Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 9 juillet 2015

RÉGULATION

Bande 700 MHz

Lancement de la procédure d'attribution des fréquences

• Lancement de la procédure d’attribution des fréquences de la bande 700 MHz aux opérateurs mobiles. Le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et la secrétaire d’Etat chargée du Numérique, ont signé l’arrêté fixant, sur proposition de l'ARCEP, les conditions d’attribution des fréquences de la bande 700 MHz. La signature de l’arrêté marque le lancement de la procédure d’attribution de ces fréquences aux opérateurs mobiles (Communiqué Bercy, AFP)

• L'ARCEP invite les acteurs souhaitant se porter candidat à l'attribution de fréquences dans la bande 700 MHz à déposer des dossiers de candidatures (Communiqué ARCEP)

• Fréquences télécoms : la procédure d’attribution est lancée. Les modalités proposées par l'ARCEP ont été validées par le gouvernement. Le prix de réserve a été fixé à 2,5 milliards d’euros pour l’ensemble de la bande 700 MHz. Les opérateurs devront couvrir en très haut débit les zones les plus reculées, mais aussi 29.000 kms de lignes ferroviaires (Les Echos, zdnet.fr, nextinpact.com)

PPL 2ème dividende numérique

• La proposition de loi sur le deuxième dividende numérique pourrait être adoptée définitivement le 22 juillet, si le gouvernement répond positivement aux demandes des sénateurs qui souhaitent un signal sur le calendrier de basculement de la bande 700. La date du 5 avril 2016, fixée pour l’arrêt de la norme de compression MPEG-2 utilisée par la TNT, leur semble prématurée. Enfin les sénateurs demandent une aide plus substantielle pour les téléspectateurs qui reçoivent la TNT par satellite  (Contexte, Note de presse de la Commission culture du Sénat)

• PPL : la commission de la culture vote plusieurs amendements sur le principe d'une indemnisation des éditeurs de programmes télévisés et des sociétés de diffusion (Correspondance de la presse)

Déploiement de la fibre

• Y’a-t-il un retard français ? Si les déploiements FTTH et le nombre d'abonnés très haut débit progressent vite en France, notre pays fait encore pâle figure dans les classements mondiaux. Mais c'est reculer pour mieux sauter, estiment certains experts lors des Assises du très haut débit. Sébastien Soriano, président de l'Arcep  : "Nous avons un handicap, celui de ne pas pouvoir utiliser l'infrastructure existante du câble et du cuivre, c'est une fatalité française qui a un impact sur les classements de la France. Les autres pays réutilisent leurs réseaux existants, on est donc condamné à être encore un moment le mauvais élève. Mais la France vise le coup d'après, c'est notre spécificité. A terme, quand le FTTH aura atteint la taille critique, les positions s'inverseront et surtout nous seront prêts pour le long terme" (zdnet.fr)

Autorité de la concurrence

• Toujours plus! Après avoir donné de la voix, et de puissants coups de bâtons, ces derniers mois sur des dossiers aussi variés que les professions réglementées, des changements de contrôle dans la téléphonie, des ententes dans l'industrie agroalimentaire et des alliances entre distributeurs, l'Autorité de la concurrence n'est pas prête à baisser le ton. Son président a présenté mercredi les chantiers sur lesquels il s'apprête à sévir. La santé est au cœur de ses préoccupations. Bruno Lasserre demande aussi une rallonge budgétaire pour financer ses missions. Actuellement, il dispose de 19,5 millions d’euros par an et emploie 181 personnes. "Un arbitrage est attendu fin juillet"  confie Bruno Lasserre qui souhaite renforcer les effectifs (Le Figaro)

Ofcom UK

• Ofcom is providing an update on the German auction for the award of licences for the 700 MHz, 900 MHz, 1500 MHz, 1800 MHz and 2100 MHz bands, which concluded on 19 June 2015 (Communiqué)

• Amendments to the Business Connectivity Market review consultation and the lease lines charge controls and dark fibre procing consultation (Communiqué)

NUMÉRIQUE

Transformation numérique de l'économie

• "Ubérisation" : la nouvelle révolution française. Transports, logement, voyages… Le modèle Uber, collaboratif et économique, comble les attentes des Français qui veulent contourner les rigidités sociales. Derrière le conflit des taxis, un mouvement de fond (challenges.fr)

• Google prêt à « uberiser » le covoiturage... et Uber.  Le géant californien va s'appuyer sur le GPS israélien Waze, racheté il y a deux ans, pour tester l'application RideWith, qui propose de connecter les passagers qui veulent se rendre sur leur lieu de travail  (Rue 89, Les Echos)

• Les jobs McDo et les jobs Uber, même combat ? (Rue 89, The Economist)

• La Banque Postale mise sur Facebook pour se rapprocher de ses clients qui pourront solliciter leurs conseillers dédiés depuis le réseau social pour gérer leurs finances (Les Echos)

IoT/objets connectés

• L'entreprise française Legrand veut renforcer sa position sur le marché de « l'internet des objets » en doublant le nombre de familles de produits dédiées à ce marché (Les Echos)

• La valise, nouvelle star des voyages. L'envolée du tourisme de masse et du trafic aérien a réveillé le marché du bagage. La valise devient accessoire de mode et se convertit au high-tech. L'allemand Rimowa a travaillé avec Airbus et la filiale T-Systems de Deutsche Telekom pour mettre au point sa valise intelligente, la BAG2GO, qui permet de réduire les coûts de manutention des bagages des compagnies aériennes et les frais associés aux bagages perdus ou retardés (estimés à 2,6  milliards d'euros chaque année dans le monde). (Le Monde)

• La start-up française Spinali Design fait chauffer internet avec son bikini connecté doté d'une puce RFID auquel on peut accrocher un mini capteur d'UV. Un buzz qui a presque pris de court la jeune pousse installée en Alsace (usine-digitale.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Applications

• En guerre contre Waze, Coyote s'allie à Samsung. L'outil d'aide à la conduite propose sa nouvelle application, qui affichera sur une même carte les zones de danger, l'« info trafic » et un outil de navigation en exclusivité sur Samsung (Les Echos)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Les opérateurs alternatifs guettent la consolidation. Après le rachat avorté de Bouygues Telecom, les MVNO plaident pour un passage de quatre à trois opérateurs, synonyme de meilleures conditions d’accès aux réseaux. Les opérateurs alternatifs, comme La Poste Mobile, ont beaucoup souffert de la guerre des prix dans le secteur. Ils espèrent une stabilisation du marché (Les Echos)

• Nouvelles offres Orange : hausse du « fair use », ajustement du roaming et disparition d'OCS. L'opérateur vient de mettre à jour ses forfaits de téléphonie mobile ainsi que ses offres fixes. Si, dans l'ensemble, il y a du mieux, le diable se cache encore et toujours dans les détails (nextinpact.com)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Afrique

• Licences télécoms en Afrique : vers une rationalisation de la méthode de détermination du prix ? (Communiqué Microeconomix)

Equipementiers

• Nouvelle vague de licenciements massive chez Microsoft : le groupe, qui  a payé beaucoup trop cher l'acquisition des activités mobiles de Nokia l'an dernier, vient d'annoncer une dépréciation de 7,6 milliards de dollars sur la valeur de la division, soit pratiquement autant que le prix consenti à l'époque pour l'acheter (9,4 milliards, trésorerie incluse). Le groupe a annoncé le licenciement de 7.800 salariés. Ils s'ajoutent aux 18.000 qui ont perdu leur emploi l'an dernier, au sein des équipes Nokia notamment. En deux ans, Microsoft aura ainsi réduit ses effectifs de l'ordre de 20 %, principalement dans la division mobile (Les Echos, Le Figaro)

Satellites

• Eutelsat commande à Airbus un satellite révolutionnaire. Quantum, dont le lancement est prévu fin 2018, pourra être reprogrammé à distance et à l'infini pour changer de zones ou de fréquences. Face à la concurrence, Eutelsat entend prouver sa capacité d'innovation (Les Echos)

L'INTERNET

Cloud

• Les logiciels se réinventent sur le mobile et le Web. Pour assurer la survie de leurs produits phares, Microsoft et Adobe ont bouleversé leur modèle économique (Le Figaro)

CONTENUS

Télévision

• Lebara se diversifie dans la télévision. Le MVNO, qui cible les populations immigrées, lance un nouveau service TV, avec des contenus disponibles en 13 langues (Les Echos)