à Barcelone (Reuters, nextinpact.com)

5G

• Afin de raccourcir les délais de fabrication tout en trouvant le moyen de mieux intégrer ces mâts disgracieux dans le paysage, Art & Fact Innovation imprime en 3D des pylônes télécoms / « Avec la 5G, on estime à 200.000 le nombre d'infrastructures à installer dans les deux ans à venir en France, en sachant que la nocivité que les gens perçoivent est souvent en relation avec leur forme », assure le président-fondateur (Les Echos)

Usages

• Utilisation d’un téléphone en cours de chargement dans une salle de bain : attention danger ! A la suite de plusieurs décès survenus depuis 2017, la DGCCRF alerte les consommateurs sur les risques liés à l’utilisation des téléphones portables en cours de chargement, et plus largement de tout appareil électrique branché sur le secteur, dans les salles de bains (Communiqué DGCCRF)

NUMÉRIQUE

Health Tech

• La HealthTech, la mine d’or méconnue de la French Tech. Avec plus de 1700 entreprises, la France possède le deuxième écosystème le plus dynamique en Europe dans le domaine des biotech, des medtech et de la e-santé. Malgré les difficultés qu’elles rencontrent toujours pour grandir et se financer, ces pépites incarnent une filière d’excellence pour la tech française. Le gouvernement en prend -tardivement- conscience (La Tribune)

• Les ambitions méconnues d’Amazon dans la santé. Le champion mondial de l’e­commerce a entamé une offensive dans la sphère médicale. Moins visible que celle de Google, sa stratégie, globale, inclut télémédecine, pharmacie et assurance / Dans le secteur, outre les questions de souveraineté, le point crucial est le respect de la vie privée et du secret médical (Plein cadre/Le Monde)

Données personnelles

• Linky : la polémique sur les données personnelles des abonnés enfle / Quelles données sont collectées en fait ? / La santé, l'autre polémique ! (La Tribune)

• Linky et conservation des données : EDF et ENGIE promettent de faire mieux (nextinpact.com)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Fusions/acquisitions

• La fusion Sprint - T-Mobile sur de bons rails. L’opération « n’est vraisemblablement pas susceptible de réduire significativement la concurrence », a estimé le tribunal de New York dans sa décision / Pour faire aboutir cette acquisition à 26,5 milliards de dollars, les opérateurs s’étaient engagés à céder des actifs à l’opérateur de satellites Dish / Le nouvel ensemble veut pouvoir rivaliser avec Verizon et AT&T. La justice avait été saisie par des procureurs généraux inquiets de l'impact sur les prix et l'emploi / Le bureau du procureur général de Californie a indiqué qu’il "passait en revue toutes les options" après cette décision. (Les Echos, Reuters)

• Feu vert pour la création d’un géant américain du mobile. T-Mobile va racheter Sprint et devenir, avec 80 millions de clients, le numéro deux du marché derrière Verizon. Les régulateurs fédéraux jugent toujours préférable la présence de quatre gros opérateurs afin de stimuler la concurrence et l’innovation (Le Figaro)

• Megafusion Sprint-T-Mobile : un mariage pour accélérer dans la 5G (La Tribune)

INTERNET

Protection des mineurs

• Vers une protection des enfants youtubeurs. Une proposition de loi visant à encadrer l’activité de ces mineurs est examinée ce mercredi à l’Assemblée (Le Figaro)

Sécurité des données personnelles

• Vol de données : Washington inculpe quatre militaires chinois. En 2017, des pirates avaient profité d'une faille dans le système d'Equifax, une agence américaine de notation de crédit. Les données de 145 millions de personnes avaient été exposées. Selon la Justice américaine, c'est Pékin qui serait derrière cette affaire (Les Echos)

Publicité

• Pour la première fois depuis son entrée en Bourse, Criteo entre en décroissance, pénalisé par le tour de vis sur l’exploitation des cookies (Les Echos)

 

SECTEUR POSTAL

Service universel

• Services postaux au Burkina Faso : un plan stratégique 2020-2024 pour améliorer l’offre (lefaso.net)