Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 11 mars 2014

RÉGULATION

ARCEP

• Xavier Niel ne mâche pas ses mots. Interrogé sur le rôle de l’ARCEP dans l’organisation du marché des télécoms, il a lâché : « non, l’ARCEP ne nous a pas déroulé le tapis rouge. L’an dernier, elle nous  a mal traités.  N’avez-vous pas vu les boules puantes envoyées ? ». (Le Parisien)

Consolidation du secteur en Europe

• L’association GSMA, qui regroupe 800 opérateurs télécoms dans le monde, et les patrons des 10 plus grands opérateurs européens ont écrit une lettre ouverte à la commissaire européenne Neelie Kroes pour demander d’assouplir les règles de concurrence et de faciliter la consolidation du secteur. (AFP)

• EU competition commissioner Joaquín Almunia reiterates telco merger concerns. Joaquín Almunia on Friday reiterated his concerns about the impact of in-market consolidation in the telecoms industry, casting further doubt on significant deals in Ireland and Germany. "At present we are reviewing two important mergers in the mobile-telephony sector, one in Ireland and one in Germany," he said in a speech delivered at a conference in Cape Town that was reproduced on the European Commission's Website. The EU is "assessing these telecom mergers with great care" and will announce its decisions "in the coming months". (Total Telecom)

• Telecom merger reforms in doubt. Europe's leading mobile telecoms operators renewed their calls for a reform of EU rules which should favour mergers in the fragmented market, but their appeal may fall on deaf ears. (Euractiv.fr)

Neutralité du net

• Canal +, nouveau militant de la neutralité du net ? Souhaitant se défaire des FAI qui exigent des commissions importantes pour distribuer ses contenus sur leurs box, Canal+ teste actuellement une diffusion en streaming par Internet. Mais le groupe redoute les représailles techniques. L'ARCEP pourrait intervenir au titre de ses pouvoirs de règlement des conflits en matière d'interconnexion. (Numerama)

AAI

• Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence, devrait prononcer le discours d’ouverture du colloque juridique organisé le 26 mars par l’Araf. (La Lettre de l’Expansion)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• UK government signals push on 5G mobile technology. (The Financial Times)

Publicité mobile

• Tandis que le rapport annuel de Twitter sous-entend que le prix de ses publicités a chuté de près de 20%, Apple envisage de son côté d’adopter une attitude plus aggressive et prévoit de proposer aux annonceurs la possibilité de diffuser des spots publicitaires vidéo en plein écran sur les applications des utilisateurs de terminaux iOs. Un repositionnement de sa régie qui en dit long. (L’Opinion)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Résultats financiers / Iliad

• Iliad, maison mère de Free, a réalisé une excellente année 2013 commercialement et a considérablement amélioré sa rentabilité, ce qui lui permet de confirmer son objectif de chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros d'ici 2015, et d'une marge d'exploitation de plus de 40% d'ici la fin de la décennie. Le groupe a dégagé un bénéfice net de 265,4 millions d'euros et a vu ses ventes atteindre 3,7 milliards sur l'année, dont 2,5 milliards pour le fixe (+7,6%) et 1,2 milliard pour le mobile (+49,5%). Le revenu moyen par abonné aux services internet s'établit à 36 euros. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a également connu sur l'année une forte hausse de 30,7% à 1,2 milliard d'euros, tiré par le fixe (+13%) mais également par le mobile qui représente 113,5 millions d'euros, alors qu'il était négatif (-46,1 millions d'euros) en 2012. (AFP, Communiqué de presse d’Iliad)

• Free conquiert 12% du marché mobile. (Reuters)

• Le 4ème opérateur en forte croissance sur un marché hexagonale difficile (Le Monde, La Tribune)

Consolidation du marché français

Achat de SFR

• Vivendi pourrait se donner du temps pour arbitrer entre les deux offres. Le comité chargé d’examiner les offres pourrait rendre un avis dès vendredi, ce qui permettrait de convoquer un conseil de surveillance au plus tôt en début de semaine suivante pour décider de lancer des négociations exclusives. (La Lettre de l’Expansion)

• Le duel entre Bouygues et Numericable pour la prise de contrôle de SFR donne lieu à une vaste bataille de communication et de lobbying des pouvoirs publics, même si c’est l’offreur Vivendi qui doit d’abord trancher. (AFP)

• Qui va décider de l’avenir de SFR ? et quand ? et quelles conséquences pour les MVNO comme Virgin Mobile ? de nombreuses questions restent en suspens à propos de la vente probable de SFR, deuxième opérateur français de téléphonie mobile. (AFP)

• Les quatre principaux opérateurs ont publié leurs résultats 2013. L’occasion de comparer les forces en présence à quelques jours d’un grand chamboulement. (Challenges)

• Rachat de SFR ? la rentabilité financière comme moteur. (L’Humanité)

L’accord Bouygues / Free

• Bouygues embarque Free dans son combat pour racheter SFR. Pour accentuer la concurrence, la filiale du groupe de BTP vendra son réseau mobile à Iliad. (Le Monde)

• Son pari dans le mobile réussi, Free défend le mariage Bouygues-SFR. La division mobile de Free est rentable deux ans après l’ouverture du réseau. (Les Echos, Le Parisien)

• « Blitzkrieg » - Il aura fallu cinq jours pour boucler une offre sur SFR, et trois jours et trois nuits pour présenter un accord avec Free. (Les Echos)

• Free s’invite dans la cour des grands. (Reuters)

Free plaide en faveur de Bouygues

• Pour soutenir Bouygues, Niel fait son numéro. Free compte tirer profit du rachat de SFR par l’opérateur, dont il récupérerait le réseau. (Libération, Le Figaro, AFP)

• Xavier Niel tâcle « la solution Numericable – SFR, exécrable pour le consommateur et pour la France. » (La Tribune)

Free gagnant de la recomposition

• Si Free rachète le réseau mobile de Bouygues Telecom, son problème d’infrastructure sera réglé. (Le Monde, 20 minutes)

• Le groupe de Xavier Niel pourrait être le grand gagnant de la recomposition (Le Monde)

• Free gagnant quel que soit l’acquéreur de SFR, même s’il privilégie l’option Bouygues. (AFP)

• Rachat de SFR / Free en position « pour laminer la concurrence ». (ZDNet)

• Upstart is already a winner in telecom battle. (The NYT)

• Iliad : an unlikely victor (The WSJ)

Du côté d’Orange

• Avec ce deal, Orange ne perd pas au change. L'hypothèse d'un retour à trois opérateurs sur le marché est perçue comme un signal positif pour le numéro un du secteur. «  La consolidation profite aussi à ceux qui n'y participent pas, explique Benoît Maynard, analyste chez Natixis. Dans ce cas précis, Orange verrait disparaître un concurrent sans avoir à débourser un centime et sans prendre le risque de l'exécution de l'opération » Fusionner, c'est en effet prendre le risque de perdre du temps et des clients. (Les Echos, La Tribune)

Du côté de Numericable

• Patrick Drahi, un discret milliardaire. (La Tribune)

Points de vue

• « La fusion de Bouygues Telecom et SFR est un projet pour la France » - Une tribune de Martin Bouygues, dans le Monde.

• « Une restructuration à hauts risques ». Editorial dans le Monde

• « Rachat de SFR : vive la concurrence ». Selon Leonidas Kalogeropoulos, président du cabinet médiation&arguments, les entreprises françaises tireraient profit d’une concurrence renforcée et loyale. (Le Figaro)

• « In chess, the « French defence » is a strategy used by the second mover to block an opponent’s initial advantage. Maybe Martin Bouygues, eponymous head of the constructionn-to-telecoms group, is a player. (…) If SFR-Bouygues Telecom was then to sell the latter’s mobile network and some spectrum to Iliad, the competition analysis becomes more complex. » (The Financial Times)

Concurrence

• Bruno Lasserre, le président de l’Autorité de la concurrence, estime que la perspective du rachat du réseau et de fréquences de Bouygues Telecom par Free constitue « indéniablement un élément nouveau » si l’Autorité était saisie d’une opération de concentration entre les numéros deux et trois du mobile. (La Tribune)

• L’UFC-Que-Choisir, rappelle le rôle crucial de l’Autorité de la concurrence et de l’ARCEP, et leur demande de fixer un cadre qui sauvegarde l’intensité concurrentielle favorable aux consommateurs. (Communiqué de presse de l’UFC-Que-Choisir)

Et l’emploi ?

• Les prix et l’emploi, principales victimes du rachat de SFR. Malgré les belles promesses de Bouygues et Numericable, les expériences passées ou étrangères montrent que le rachat d'un opérateur se traduit par des salariés en moins, des investissements en moins, et des tarifs en hausse. (BFM Business)

• La ministre déléguée à l’économie numérique a invité les deux candidats à l’acquisition de l’opérateur SFR à formaliser leurs promesses sur l’emploi et l’investissement dans leur licence d’exploitation. (AFP)

• Martin Bouygues a renforcé ses engagements en cas de rachat de SFR, en promettant notamment de « développer l’emploi en France », dans une tribune publiée dans le Monde. (AFP)

Et les prix des forfaits ?

• Les associations de consommateurs redoutent une hausse des forfaits. L’UFC-Que-Choisir s’interroge aussi sur la « qualité de service » du futur ensemble Bouygues-SFR. (Le Monde, La Tribune, Le Figaro)

• Le ministre du Redressement productif estime que la baisse des prix de la téléphonie mobile, chiffrée à 30% en deux ans, constituait un « acquis irréversible ». (AFP)

• A en croire Free, « Il n’y a aucune raison pour que les prix augmentent ». Interview de Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad au Monde. (Le Monde)

A la Bourse

• La Bourse porte le titre Iliad à un plus haut historique. (Les Echos)

• La Bourse penche pour l’offre de Bouygues. (Le Figaro)

• Bolloré profite de l’envolée du cours de Vivendi. (Le Figaro)

Très haut débit

• Le plan France très haut débit a été lancé en février 2013. Son objectif est de couvrir intégralement le territoire d’ici 2022. La Basse-Normandie, tôt engagée dans des réseaux d’initiative publique pour le déploiement de la fibre optique à l’abonné. Les élus de Basse-Normandie partageront leur expérience et rassembler au-delà de leur expérience lors de la 3e édition des Etats généraux des RIP qui se tiendront à Deauville le 17 mars. (Le courrier des maires)

Nomination

• Guillaume Blanchot, jusque-là directeur de l’audiovisuel et de la création numérique du Centre national du cinéma et de l’image animée, est nommée conseiller technique communication et économie numérique à Matignon. (La Lettre de l’Expansion, La correspondance de la presse)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Consolidation du marché américain

• SoftBank’s Son vows “price war” if T-Mobile deal approved. President Masayoshi Son will start a “massive price war” if U.S. regulators allow his Sprint to purchase T-Mobile. The billionaire, who bought control of the third-largest wireless carrier last year, said combining with fourth-ranked T-Mobile would give him scale to compete against AT&T and Verizon. Those operators collect most of the U.S. mobile industry’s cash flow and don’t face “real competition,” Son said in an interview with PBS’s Charlie Rose. (Bloomberg)

• Softbank said to ready broadband pitch amid merger doubt. Masayoshi Son is reframing his argument for consolidation in the U.S. mobile-phone market, heading to Washington this week to advocate for wireless broadband as an alternative to cable. Addressing investors and technology policy makers at a lunch tomorrow, Son plans to outline the advantages of an advanced wireless network that could deliver ultra-fast Internet access across the country and improve education and mobile commerce, according to people with knowledge of the matter, who asked not to be identified because the plan is private. (Bloomberg)

Opérateurs

• Etats-Unis : AT&T CEO shared his thinking about the year ahead, including Comcast’s $45 billion proposed buyout of Time Warner cable and the spectrum auctions planned for mid-2015. (eWeek)

• Belgique : La marque Blegacom disparaît. Elle sera remplacée par Proximus, celle de sa filiale mobile. (Les Echos, AFP)

• Suisse : Swatch Group vend Oscilloquartz à un équipementier télécoms. (AFP)

Alcatel-Lucent / Infrastructures

• Alcatel-Lucent and Sea-Me-We5 consortium to strengthen ultra-broadband undersea connectivity between Singapore and France. (Communiqué de presse)

INTERNET

Protection des libertés individuelles

• La nouvelle loi « militaire » relance le débat entre sécurité renforcée et liberté sur internet. La loi de programmation militaire, promulguée le 19 décembre 2013 sans avis de la Cnil, élargit considérablement- voire trop- le périmètre d’accès aux données numériques. Mais les interceptions des communications électroniques sur les réseaux, par les autorités publiques et judiciaires, ne datent pas d’hier. (Edition multimédi@)

Qualité de service internet

• Un internaute français met 6.4 secondes à charger la page d’un site, presque 2 secondes de plus qu’un Suisse ou un Néerlandais, selon l’observatoire réalisé par Cedexis pour le groupement des éditeurs de services en ligne. Numericable et Free s’en sortent mieux que SFR et Orange. (La Tribune)

Panne

• Le centre de données Telehouse2 , au cœur de Paris, a subi une panne de climatisation dimanche soir. L’accès au réseau a été maintenu tant bien que mal. (Le Point)

Ecosystème numérique / Débats

• Les Enjeux Les Echos a réuni Gilles Babinet, entrepreneur et spécialiste français du numérique auprès de la Commission européenne et Bruno LeMaire, député UMP. « Le numérique, au-delà du clivage ». (Enjeux Les Echos)

TECHNOLOGIES

Objets connectés

• Serons-nous tous des Big Brothers ? capables d’enregistrer tous les moments de nos vies, smartphones et objets connectés vont-ils devenir une annexe numérique de notre mémoire ? les premières offres arrivent sur le marché. (Les Echos)

Paiement sans contact

• Quand le téléphone devient portefeuille (La Gazette des communes)

CONTENUS

Télévision

• Dans quelques semaines, les diffuseurs numériques de films et de séries, comme Apple et surtout Netflix, vont voir débarquer l’offre très agressive d’un colosse digital : Amazon. (Les Enjeux Les Echos)

Orange

• Orange envisage d’associer, plutôt que de mettre en concurrence, les deux offres en cours sur sa filiale Dailymotion, celle de Microsoft et celle de Canal+. (La Lettre de l’Expansion)

Netflix

• Virgin Mobile offrirait bien Netflix avec VideoFutur. (Edition Multimédi@)

Droit d’auteur

• Le 27 février, le Parlement européen a adopté le rapport Castex sur les redevances pour copie privée. Si la résolution donne la part belle aux ayants droits, les industriels peuvent encore espérer des avancées de la part de la Commission européenne. (Edition Multimédi@)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Philippe Wahl ne croit pas, en raison du changement des comportements liés au numérique, qu’un retour à la croissance inversera la courbe de l’activité courrier. Celle-ci continue de reculer de 5% depuis début janvier. (La Lettre de l’expansion)

• La Poste réfléchit à céder son siège social de Montparnasse, pour réaliser des économies. (La Lettre de l’Expansion)

• Toujours en forte progression en rentable, l’activité colis et express de La Poste connaît une petite alerte. La pression sur les tarifs de mastodontes comme Amazon limite la rentabilité de l’activité. Colipost, par exemple, tourné essentiellement sur la France a vu son résultat net reculer de 9 millions d’euros malgré une progression des volumes. Toujours volontariste, le groupe veut poursuivre son développement international. (Transport Info)