Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 3 décembre 2015

RÉGULATION

ARCEP

Déploiement du très haut débit

• Le coup de fouet du régulateur aux investissements. Sébastien Soriano ne l'a jamais caché : pour le patron de l'ARCEP, la priorité des priorités, c'est l'investissement. Concrètement, il veut favoriser le déploiement du très haut débit dans l'Hexagone sur deux fronts : le mobile (avec la 4G) et l'internet fixe (avec la fibre optique). Sur ces deux créneaux, l'Autorité met actuellement les bouchées doubles. L’ARCEP a décidé d’augmenter le prix d’accès au réseau cuivre d’Orange, afin d’inciter les opérateurs à investir davantage dans la fibre. En parallèle, il devrait bientôt contraindre SFR à investir davantage dans son réseau mobile (latribune.fr)

La CCCE est supprimée

• L’État s’allège. Alors que le législateur en avait imposé la création par une loi de 2009, le gouvernement a décidé par décret de supprimer la Commission consultative des communications électroniques, qui était placée auprès du ministère en charge du numérique et de l’ARCEP. « La CCCE apportait des contributions de qualité, néanmoins l’ARCEP dispose de solutions alternatives éprouvées pour maintenir un haut niveau de concertation préalable », souligne l’Autorité à qui le gouvernement a demandé son avis (numerama.com)

Abus de position dominante

• Orange pourrait à être sanctionné d'une amende de plusieurs centaines de millions d'euros sur le marché Entreprises, probablement plus de 500 millions, pour abus de position dominante sur le marché des entreprises, fixe et mobile. L'Autorité de la concurrence rendra sa décision avant Noël. L'affaire remonte à avril 2008 et au dépôt d'une première plainte de SFR, qui a dénoncé les pratiques de remises fidélisantes, de couplage, de tarifs discriminatoires et de prix prédateurs de la part d'Orange en France depuis 2003 sur les marchés des communications fixes et mobiles entreprises. Bouygues Telecom a déposé plainte pour les mêmes motifs en août 2010. Colt a déposé plainte sur des fondements similaires en 2014. Il estime avoir subi des préjudices de 2007 à 2014. Orange pourra faire appel de cette décision. La sanction reste inférieure au maximum théorique, 10 % du chiffre d'affaires du groupe, soit 4 milliards d'euros. Au dernier trimestre, il a revu à la hausse ses provisions pour litige en France et à l'étranger, pour les porter de 300 à 413 millions d'euros. Cela ne devrait pas suffire à couvrir le montant de l'amende (Le Figaro)

• Amende record en vue pour Orange. Les plus grosses amendes infligées par l'Autorité de la concurrence dans les télécoms :

1. Les 3 opérateurs mobiles s'entendent sur leurs parts de marché (2005) : 534 millions d'euros

2. Orange et SFR commercialisent des offres anticoncurrentielles (2012) : 183 millions d'euros

3. France Télécom verrouille le marché de l'internet ADSL (2005) : 80 millions d'euros (BFMBusiness)

Allemagne

• Deutsche Telekom CEO hits out at regulators on attitude to copper. Tim Hoettges rails against definition of fibre as 'good technology' and the likes of G.fast as 'bad technology' (totaltele.com)

NUMÉRIQUE

Fiscalité

• Vers une déclaration automatisée des revenus issus des plateformes.  Dans le cadre de la loi de finances pour 2016, les sénateurs poursuivent leurs travaux visant à faciliter la fiscalisation des revenus puisés depuis les plateformes comme Airbnb ou Uberpop (nextinpact.com)

Big data

• Deutsche bank to sift big data to get closer to customers (reuters)

Numérique & climat

• Les datacenters sont-ils de gros pollueurs ? (silicon.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Déploiement de la 4G

France

• Déploiement 4G : un rythme toujours soutenu, Bouygues Telecom en tête sur novembre. Au 1er décembre 2015, 22 703 sites sont autorisés, dont 19 532 en service, pour la téléphonie mobile très  haut débit (4G) tous opérateurs confondus. Au cours du mois de novembre, la croissance des  autorisations et des mises en service est restée soutenue. Avec une progression de 2,7 % pour les stations autorisées et près de 2 % pour les mises en service, cette dynamique a été commune à l’ensemble des bandes de fréquences (Communiqué ANFR, nextinpact.com)

• En 4G, SFR reste dernier de la liste, derrière Free, malgré ses efforts (silicon.fr)

• Antennes 4G : Free Mobile toujours en tête des activations (zdnet.fr)

Pologne

• Poland will not re-run 4G auction. The government stepped in to end the bidding because of fears that the high price of spectrum would see operators pass the costs on to customers in the form of tariff hikes for 4G services (telegeography.com)

Outre-mer

• Ericsson déploie le 1er réseau mobile à Wallis et Futuna. Wallis et Futuna était la dernière collectivité française à n'offrir aucune connexion mobile autre que satellitaire (bfmbusiness.com, Communiqué Ericsson)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

Croissance

• Quatre ans après le choc Free, la santé retrouvée des télécoms. La vente aux enchères des fréquences de la bande 700 MHz aux opérateurs était l’un des évènements les plus attendus de l’année dans le secteur des télécoms. En réalité, elle semble avoir satisfait tout le monde. Quatre années après le choc de l’arrivée de Free dans le mobile, cet épisode vient confirmer l’hypothèse d’une stabilisation du marché, avec quatre opérateurs décidés à durer (Les Echos)

• Orange, Numericable-SFR, Bouygues Telecom et Free continueront d'améliorer leur rentabilité en 2016, grâce à une trêve dans la guerre des prix qui les oppose, prévoit l'agence de notation Moody's dans une étude publiée hier. Les quatre opérateurs devraient se focaliser sur la création de valeur, en maintenant leurs dépenses d'investissements à des niveaux élevés pour développer leurs réseaux 4G et de fibre optique. Ce changement de stratégie devrait permettre aux opérateurs de poursuivre l'augmentation de leur rentabilité malgré la persistance de fortes pressions concurrentielles, précise Moody's. L'agence n'exclut pas pour autant une consolidation du secteur. Altice, maison-mère de Numéricable-SFR, pourrait à nouveau tenter de racheter Bouygues Télécom fin 2016 ou 2017, estime Moody's. (Reuters, Communiqué Moody's)

Social

• SFR : la CFE-CGC souligne un malaise social et demande une médiation au gouvernement. Dans une lettre adressée au Gouvernement, le syndicat évoque les conséquences sociales de l’important plan de réduction des coûts engagé par le nouveau propriétaire de l’opérateur, Patrick Drahi (lemonde.fr, Communiqué CFE-CGC)

Fusion-acquisitions

• SFR acquiert la totalité de Numergy. L'opérateur, qui détenait déjà 47% de cet opérateur de cloud, annonce avoir conclu un accord qui va lui permettre de racheter les 33% de Numergy détenus par la Caisse des dépôts, et les 20% détenus par Atos. Numergy suit exactement la même trajectoire que Cloudwatt, l'autre opérateur de cloud subventionné par l'Etat, qu'Orange a racheté en mars dernier après en avoir été l'un des principaux actionnaires, aux côté de Thales et de la Caisse des dépôts (Reuters, AFP)

Nominations

• Ramon Fernandez et Pierre Louette sont nommés Directeurs Généraux Délégués à compter du 1er janvier 2016 (Communiqué, Le Figaro)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Orange dément tout projet de rapprochement avec Telecom Italia (Reuters)

• Germany’s largest mobile operator by subscribers, Telefonica Deutschland, will begin the nationwide consolidation of the GSM and UMTS networks of O2 and E-Plus in January 2016, in a process that is expected to take five years to complete (telegeography.com)

• Vodafone confirms Ireland, Portugal FTTH expansion. U.K.-based telco discussing Italian fibre deployment with electricity firm Enel (totaltele.com)

Equipementiers

• Les actionnaires de Nokia ont approuvé, en assemblée générale, l'acquisition d'Alcatel-Lucent (AFP)

• Qualcomm inks license deal with Xiaomi (Wall Str. jal)

• Selon IHS, il n'y a que quatre grands fourbisseurs dans les réseaux : HP, Cisco, Brocade et Huawei (Réseaux & Télécoms)

INTERNET

Sécurité

• Un rapport sénatorial préconise un renforcement des pouvoirs de l'Anssi (zdnet.fr)

Attentats

• Le Premier Ministre réunira ce matin les grandes entreprises du secteur d'internet et des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google, Apple, Microsoft) à la suite des attentats du 13 novembre (AFP)

Portail

• Yahoo envisage se saborder. Le conseil d’administration va se réunir cette semaine afin de se pencher sur la vente de ses activités internet (Le Monde)

Réseaux sociaux

• Facebook menace de bloquer l'accès à son contenu aux internautes belges non membres du réseau social, après que la justice du royaume lui a récemment ordonné d'arrêter de "tracer" les internautes sans leur accord (AFP)

SECTEUR POSTAL

Tarifs presse-Poste

• Tarifs de La Poste pour le transport de la presse : la décision prise en  Conseil des ministres du 2 décembre