Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 14 août 2015

RÉGULATION

Royaume-Uni

• People can now check their operator’s mobile phone coverage using a simple, powerful online tool launched by Ofcom . Ofcom’s provides a single-stop for consumers and businesses across the UK to discover the quality of the mobile coverage in areas where they live and work, or somewhere they intend to move. Users can zoom to a specific location on a UK map, or simply enter a place name or postcode, to receive data on coverage for each mobile network - down to 100 square metres. The map uses data provided by EE, O2, Three and Vodafone. Consumers increasingly expect a reliable mobile service. The new map therefore shows where reliable coverage is likely to be available, whatever type of handset is used, using new research by Ofcom into the signal strength needed to provide a good consumer experience. The map also takes account of the increasing shift from handsets with external aerials to smartphones with internal aerials, which can sometimes be less effective at picking a signal (Communiqué OFCOM)

Afrique

• L’ARTP publie le bilan trimestriel du marché des télécoms : le parc d’abonnés à Internet a connu une hausse de 1,5%, la téléphonie mobile en hausse, confirme la tendance, la téléphonie fixe continue sa descente aux enfers (afriqueitnews.com)

• The southern African countries Namibia, Bostwana, Zambia and Zimbabwe have agreed to a pilot project to lower mobile phone roaming charges (telecompaper.com)

Inde

• India OKs sharing of spectrum, but not trading. Government outlines rules that will enable operators to share bandwidth within circles (totaltele.com)

NUMÉRIQUE

Taxe

• Bercy rejette l'idée d'un "crédit d'impôt numérique". Axelle Lemaire n'a visiblement pas apprécié l'idée proposée par la Fédération française des télécoms, d'accorder un "crédit d'impôt numérique" à qui leur achèterait des services d'hébergement en cloud ou de fourniture d'accès à très haut débit : "Sauf à accélérer l'attrition de la matière imposable, il n'est pas souhaitable de multiplier les crédits d'impôt pour prendre en charge le coût de dépenses que les entreprises bien gérées, soucieuses de leur rentabilité et de leur développement, engagent spontanément, sans qu'il y ait besoin d'une dépense fiscale" (numerama.com, questions.assemblee-nationale.fr)

IoT/objets connectés

• Les objets connectés face au risque de piratage. Alors que le monde de la sécurité informatique vient de tenir l’une de ses grand-messes à Las Vegas, la vulnérabilité de l’internet des objets inquiète. Coup sur coup, une voiture et un fusil connecté ont été piratés par des hackers, qui en ont pris le contrôle. Même s’ils s’agacent de tels coups de « com », les fabricants et les vendeurs d’objets connectés prennent le sujet au sérieux. Les éditeurs de logiciels, flairant le bon filon, se positionnent (Les Echos)

• Cybersécurité : tous au pied du mur. La gamme des attaques est à l’image de la Toile : infinie et mouvante (Edito de Arnaud Le Gal/Les Echos)

• Nebia, le pommeau de douche super-économe qui emballe Kickstarter et la Silicon Valley (AFP)

Transformation numérique de l'économie

• Uber picks up speed. The ride-sharing company is celebrating two victories. Win 1: The European Commission has sent Spanish authorities please-explain letters in response to Uber’s complaint that the country’s Uber ban was contrary to EU law. Win 2: France has informed the Commission that it plans to create a taxi availability registry. For those wondering what that could possibly be, imagine an Uber app, but for taxis, made by the French government. An homage, if you will, that might also invalidate the so-called Thévenoud law, which was rushed through to stop Uber. Win 3: A dismissal of a racketeering lawsuit by 15 taxi and limousine companies in the U.S. state of Connecticut (Politico)

Smart cities

• Ville connectée : la nouvelle révolution numérique. Collectivités locales, services publics et grands groupes privés investissent massivement pour créer des cités "intelligentes" et interactives. Les enjeux pour les villes et les entreprises sont colossaux. Du 1er au 3 septembre se tiendra à Paris un grand congrès consacré aux smart cities. Toutes les parties prenantes s’y préparent : les villes, leurs services publics, les services de l’État, les grands groupes de télécoms, de l’énergie ou du bâtiment, mais aussi les citoyens. Tous vont devoir apprendre à travailler ensemble pour que la collecte de données, facilitée par l’omniprésence des téléphones mobiles et par l’installation de multiples capteurs dans la ville, permette d’améliorer la vie urbaine au quotidien (Le Figaro)

• L'eldorado de la ville connectée : transports, énergie, écoles… La cité de demain sera totalement interactive (Le Figaro)

• Les transports au cœur de la mobilité. Le smartphone est amené à jouer un rôle clé dans la fluidification des déplacements grâce à la multiplication des capteurs de données logés dans le mobilier urbain (Le Figaro)

• L'énergie mieux ciblée et optimisée. Pour réduire la facture énergétique, des villes se sont lancées, en France, dans l'expérimentation de l'éclairage connecté (Le Figaro)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Equipementiers

• Samsung muscle son arsenal face à Apple en dévoilant des dates de lancement pour son système de paiement mobile et deux nouveaux smartphones grand format. Samsung proposera  "SamsungPay", d’abord en Corée du Sud, puis aux Etats-Unis. Le groupe s’attaquera également aux marchés chinois et européen. Le système de Samsung sera compatible avec les terminaux de paiement sans contact (NFC) mais, contrairement au système d’Apple, il fonctionnera également avec les terminaux de paiement qui ne lisent que la piste magnétique de la carte bancaire, (soit 90 % du parc des terminaux aux Etats-Unis),  et sera préinstallé sur les nouveaux modèles de smartphones (bfmtv.com, AFP, Les Echos, Wall Str. jal)

Opérateurs

• United internet: paying for Access. Applications unit defies drag from mobile division (lex column/Financial Times)

• O2 Germany has launched a new telephony service, the O2 Message+Call app, enabling customers to make calls via WLAN. Other features such as video telephony, chat and data transfer are possible as well. The app is currently available in a beta version, and will be continuously developed and optimised based on customer response (telecompaper.com)

• America Movile eyes expansion in Eastern Europe (telecompaper.com)

• Softbank raises stake in Sprint after chief signals confidence in turnaround (Financial Times)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Telstra has posted a full-year net profit slightly weaker than the previous year's though in line with expectations, but is confident of modest earnings growth in the year ahead (totaltele.com)

Equipementiers

• Nokia finalise la mutualisation des réseaux mobiles au Danemark. L’équipementier vient de finaliser l’unification de deux réseaux GSM, 3G, LTE. En ces temps de consolidation du secteur des télécoms en Europe, la demande d’unification des réseaux mobiles pourrait bien exploser. Fort de ce succès au Danemark, Nokia pourrait bien en être le premier bénéficiaire (silicon.fr)

• HTC poised to cut 15% of workforce as it loses ground to Apple and Samsung (Financial Times)

INTERNET

Google

• Abus de position dominante : Google obtient un nouveau délai supplémentaire pour répondre à Bruxelles. Initialement prévue le 17 août, la date limite fixée à Google pour apporter une réponse aux griefs émis par la Commission Européenne a été repoussée de 15 jours. La firme a désormais jusqu’au 31 août pour répondre aux accusations d'abus de position dominante (zdnet.fr, Reuters, Politico)

• Le soufflé Google / Alphabet retombe déjà sur le Nasdaq. La restructuration de Google n’aura eu qu’un effet limité sur les places financières : +4,3 % sur le Nasdaq. Tout ça pour ça ? Reste que l’avenir de Google semble plutôt bon. Les investisseurs estiment ainsi que l’action devrait passer le cap des 721 dollars d’ici un an. La capitalisation boursière de Google se rapprochera alors des 500 milliards de dollars, contre 474 milliards aujourd’hui (silicon.fr)

Optimisation fiscale/Facebook

• Facebook n'a payé que 320.000 euros d'impôts en France. Le réseau social ne déclare en France qu'une infime fraction de ses revenus réels (12,9 millions d'euros sur plus de 250 millions). Le montage d'optimisation fiscale mis en place par le réseau social lui permet de réduire de 99% sa facture fiscale en envoyant ses profits aux îles Caïmans, un montage financier contesté par le fisc français, qui a lancé un contrôle de la filiale française. Le bénéfice avant impôt engrangé en France est estimé à 105 millions d'euros, et l'impôt qui aurait dû être acquitté dans l'hexagone à 35 millions d'euros (bfmtv.com)

Sécurité

• Attacks on fiber networks in California baffle FBI (Wall Str. jal)

• Attaque sophistiquée sur les routeurs Cisco IOS. Le groupe américain, qui vient de reconnaitre l’existence d’une attaque affectant ses routeurs sous environnement IOS par remplacement du firmware de base, lance une  alerte sur les risques d’attaques de ses routeurs (silicon.fr, Financial Times)

Big data

• Durant les deux années écoulées, le marché français du Big Data a connu une réelle maturation et devrait enregistrer 24,6% de croissance entre 2014 et 2018. De nombreux projets se mettent en place, avec l'ambition d'en faire des leviers de croissance et de créer de nouvelles activités (zdnet.fr)

• Les technologies sont déployées mais pas sécurisées (silicon.fr)

Résultats financiers/e-commerce

• La Chine ralentit, Alibaba aussi (le monde)

Réseaux sociaux

• Twitter va-t-il perdre ce qui le distinguait de la "plèbe" des réseaux sociaux ? (Libération)

CONTENUS

VoD

• Netflix n'attirerait plus de nouveaux abonnés en France. Le groupe américain aurait séduit 200 000 à 250 000 abonnés. C'est très loin de son ambition de conquérir d'ici 2020 à 2025 plus de 30 % du marché, soit environ 10 millions d'abonnés. Le seuil de rentabilité de la plateforme se situerait autour de 10 % d'abonnés, et il n'en aurait pour l'instant que moins de 1 %, le public ayant été souvent déçu par la pauvreté du catalogue offert (numerama.com)

TV

• Apple va reporter à l'an prochain au plus tôt le lancement de son service de télévision sur internet du fait de contenus encore insuffisants et de progrès plus lents que prévu dans ses négociations avec des diffuseurs comme CBS et Twenty-First Century Fox (Bloomberg, Reuters)

• AT&T defends DirecTV acquisition even as pay-TV subscription fall (Wall Str. jal)