Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 13 juillet 2016

RÉGULATION

Arcep/QoS mobile-l'Autorité a publié son enquête 2016

               . L'interview de Sébastien Soriano à Challenges

•  Les bons et les mauvais élèves selon l'Arcep. « L’enseignement principal de cette étude est qu’il existe des différences importantes entre les opérateurs en matière d’investissements et de stratégies »: dans une interview, le président de l'Arcep explique pourquoi Orange est leader, alors que Free est à la traîne. Il veut convaincre les consommateurs de se référer à ces données avant de faire leur choix (challenges.fr)

               . QoS/zones rurales

• Ça va mieux pour la 4G sauf à la campagne. Le débit moyen de la 4G est passé de 14 à 18 Mbit/s, une amélioration qui cache de fortes disparités entre grandes villes et zones rurales. « C’est la 4G qui permet le haut débit sur le mobile. Or elle n’est pas présente à la campagne, alors forcément le débit reste le même » explique Benoît Loutrel, DG de l’Arcep (Le Parisien)

• La qualité de l’internet mobile s’améliore, sauf en zone rurale où le débit reste très inférieur à la moyenne nationale (Le Figaro, bfmbusiness.com)

               . QoS/TGV

• 3G/4G : l'étude Arcep épingle la faible qualité de service dans les TGV. Surfer sur votre smartphone durant un voyage en train relève toujours et encore de l'exploit. La SNCF pointe les opérateurs (zdnet.fr)

               . Analyses

• Orange garde la palme du meilleur réseau mobile sur un marché inégal (Le Monde, Les Echos, telecompaper.com)

• Free Mobile 1er de la classe côté prix, cancre sur la qualité de l'internet. Ce qui ne l'empêche pas de recruter toujours plus de nouveaux clients (capital.fr)

• Free épinglé par l'Arcep sur la qualité de son réseau mobile (Le Monde)

               . Du côté des consommateurs

•Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir : "enquête de l’Arcep sur la qualité des services mobiles : une transparence bas débit". Ce rapport, qui n’est pas sans intérêt, mérite à la fois d’être salué au regard des progrès méthodologiques accomplis, mais également d’être critiqué compte tenu des limites qu’il s’impose sans réelles justifications (alain-bazot.fr)

Outre-mer

• Les forfaits à 2 euros de Free bientôt à la Réunion. Auditionné par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale hier après-midi, Maxime Lombardini, le directeur général du groupe Iliad, a annoncé que l’opérateur ambitionnait d’assurer « la continuité territoriale » dans l’ensemble des DOM avec des forfaits identiques à ceux de l’Hexagone. Pour l’instant, pas encore de calendrier précis sur le déploiement de Free sur l’île car Free doit être retenu par l’Arcep dans le cadre de l’appel à candidatures, ouvert en début d’année, pour l’attribution des fréquences 3G et 4G en Outre-mer. Début mai, l’Autorité a indiqué avoir reçu 25 candidatures sur l’ensemble des Dom. A la Réunion, Iliad, à travers sa filiale Telco OI, est en concurrence avec Orange, SFR et Zeop. Jusqu’à quatre opérateurs pourront être choisis par département (clicanoo.re)

Europe/concurrence

• En amont de la réforme du cadre des télécoms, NetCompetition s’engage pour « une concurrence efficace ». Edri, Fastweb et Beuc, entre autres, ont invité l’UE, lors d’un événement organisé le 12 juillet à Bruxelles, à renforcer les principes pro concurrence, à empêcher la création de nouveaux monopoles et à actualiser les règles actuelles de protection des consommateurs. Joe McNamee, le président d’Edri, a également affirmé que la neutralité du net était une condition sine qua non pour garder le marché ouvert (Contexte)

Royaume-uni

• Ofcom is asking stakeholders for their input and initial views on a strategic review of spectrum used by fixed wireless services (Communiqué)

 

NUMÉRIQUE

Projet de loi "Pour une République numérique"          

• Interview d’Axelle Lemaire: "Sur la neutralité du Net, la France a justement été très engagée au sein de l’Union européenne dans la recherche d’une position commune pour la préserver, la protéger, en dépit d’un contexte de très fort lobbying des opérateurs de télécommunications. Alors qu’au moment d’intégrer ce texte dans la loi nationale, on me reproche de ne pas avoir suffisamment porté ce sujet, je trouve cela injuste. Je suis persuadée que dans quelques années, ce texte aura trouvé sa légitimité auprès de ceux qui doivent en être les principaux porteurs, les principaux acteurs" (Libération)

IoT

• IoT startup actility to add 3GPP support in 2016 (lightreading.com)

• Sigfox débarque à Singapour, Lora déborde aux Pays-Bas (silicon.fr)

 

Réglementation de l'écosystème des services financiers numériques

• Le Groupe spécialisé sur les services financiers numériques de l'Union internationale des télécommunications a publié deux nouveaux rapports. Il s'efforce de définir un cadre international régissant les lignes directrices relatives aux bonnes pratiques, à l'intention des régulateurs, des opérateurs et des fournisseurs des secteurs des services de télécommunication et des services financiers (Communiqué UIT)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Opérateurs

               . Mutualisation des réseaux

• Bouygues Telecom et SFR accélèrent dans les campagnes. En mutualisant leurs réseaux dans les zones moins peuplées du territoire, les deux concurrents veulent améliorer leur couverture mobile dans les petites villes, les villages et les zones rurales. En Corse, région montagneuse où les infrastructures sont plus difficiles à déployer, Bouygues telecom assure que 94% de la population pourra disposer de sa 4G d’ici à la fin de l’année, contre moins de 50% aujourd’hui (latribune.fr)

• SFR et Bouygues Telecom fusionnent doucement mais sûrement leurs réseaux. Les deux opérateurs veulent partager 12 500 sites d'ici à la fin 2018, contre 2 300 aujourd'hui (Le Monde)

• Bouygues Telecom renforce sa présence en Corse grâce à la mutualisation des réseaux avec SFR, et annonce qu'il couvrira 94% de la population en 4G d'ici la fin de l'année (Les Echos)

               . Forfait

• Red by SFR lance Red Europe un forfait sans engagement de 20€/mois, avec un bonus mensuel de 5GO en Europe et  dans les DOM (Communiqué)

Afrique/itinérance

• L’Association des régulateurs de l’Afrique de l’Ouest (ARTAO) souhaite l’instauration du ‘’free roaming’’ dans l’espace CEDEAO qui, de fait, deviendrait ainsi un ‘’one area network’’, a expliqué le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes du Sénégal lors l’Assemblée des régulateurs de télécommunications de l’Afrique de l’Ouest. La phase expérimentale du projet est prévue pour octobre prochain. Et, pour ne pas être en reste, le gouvernement du Sénégal a lancé le processus (aps.sn, pressafrik.com)

5G

• Verizon completes "5G specifications". U.S. telco provides performance guidelines in order to drive next-gen mobile tech development (totaltele.com)

Système d'exploitation/position dominante

• Bruxelles donne à Google jusqu'à septembre pour répondre aux accusations de position dominante liée à Android (Reuters)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Emploi

• Intel : premières négociations sur le plan de suppressions d'environ 750 postes sur tous ses sites de développement en France (AFP)

Opérateur

• Orange exclut son secteur grands comptes du projet de refonte de son système informatique en vue de réaliser des gains de productivité (La Lettre de l'Expansion)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Italie

• Xavier Niel et Vincent Bolloré s'affrontent sur le marché du mobile (Le Canard Enchainé)

Chine

• Chinese telcos ink tower costs deal. Operators to make hefty savings from new agreements with China Tower joint venture (totaltele.com)

Equipementiers

• Nokia commence à "serrer la vis" dans la gestion de sa filiale Alcatel Submarine Networks (La Lettre de l'Expansion)

Satellites

• Eutelsat engage la cession de sa aprticpation dans l'espagnol Hispasat (AFP)

 

INTERNET

Privacy Shield

• Le Privacy Shield officiellement adopté par la Commission. La commissaire à la Justice, Vera Jourová, et la secrétaire au Commerce des États-Unis, Penny Pritzker, ont annoncé que l’accord transatlantique de flux de données était en ordre de marche. Les entreprises pourront commencer à se certifier à partir du 1er août. La Commission doit maintenant officiellement notifier les États membres et leur envoyer la décision d’adéquation traduite dans toutes les langues. Le G29 doit finaliser sa position le 25 juillet. À la Commission, on se dit « optimiste » (Contexte, Communiqué de presse de la Commission européenne, Communiqué de presse du G29, Politico, Wall Str. Jal, AFP)

• Le nouveau Privacy Shield affole les uns et réjouit les autres. Le secteur privé est ravi et soulagé : Microsoft a déclaré être prêt à signer l’accord dès que possible et Google a promis que ses services seront en conformité avec ses exigences. La société civile est en revanche nettement moins enthousiaste, European Digital Rights accuse le Privacy Shield d’être « une arnaque » et le Beuc estime que la Commission a cédé aux pressions des Américains au lieu de protéger la vie privée des Européens. Pour la Cnil de Hambourg, le risque d’invalidation de l’accord, s’il est présenté devant la CJUE, est « grand ». (Contexte)

• Une nouvelle résolution parlementaire prévue pour septembre. « Le débat politique n’est pas terminé », a déclaré l’eurodéputé Jan Philipp Albrecht. Max Schrems a annoncé que, pour l’instant, il n’avait pas prévu de soumettre lui-même le Privacy Shield devant la CJUE. D’une part parce qu’il faut attendre qu’il soit effectivement appliqué, et d’autre part parce qu’il « espère que quelqu’un d’autre s’en chargera ». « Il est de la responsabilité des Cnil de le faire », estime Jan Philipp Albrecht (Contexte)

• Données personnelles : le Privacy Shield EU-US finalisé, prêt à être attaqué (nextinpact.com)

Cybersécurité

• Le directeur de l'Anssi plaide pour une "autonomie stratégique" européenne (Contexte)

GAFA/protection des libertés individuelles

• Google transforme les cabines new-yorkaises en instruments d'espionnage à ciel ouvert. Elles seront bientôt 7.500 à récupérer via des balises wifi et Bluetooth des informations privées pendant que les New Yorkais déambuleront sur le trottoir. Une opération de commercialisation de la ville que la mairie ne semble pas encline à abandonner (slate.fr)

 

CONTENUS

Droit d'auteur

• La Commission européenne vient de boucler, en juin, ses consultations sur le « copyright », trois grands sujets sont désormais au cœur de la réforme. Le premier serait une proposition pour étendre les « droits voisins » aux éditeurs de presse. En clair : une « taxe Google » similaire à celles mises en place en Espagne et en Allemagne pour imposer aux agrégateurs de nouvelles de payer des droits pour la publication de brefs résumés des articles (Contexte)

• Plus d'un millier de créateurs - chanteurs, cinéastes, dessinateurs, etc. - réclament une meilleure prise en compte des droits d'auteur sur internet dans une lettre ouverte diffusée mardi par le Groupement européen des sociétés d'auteurs et de compositeurs (Gesac) (AFP)

• Google au secours de la politique commerciale de sa filiale Youtube. Selon la deuxième édition de son rapport annuel contre le piratage, Youtube a permis de générer près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros) de revenus pour les ayants droit tous secteurs confondus depuis 2007, grâce à son système de gestion des droits d’auteur Content ID. Dont 1 milliard depuis 2014 (le Monde)

Social

• Dailymotion a perdu la moitié de ses salariés depuis l'arrivée de Vivendi (Les Echos, AFP)