Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 18 septembre 2015

L’ÉVÈNEMENT : ALTICE ACHÈTE LE 4EME CABLO-OPÉRATEUR AMÉRICAIN POUR 17,7 MILLIARDS DE DOLLARS

La vision des médias Français

• Patrick Drahi poursuit sa conquête à cr’dit. Le propriétaire de SFR a annoncé le rachat du câblo-opérateur américain Cablevision pour plus de 15 milliards d’euros. En un an, Patrick Drahi a réalisé  quatre acquisitions pour presque 50 milliards d’euros, toutes largement financées par l’emprunt. L’entrepreneur profite des taux bas et de la consolidation en cours dans les télécoms pour construire son empire. Si la rapidité de son ascension peut inquiéter, les marchés ne jugent pas son groupe surendetté (Le Monde, Les Echos, Le Figaro)

• Patrick Drahi casse sa tirelire pour réaliser son rêve américain. Son objectif : générer 50 % de revenus outre-Atlantique. (Les Echos, Le Monde, Libération, Le Parisien, Le Figaro)

La vision des médias Anglo-saxon

• Altice agrees to buy Cablevision. Deal by cable entrepreneur Drahi would create No. 4 cable operator in the U.S. Patrick Drahi’s Altice Thursday said it would buy Cablevision, demonstrating the European cable company’s deal-making appetite in its quest to become one of the largest telecom players in the U.S. Through Altice, Mr. Drahi has been one of the most acquisitive telecom entrepreneurs in Europe over the past two years, expanding his small French cable group into a communications company with assets stretching from Portugal to the Caribbean. (Wall Street Journal)

• Altice debt binge for growth raises eyebrows. For an entrepreneur with such naked ambition, Patrick Drahi must be drawing particular pleasure from his latest purchase. (Financial Times)

Un endettement colossal

• Malgré la dette abyssale d’Altice, les marchés restent confiants (Le Monde)

• Un empire bâti sur une montagne de dettes et géré au cordeau. Les montages financiers de la galaxie Drahi, forte de 52 milliards d’euros d’acquisitions, ne sont pas sans risques (Les Echos)

Portrait

• Les Américains s’entichent du patron français self-made-man et adepte des coups de poker. Les médias saluent ses prises de risque. Les analystes s’interrogent sur sa capacité à réduire les coûts aux Etats-Unis (Les Echos)

• Salle archi-comble, applaudissements nourris: Wall Street a réservé jeudi au milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, consacré nouveau tycoon du câble aux Etats-Unis, un accueil de rock star. (AFP)

L’impact sur le marché américain

• Le câble américain contraint de se réinventer. Le paysage audiovisuel est en pleine mutation aux Etats-Unis (Les Echos)

• Patrick Drahi, patron d'Altice, envisage de nouvelles acquisitions aux Etats-Unis, a-t-il déclaré jeudi, quelques heures après l'acquisition du quatrième câblo-opérateur américain Cablevision Systems pour 17,7 milliards de dollars. (AFP)

L’impact sur le marché français

• "Je ne vais pas attendre qu'il change d'avis", a lancé jeudi, Patrick Drahi à l'attention de Martin Bouygues, qui a rejeté en juin son offre de rachat de l'opérateur Bouygues Telecom pour quelque 10 milliards de dollars. (AFP)

Le groupe Altice

• Le groupe Altice change d’échelle avec les Etats-Unis (Une infographie des Echos)

• Les principales acquisitions de Patrick Drahi en cinq étapes. (AFP)

Les analyses

• Le goût du risque. Patrick Drahi est incontestablement gourmand. Il l'est peut-être trop. L'histoire dira si, à l'image d'autres hommes d'affaires, ce milliardaire, qui au cours des deux dernières années a déjà racheté SFR, Portugal Telecom, un câblo-opérateur américain de second rang et une ribambelle d'actifs médias de RMC à BFM en passant par « Libération » ou « L'Express », n'a pas les yeux plus gros que le ventre en partant maintenant à l'assaut d'un géant du câble new-yorkais. Lui qui était déjà endetté à hauteur de 33 milliards d'euros va voir sa dette friser les 45 milliards. Une somme colossale qui ne donne guère droit à l'erreur. (Echos)

• Altice/Cablevision : European cut. The Dutch group has a taste for the American look but still believes in sharp tailoring (Financial Times)

• La méthode commando d’Altice. Pour séduire les prêteurs, Patrick Drahi a une méthode très simple : lui et son équipe de choc s'impliquent directement dans la gestion des sociétés rachetées. La recette de Patrick Drahi pour mener ses rachats est bien rodée et a démontré son efficacité. Elle comporte deux ingrédients majeurs: une équipe réduite, composée d'hommes de confiance et de banquiers amis d'une part, et, d'autre part, un recours massif à la dette. Un tel cocktail pourrait inquiéter. Patrick Drahi l'utilise, au contraire, pour rassurer les marchés. (Le Figaro)

• Pourquoi Patrick Drahi part à la conquête des Etats-Unis. Le patron de SFR-Numericable se rêve en consolidateur du câble américain (Les Echos)

RÉGULATION

Législatif / PPL 700 MHz

• Proposition de loi relative au deuxième dividende numérique et à la poursuite de la modernisation de la TNT : la rédaction des articles votée en commission mixte paritaire (La Correspondance de la presse)

Régulation des Plates-Formes

• UK launches platform probe. The EU committee in the British House of Lords has launched an inquiry into the power of online platforms, to feed into the European Commission’s wider probe (Politico)

• Inquiry launched into online platforms and the EU Digital Single Market. The House of Lords EU Internal Market Sub-Committee has launched an inquiry into online platforms in the EU Digital Single Market. The deadline for receipt of written submissions is Friday 16 October 2015. (parliament.uk)

Régulation de l’internet des objets

• Ofcom Report : « More radio spectrum for the Internet of Things » (GSMA)

Normalisation de la 5G

• The European Commissioner for the digital economy and society, Günther Oettinger will sign 5G joint declaration with China to develop common standards for 5G (Politico)

NUMÉRIQUE

Succès des start-up françaises

• BlaBlaCar, les leçons d’un succès. Pourquoi y a-t-il si peu de licornes françaises et pourquoi sont-elles financées par des fonds non français ? En fait, la fréquence d'apparition de licornes tricolores s'accélère mais cette réponse, pourtant valide, n'est pas suffisante… (Les Echos)

• BlaBlaCar lève 200 millions de dollars (Le Figaro)

• Frédéric Mazzella, Blabla cash. Le patron de la société française Blablacar a réussi une levée de fonds record de 200 millions de dollars pour sa plateforme de covoiturage. Elle va lui permettre de renforcer son leadership à l’étranger. (Libération)

Impact du numérique sur la fiscalité

• Le Sénat veut taxer l’économie du partage. Un rapport de la commission des finances du Sénat préconise que les revenus issus de l'économie collaborative soient centralisés et transmis automatiquement au fisc. Qui ne les taxerait qu'à partir de 5000 euros. L’objectif étant de lutter contre les fraudes à la TVA (Le Figaro, Le Parisien, Les Echos, AFP)

Impact du numérique sur le droit du travail

• Le numérique bouscule aussi le droit du travail. Le rapport Mettling, remis mardi à la ministre du Travail, préconise d'adapter la législation aux nouvelles formes d'emploi nées de la numérisation de l'économie. S'il veut lutter contre le travail au noir, l'État va aussi devoir se pencher sur les nouvelles formes d'emploi qui émergent avec l'économie collaborative. (Le Figaro)

IoT

• Avec des kyrielles d'objets connectés attendus à l'horizon 2020 dans le monde, principalement dans l'industrie, les opérateurs téléphoniques se retrouvent face à de nouvelles opportunités de croissance mais également un défi technique important afin de répondre au mieux à la demande des professionnels. (AFP)

• Orange a annoncé jeudi le lancement d'un réseau dédié aux objets connectés à partir du premier trimestre 2016 qui sera basé sur la technologie LoRa (Long Range), développée par un groupement d'entreprises françaises et internationales. (AFP, Communiqué de presse Orange)

• En perpétuelle recherche d'efficience et de maîtrise de ses coûts dans un marché particulièrement concurrentiel, le secteur de l'énergie s'est saisi des opportunités offertes par les objets connectés et l'analyse des données, au point d'être aujourd'hui parmi les pionniers en la matière. (AFP)

• Les radiateurs connectés arrivent sur le marché. Après les convecteurs « grille-pain » et les rayonnants, les industriels du chauffage électrique investissent dans le pilotage à distance des appareils. (Les Echos)

• L’électroménager cherche à devenir « intelligent ». Les industriels du gros électroménager multiplient les présentations de produits connectés. Reste à voir l’accueil du grand public et des distributeurs. (Les Echos)

• Au salon automobile de Francfort, le spectre du piratage plane sur les voitures connectées. (AFP)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Marché entreprises

• Numericable-SFR crée une marque dédiée entreprise. Le groupe lance le 20 septembre une nouvelle marque : SFR Business (Les Echos, Communiqué de presse)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• TeliaSonera set for Eurasia exodus in wake of corruption claims. TeliaSonera, deeply shaken by a corruption scandal in Uzbekistan, is to withdraw from all central Asian countries as the Swedish telecoms company reverses course after heavy investor and public pressure. (Financial Times)

Equipementiers

• La Commission européenne a donné jeudi son accord à l'acquisition du fabricant de semi-conducteurs Freescale par son concurrent néerlandais NXP, à condition que ce dernier cède son activité de puissance radiofréquences 3G et 4G. (AFP)

• Le français Ingenico, numéro un mondial des terminaux de paiement, est dans la dernière ligne droite pour racheter son concurrent britannique Worldpay. Le français aurait relevé son offre à 6,6 milliards de livres (9 milliards d’euros) et la conclusion de l’opération serait imminente. (Le Monde)

• Apple a remporté jeudi une petite victoire judiciaire aux Etats-Unis contre son grand rival sud-coréen Samsung, qui pourrait se voir obligé de modifier certaines fonctionnalités de ses appareils mobiles. (AFP, Financial Times)

INTERNET

Le match des GAFA

• Tablettes, télévision: Amazon répond à Apple en cassant les prix. Face aux dernières nouveautés d'Apple, Amazon cherche à séduire les consommateurs soucieux de leur budget avec l'annonce jeudi d'une batterie de produits électroniques meilleur marché, emmenés par une tablette vendue seulement à 50 dollars. (AFP)

POSTAL

Distribution de la presse

• Le syndicat de la presse magazine et spécialisée (SPMS), que préside Jean-Louis Redon, lance une mission de réflexion sur de possibles alternatives en matière de distribution par voie postale (La Correspondance de la presse)