Mars

Les titres de la revue de presse du jeudi 21 mars 2019

REGULATION

Distribution de la presse

• Le projet de loi pourrait être présenté en Conseil des ministres le 10 avril. Le projet, maintes fois repoussé, est entre les mains du conseil d’Etat. Sont également consultés l’Arcep – qui devrait être la future instance de régulation – ainsi que l’Autorité de la Concurrence. Le texte prévoit un régulateur unique : l’Arcep dont les missions seraient :

- L’homologation des barèmes élaborés par les sociétés de distribution de presse

- L’agrément des distributeurs sur la base d’un cahier des charges à définir

- La fixation des règles de la péréquation au profit des quotidiens

- Un pouvoir de sanction (La correspondance de la Presse)

5G

• En France, la 5G pourrait rater en partie sa cible. Une portion de la bande de fréquences qui doit être attribuée aux opérateurs est occupée par des locataires dont le bail court jusqu’en 2026. Parmi eux, les détenteurs de licences Wimax. Bolloré Télécom (aujourd'hui Wifirst), est assis sur 30 MHz dans toute la France pour les sept prochaines années ; idem pour SFR en Ile-de-France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur / Bolloré Télécom peut s'en servir pour faire lui-même de la 5G, ou louer ces fréquences à un tiers / L’Arcep ne peut pas révoquer leurs droits d’utilisation, quand bien même les fréquences sont cruciales pour la 5G (Les Echos, Contexte)

Réseaux du futur : ITs-G5, C-V2X, l’Arcep dresse l’état des lieux du casse-tête de la voiture connectée / La 5G soulève plusieurs questions, notamment liées à son coût, que ce soit pour déployer des infrastructures ou pour accéder aux pylônes le long des autoroutes / Les opérateurs soulignent qu’une couverture URLLC le long des routes n’aurait de sens économiquement que si les utilisateurs montrent une propension à payer pour des services qui restent encore à définir. La 5G pourrait aussi avoir un intérêt pour les voitures autonomes (nextinpact.com)

Google

• La Commission européenne a infligé une amende de 1,49 milliard d'euros à Google pour abus de position dominante de sa régie publicitaire AdSense, qui a recouru de 2006 à 2016 à des clauses d'exclusivité contractuelles avec les éditeurs de sites web /  8,2 milliards d'euros totalisés par trois amendes en trois ans / Google veut calmer le jeu : "Nous sommes en Europe pour longtemps. Ce que fait l'UE, c'est chercher à bâtir de nouvelles règles pour l'univers digital. Parfois, nous ne partageons pas son analyse, mais nous nous mettrons en règle car nous tenons à rester en Europe" (Les Echos, Wall Str. jal, Politico, l'Opinion, AFP, Financial Times)

• La Commission européenne fait bouger Google, mais pas son titre en Bourse (Crible/Les Echos)

• Un vent de régulation souffle de l'autre côté de l'Atlantique. Les pratiques de Google et l'abus de position dominante de son moteur de recherche pourraient déclencher une action antitrust agressive aux États-Unis, notamment sur la question de la mainmise sur les données personnelles (Le Figaro)

NUMÉRIQUE

Fiscalité

• D’après une évaluation du cabinet Taj, 27 entreprises seront assujetties à la taxe française de 3 % sur le chiffre d'affaires numérique / Les allemands Zalando et Axel Springer, et  le néerlandais Randstad seraient concernés / Criteo et d'autres pépites françaises, aujourd'hui dans les mains de groupes étrangers, y seront également assujetties. Ce sera le cas de Match.com, le propriétaire de Meetic, du norvégien Schibsted, actionnaire de Leboncoin, et de Rakuten, qui avait racheté Priceminister / Bercy en attend 400 millions d'euros de recettes en 2019, puis autour de 600 millions d'euros en 2021 et au-delà, si la taxe est maintenue dans la durée (Les Echos)

Régulation

• #SXSW 19 : fin du techno-chauvinisme et attaques sévères contre les géants de la tech. Pour l'édition 2019 du festival “South by Southwest”, un air de régulation remplace l’optimisme sans limites qui accueillait jusqu’à maintenant les représentants de la Silicon Valley au Texas. Les stars du festival ce ne sont plus Facebook, Amazon, Twitter et Elon Musk, mais des politiques qui cultivent ouvertement du Gafa-bashing face à un public composé de ... nombreux salariés d'Apple, Google et Cie (Métamédia)

Terminaux

• Kaspersky Lab dépose une plainte antitrust contre Apple en Russie. "On March 19, Kaspersky Lab filed a complaint against Apple Inc. with the Federal Antimonopoly Service. Our claim pertains to Apple’s policy on apps distributed through the App Store. Despite a long history of working successfully with Apple, we believe that this is a necessary step" (Communiqué)

IA

• La Chine future leader de l'IA (latribune.fr)

A lire

• "Les robots mon emploi et moi" : par Erwann Tison ; la robotique engendrera soit une pénurie d’emplois et un nouveau chômage de masse, soit une vertigineuse vague de création d’emplois nouveaux (Le Monde)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• La 5G représente 57% des investissements chinois dans la technologie selon le cabinet Forrester (zdnet.com)

• La 5G, suicide ou progrès ? L’humain court vers le progrès technologique comme un dératé alors qu'au bout de la course seule la mort l’attend (eden-saga.com)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Orange

• Au procès Tapie, Stéphane Richard défend la « décision politique » d’entrer en arbitrage. Le PDG d’Orange a cantonné son rôle à celui « d’exécutant » des décisions de l’ex-ministre Christine Lagarde dont il était le directeur de cabinet à Bercy (Le Monde, Libération, Le Parisien)

• Comment Orange vit la comparution de son patron (Le Figaro)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Satellites

• Inmarsat approché par Apax et Warburg Pincus pour un rachat à 3,3 milliards de dollars / Le titre du groupe s'envole / Les satellites commencent à rattraper leur retard informatique (Les Echos, AFP)

Equipementiers

• Pour toute la Chine, Huawei montre la voie à suivre. Edito (Le Monde)

• US still convinced it can persuade allies to ban Huawei (Politico)

• Xiaomi dévisse en Bourse au lendemain de la publication de résultats financiers jugés décevants (AFP)

INTERNET

texte

CONTENUS

Bouquet TV

• Conflit avec SFR : Free refuse la médiation (Electron Libre)

Cloud gaming

• Jeu vidéo : Google lance la bataille de la décennie  / Avec l'arrivée de Google dans le secteur, l'industrie vidéo ludique sait maintenant que la prochaine décennie s'écrira à l'aune du « cloud gaming » / La fin des consoles de jeux ? (Les Echos, Le Parisien, AFP)

• L’arrivée Google et de sa plateforme permettant de jouer en streaming sur tout appareil connecté (tablette, smartphone, PC, TV, à la manière de Spotify pour la musique ou de Netflix pour les films et les séries) va bouleverser le secteur du jeu. Le marché potentiel est de 2 milliards de personnes (Le Monde, Wall Str. jal/L'Opinion, Financial Times)

Publicité

• Facebook déploiera fin mars son dispositif de transparence en matière de publicités politiques au sein de l'UE, dans le cadre de ses efforts pour endiguer les tentatives de manipulations avant les élections européennes de mai (AFP)

SECTEUR POSTAL

Services publiques

• Pour la Cour des comptes, il n’y a pas de déclin des services publics ruraux / La Poste a su faire évoluer son réseau sans diminuer son obligation de stabilité du nombre de points de contact, via des mutualisations avec des commerçants (relais poste contact) ou les maisons de services au public (MSAP) / Le numérique peut endiguer le déclin des services publics en zone rurale (Les Echos, L'Opinion)

• La Cour des comptes soutient la dématérialisation des services publics (Le Figaro, AFP)

• La Poste recrute en CDI plus de 3000 facteurs répartis sur toute la France en 2019 (Communiqué)