Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 31 juillet 2014

RÉGULATION

Acquisition de SFR par le groupe Altice

• L'Autorité de la concurrence a annoncé que le projet de rachat de SFR par Numericable ferait l'objet d'un examen approfondi au regard des risques potentiels d'entrave à la concurrence, notamment "sur les remèdes qu'il conviendrait d'apporter à d'éventuelles atteintes à la concurrence". Elle fondera également son examen sur l'avis que l’ARCEP et du CSA (nextinpact.com, zdnet.fr, Le Parisien, Les Echos, Communique Adlc, Correspondance de la presse, europe1.fr)            3

• L'Autorité des marchés financiers a également indiqué le 11 juillet qu'elle souhaitait enquêter sur cette opération afin de vérifier qu'aucune information privilégiée n'a été dissimulée au marché lors du processus de mise en vente de SFR par Vivendi (latribune.fr)             

ARCEP

• L'ARCEP règle des différends concernant le marché de gros des services à valeur ajoutée (Correspondance de la presse)  

Régulation/Allemagne

Présélection

• Die Bundesnetzagentur entschied, dass Call-by-Call und Preselection für viele Menschen in Deutschland nach wie vor eine attraktive und wichtige Sparmöglichkeit beim Telefonieren darstellen und deshalb weiterhin ermöglicht werden müssen (ele-fon.de)             

Débits

• Die Bundesnetzagentur fordert, dass Internetanbieter ihre Kunden vor Vertragsabschluss über die genaue Bandbreite und Geschwindigkeit besser informieren sollen (ad-hoc-news.de)

Très haut débit

• Entre l’Europe et les Etats-Unis, qui a le plus gros débit ? Une nouvelle étude, américaine, vient corroborer l’idée que les Etats-Unis sont en avance sur l’Europe en matière de très haut débit. Idée que ne partage pourtant pas la presse américaine. Notons que l'étude a été réalisée en 2012 et que la définition du très haut débit n'est pas la même aux Etats-Unis (25 Mbit) et en Europe (30 Mbit) (silicon.fr)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Collectivités territoriales

• Le président de la région Auvergne, René Souchon, représentera l'Association des régions de France au sein du Comité de concertation "France très haut débit". Ce comité est consulté par le Commissaire général à l'investissement sur les demandes d'aide du fonds national pour la société numérique pour des projets de déploiement de réseau d'initiative publique pouvant bénéficier d'une telle aide. A ce titre, il peut auditionner notamment la collectivité territoriale qui porte le projet de déploiement de réseau d'initiative publique (lasemainedelallier.fr)

Télédiffuseurs

• L’horizon de TDF peine à s’éclaircir. Les banques de TDF demandent à ses actionnaires de réinjecter du capital en cas de renégociation de la dette. Le groupe est par ailleurs visé par une plainte déposée par FPS devant l’Autorité de la Concurrence, pour dénoncer "les pratiques contractuelles mises en œuvre par TDF" sur le marché du mobile. TDF dégage plus de 520 millions d’euros d’Ebitda pour 1,3 milliard de chiffre d’affaires (Les Echos)   Nominations

• Nomination de Régis Turrini à la tête de l’Agence des Participations de l’Etat (APE) (Communiqué, Le Figaro)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

Fusions-acquisitions

• Mexique : Telefonica a confirmé être en négociations au sujet d'une possible opération au Mexique mais a ajouté ne pas avoir encore conclu d'accord (Wall Str. jal, AFP, L'Agefi)

• USA : the waiting game : Sprint and T-Mobile (Wall Str. jal)

Résultats financiers

• BT reported a rise in quarterly profits, boosted by cost-cutting at its global services division and continued growth in consumer broadband (Financial Times)

• KPN a publié une perte nette pour le deuxième trimestre en raison de dépréciations d'actifs de plusieurs centaines de millions d'euros liés à la vente de sa filiale E-plus en Allemagne. Le groupe néerlandais a revu à la baisse la "juste valeur" de la part de 20,5% qu'il détiendra dans Telefonica Allemagne en vertu de l'accord passé sur la vente à Telefonica de sa filiale de téléphonie mobile E-Plus (AFP)

• Le groupe japonais KDDI annonce un bond de 66,5% de son bénéfice net du premier trimestre de l'exercice 2014-2015, grâce à une hausse de 1,8% de son chiffre d'affaires et à l'absence d'une perte exceptionnelle qui avait amoindri le résultat net un an plus tôt. Avec une ligne de smartphones attractifs (dont l'iPhone) et un réseau à la norme LTE qui soutient la comparaison avec ceux de ses compétiteurs, KDDI tire bien son épingle du jeu (AFP)

Equipementiers

• Samsung's mobile chief feels the heat. J.K. Shin has conceded that the company's most recent flagship device lacked "eye-popping technologies" (Wall Str. jal)

• NEC a terminé le 1er trimestre de l'exercice 2014-2015 dans le rouge, mais sa perte nette est deux fois inférieure à celle de la même période d'il y a un an. L'abandon du développement de smartphones pour le grand public a joué dans le bon sens, puisque cette activité déficitaire était devenue un gouffre financier (AFP)

Sécurité/Allemagne

• Le gouvernement allemand a décidé d'étudier si l'achat par le canadien BlackBerry de la société allemande Secusmart, qui a notamment sécurisé le téléphone de la chancelière Angela Merkel, peut constituer une atteinte à la sécurité du pays. Le ministère de l'Economie vérifie si cette acquisition "menace les intérêts essentiels de sécurité de l'Allemagne" (AFP, Wall Str. jal)

INTERNET

Marchés financiers

• Twitter s’envole en Bourse après de bons semestriels. Hors Etats-Unis, la croissance de Twitter a été de 168 % sur un an, l’international représentant désormais 33 % du chiffre d’affaires (Les Echos)

Noms de domaines

• Les extensions d'adresses internet faisant référence à un pays ne peuvent pas faire l'objet de saisies judiciaires, fait valoir l'Icann, qui veut bloquer des demandes de victimes d'actes terroristes (AFP)

CONTENUS

Audiovisuel

• Pourquoi LCI est une victime collatérale de l'Hadopi (electronlibre.info)

SVoD/Netflix

• Etats-Unis : Netflix signe avec AT&T. Le service de SVoD se résout à conclure un accord financier avec l'opérateur américain pour améliorer le débit de son service auprès de ses abonnés (01net.com, Contexte, Financial Times, Les Echos)

• Netflix paiera AT&T pour un meilleur débit. Et en France ? Orange est en en négociations avec Netflix pour savoir comment ce dernier comptait utiliser les infrastructures de l'opérateur. Et tant qu’ils ne seront pas mis d’accord, Orange refusera à Netflix l’accès à la Livebox (degroupnews.com)