Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 23 octobre 2014

REGULATION

Commission européenne

• " Two Europes or One Europe ?" : le dernier discours de Neelie Kroes en tant que vice-présidente de la Commission européenne en charge de la société numérique. ""We need a little less confrontation and a little more action" (Communiqué de presse de la Commission européenne)

TELEPHONIE MOBILE

Qualité de service

• L'UFC Que-Choisir ne croit pas aux explications de SFR pour justifier certains de ses mauvais résultats, notamment en 4G: "Avant de lancer cette étude, nous avons bien évidemment vérifié sur les cartes publiées par les opérateurs que les villes auditées étaient bien couvertes en 4G " (zdnet.fr)

• Free conteste les conclusions de l'UFC-Que Choisir. Le trublion critique le périmètre de l'étude mis en place par l'association de consommateurs mais ne donne pas d'explications quant au bridage de la data en itinérance (zdnet.fr)

Mutualisation des réseaux

• La mutualisation au secours de SFR. Le rapprochement des réseaux de Bouygues Telecom et SFR démarrera bien en 2015. Peu mis en avant ces derniers mois, l’accord de mutualisation partielle des réseaux de SFR et de Bouygues Telecom est sur les rails. Son volet opérationnel est même quasiment au point. A l’origine de la discrétion qui entourait le dossier : le besoin de réaliser des études complémentaires sur le design du futur réseau (La Lettre A)

MVNO

• Joe Mobile, opérateur low cost qui utilise le réseau SFR, fête ses deux ans (edcom.fr)

4G/Royaume-Uni

• EE's 4G customer base hits 5.6 millions. The U.K. telco, owned by Orange and Deutsche Telekom, said it added 1.4 million 4G customers during the three months ended 30 September and is on track to significantly exceed its target of 6 million 4G subscribers by the end of the year. But mobile service revenue continue to slide (Financial Times, totaltele.com)

Marque

• Conséquence directe du rachat de sa branche téléphonie finalisée en 2013, les téléphones Nokia vont être prochainement rebaptisés "Microsoft Lumia" (Reuters)

TELECOMS - FRANCE

Collectivités territoriales

Outre-mer

• Mediaserv : prochainement de la VDSL2 ? Oleg Baccovich, directeur général de Canal+ Antilles, a annoncé la commercialisation prochaine d'offres internet fixe allant jusqu'à 50 Mbit/s par Mediaserv (actusmedia.over-blog.fr)

• Antilles-Guyane : Digicel se lance dans le double play (actusmedia.over-blog.fr)

• Canal + Antilles investit le marché du mobile en lançant son offre (rci.fm)

Métropole

• Brest Métropole Habitat (BMH) et Orange Ouest ont signé une convention permettant le raccordement à la fibre optique de plus de 14.000 logements du parc immobilier du bailleur social. D'ici 2020, plus de 32.000 locataires seront concernés (letelegramme.fr)

• L’Isère en marche vers le très haut débit. Dans un premier temps, le Conseil général va “booster” son réseau Wifi pour offrir des débits aux particuliers de 4Mb/s à 20Mb/s, et jusqu’à 100Mb/s aux entreprises des 141 communes iséroises situées en zone blanche ADSL. Pour cela, le Département va investir plus de 10 millions d’euros pour acquérir, exploiter, moderniser et étendre ce réseau hertzien. Parallèlement, le Département va déployer, dès 2015, un réseau de fibre optique de 1 800 kilomètres, maillant l’ensemble du territoire et notamment les 27 intercommunalités partenaires. Au total, 246 500 prises pour les foyers et 60 000 pour les entreprises seront installées d’ici à 2020 (zdnet.fr)

• Numericable passe à 200 Mbit/s près de Strasbourg : les 2300 logements de la communauté de communes des Châteaux sont désormais éligibles au très haut débit (ariase.com)

• La plus grande partie de Strasbourg est désormais bien équipée par la fibre optique. Mais à l’extérieur de la ville, les entreprises peinent encore à être raccordées. Les pouvoirs publics n’ont que peu de prise sur les opérateurs (rue89strasbourg.com)

Opérateurs

Stratégie

• "La transformation digitale est au cœur de notre plan stratégique 2020" : la vision de Stéphane Richard, PDG d’Orange, sur les questions liées à la transformation digitale (Stratégies)

Nominations

• Vincent Bolloré a choisi Jean-René Fourtou et Stéphane Roussel pour siéger au conseil de SFR. Il nommera une femme administrateur indépendant (Challenges)

Equipementiers

• Le spécialiste français de la sécurité numérique, Gemalto, confirme ses objectifs 2014, après un troisième trimestre marqué par une hausse de 5% de son chiffre d'affaires, à 626 millions d'euros (AFP)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Résultats financiers

Opérateurs

• AT&T a publié des résultats décevants pour le troisième trimestre, où il a toutefois gagné de nouveaux clients mobiles grâce aux objets connectés comme les voitures. L'opérateur invoque entre autres des gains d'abonnés moindres qu'espéré pour son service Next, où les smartphones ne sont plus subventionnés par l'opérateur mais payés au prix plein par l'utilisateur, en échange de contrats et de frais moins chers (AFP)

Equipementiers

• Nokia a annoncé une hausse considérable de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé par des éléments exceptionnels dans sa comptabilité. L'ancien numéro un des téléphones portables, essaye de se réorienter après la vente de sa division des téléphones à Microsoft. Le groupe entend promouvoir le développement des systèmes de géolocalisation, des licences et l'innovation dans les technologies mobiles (AFP)

Equipementiers

• "Alcatel-Lucent investit pour reprendre un vrai leadership technologique" : une interview de Michel Combes/DG (Challenges)

Mexique/concurrence

• Mexico's telecommunications regulator launched an investigation into possible "monopolistic practices" in the electronic market for purchasing and selling cellphone airtime (Reuters)

• America Movil yet to submit asset sale plan to regulator. Mexico's Ifetel also notes that any potential buyer must demonstrate that it has no ties with the telco (totaltele.com)

L'INTERNET

French tech

• Xavier Niel : «La France, morte ? Il y a peu de pays où il se passe tant de choses». Pour le patron de Free, la France regorge de Bill Gates en puissance. Il revient sur les raisons de son investissement dans la halle Freyssinet à Paris qui accueillera un millier de start-ups (Le Parisien)

• "La France, un pays fantastique pour créer des entreprises" : au lendemain de l'ouverture d'un incubateur géant à la halle Freyssinet, Xavier Niel a assuré qu'il était "beaucoup plus simple de lancer une entreprise en France que dans la Silicon Valley" et regrette le "monde de bashing" qui sévit actuellement dans l'Hexagone. Le trublion du Web a également défendu son réseau 3G, pointé du doigt par l'UFC-Que Choisir (europe1.fr, AFP)

• Le pari géant de Xavier Niel pour les start-up. Le fondateur de Free a créé le plus grand incubateur au monde, le président de la République en a posé la première pierre (Le Figaro, AFP)

Portait

• Qui connait Rani Assaf, l’associé fantôme de Xavier Niel ? C’est peut-être le secret le mieux gardé de Xavier Niel. Derrière l’irrésistible ascension de l’homme qui a révolutionné les télécommunications en France se cache un informaticien, un ami, un conseiller : Rani Assaf, l'inventeur de la Freebox (Vanity Fair)

Gouvernance du Net

• Proposition de résolution européenne au Sénat sur la gouvernance d’internet. Catherine Morin-Desailly, présidente de la commission des Affaires culturelles du Sénat, et Gaëtan Gorce, sénateur, viennent de déposer un texte (Contexte)

Modèle économique

• "Suddenly, Google looks shaky" : une analyse des signes avant-coureurs d’un déclin de Google (businessinsider.com, Contexte)

Droit à l'oubli

• Le droit à l'oubli victime de son succès en France. En Europe, les Français sont ceux qui ont le plus utilisé le formulaire de déréférencement de Google. Le dossier a généré des conséquences inattendues (Les Echos)

• "Certaines demandes sont valides, d'autres sont illégitimes" : le directeur général de Google France, Nick Leeder, s’exprime sur le droit au déréférencement et la manière dont Google a traité la question, à la suite de l’arrêt de la CJUE (Les Echos)

TECHNOLOGIES

Objets connectés

• La voiture, objet de toutes les connexions. Depuis plus de quinze ans, des sociétés spécialisées développent des solutions pour permettre aux entreprises de suivre leurs véhicules à distance. Leur modèle technologique préfigure l’internet des objets (Le Monde)

CONTENUS

SVoD

• Une des raisons qui motivent le peu d'empressement de Stéphane Richard à fédérer l'offensive anti-Netflix : protéger le succès d'OCS dont le nombre d'abonnés (2,2 millions) a été multiplié par cinq en deux ans (Challenges)