Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 27 août 2014

 

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

 

Remaniement ministériel / Economie numérique

• Axelle Lemaire confirmée au Numérique, un feu vert pour son projet de loi ? Confirmée à son poste de secrétaire d’État au numérique, Axelle Lemaire devra désormais composer avec le nouveau locataire de Bercy, Emmanuel Macron. Désormais, son défi consiste d’une part à assurer la concertation qui devrait débuter dans les prochaines semaines, autour des trois grands sujets que ce sont l’innovation, la question des données - personnelles comme publiques - et la modernisation de l’action publique. D’autre part, d’arriver à porter les fruits de ces travaux devant le Parlement, en arrivant à convaincre une tête de l’exécutif qui semble relativement frileuse sur les questions numériques. Le tout avec un agenda relativement chargé du côté du Parlement. L’intéressée a réagi hier à sa nomination en affirmant sur Twitter que « la République numérique est en marche ». (NEXTINpact, Satellifax)

 

  • Emmanuel Macron, l’anti-Montebourg. “Pour tout ce qu'il représente, Arnaud Montebourg avait l'habitude de dire en plaisantant - les deux hommes s'entendent bien - qu'il était contre «la Macronisation de la vie politique». L'ironie veut que ce soit lui qui le remplace à Bercy! Nommé ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Élysée - qui venait de quitter le palais présidentiel pour enseigner et monter un projet dans la finance - entre au gouvernement par la grande porte. Un anti-Montebourg, donc. De 36 ans. Social-libéral assumé, pro-entreprise qui a inspiré la politique de l'offre de François Hollande, qui n'a aucun complexe à parler de l'époque où il était banquier d'affaires chez Rothschild. Macron a été, pendant deux ans, l'œil du président sur les dossiers économiques ou financiers, et l'oreille des patrons à l'Élysée. » Portrait (Le Figaro, La Tribune, L’Express)

 

 • Fleur Pellerin, invitée surprise à la Culture. Fleur Pellerin hérite d’une belle promotion au sein du gouvernement Valls II en succédant à Aurélie Filippetti. Diplômée des grandes écoles, passée par la Cour des comptes, Fleur Pellerin était, aux yeux du grand public, l’invitée surprise du gouvernement Ayrault en 2012 (ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et au Numérique). A son premier poste ministériel, celle qui incarne le renouveau politique et la diversité a pu se frotter une première fois aux problématiques des industries culturelles, jetées, comme la musique, le cinéma, ou encore la télévision, dans le grand bain de la numérisation. Des domaines dans lesquels son bilan avait été salué. (Les Echos, AFP)

 

Consommateurs / Démarchages abusifs

• Des opérateurs n’hésitent pas à se faire passer pour France Telecom afin d’inciter des personnes âgées à souscrire à leur offre. En toute illégalité le plus souvent. Décryptage. (Que Choisir)          

 

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

 

Rachat de GVT

• Les prétendants au rachat de GVT se pressent autour de Vivendi. Hier, Vincent Bolloré a vu le patron de Telefonica, qui aurait surenchéri sur son offre de rachat de GVT du 5 août (passant de 6,7 à 8 milliards d’euros). Telefonica et Telecom Italia craignent d’être isolés au Brésil en cas d’échec de leur offre. (Les Echos)

 

• Telefonica may up GVT offer as Telecom Italia, Vivendi board meetings loom. Spanish telco reportedly considering upping Brazil bid to €8 billion, while Italian operator's executives meet with Vivendi's Bolloré. (Totaltelecom)

 

• A la tête de GVT. “Il a beau être le quasi-sosie de Garry Kasparov, Amos Genish n'est pas un joueur d'échecs. Ce n'est pas la passion du jeu mais celle de l'entreprise qui l'a conduit à la tête de GVT, la pépite des télécoms brésiliennes que Telefonica et Telecom Italia se disputent aujourd'hui pour la plus grande joie de Vivendi, son propriétaire. Si ces courtisans sont prêts à offrir plusieurs milliards d'euros au groupe de Vincent Bolloré pour s'approprier le « Free brésilien », c'est bien grâce à la campagne de conquête menée brillamment jusque-là par l'ancien capitaine de l'armée israélienne.” Portrait. (Les Echos)

 

Opérateurs / Cybersécurité

• Gemalto va fournir des services mobiles au géant japonais NTT Docomo. Le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto a annoncé mardi avoir renforcé son partenariat avec le premier opérateur japonais de télécommunications cellulaires, NTT Docomo à qui il va fournir des systèmes de communication sans contact (NFC), notamment de paiement. (AFP)

               

Fusions / Acquisitions

• Vinci s’étend dans les télécoms. Vinci rachète la branche télécoms du groupe néerlandais Royal Imtech. Avec un chiffre de 740 millions d’euros. Vinci double ses activités dans les télécommunications, à 1,6 milliard d’euros. (Le Figaro)

 

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

 

Couverture mobile 4G / Consommateurs

• Bouygues Telecom, leader de la téléphonie 4G ? Peut-être pas chez vous … Le matraquage publicitaire pour le très haut débit mobile laisse penser que ce nouveau réseau est très largement accessible. A tort. Dans 32 départements, le plus avancé des opérateurs n’atteint même pas la barre de 50% de la population couverte en 4G, les autres opérateurs étant parfois totalement absents. Pouvoir faire jouer la concurrence en 4G est un luxe : en France, seuls huit départements disposent d’au moins trois opérateurs dépassant la barre des 50% de la population couverte. Ces chiffres inédits qui montrent que la fracture numérique a de beaux jours devant elle, sont issus de l’enquête publiée au mois de juillet par l’ARCEP. (60 millions de consommateurs)

 

Service mobile / Prix

• La chute du prix des forfaits a encore été impressionnante en 2013, selon l’indice établi par l’ARCEP. Elle s’explique par la concurrence très vive depuis le lancement de Free Mobile, début 2012. Mais la baisse touche à sa fin. Dès fin 2013, le mouvement ralentissait. La concertation dans le secteur pourrait même conduire à une inversion de tendance. (60 millions de consommateurs)               

 

Usages / Messagerie instantanée

• WhatsApp affirme avoir franchi la barre des 600 millions d’utilisateurs actifs par mois. Le compteur de WhatsApp n'arrête pas de tourner. La célèbre application de messaggerie instantanée, qui à la mi-avril avait annoncé avoir dépassé le demi-milliard d'utilisateurs, a revendiqué lundi avoir atteint un nouveau seuil: celui des 600 millions. Dans un tweet, Jan Koum, le créateur et patron de WhatsApp, s'est réjoui: "Nous servons maintenant 600 millions d'utilisateurs actifs par moi". (La Tribune)

 

 

INTERNET

 

Gouvernance d’internet

• La gouvernance d’internet s’invite à Davos. Le World Economic Forum, qui organise le sommet de Davos, lance, jeudi 28 août, une initiative sur la gouvernance d’internet. Document de présentation et programme ont été publiés. (Contexte)

 

Ecosystème numérique / Silicon Sentier

• Voyage au cœur du Numa, incubateur « géant » de start-up. Des espaces de coworking et d’accueil d’événements, une structure de coaching et d’aide à la levée de fonds… Au cœur du Silicon Sentier (Paris IIe), cette ruche de 1 500 m2 réunit tous les ingrédients pour faire émerger les jeunes pousses du numérique. Reportage. (La Tribune)

 

Navigateurs internet / Concurrence

• L’enquête lancée par la Chine à l’encontre de Microsoft examine les modes de distribution de son navigateur internet et de son lecteur multimédia, a indiqué mardi le chef de l’autorité de la concurrence chargée des investigations. L’Administration d’Etat pour l’industrie et le commerce (SAIC) avait annoncé fin juillet avoir ouvert une enquête contre Microsoft pour «pratiques monopolistiques présumées», concernant son système d’exploitation Windows ainsi que sa suite de logiciels de bureautique Office. (AFP)

 

CONTENUS

 

VOD

• Reed Hastings, PDG de Netflix : « S’il y a de gros chèques à la clé, les artistes ont envie de créer ». Interview. (Télérama)

 

• Shomi, un concurrent pour Netflix au Canada. Rogers et Shaw Media, groupes canadiens de télécommunications et de télévision, s'associent pour créer une réplique de Netflix au Canada, avec un prix aligné pour leur service de vidéo à la demande dès l'automne, ont indiqué mardi les deux entreprises. (AFP)

 

TNT / Brouillages

• Les caprices de la TNT. Perturbations liées aux réseaux de téléphonie mobile ou problèmes de réception classiques, certains téléspectateurs peinent à recevoir la télévision numérique terrestre (TNT) par l’antenne râteau. Décryptage. (60 millions de consommateurs)

 

 

SECTEUR POSTAL

 

La Poste Mobile

• La Poste Mobile lance une offre à destination des jeunes avec Uniserval Music. L'opérateur La Poste Mobile a annoncé mercredi le lancement d'une nouvelle gamme de forfaits "Music" à destination des jeunes en association avec Universal Music (Vivendi). (AFP)