Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 30 octobre 2014

RÉGULATION

Mutualisation des réseaux

• La mutualisation des réseaux entre SFR et Bouygues Telecom enfin sur les rails. Les deux opérateurs ont signé un avenant au contrat présenté en début d’année, qui permet de mieux préciser les contours du partage de réseaux. La concordance des temps entre la signature de l’avenant, vendredi, et le feu vert donné lundi par l’Autorité de la concurrence au rachat de SFR par Numericable ne doit probablement rien au hasard. « Les deux événements sont liés, décrypte un expert du secteur. C’est parce que Numericable était satisfait des remèdes de l’Autorité qu’il était disposé à laisser SFR finaliser l’accord. Sinon, il aurait pu faire traîner les choses. » Ce qui n’aurait certainement pas arrangé les affaires de Bouygues Telecom, qui avait besoin d’avoir un accord ferme, au plus vite, du futur propriétaire de SFR. C’est désormais le cas. La mutualisation vise à mettre en commun 11.500 antennes de SFR et de Bouygues Telecom sur une zone qui couvre 57 % de la population et plus de 80 % du territoire — les zones « peu denses » (Les Echos)

L'Union européenne et la régulation

• Selon le Financial Times, la "structure byzantine" de la régulation des télécommunications en Europe (DG Connect + régulateurs nationaux) empêcherait la consolidation des marchés en Europe et entrainerait un taux de retour sur capital investi inférieur de 7 points par rapport à ce qu'il fut antérieurement (lex column/Financial Times)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Marché des smartphones

• Les ventes mondiales de smartphones ont encore progressé de 25,2% au troisième trimestre, soutenues par la demande des marchés émergents, selon des estimations du cabinet de recherche IDC (AFP)

Big data

• Les mobiles permettent d'établir des cartes de répartition des populations : des chercheurs de l’université libre de Bruxelles et de l’université catholique de Louvain viennent de réaliser pour la première fois une cartographie dynamique de la population, à partir de données - anonymes - de téléphonie mobile. L'utilisation des réseaux de téléphonie mobile pour autre chose que téléphoner n'en est probablement qu'à son début (sciences.blogs.liberation.fr)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Numericable

Rachat de SFR

• "Une bonne nouvelle pour le marché entreprises" : Jérôme Yomtov, directeur général adjoint de Numericable Group, se dit satisfait des conditions imposées par l’Autorité de la concurrence sur la fusion avec SFR. "La constitution du groupe crée un véritable concurrent à Orange avec une taille suffisante pour être crédible sur le marché" (silicon.fr)

• FttH : le Gouvernement accueille favorablement les différentes conditions dont est assortie la décision de l’Autorité de la concurrence mais "rappelle également son attachement à ce que l’opérateur s’inscrive bien dans les règles spécifiques encadrant ce secteur régulé et s’investisse pleinement dans la dynamique initiée par le plan France Très Haut Débit pour la couverture en très haut débit du territoire et le déploiement de nouveaux réseaux FttH » (Communiqué de presse de Bercy)

• Deux jours après le feu vert de l'Autorité de la concurrence, Numericable a lancé hier une augmentation de capital de 4,7 milliards d'euros, prévue dans le cadre du rachat de l'opérateur mobile SFR au groupe Vivendi. Le nouvel ensemble renforcera le leadership de Numericable dans le très haut débit, et lui permettra de devenir numéro deux sur le haut débit (DSL) et le mobile. Numericable a dessiné un projet industriel de trois ans, à l'issue duquel il a l'ambition de devenir "numéro un du très haut débit convergent", c'est-à-dire aussi bien pour les communications fixes que le mobile. Le câblo-opérateur compte mettre en oeuvre immédiatement des synergies dans le cadre de 15 projets, qui seront détaillés ultérieurement, et a confirmé ne pas vouloir engager de plan social, conformément à ses engagements (AFP)

• Numericable compte boucler le rachat de SFR fin novembre (Les Echos)

• Patrick Drahi va devoir rapidement mettre fin à l'hémorragie financière de SFR. L'Ebitda de l'opérateur a plié de 8% au troisième trimestre et sa base d'abonnés continue de s'éroder, conséquence de la contraction des investissements (L'Agefi)

• Numericable SFR, futur poids lourd télécom en Bourse. Le câblo-opérateur lance une augmentation de capital de 4,7 milliards d'euros afin de financer l'acquisition de SFR, pour 13,5 milliards en cash. Les trois quarts de l’argent levé viendront d’Altice, la société de Patrick Drahi. Le nouveau groupe devrait capitaliser de l'ordre de 14 milliards d'euros (à comparer aux 6 milliards d’€ de Numericable en solo, aux 9 milliards d’€ du groupe Bouygues – dans son ensemble, et aux 10,5 milliards d’€ d’Iliad, la maison-mère de free). (La Tribune)

• Comment Numericable va se transformer en poids lourd des télécoms. Le câblo-opérateur va radicalement changer de dimension et devenir le numéro deux français des télécoms à la finalisation de l’acquisition de SFR. Une mutation qui s’accompagne de nombreux défis, industriels, commerciaux, managériaux, culturels et financiers :

- La marque du cablo-opérateur a vocation à disparaitre

- C’est sans doute la box de Numricable, plus sophistiquée, qui sera conservée au détriment de celle de SFR, qui commercialise aussi un décodeur TV Android

- La dette sera assez importante : 11,6 milliards d’€ de dette nette

- Le management : Eric Denoyer deviendra DG du nouvel ensemble

- Le défi industriel : « ce qui est clé, c’est d’investir dans le réseau » a souligné hier Eric Denoyer, qui a rencontré les 340 principaux managers de SFR au siège de ce dernier, précisant que « les investissements seraient au-moins plus élevés que ceux de SFR, entre 15% et 20% du chiffre d’affaires, et focalisés sur le réseau » (La Tribune)

• Numericable veut « le plus grand réseau en fibre optique d'Europe de l'Ouest » (clubic.com)

• Colette Neuville au conseil d’administration de SFR Numericable. Les conseils d'administration de SFR Numericable promettent d'être animés. On y trouvera deux représentants de Vivendi, qui détient 20% du capital: le président d'honneur Jean-René Fourtou, et Stéphane Roussel, membre du directoire. Mais siègera aussi, comme administratrice indépendante, Colette Neuville, la présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam). Interrogée, Colette Neuville explique: "j’ai accepté car c’est la suite logique de mon action précédente. Je suis indépendante et je vais le rester. Je ne serai ni d’un côté ni d’un autre. L’actionnaire principal Altice aura besoin de dividendes importants pour rembourser sa dette, ce qui peut conduire à des conflits d’intérêts potentiels avec l'intérêt de la société et celui des minoritaires". Interrogée sur celui qui a proposé son nom, Colette Neuville préfère rester discrète, et se contente de dire: "je suppose que cela n’a pas plu à tout le monde". (BFM Business)

Résultats financiers

Numericable

• Numericable recrute 21 000 clients  multiplay, creuse ses pertes et augmente son capital (nextinpact.com)

SFR

• SFR affiche un recul de 19,2% de son résultat d'exploitation sur les neuf premiers mois de l'année sous l'effet de la guerre des prix qui sévit sur le marché français des télécoms depuis plus de deux ans. Son chiffre d'affaires a par ailleurs reculé de 4,2% à données comparables sur la même période pour s'établir à 7,4 milliards d'euros. La base d'abonnés mobiles grand public de SFR a par ailleurs progressé de 0,8% à fin septembre par rapport à la période correspondante l'an dernier pour atteindre un total de 11,3 millions, ce qui fait cependant ressortir une perte nette de 66.000 clients par rapport à fin 2013. (Reuters, Communiqué de Vivendi)

• Au troisième trimestre, les résultats de SFR chutent, parfois lourdement. En avance sur son calendrier prévisionnel, Vivendi a décidé de publier les comptes provisoires de SFR pour le troisième trimestre et, autant le dire de suite, les chiffres ne sont pas bons. En effet, les recrutements sont en baisse, tout comme le chiffre d'affaires et le revenu d'exploitation (nextinpact.com)

• Les difficultés de SFR persistent au 3ème trimestre (zdnet.fr)

Orange

• Orange recrute 196 000 clients dans le mobile et 84 000 sur le fixe. Il  y a quelques jours, Orange publiait son bilan pour le troisième trimestre de l'année. Si son chiffre d'affaires est toujours en baisse, la situation a tendance à se calmer. Du côté des recrutements, tous les indicateurs sont au vert et la fibre continue de donner de très bons résultats avec 65 000 clients de plus en trois mois, soit plus de 700 par jour (nextinpact.com)

Alcatel-Lucent

• Alcatel-Lucent revient presque à l’équilibre au troisième trimestre avec une perte limitée à 18 millions d’euros. Le groupe a généré un bénéfice d'exploitation de 170 millions d'euros, soit 5,2% du chiffre d'affaires, contre 95 millions d'euros l'an passé sur la même période. Le chiffre d'affaires du groupe ressort à 3,25 milliards d'euros au troisième trimestre, en baisse de 12% par rapport à l'an dernier et inférieur aux attentes (AFP)

• Alcatel-Lucent améliore sa marge au 3ème trimestre malgré la baisse du CA (Reuters)

• Alcatel-Lucent publie ses résultats du 3ème trimestre 2014 : amélioration continue de la rentabilité (Communiqué)

Emploi

• Samsung France : 90 emplois supprimés sur 110 à Sophia Antipolis. Le géant sud-coréen aurait décidé de restructurer violemment sa branche semi-conducteurs. Plusieurs entités dans le monde seraient touchées (zdnet.fr)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs/priorisation des flux

• Verizon reasserts no plans for Internet 'fast lanes' (Reuters)

MVNO

• Rakuten devient opérateur virtuel. Le géant internet se lance dans la téléphonie mobile au Japon. Rakuten est devenu opérateur virtuel en s'appuyant sur le réseau du premier opérateur japonais NTT DoCoMo. Le groupe de commerce en ligne, qui vend à la fois des abonnements et des téléphones à prix cassés, espère écouler 10 millions de mobiles en trois ans (Les Echos, Reuters, AFP)

• Serbian newspaper Alo! Launches MVNO on Vip Mobile's network (totaltele.com)

Equipementiers

• LG Electronics a annoncé une hausse de 87% de son bénéfice net au troisième trimestre, portée par la téléphonie mobile et en particulier les smartphones. Le coréen a écoulé 16,8 millions de smartphones (AFP, Les Echos)

• NEC est sorti du rouge au premier semestre et a conservé ses prévisions annuelles de bénéfice, en dépit d'une baisse de son chiffre d'affaires après un tri dans ses activités aux dépens des smartphones. L'abandon du développement de smartphones pour le grand public a joué dans le bon sens, puisque cette activité déficitaire était devenue un gouffre financier (AFP)

• Chinese smartphone maker Xiaomi set to secure $1bn loan to fuel push into new markets (Financial Times)

• Samsung Electronics annonce une chute de près de 50% de son bénéfice net au 3e trimestre, confirmant ses difficultés sur le marché des smartphones de plus en plus saturé et marqué par la montée en puissance des fabricants chinois (AFP)

 

L'INTERNET

Cyber sécurité

• Le plus grand exercice de cyber sécurité en Europe a lieu aujourd'hui (Communiqué ENISA)

Fiscalité

• Près de 100 000 personnes ont manifesté mardi à Budapest contre le projet du gouvernement hongrois de faire payer chaque internaute selon sa consommation (Libération)

Big data

• Partenariat entre Twitter et IBM autour de l’analyse de données. Les deux firmes s’associent en vue d’offrir aux entreprises de nouveaux outils analytiques pour aider à la prise de décision. Les flux de données Twitter seront intégrés à la version cloud de Watson (reuters)

 

CONTENUS

Etats-Unis

• Unpacking the F.C.C.’s Online Video Proposal. Tom Wheeler suggested that his proposal would allow consumers to soon be able to buy only those cable channels they want – say, all those dealing with pets and animals but none of those sports channels. That sort of unbundling has long been a goal of some consumer groups (New York Times)

 

SECTEUR POSTAL

Résultats financiers

• UPS announced diluted earnings per share of US$1.32 for the third quarter 2014, a 13.8% improvement compared to the same period in 2013. David Abney, CEO, said, "The solid performance we delivered this quarter establishes our ability to stay ahead of market growth and generate positive operating leverage. We continue making investments in technology and expanding our capabilities around the world to ensure we provide the long-term solutions customers demand." (postaltechnologyinternational.com)