Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 3 novembre 2015

RÉGULATION

AAI

• Le rapport de la commission d’enquête du Sénat (présidée par Jacques Mézard) sur le « bilan et le contrôle de la création, de l’organisation, de l’activité et de la gestion des AAI » sera présentée demain matin à la presse (Satellifax)

• Le pouvoir de sanction de la Cnil est "insuffisamment élevé", a estimé lundi Axelle Lemaire, la secrétaire d'Etat chargée du Numérique, en notant qu'une amende de 150.000 euros maximum, "c'est cacahouète par rapport à la réalité économique" d'un géant du web (AFP)

Marché unique des télécoms

• Alain Bazot (UFC-Que Choisir) : fin du roaming, neutralité du net : des bonnes nouvelles en trompe-l’œil. Le vote, mardi dernier, par le Parlement européen sur la fin du roaming d’une part et sur le principe d’un Internet ouvert d’autre part, a été largement relayé dans les médias comme une victoire des consommateurs. S’il constitue une avancée, il ne faut pas néanmoins se méprendre et, à y regarder de plus près, ces bonnes nouvelles sont un peu des trompe-l’œil ! En effet, sur le roaming, la date de l’abolition à la mi-2017 est, déjà, une reculade…. Les opérateurs ont déjà gagné 2 ans… Mais surtout, cette abolition annoncée est conditionnée à la signature d’un accord sur le marché de gros, et certaines limitations à la fin programmée du roaming, comme « l’utilisation raisonnable » à l’étranger, viennent amoindrir la portée de cette abolition ! De même, à défaut d’une consécration stricte du principe de neutralité du net (égalité de traitement de tous les flux sans aucune discrimination technique, de contenus, etc.), le texte prévoit le principe d’un « Internet ouvert » qu’il assortit toutefois d’une série d’exceptions… (alain-bazot.fr)

Couverture territoriale en très haut débit et téléphonie mobile

• Bercy maintient sa pression sur les opérateurs. Emmanuel Macron a réuni vendredi dernier les opérateurs télécoms afin de faire un point sur les déploiements de fibre optique. Leurs détails ont visiblement rassuré. Bercy a donc pris acte de ces engagements tout en maintenant une surveillance étroite : un point d'étape sera réalisé tous les deux mois à trois mois avec les opérateurs tandis qu'une carte des déploiements sera proposée au grand public début 2016 (zdnet.fr)

NUMÉRIQUE

Projet de loi numérique

• Le projet de loi Lemaire sera présenté vendredi. La secrétaire au numérique promet que le texte de sa loi issu de la plateforme de contribution publique sera présenté vendredi. Une date qui peut surprendre alors que les représentants des ayants-droit, avec le conseil national du numérique, le CNRS et d'autres, sont convoqués jeudi à Matignon pour discuter justement de l'un des points de cette loi : "le domaine public informationnel" (Contexte, Electron Libre, Correspondance de la presse)

Débat d'idées

• Laissons les start-up faire concurrence à Pôle Emploi. L’institution publique doit ouvrir sa base d’offres plutôt que de confisquer le marché de l’emploi est un enjeu tel qu’il faut laisser l’innovation s’installer (un point de vue de Gilles Babinet publié dans Les Echos)

French Tech

• De Las Vegas à Dublin, comment la French Tech se vend à l’étranger. Sous une bannière unique, les start-up françaises sont de plus en plus visibles dans les grandes conférences tech. Au Web Summit de Dublin, cette semaine, 250 entreprises françaises seront présentes (Les Echos)

Transformation numérique

• Les nouvelles frontières du commerce. La bataille du dernier « mile ». Ce n’est plus au consommateur d’aller au commerçant, mais l’inverse. Du coup, la bataille du commerce se déplace sur un nouveau terrain, celui du dernier kilomètre. Celui qui saura le mieux maîtriser cette chaîne logistique remportera la victoire. Contrairement aux idées reçues, le développement de l’e-commerce ne tue donc pas le commerce traditionnel, mais il le contraint à s’adapter et à se réinventer (Editorial/La Tribune)

• La distribution dans tous ses états. Près de deux décennies de commerce en ligne en France ont-elles vraiment transformé de fond en comble notre système de distribution ? Pas si sûr. Numérisation des magasins, géolocalisation ou encore personnalisation des offres tendent plutôt à en accentuer les traits. Bilan d’étape à l’âge du « cybermarché » et de l’« omnicommerce » (La Tribune)

• Géants du Web et jeunes pousses dans la bataille du dernier kilomètre. Livrer le plus rapidement possible des produits frais ou non dans les zones urbaines, les Google, Amazon et autres le font dans de grandes métropoles outre-Atlantique. En France, des startups se sont lancées sur ce créneau en optant pour des formules différentes (La Tribune)

• Fnac et Darty peuvent-ils faire bon ménage dans le numérique ? La Fnac a surpris en déclarant son intention de racheter Darty. Pourtant, l’union des deux enseignes s’apparente à un mariage de raison, du moins sur le papier. Car la proposition — au rabais, selon certains investisseurs — n’assurera pas forcément à la fiancée le plus brillant avenir. Réponse le 11 novembre (La Tribune)

• BPIfrance veut convertir les PME aux charmes du big data. Les petits patrons peuvent faire décoller l'activité de leurs entreprises grâce aux outils numériques (Le Figaro)

• Six pieds sous internet : les professionnels du funéraire tentent de se mettre à l'heure du numérique (Libération)

Les tensions liées à la transformation numérique

• Comment Uber échappe au fisc français (Le Monde)

• A San Francisco, "l'initiative Airbnb" cristallise les tensions immobilières (AFP)

IoT/objets connectés

• L’internet des objets est-il citoyen ? (La Tribune)

• Automobile : pourquoi Apple & Co gardent encore le frein à la main. Avant de se lancer pour de bon dans la production d’automobiles, les géants californiens du numérique semblent patiemment peser le pour et le contre. Car si le défi est tentant, il n’est pas forcément évident… ou lucratif (Les Echos)

Nomination

• Les fonctions de David Martinon étendues à celles d’ambassadeur pour la cyberdiplomatie et l’économie numérique (La Lettre de l’Expansion)

TÉLÉPHONIE MOBILE

e-commerce

• Le mobile s'impose dans l'e-commerce. Deux études, provenant d'Adobe et du leader français de la publicité en ligne Criteo, montrent que le smartphone et la tablette sont en train de gagner du terrain sur le marché des achats en ligne. Les applications de commerce en ligne s'imposent à la veille des achats de Noël. La France reste en retard (Le Figaro, Communiqué Criteo)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

Fibre vs câble

• Fibre optique: Free attaque en justice Numericable-SFR. Il estime que la publicité de SFR-Numericable sur la notion de raccordement à un réseau de fibre optique trompe le consommateur connecté, en réalité, à du câble (lexpansion.lexpress.fr)

Outre-mer

• SFR dévoile sa nouvelle offre Triple Play à la Réunion (megazap.webnode.fr)

FttH dans les Yvelines

• Covage apporte la fibre optique à 3.300 entreprises des Yvelines. L’opérateur d’infrastructures a signé un partenariat avec la Régie Yvelines Entreprises Numériques qui lui permettra de proposer du Très Haut Débit à près de 3 300 entreprises situées dans les zones d’activités du département (DegroupNews, Les Echos)

Dégroupage

• Bouygues Télécom signe un contrat d’itinérance avec Orange, mais dans le fixe (bbox-mag.fr)

Nominations

• Marie-Claude Chazot devient directrice de Colt France. La nouvelle DG arrive dans un contexte de profonds changements au sein de l’opérateur. La dirigeante explique : « Mon travail va tourner autour de deux axes principaux vis-à-vis de l’externe et de l’interne. Colt est en train d’évoluer dans un secteur en pleine mutation. Vis-à-vis de nos clients, je vais les conforter sur nos activités de réseaux et les services associés. Pour la phase interne, je veux rassurer les salariés et leur apporter une vision. » (silicon.fr)

• Alcatel-Lucent Enterpise : La réorganisation est à l’œuvre dans l’ex-filiale d’Alcatel-Lucent, revendue l’an dernier au fonds chinois Huaxin. Michel Emelianoff quitte son poste de pdg. Il est remplacé par Jeff Ma (membre du board de Huaxin), nommé pdg par intérim, avec prise de fonction immédiate. Un nouveau directeur financier, Bernd Stangl, a également été désigné (Les Echos)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fusions-acquisitions

• Bataille pour le contrôle de Telecom Italia / La bataille Xavier Niel vs Vincent Bolloré. Xavier Niel a bel et bien rencontré à Paris le patron de Telecom Italia, Giuseppe Recchi, samedi 31 octobre. Le fondateur d'Iliad-Free, qui a porté la semaine dernière sa participation à 15,14 % de l'opérateur télécoms italien pour environ 2 milliards d'euros, lui a alors assuré qu'il n'était pas de mèche avec Vincent Bolloré. Une information qui vient confirmer les déclarations d'Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, qui affirmait ce week-end au quotidien Corriere della Sera : « Vivendi n'a pas agi de concert avec Niel». « Nous avons été surpris quand nous avons appris que Niel avait augmenté sa participation dans le capital de Telecom Italia », a ajouté le dirigeant de Vivendi. (Le Point, Satellifax, Les Echos)

• Vivendi has denied speculation that the company is teaming up with potential partners to prepare a bid for Telecom Italia, saying that the investment was done solely on its own behalf. Vivendi’s CEO Puyfontaine said, that “since we increased our stake, there has been a lot of speculation of Vivendi playing on behalf of Orange but it has never been on the agenda. There has not been any discussion between Vivendi and Orange.” The statement came as a response to reports, that Vivendi talked about Telecom Italia’s future with Orange and Egyptian telecoms billionaire Naguib Sawiris. De Puyfontaine further added there has not been a discussion about Telecom Italia with either Niel or Naguib Sawiris. (Financial Times)

• Va-t-on vers un bras de fer entre Niel et Bolloré pour le contrôle de Telecom Italia ? La possible arrivée du fondateur de Free au capital de l’opérateur transalpin rebat les cartes concernant sa stratégie et sa gouvernance. A la tête de Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia, Vincent Bolloré pourrait bien augmenter encore sa participation pour marquer son territoire (latribune.fr)

Etats-Unis-Cuba

• Sprint va bientôt devenir le premier opérateur de téléphonie mobile américain à offrir un service d'itinérance (roaming) direct à Cuba, après un accord signé avec le monopole des télécommunications cubain Etecsa (AFP)

Equipementiers

• « 40 % du business d'aujourd'hui n'existera plus dans dix ans » : une interview de John Chambers, PDG de Cisco (Les Echos 2 nov.)

INTERNET

Les suites de la décision "Safe Harbour"

•  Transfert de données personnelles vers les USA : les effets de l’arrêt de la CJUE se font déjà sentir. C'est le branle-bas-de combat dans les équipes juridiques de certaines entreprises du web depuis que la CJUE a décidé le mois dernier que les transferts de données personnelles vers les États-Unis n'étaient plus couverts par la décision "safe harbour" de la commission. Le Wall Street Journal affirme même que certaines petites sociétés américaines qui opèrent en Europe, et qui n'ont pas les moyens d'engager des ténors du barreau pour se prémunir, ont d'ores et déjà décidé de louer des serveurs en Europe plutôt que de prendre le moindre risque juridique (Electron Libre, Politico)

• Google Owner Accuses EU of Antitrust About-Face. Google owner  Alphabet accused European Union regulators of making an unexplained about-face in their decision to file antitrust charges against the U.S. search giant, and warned that there was “no basis” for imposing fines (Wall Str. jal)

• Firms Weigh Moving Data From U.S. to Europe. Companies consider localizing more data following EU court decision to invalidate trans-Atlantic pact (Wall Str. jal)

Données personnelles

• Quelle vie après la mort ? Le sort de nos données personnelles après notre mort est devenu un enjeu juridique mais aussi économique. Comment les effacer ? Peut-on les exploiter ? Un défi pour nos sociétés (Les Echos)

CONTENUS

Vivendi

• L'arme secrète de Bolloré pour contrôler Vivendi à peu de frais. Vincent Bolloré a discrètement fait racheter par Vivendi la société détenant les fréquences de Canal Plus. Une pilule empoisonnée qui devrait empêcher des actionnaires étrangers de monter au capital (bfmbusiness.com)

Jeux en ligne

• Activision Blizzard to Acquire King Digital for $5.9 Billion. Deal would bring together makers of ‘Call of Duty,’ ‘Candy Crush Saga’ (Wall Str. jal)

VoD

• Sexflix, le Netflix du X, prend position en France (La Tribune)

SECTEUR POSTAL

Presse/Poste

• Fleur Pellerin évoque une convergence des tarifs postaux de la presse de loisir et de divertissement vers ceux du tarif universel sur une dizaine d'années (Correspondance de la presse)