Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 30 octobre 2015

RÉGULATION

5G

• Les 193 pays membres des Nations unies ont formellement adopté hier, lors de l'Assemblée des radiocommunications à Genève, la "feuille de route" pour le développement des systèmes mobiles ultra-rapides dits de cinquième génération (5G) à l'horizon 2020. Cette "feuille de route", qui avait été finalisée en juin dernier lors d'une réunion de l'UIT à San Diego en Californie, fixe des principes techniques pour le développement de la téléphonie 5G et appelle à une "harmonisation" des normes et critères de ce futur système, également appelé "IMT-2020". (AFP)  

Fréquences

• Une résolution qui a été adoptée le 29 octobre en plénière du Parlement européen vise à demander « l’attribution […] des bandes de fréquences nécessaires pour soutenir le développement futur d’une technologie satellitaire permettant la mise en place de systèmes de suivi des vols à l’échelle mondiale ». (Contexte)        

ANFR

• Stanislas Cazelles remplace Marc Del Grande au conseil d’administration de l’agence nationale des fréquences. (Contexte)           

Neutralité de l’internet

• Au lendemain du vote contesté du Parlement européen, le patron de Deutsche Telekom, Timotheus Höttges, annonce sur le site de l’entreprise qu’il veut mettre en place des offres pour garantir un niveau de débit quand « le trafic est congestionné », une idée à l’opposé du principe de neutralité du net. (Contexte, Article de Deutsche Telekom) 

Données personnelles

• La DGSE dans les pas de la NSA. A défaut de mobiliser l’opinion publique, au moins le projet de loi sur le renseignement avait-il mis en mouvement nombre d’acteurs de la société civile, et provoqué de vifs débats au Parlement. Mais si la surveillance de citoyens français sur le territoire national reste une affaire sensible, il n’en va pas de même lorsqu’il s’agit d’espionner le reste du monde. (Libération)         

• À 342 voix contre 274, le Parlement européen a approuvé un texte pour dénoncer la surveillance de masse des citoyens. Toutefois, les amendements adoptés en séance ont affaibli la portée du texte. La loi française sur le renseignement n’est plus citée. Toutefois, les députés demandent qu’Edward Snowden soit protégé par les États. (Contexte, Numerama, NextINPact)              

• Une cour d'appel américaine a refusé d'ordonner l'arrêt immédiat de la collecte par le gouvernement fédéral des données téléphoniques des Américains pendant la période de "transition" prévue avant la mise en place d'une nouvelle réglementation qui interdira la mise sur écoute. (Reuters)               

• Justice Commissioner Věra Jourová said the Commission will be paying close attention to what the U.S. intelligence community says in a report, expected in January, that it has to deliver in line with President Barack Obama’s policy directive on signals intelligence. (Politico)   

• U.S. Secretary of Commerce Penny Pritzker is optimistic  a new safe harbor deal between the U.S. and EU can be finalized soon. Speaking to journalists in Frankfurt on Thursday during a visit to Germany, Pritzer said safe harbor 2.0 is “totally doable,” adding: “A solution is within hand. We had an agreement prior to the court case. I think with modest refinements that are being negotiated we could have an agreement shortly,” she said. (Politico)               

•  Back in Amsterdam at the privacy conference, which focuses on transatlantic “privacy bridges,” signs emerged that European and American regulators really will start cooperating more. Edith Ramirez, the chairwoman of the Federal Trade Commission, said on stage that “a staff person for [French regulator] the CNIL is going to be working at the FTC for a couple of months and that is one step of a larger plan to engage much more deeply.” (Politico) 

Actualité législative

• Emmanuel Macron promet que la quasi-totalité de sa loi sera appliquée début 2016. La mobilité bancaire, la facturation électronique et la couverture des campagnes en 3G attendront 2017. (Les Echos)  

• A l’origine d’un rapport remarqué sur l’ouverture des données publiques, la sénatrice Corinne Bouchoux a tenté cette semaine de convaincre le gouvernement et ses collègues parlementaires d’adopter un projet de loi Valter plus favorable à l’Open Data, en vain. L’élue répond aux questions de NextINPact, alors que ce sujet est amené à revenir très prochainement à l’ordre du jour. (NextinpACT)

 

NUMÉRIQUE

Internet des objets

• Sigfox annonce le déploiement de son réseau Internet bas débit dans la ville de San Francisco. Il y a quelques semaines, Sigfox avait annoncé le futur déploiement de son réseau dans dix villes américaines. Depuis quelques mois, Sigfox réalisait des tests en Californie, et avait demandé une certification à la FCC. (ZDNet)           

• Orange a annoncé l’entrée de Swisscom au capital de SoftAtHome. Cette opération fait partie de l’initiative stratégique de SoftAtHome « le Club des Opérateurs », dont l’objectif est de développer les solutions d’avenir pour la maison numérique, partager les expériences et déployer les meilleurs services pour les clients de la maison connectée, à travers la plateforme logicielle de SoftAtHome. (Communiqué de presse d’Orange)           

• Trois opérateurs télécoms européens se positionnent sur la voiture connectée. En 2018, le service d'appel d'urgence géolocalisé eCall deviendra obligatoire dans les véhicules neufs en Europe. Plusieurs opérateurs télécoms sont déjà très avancés sur le dossier plus général de la voiture connectée : OBS, Deutsche Telekom et Vodafone (Réseaux & Telecoms)   

• Un laboratoire pour l’interopérabilité des véhicules électriques et des smart grids a été inauguré à Ispra (Italie) au Centre de recherche commun de la Commission européenne. Il s’agit, de part et d’autre de l’Atlantique, de créer « un langage unique » entre la prochaine génération de voitures électriques et de smart grids, a affirmé le vice-président de la Commission européenne délégué à l’Union de l’énergie. (Contexte, Blog de la Commission européenne)    

Conférence du numérique / Partenariat

• L'Institut Mines-Telecom et l'Université de Munich ont créé l'Académie franco-allemande de l'industrie du futur, un projet de recherche lancé par les ministres de l'Economie français et allemand lors de la conférence numérique. Cette Académie a pour objectif de former une plateforme de recherche dans le domaine du numérique, de développer des cursus de formation et de monter des projets de recherche et développement avec les industriels. (AFP, Communiqué de presse de l’Institut Mines Telecoms)     

Crowdfunding

• Pour Bercy, la finance participative va devenir incontournable. La France doit tirer le bilan de sa réglementation encore récente. (Les Echos)               

• La BPI voudrait garantir les pertes des particuliers dans les plates-formes d’investissement participatif (Les Echos)       

• Comment Ulule combat les dérives du crowfundig. (BFMBusiness)            

Ecosystème numérique

• La révolution numérique semble reproduire les inégalités hommes/femmes, alors qu'elle se targue de "disrupter" (bousculer) les consciences. Selon une étude du cabinet EY réalisée conjointement avec l'association France Digitale, 91% des start-ups hexagonales sont dirigées par des hommes. (AFP)     

Services

• Du mémorial en ligne au comparateur de prix, les acteurs de l’internet s’invitent aux obsèques. (Les Echos)      

Mort numérique

• Le droit français en passe de reconnaître la mort numérique (AFP)            

 

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Marché des smartphones

• Le recul se confirme sur le marché mondial des tablettes. Alors que la base installée de smartphones continue de croître et que les appareils deviennent plus grands et capables de faire davantage de choses, le besoin pour les tablettes les plus petites devient moins évident. (AFP)  

• Les ventes de smartphones s’essoufflent au troisième trimestre (Silicon.fr)             

• Smartphones : trois chinois aux cinq premières places au 3ème trimestre (ZDNet)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Résultats financiers

• Alcatel-Lucent alourdit ses pertes, mais la fusion avec Nokia rassure la Bourse (AFP)          

Roaming

•L'Opéra de Paris enquête sur une facture de téléphone d'un montant de 52.000 euros sur deux mois imputable à un portable professionnel d'un délégué syndical. La facture correspond à un échange de données depuis l'Espagne, où ce délégué du syndicat était en vacances. Le délégué a expliqué qu'il avait été piégé par les frais d'itinérance ou roaming. Le Parlement européen a voté mardi la fin de ces frais à partir du 15 juin 2017. (AFP, Le Parisien)                

               

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Telecom Italia / Xavier Niel

• Avec son entrée surprise au capital de Telecom Italia, Xavier Niel, vient bousculer frontalement un autre magnat français, Vincent Bolloré, dont le groupe Vivendi est devenu récemment le premier actionnaire de l'opérateur italien. L'autorité boursière italienne (Consob) a confirmé que le fondateur d'Iliad, maison-mère de Free, a pris une "participation potentielle" de 11,2% du groupe italien, via des instruments dérivés, et ce en date du 21 octobre. (AFP, Reuters, Bloomberg, Le Figaro, BFMBusiness, ZDNet, La Tribune)      

• La communauté financière s’interroge sur les intentions des deux hommes, ensemble ou séparément (Les Echos)            

• Pourquoi l’italien suscite autant la convoitise de ses pairs en Europe (Les Echos, BFMBusiness)         

• Xavier Niel buys options on potential 11% Telecom Italia stake (The FT, TotalTelecom)      

• Xavier Niel porte à plus de 15% sa participation dans Telecom Italia selon l’autorité boursière italienne (AFP) 

Résultats financiers

• Proximus (ex-Belgacom) a revu à la hausse ses prévisions pour l’ensemble de l’année 2015 après une solide performance au troisième trimestre en particulier dans l’activité mobile (AFP)             

• L’opérateur de satellites SES a annoncé une chute de 31,9% de son bénéfice net au troisième trimestre pour s’établir à 100,1 millions d’euros. (AFP)     

• L’activité « téléphonie  mobile » de LG electronics est pour la première fois en 18 mois retombée dans le rouge au troisième trimestre (AFP)               

• BT engrange des progrès dans son activité de télévision au deuxième trimestre (AFP)          

• NTT Docomo a annoncé une hausse de 22% de son bénéfice net pour le premier semestre de l’exercice 2015/2016. (AFP)           

• STMicroelectronics n’a pas rassuré les marchés malgré un joli bond de ses résultats au troisième trimestre. (AFP)          

Apple

• Apple ouvre aux Emirats ses premiers magasins au Moyen-Orient (AFP) 

Nigeria

• Le régulateur nigérian des télécommunications a annoncé jeudi avoir fixé au 16 novembre le délai de paiement d'une amende de 5,2 milliards de dollars infligée au géant sud-africain de la téléphonie mobile MTN pour n'avoir pas désactivé à temps les cartes SIM dont les détenteurs n'étaient pas identifiés. (AFP)            

 

 

INTERNET

Du Minitel à l’internet

• L’Imprévu revient sur les premiers pas du Net en France, dans les années 90, alors que le pays s’accrochait encore à son Minitel. (L’imprévu)

Alphabet

• Certaines unités d’Alphabet pourraient avoir des activités en Chine (AFP)

Liberté

• L’internet en France jugé moins libre qu’avant (Numerama)

• China ranks last of 65 nations in internet freedom (The NYT)

Twitter

• Des revenus en hausse et toujours de lourdes pertes (NextINPact)

Bourse

• Showroomprivé fixe le prix de son entrée en Bourse à 19,50 euros (Reuters)

 

 

CONTENUS

Streaming

• Un rapport de recherche fondé sur les chiffres du marché entre 2013 et 2015 conclut que le développement du streaming musical fait baisser le piratage d'un côté, mais fait aussi baisser les ventes de l'autre : "la croissance récente du streaming apparait de manière générale comme étant neutre du point de vue des revenus de l'industrie de la musique enregistrée", estiment ses auteurs. (Electron libre)

Plates-formes

• Concurrencer Amazon, Google, Netflix et YouTube : telle est à nouveau l'ambition d'un acteur français, France Télévisions. Sa nouvelle présidente vient en effet de livrer sa vision d'une plateforme dédiée à la création française. Une idée louable, mais qui va devoir convaincre. (NextINPact)