Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 26 novembre 2015

RÉGULATION

ARCEP/marché entreprises

• L’ARCEP veut clarifier les relations entre les entreprises (PME et ETI) et leurs opérateurs. L'Autorité a réuni hier après-midi son premier Atelier entreprises, une étude du cabinet Enov Research servant de point d'appui à la discussion. Peuvent alors se définir plusieurs types de sujets à travailler. La qualité des offres et des prix  et leur clarification, semble bien le sujet n°1. Beaucoup d'offres restent opaques, souvent parce qu'elles sont présentées sous forme de « bundle » où il est difficile de rapprocher service effectivement rendu et prix pratiqués pour ce même service. La relation commerciale semble largement améliorable. Ce ne sont que les premières remontées d'information, le régulateur souhaite créer un Espace de travail ouvert et réunir d'autres ateliers pour progresser. Il glisse sur la table trois sujets : l'empowerment, c'est-à-dire la capacité des entreprises à pourvoir choisir une offre standardisée, la protection qui pourrait leur être offerte (elle existe pour le grand public qui peut adresser des plaintes), enfin l'accès des entreprises à des offres adaptées (Reseaux & Telecoms)

Déploiement du très haut débit/Plan France THD

Montée en débit et risque de requalification d'aides d'Etat

• Plan THD : winter is still coming. Lors du colloque annuel de l’Avicca, la secrétaire d’Etat en charge du Numérique, Axelle Lemaire, a annoncé des mesures visant à aider les collectivités à déployer plus vite le plan France Très Haut Débit. Mais ce que les collectivités attendaient au pied du sapin, c’est le feu vert de Bruxelles sur le financement de ce plan. Or la réponse n’arriverait que début 2016 (lagazettedescommunes.com)

• Le décollage du très haut débit soumis à la levée d’incertitudes réglementaire set financières. A l'occasion du colloque annuel de l'Avicca, les représentants de l’Etat ont tenté de dissiper les craintes des élus locaux sur le financement du plan très haut débit. Alors que les projets de RIP passent à la phase de déploiement, avec plus de 76 dossiers de collectivités déposés pour financement auprès du FSN, les engagements financiers de l’État tardent à se concrétiser. Seulement 34 millions d’euros ont été décaissés sur les 2,3 milliards alloués par l’État au financement du plan très haut débit. Une lenteur imputable en partie à la complexité du processus de décision mais surtout à l’attente de la notification du nouveau protocole de subvention par Bruxelles (maire-info.com)

Du côté du Gouvernement

• Le décret sur les zones fibrées reporté. Axelle Lemaire l’a annoncé lors du colloque Trip de l’Avicca : le décret, prévu par la loi Macron et attendu d’ici la fin de l’année, ne sera publié qu’en 2016. La secrétaire d’État a aussi indiqué que les collectivités locales seraient consultées sur l’amélioration de la couverture de la téléphonie mobile, qui sera bien inscrite dans la loi (Contexte)

Du côté du Parlement

• Les députés et la montée en débit. Lors des débats en commission des finances dans le cadre de la loi de finances rectificative, les députés ont adopté un amendement visant à ouvrir le fonds de compensation de la TVA (FCTVA) aux opérations de montée en débit. Un autre a été voté pour étendre le mécanisme du « sur-amortissement » aux investissements dans la fibre. Ils devront être adoptés en séance, la semaine prochaine, pour être validés (Contexte)

Bande 700 MHz

• La Commission européenne devrait présenter, en janvier 2016, une proposition de décision engageant les États à allouer la bande de 700 MHz avant 2020. La France a initié le mouvement, mais d’autres pays traînent les pieds devant la résistance des radiodiffuseurs. La proposition devrait aussi laisser une flexibilité aux États pour l’allocation de la bande en deçà de 694 MHz, ce qui n’est pas non plus du goût des radiodiffuseurs (Contexte)

• Le Sénat dote l'ANFR d'un budget de 63,3 M€ pour "assurer le paiement de l'indemnisation des diffuseurs de services de télévision" (Correspondance de la presse, Satellifax)

Projet de Loi de finances

• Après la taxe Google, le Sénat adopte une nouvelle proposition pour taxer les géants du Web : par Jean-Baptiste Soufron (huffingtonpost.fr)

• « Taxons enfin les Gafa » : le Sénat vote contre les profits détournés. Copiant le Parlement britannique, les sénateurs viennent d’adopter une mesure pour taxer les profits des géants du Net and co détournés via un montage de filiales ou vers des paradis fiscaux. Encore faut-il arriver à bien les identifier (rue89)

NUMÉRIQUE

Smart cities

• Mairies 4.0 : Montpellier facilite les déplacements des personnes à mobilité réduite avec Faciligo. Avec l'entraide humaine pour clé de voûte, l'application les met en relation avec des valides, prêts à les accompagner sur leur trajet de façon quasi-bénévole. Le projet s'appuie sur une plate-forme de données pilotée par l'agglomération (usine-digitale.fr)

IoT

• Orange veut concurrencer Bouygues et Sigfox en se lançant dans la course à l'internet des objets. L'opérateur déploiera le réseau bas débit longue distance LoRa dans 17 agglomérations françaises début 2016. Orange travaille aussi à l'évolution des réseaux cellulaires classiques 2G et 4G pour y intégrer une couche de connectivité dédiée aux objets connectés (usine-digitale.fr, Les Echos, zdnet.fr, Reseaux & Telecoms)

• Orange pousse les objets connectés en entreprise. L’opérateur a annoncé le lancement de deux offres pour les professionnels. L’une, baptisée « Live Objects », a vocation à permettre de relier les machines et objets de l’entreprise au système d’information. Une entreprise qui choisit, par exemple, un détecteur de fumée certifié par Orange, se voit proposer par l’opérateur une solution de connectivité. Elle peut aussi s’appuyer sur une plate-forme qui collecte et héberge les données issues du détecteur de fumée. C’est une chose d’avoir des données, cela en est une autre de savoir les analyser ou les monétiser. C’est ce que permet l’autre offre, « Flexible Data », un service à la carte qui transforme les données pour le business des entreprises. Orange est aujourd’hui gestionnaire de « data » de plus de 8 millions d’objets (Les Echos, Communiqué Orange)

• Ericsson et Orange annoncent le lancement des premiers tests de réseaux 2G et 4G et des modules M2M adaptés pour l’internet des objets (Communiqué, AFP)

• Internet des objets : la révolution industrielle que l'Europe ne doit pas rater. Larguée dans l’internet mobile, l’Europe peut-elle mieux négocier le virage de l’internet des objets ? La création d’un marché unique du numérique apparaît, aux yeux de beaucoup, comme un passage obligé (silicon.fr)

Domotique

• Un four intelligent, un appareil qui choisit la musique adaptée à la situation, des verrous qui s’activent à distance et beaucoup de capteurs : la smart home du futur sera une maison consciente. Mais quid du danger de piratage ? (atelier.net)

Economie collaborative

• "Collaboratif : évitons les amalgames. Les plates-formes d'économie collaborative créent des revenus mais sont aussi perçues comme des menaces par les métiers historiques. Les deux monde doivent faire un pas l'un vers l'autre" : le point de vue de Olivier Mathiot,PDG de PriceMinister-Rakuten et co-président de France Digitale (Les Echos)

Big data

• Voyages-sncf.com se transforme grâce aux données (zdnet.fr)

• Big data, Gilles Babinet, le point de vue d'un prophète (zdnet.fr)

Start-up

• Les start-up françaises s'illustrent en Europe. Le dynamisme des entreprises technologiques françaises trouve une nouvelle illustration avec le dernier palmarès Fast 500 Europe de Deloitte. Avec 87 entreprises placées dans ce classement, la France devrait pour la cinquième année consécutive arriver en tête, devant le Royaume-Uni et l'Allemagne (Le Figaro, Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

France

• Bouygues Telecom lance la VoLTE : les appels voix sur le réseau 4G. En transitant en très haut débit, les communications vocales sont de bien meilleure qualité. Mais peu de terminaux sont encore compatibles (numerama.com, zdnet.fr, 01net.com, nextinpact.com, Les Echos)

Grèce

• Vodafone Greece to launch hybrid 4G-VDSL broadband service (telecompaper.com)

Usages

• 4G Americas puts number of LTE subscribers in the world at 907 millions ; expects 3.6 billion by 2020 (totaltele.com)

Applications/Adbloqueur

• Et si un opérateur mobile bloquait directement la pub au niveau réseau ? Sur mobile, la publicité est sans doute encore plus mal vécue par les utilisateurs dont les forfaits sont limités en données. L'opérateur britannique O2 teste très activement le blocage des pubs au niveau réseau (zdnet.fr)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Telecom Italia fait face aux ambitions françaises. L’opérateur devait examiner hier la demande de Vivendi d’augmenter le nombre d’administrateurs (Le Monde)

• Telecom Italia soumettra la requête de Vivendi à ses actionnaires (Reuters)

• Telecom Italia willing to sell another 40%-45% of its INWIT towers business (totaltele.com)

• Deutsche Telekom tiraillé entre Est et Ouest. L’opérateur allemand doit faire des choix : difficile de poursuivre son développement en Europe de l’Est sans régler la question de T-Mobile US, en vente depuis des années (Les Echos)

INTERNET

Droit à l'oubli

• Google a reçu plus de 348 000 demandes en un an et demi (AFP)

CONTENUS

Hadopi

• Se renouveler ou mourir, le dilemme de la Hadopi. L'autorité de surveillance du Net est critiquée pour son manque d'efficacité, alors que son budget va augmenter (Le Monde)

• La Hadopi "tient bon" selon sa présidente (Correspondance de la presse, zdnet.fr)

• La Hadopi pourrait, en plus de la riposte graduée, distribuer des amendes aux internautes qui échangent des contenus illicites. Nicolas Seydoux veut la mise en place d'une amende forfaitaire automatique (Electron Libre)

• La Hadopi profite surtout au cinéma américain (numerama.com)

• Riposte graduée : la Hadopi traque les récidivistes qui croient feinter (numerama.com)

• Pour avoir la paix, la Hadopi enterre Eric Walter et sa légalisation du partage (numerama.com)

Financement participatif

• Xavier Niel et Laurent Ruquier investissent 160 000 euros dans la start-up française Tipeee. Créée en décembre 2013, la plateforme aide les youtubers à se rémunérer grâce aux pourboires des internautes (Le Figaro)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Payez-vous le bon tarif ? L'UFC Que choisir se penche sur le coût du service universel et les missions de base de La Poste. Constats et propositions (Que Choisir)

• Comment les postiers se muent en inspecteurs du permis de conduire (bfmbusiness.com)