Janvier

Les titres de la revue de presse du jeudi 31 janvier 2019

REGULATION

Arcep

 Interview de  Sébastien Soriano : « Le plan d’Orange pour améliorer son réseau ne résoudra pas tout ».  L'Arcep maintient la pression sur l’opérateur historique. Il craint que ses investissements dans la fibre et le mobile ne se fassent au détriment du réseau cuivre (Les Echos)

  Orange visé par une troisième mise en demeure formulée par l'Arcep, pour ne pas avoir tenu ses engagements de déploiement de la fibre dans les villes moyennes. Sébastien Soriano, président de l'Arcep, reconnait que "Orange n'a pas tenu le délai de deux à cinq ans pour fibrer certaines des zones les plus anciennes". "Mais la situation va se rétablir, je suis confiant", a-t-il, quant à la capacité de l'ex-France Telecom à finalement respecter ses engagements de déploiement de la fibre dans les villes moyennes (Dow Jones)

• L’Arcep relâche la bride d’Orange sur la fibre (Contexte)

5G en France

• Le gouvernement lancera à partir de l’automne les enchères pour les fréquences 5G en France en vue d’un déploiement début 2020, a annoncé la secrétaire d’Etat chargée des télécoms, dans une interview : “Le gouvernement fixera le cadre politique au printemps. L’Arcep établira ensuite un cahier des charges, qui sera homologué à l’automne. Les enchères seront alors lancées pour des attributions dès le début de 2020”.  Agnès Pannier-Runacher ajoute que le rythme de déploiement peut être rapide sur certains usages en s’appuyant sur des antennes déjà installées et prêtes pour la téléphone mobile de nouvelle génération, que les discussions entre les opérateurs, les industriels et l’Etat sont en cours, tout comme les analyses économiques sur la question du prix de réserve.  Interrogée sur l’impact sur le rythme du déploiement de la 5G de l’amendement à la loi Pacte imposant une autorisation avant la mise sur le marché des nouveaux équipements de réseau, Agnès Pannier-Runacher a répondu que la législation devait évoluer avec le nouveau standard.  “La 5G, qui est une technologie critique, va changer la structure de ces réseaux. Nous devons nous doter d’une législation adaptée à l’évolution technologique et des usages, dans le souci de garantir la souveraineté et la sécurité nationales” (Le Figaro, Reuters)

Fibre optique

• L’Arcep n’entend pas réguler davantage la fibre d’Orange.  L’Autorité considère que l’accès des concurrents à la fibre d’Orange n’est pas discriminatoire. L’Arcep exclut une régulation plus poussée (Les Echos)

• Accès au réseau fibre et non-discrimination : le bilan de l'Arcep sur les outils d'Orange. Suite à son audit, l'Autorité peut confirmer que « le processus d’éligibilité et l’outil d’identification des locaux sont effectivement communs aux activités des opérateurs tiers et d’Orange ». Ce n'est par contre pas le cas de celui « facilitant l’installation de la fibre optique par les techniciens chez les abonnés » (nextinpact.com)

• Accès au réseau FttH et non-discrimination : l’Arcep présente son premier bilan sur l’évolution des processus opérationnels d’Orange. En 2017, les travaux de l’Arcep dans le cadre de l’analyse des marchés fixes avaient conduit Orange à décider de mettre en œuvre des évolutions des outils informatiques utilisés pour accéder à son réseau fibre. L’Arcep a contrôlé, chez Orange, l’effectivité de ces actions. Elle dresse un premier bilan de cet examen, qu’elle rend public, dans un rapport mis en ligne ce jour. Les constats effectués par l’Autorité, associés à l’annonce par Orange de la mise en œuvre d’un plan d’actions complémentaires renforcent de manière structurelle les garanties offertes en matière de non-discrimination. La fibre ne sera un succès que si tous les opérateurs y prennent leur part. Ces garanties de non-discrimination renforcent la capacité de chacun à le faire. Elles confortent l’Arcep dans sa stratégie de régulation dans une phase où les déploiements et la commercialisation doivent s’intensifier (Communiqué Arcep)

AAI / NOMINATIONS

• Introducing France’s new digital regulators.  The French parliament has approved the nomination of two figures this week who will regulate tech giants over the next few years : Roch-Olivier Maistre as audiovisual watchdog and Marie-Laure Denis as privacy chief / La nomination des nouveaux présidents de la CNIL et du CSA validée par le Parlement (Politico, nextinpact.com)

• Portrait : Roch-Olivier Maistre, le « cardinal » du CSA (Les Echos)

Marché B2B

• Fibre en entreprise : « impossible d’exercer une concurrence face à Orange ».  Plusieurs dizaines d’opérateurs alternatifs ont décidé de saisir l’Autorité de la concurrence et demandent la séparation en deux entités d’Orange. Ils dénoncent les obstacles mis en place qui les empêchent de s’aligner (BFM Business)

RIP / RDD Coriolis-Bretagne Télécom

• Orange sommé d’ouvrir le RIP de Bretagne à Coriolis (Degroup News)

Enceintes connectées

• La 5G, l’IA et les enceintes connectées vont irriguer le secteur des technologies en 2019, selon Deloitte (La Correspondance de la Presse)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Consommateurs

• Free complique ses procédures de résiliation pour tenter de retenir ses abonnés (01net.com)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Huawei

• Alors que plusieurs pays, les Etats-Unis en tête, ont pris des mesures contre l’équipementier chinois soupçonné d’espionnage, le ministère français de l’Economie planche sur le dossier (Le Parisien)

• « Le numéro un chinois des télécoms Huawei est l’exemple type de l’ambiguïté de Pékin ». Dans leur ouvrage « La Chine est le monde », Sophie Boisseau du Rocher et Emmanuel Dubois de Prisque montrent avec précision comment la Chine est en train de façonner le monde selon ses intérêts. Interview  (L’Opinion)

• Les Etats-Unis prêts à dégainer leurs armes de destruction massive. L’acte d’accusation de l’Etat de Washington décrit avec précision la machine à voler les secrets mise en place par Huawei. Le groupe chinois voit de plus en plus de pays sinon se fermer, du moins montrer une plus grande réticence à le laisser opérer sur leurs marchés  (L’opinion)

• Les dangers du « techno-nationalisme » triomphant (L’Opinion)

• Huawei exclu d’un appel d’offres en république Tchèque pour raisons de sécurité (AFP)

• Huawei is too great  a gamble in a 5G world (Financial Times)

Résultats

AT&T a annoncé des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, pâtissant de la forte concurrence dans la téléphonie mobile, marché saturé aux États-Unis (AFP)

KPN a publié pour l'ensemble de l'année 2018 un bénéfice net en baisse de 28%, à 280 millions d'euros, face à une compétition de plus en plus féroce (AFP)

• Le bénéfice de Verizon miné par la restructuration de sa division médias. L’opérateur sans fila déclaré que les revenus du secteur des médias se sont élevés à 2,1 milliards de dollars au quatrième trimestre, en baisse de près de 6 % par rapport à l’exercice précédent (L'Opinion)

• Apple bets that 900m iPhone users will underpin growth. Shares bounce even with no sign of an improvement in sales of devices / L'iPhone et la Chine font chuter Apple, qui limite toutefois la casse  : le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 84,31 milliards de dollars au premier trimestre, soit une baisse de 5 % (Financial Times, Les Echos)

Microsoft a une nouvelle fois vu ses résultats tirés par le "cloud" au deuxième trimestre de son exercice décalé mais il a déçu les investisseurs, faisant perdre au titre presque 3% en Bourse (AFP)

Samsung a annoncé une dégringolade de son bénéfice net trimestriel en raison de l'affaissement de la demande pour ses produits phare (AFP)

En Inde

• Amazon, Facebook et Walmart face au protectionnisme. La politique du « champion national » encouragera l’essor des entreprises indiennes (L'Opinion)

INTERNET

Données personnelles

• After Facebook, Google apologizes for running a user data collection program on iOS / Google disables app that monitored iPhone usage in violation of Apple’s rules/ Moins de 24 heures après les révélations autour du programme Research de Facebook et son espionnage rémunéré de jeunes utilisateurs, on apprend que Google faisait de même, avec les mêmes conséquences : la révocation du certificat par Apple (thenextweb.com, theverge.com, nextinpact.com)

• Facebook pays teens to install VPN that spies on them. Since 2016, Facebook has been paying users ages 13 to 35 up to $20 per month plus referral fees to sell their privacy by installing the iOS or Android “Facebook Research” app./Apple a décidé de révoquer le certificat d'entreprise de Facebook. « Facebook Research App » ne sera plus donc disponible dans l'App Store (techcrunch.com, Les Echos)

• Facebook eases investor fears with earnings surge. Shares rally strongly after results beat expectations despite data scandals (Financial Times)

CONTENUS

En France

• Altice va racheter Molotov (Les Echos, Libération, Le Figaro)

Aux Etats-Unis

• DirecTV, le boulet à 49 milliards de dollars du géant des télécoms AT&T. L’acquisition du fournisseur de télévision par satellite DirecTV, pour un montant de 49 milliards de dollars, était supposée catalyser la transformation d’AT&T en un géant des médias et du divertissement. Au lieu de cela, il est devenu l’une des plus grandes victimes de la montée en puissance de Netflix et des autres services de streaming vidéo (L'Opinion)