Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 9 décembre 2016

RÉGULATION

Union européenne / Roaming

• Nouvelle proposition sur « l’usage raisonnable » de l’itinérance. La Commission européenne a transmis un projet d’acte pour la mise en œuvre du règlement sur l’itinérance aux États membres, qui doivent se prononcer le 12 décembre. Pour répondre aux préoccupations des consommateurs, elle dit limiter les « intrusions » des opérateurs et fixe la période « d’observation » à quatre mois, explique Andrus Ansip. Pour rassurer les Scandinaves, aux forfaits illimités de données, il sera possible de limiter « exceptionnellement » le volume des données consommé en itinérance. (communiqué de presse CE )

• Fin des frais d'itinérance : pressée, la Commission européenne cherche à tout prix une solution. Pour supprimer les frais d'itinérance en Europe, la Commission proposait d'abord une limite fixe de 90 jours par an, qui a convenu à peu d'acteurs. Depuis trois mois, il est remplacé par un modèle bien plus complexe, censé ménager toutes les sensibilités. Le résultat de longs débats, qui ne laissent que quelques jours à l'Union pour se décider. Même si les frais d'itinérance seront bien supprimés pour les clients, les opérateurs continueront de se facturer la navigation de leurs clients sur le réseau d'un autre. En juin, la Commission européenne avait proposé des tarifs de référence, dont un plafond de 0,0085 euro par Mo consommé en itinérance. Censé arranger tous les acteurs, il est pourtant le point qui divise le plus. (Next Inpact, mLex)

• Roaming ‘fair use’ update tied to wholesale caps. The scrapping of fees for mobile phone users crossing EU borders could be linked to the level of wholesale fees companies could impose, according to a proposal being considered by the EU. The policy update, announced today, is the European Commission's latest attempt to find a technical solution to end mobile roaming surcharges without forcing changes to how mobile services are sold across the EU. (mLex)

• MEP Paul Rübig slams Commision “fair use” mobile roaming deal (Politico)

• Commission beefs up consumer protections for mobile roaming (Politico)

Etats-Unis / FCC

• FCC rules could be revised under Trump administration, Republican lawmakers say (mLex)

NUMÉRIQUE

Start-up

• La France, nouvel eldorado des start-up biotechs. Dans les sciences de la santé, les jeunes entreprises de l’Hexagone multiplient les innovations qui préfigurent les médicaments de demain. En revanche, les financements ne sont pas toujours au rendez-vous (Le Figaro)

Numérisation de l’économie

• Le groupe BPCE s’organise pour faire face à la révolution digitale. Le groupe mutualiste prépare son plan digital qui sera dévoilé au 1er trimestre 2017. (Les Echos)

• Siemens veut surfer sur la digitalisation des usines. Le groupe vise une croissance annuelle à 2 chiffres dans le numérique d’ici 2020. Il mise sur sa plateforme MindSphere (Les Echos)

• L’industrie du futur bute sur la formation au numérique. Le rebond industriel passera par la formation des salariés au digital. Mais le secteur peine à se reformer afin d’entrainer avec lui les PME  (Les Echos)

• Le secrétaire d'Etat à l'Industrie, Christophe Sirugue, a affirmé qu'il fallait "répondre à la peur qui peut être ressentie par les salariés" face à la révolution numérique dans l'industrie, notamment à travers la formation. (AFP)

Plateformes

• Après UberPOP, l'application Heetch en procès à Paris. Les deux fondateurs de l'application de transport entre particuliers Heetch, ainsi que la compagnie, comparaissent jeudi et vendredi à Paris, notamment pour exercice illégal de la profession de taxi. (Reuters)

• Le rapport d’enquête de police n’est pas tendre avec Heetch (Contexte)

Objets connectés

• Pour l’IoT, Bluetooth 5 améliore performances et couverture. Le consortium en charge du Bluetooth a donné les spécifications de la version 5 de la technologie sans fil. Le Bluetooth 5, dernière version désormais disponible du protocole sans fil, va deux fois plus vite pour un rayon d'action quatre fois plus large. Ces deux améliorations sont particulièrement intéressantes pour les applications dont les besoins en énergie sont peu élevés. (Silicon, Le Monde Informatique)

Big Data / Finances

• Tracfin : le renseignement financier cible les dérives du numérique. Financement participatif détourné, paiement mobile opaque, transactions virtuelles anonymes… Tracfin met l’accent sur les risques numériques et appelle la FinTech à coopérer. Son objectif : mieux lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. (Silicon)

• System X lance un premier projet sur la blockchain. Le projet Blockchain for Smart Transactions (BST) lancé à l'initiative de l'institut de recherche technologique System X étudiera les services et usages pouvant être créés autour de la blockchain en s'intéressant à l'utilisateur, ainsi qu'à l'éthique que suscite cette technologie. (le Monde Informatique)

Open Gov

• « Je me félicite que des sites mesurent l’activité parlementaire » déclare Dominique Raimbourg, président de la commission des Lois de l’Assemblée nationale (Contexte)

Opinion

• Loïc Rivière, Tech in France : « halte au populisme vis-à-vis du numérique ». Loïc Rivière, le délégué général de Tech in France, dresse un bilan des années Hollande, en particulier marquées par la sortie de la Loi République numérique. Et tance une certaine forme d’instrumentalisation politique des débats sur le sujet. (silicon.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Paiement mobile

• Les banques se lancent dans la bataille du mobile. Les banques n'ont plus le choix. Pour éviter, dans quelques années, de voir leurs clients les délaisser pour des fintechs plus à l'aise sur le mobile, elles sont contraintes d'accélérer la mue de leurs services sur smartphone. Après la Société générale et le Crédit du Nord, c'était donc au tour de la Caisse d'épargne jeudi de dévoiler le contour de sa nouvelle application, Banxo, disponible déjà sur iPhone et l'an prochain sur Android. (Le Figaro)

• Facebook fait un pas vers le paiement en ligne en Europe. Le réseau social a obtenu l'autorisation de la Banque centrale irlandaise de traiter de l'argent sur son service. (Le Figaro)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Antennes relais

• Des locataires se mobilisent contre des antennes relais. Dimanche, Bouygues Telecom devrait installer 3 antennes relais sur la toiture terrasse de la résidence située au 58, rue du Théâtre (XVe), géré par la RIVP. Une installation qui provoque la colère de 52 locataires, mobilisés contre le projet depuis plusieurs mois. (Le Parisien)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Altice à la conquête de l’Ouest

• Altice étudie l’introduction en Bourse d’une partie de sa filiale américaine. Le groupe de Patrick Drahi a confirmé envisager d'introduire en Bourse une part minoritaire d'Altice USA, précisant toutefois qu'aucune décision sur le calendrier ou la structure de l'opération n'a encore été prise. La filiale américaine est valorisée entre 25 et 30 milliards de dollars et faisait l'objet de rumeurs insistantes de cotation. Mais Altice avait jusqu'à présent refusé de se prononcer, même s'il est probable que Patrick Drahi ait eu l'introduction en Bourse de ses actifs américains en ligne de mire dès son arrivée outre-Atlantique mi-2015. (AFP, Les Echos, La Tribune, Le Figaro)

Maroc

• L'opérateur de télécoms français Orange a annoncé que sa filiale marocaine Méditel s'appelait désormais Orange, dans le cadre d'un effort de rationalisation de sa marque. (AFP)

USA

• En cédant 24 data centers, Verizon confirme son recentrage stratégique. L’opérateur américain vend 24 de ses centres de données à son compatriote Equinix pour 3,6 milliards de dollars. Le géant du mobile confirme ainsi son souhait de se recentrer sur son cœur de métier et d’autres activités plus stratégiques à ses yeux, comme la vidéo et la publicité en ligne. (La Tribune)

INTERNET

Piratage

• L'industriel et sidérurgiste allemand Thyssenkrupp a indiqué avoir été victime pendant des mois cette année d'une cyberattaque "massive" probablement lancée depuis l'Asie du sud-est et qu'il a pu contrer sans toutefois éviter un vol de données "fragmentaires". (AFP)

TECHNOLOGIES

Réalité virtuelle

• Microsoft prépare sa grande offensive dans la réalité virtuelle pour 2017. Vidéo Microsoft a gardé le silence pendant longtemps sur ses projets en matière de réalité virtuelle, mais maintenant qu'il a dévoilé ses intentions, il ne cache plus son ambition. L'éditeur veut faire de Windows la plateforme de référence de l'industrie en répliquant sa stratégie PC : un seul écosystème logiciel pour des centaines d'appareils différents. (l’Usine Digitale)

Appels dans les avions / Etats-Unis

• US Transportation Department weighs allowing phone call during flights. Proposal requires carriers and ticket agents to disclose availability of voice calls during flights (Wall Street Journal)

CONTENUS

Taxes

• Les députés votent la "taxe YouTube" et le dispositif Airbnb. Les députés français ont poursuivi l'examen du projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2016 qui a été modifié par divers amendements concernant par exemple la publicité des vidéos en ligne ou la taxation des revenus réalisés via des plates-formes de type Airbnb. (Reuters)

• Pourquoi la « taxe YouTube » adoptée à l’Assemblée sera une « taxe Dailymotion ». Les députés socialistes ont finalement réussi à faire voter leur amendement pour mettre en place une « taxe YouTube ». Cette dernière qui doit imposer les revenus des plateformes de streaming avait pourtant été déconseillée par le gouvernement. (Numerama)

Achat de Canal+ par Orange

• Orange veut entrer chez Canal+. L’opérateur discute avec Vincent Bolloré d’un partenariat avec la chaîne cryptée. Le projet industriel avance bien mais bute sur le volet capitalistique. Les discussions ont été fructueuses sur l’imbrication des contenus et de leur distribution. Mais la concrétisation de l’alliance semble bloquer. Plusieurs scénarios sont sur la table : un simple accord industriel, une coentreprise entre Orange et Canal+ ou une alliance au capital de la chaîne. (BFM Business)

• Le très fort coup de pression de SFR sur Canal+. L'opérateur multiplie les emplettes dans les médias et les contenus. Du cinéma en passant par le sport et le divertissement, SFR a considérablement étoffé son offre ces derniers mois, se positionnant comme un concurrent de plus en plus sérieux face à la chaîne de Vincent Bolloré. (La Tribune)

• Orange intéressé par un rachat de Canal+, si la chaîne était à vendre. Stéphane Richard, le PDG d’Orange, estime que beaucoup de raisons poussent à une alliance entre Orange et Canal+. (AFP, Les Echos)

Arrêt de l’analogique

• Arrêt de l’analogique, TF1 débouté. Le groupe demandait 230 millions d’euros de dédommagement à l’Etat suite à l’arrêt de l’analogique entre 2008 et 2011 (Les Echos)

VoD

• Molotov enrichit son cocktail et lève 25 millions d'euros. Molotov, la start-up audiovisuelle créée par le trio d'entrepreneurs le plus médiatique de France, a fait le point sur sa situation mercredi 7 décembre 2016. Pierre Lescure, Jean-Marc Denoual et Jean-David Blanc en ont profité pour annoncer une nouvelle fonctionnalité qui "devrait révolutionner les usages", ainsi qu'un partenariat avec Samsung. Discrètement, l'entreprise a également procédé à une levée de fonds de 25 millions d'euros à la fin de l'été...(L’Usine Digitale)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Faible mobilisation des postiers pour dénoncer la souffrance au travail. Les postiers, appelés à la grève jeudi, se sont rassemblés en petits comités devant leurs directions ainsi que devant le Sénat à Paris, pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail, responsable d'une crise sanitaire et sociale sans précédent, selon les syndicats. (La Tribune)

• La Poste, une mue à marche forcée. C'est une mutation effectuée au pas de course qui, sans surprise, ne se fait pas sans tensions. Hier, les syndicats CGT, SUD et Unsa de la Poste ont appelé les agents de cette entreprise XXL à une grève nationale afin de dénoncer des « conditions de travail considérablement dégradées » et une « grande souffrance au travail », notamment dans les services courrier. Le même jour, un débat se tenait au Sénat sur l'avenir de la Poste. A voir les chiffres livrés par la direction hier soir - 4,74 % de grévistes —, les troupes n'ont pas franchement suivi. (Le Parisien)

• Philippe, postier et examinateur du Code de la route. Confrontée à la chute drastique du courrier, la Poste cherche tous azimuts de nouvelles activités. Parmi elles, l'organisation des séances d'examen du code par exemple. (Le Parisien)