Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 8 au lundi 13 mai 2013

RÉGULATION

France

Plan très haut débit

• Désengagement de l’Etat : la cession partielle de France Télécom pour financer un plan d’investissements ? Pour financer les plans d’investissements décennaux que le Premier Ministre doit présenter dans les prochaines semaines, plusieurs participations pourraient être réduites, dont celles dans France Télécom. Une cession de 5% du capital rapporterait à l’Etat 1 milliard d’€. L’Etat détient encore directement 13,4% du capital de l’opérateur historique, plus 13,67% via le FSI (zdnet.fr 7 mai, dsvalley.com 10 mai)

• Fleur Pellerin dit-elle vrai sur le financement de la fibre optique ? "Les gens ne comprennent pas très bien pourquoi avoir de la fibre optique alors qu'ils ont déjà un très bon débit avec l'ADSL", explique Jean-Michel Billaut, expert du numérique (franceinfo.fr 9 mai)

Budget de l'Etat/recettes exceptionnelles fréquences 4G

• Le déficit de l'État s'est creusé de 1,6 milliard d'euros sur un an fin mars, à 31 milliards d'euros, en raison du contrecoup d'une recette exceptionnelle début 2012 liée à l'attribution des licences de téléphonie mobile 4G (lepoint.fr 7 mai)

Abus de position dominante/Italie

• Telecom Italia condamné à 103,8 M EUR d'amende pour abus de position dominante sur les infrastructures de réseau. L'Autorité de la concurrence italienne (AGCM) explique que Telecom Italia "a défendu ses parts de marché en faisant obstacle, via deux méthodes distinctes, à l'offre de concurrents auprès de la clientèle finale". Cela a porté atteinte "à l'expansion de (ses) concurrents sur les marchés des services de téléphonie vocale et d'accès à l'internet à bande large". Le groupe se voit ainsi reprocher d'avoir opposé un "nombre injustifié de refus d'activation de services de gros" et d'avoir multiplié les rabais auprès des grands clients business pour les services d'accès de détail à la téléphonie fixe, gênant ainsi l'activité de ses concurrents. Une décision de l’AGCM que le groupe a annoncé vouloir contester en justice. (Communiqué de presse 10 mai, AFP, businessweek.com)

Fréquences/Royaume-Uni

• Ofcom has published a call for inputs relating to spectrum use by licence exempt devices in the 2,400 MHz band. This band is close to radio spectrum in the 2,300 MHz band, which the Ministry of Defence (MoD) plans to release for new civil uses. The MoD has therefore commissioned work to audit licence exempt uses in the 2,400 MHz band, in particular to identify the full range of possible uses of this spectrum (Communiqué 9 mai)

Neutralité du Net/Allemagne

• Deutsche Telekom – « Speed limits on data download ». The Deutsche Telekom proposal is controversial not only because it would impose the nation’s first comprehensive download limits on landline broadband service; Deutsche Telekom also plans to exempt from the limits the traffic generated by its own internet television service, Entertain. At the same time, the operator does not plan to exempt the traffic of rival services, like Youtube, from Google; iTunes from Apple; or Facebook. Consumer groups and government overseers are wary (nytimes.com 12 mai)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

France/publication des "Cahiers de l'ARCEP" consacrés à la 4G-LTE

• Dans les "cahiers de l'ARCEP", l'autorité fait le bilan des obligations de déploiement 4G pour Free Mobile et les autres opérateurs (universfreebox.fr 7 mai)

• M. Lombardini, Free/Iliad : pour la 4G, "la mutualisation des infrastructures est essentielle". Le régulateur des Télécoms vient de livrer les « Cahiers de l'Arcep » dédiés à la 4G. Les représentants des 4 opérateurs majeurs livrent alors quelques détails sur leur stratégie en matière de très haut débit mobile, le groupe Iliad (Free Mobile) indiquant pour sa part que ces réseaux ne sont pas encore véritablement prêts (pro.clubic.com)

• Maxime Lombardini directeur général d’Iliad reviens sur l’effervescence autour du déploiement de la 4G par les opérateurs. Pour lui "cet enthousiasme pour la 4G est probablement un des effets bénéfiques les plus évidents de l’arrivée de Free Mobile sur le marché. Cette concurrence nouvelle impose aux opérateurs la différenciation, tant tarifaire que technologique."  (universfreebox.com 7 mai)

• Maxime Lombardini justifie l'attentisme de Free sur la 4G.  Le directeur général d'Iliad ne croit pas aux promesses de débit de la 4G, dû aux difficultés d'installer des antennes-relais et vante les mérites de la mutualisation (01net.com 7 mai)

• Maxime Lombardini raille l'empressement de ses concurrents. Le directeur général d'Iliad estime qu'une couverture trop parcellaire entraînera une déception et pèsera sur le succès des offres proposées (zdnet 7 mai)

• Orange ne laissera pas les acteurs du net profiter de ses investissements. Dans ses derniers cahiers, l'ARCEP s'est concentrée sur la 4G (LTE). De très nombreux intervenants du milieu télécom ont ainsi donné leur point de vue sur le sujet. Les quatre grands opérateurs français n'ont pas échappé à l'exercice, et si la plupart n'ont fait que répéter leurs anciens discours, Orange n'a pas caché qu'il ne comptait pas voir ses lourds investissements dans ce secteur être exploités massivement par les grands acteurs du Net (pcinpact.com 7 mai)

France/opérateurs

• La 4G pour tous. Orange sort l'artillerie lourde (Mobile Mag mai 2013)

• Bouygues Telecom annonce le lancement officiel de son propre réseau très haut débit mobile 4G LTE dans quelques villes en France dont Lyon, Strasbourg, Toulouse (lemomdenuemrique.com 7 mai)

• La 4G commet son forfait : Orange, SFr et Bouygues Telecom préparent leurs offres. Free attend le moment venu pour "faire une surprise" (Le Figaro 13 mai)

Espagne

• Orange/France Télécom lancera le 8 juillet des services 4G dans six grandes villes d’Espagne (Reuters 10 mai)

Colombie

• Six offres ont été déposées pour des licences 4G (AFP)

5G

• Samsung teste avec succès la 5G pour une commercialisation vers 2020. Samsung a réussi à transmettre des données à la vitesse de 1 Gbps sur une distance de deux kilomètres séparant deux terminaux, alors que les réseaux 4G actuels transmettent à 75 Mbps. La nouvelle technologie utilise des bandes à extrêmement haute fréquence (EHF) mais ne répond encore à aucune norme reconnue par les instances internationales des télécoms (AFP, Les Echos)

Roaming

• Vodafone reaches end of the roam (Wall Str. jal 9 mai)

Modèle économique/marché du prépayé

• Chute du prépayé, anomalie ou simple logique des choses ? Dans une poignée d'années, le marché mobile a de fortes chances d'être méconnaissable par rapport à celui que l'on a connu ces dernières années. La faute à Free Mobile, mais aussi aux réactions des opérateurs historiques. Et s'il est trop tôt pour annoncer la mort des MVNO, le marché du prépayé est plus que menacé, son déclin amorcé au début des années 2000 connaissant une forte accélération (pcinpact.com)

Equipementiers

• Brussels slam Motorola over wireless tech stance (Financial Times 11 mai)

• Nokia lance, en Inde, son smartphone low-cost à 99 dollars, dans l'espoir de se placer sur ce marché émergent qui devrait peser 40 milliards de dollars d'ici 2015 (AFP 9 mai, Le Parisien)

• Apple et Samsung, ce sont 100% des profits de l'industrie du mobile. Apple capterait 57% des bénéfices d'exploitation du secteur, Samsung 43%. Aucun autre constructeur ne gagne d'argent sur son activité de téléphonie mobile, selon des analystes (lexpansion.lexpress.fr 7 mai)

Smartphone

• Amazon développerait un smartphone à écran 3D (Wall Str. jal 9 mai, AFP)

• Ryanair se lance dans la téléphonie mobile en proposant une application sur smartphone qui permet de passer des appels à bas prix directement depuis un smartphone vers toute ligne fixe ou portable via une conexion wifi ou internet 3G (air-journal.fr)

Applications

• Facebook est en discussions en vue d'acquérir l'application GPS mobile israélienne Waze, pour un prix pouvant aller jusqu'à un milliard de dollars (Wall Str. jal 9 mai, AFP, Le Figaro 11 mai)

• Chinese mobile browser UCWeb cast net overseas (Financial Times 8 mai)

m-banque

• BNP says hello to mobile banking (Financial Times)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Outre-mer

• Territoires numériques : une « journée du numérique » Outre-mer est organisée le 31 mai prochain. Cette journée permettra de présenter aux différents acteurs le plan du gouvernement pour le très haut-débit et de leur donner des informations sur le montage de leur projets en vue de bénéficier des financement prévus par ce plan. Elle permettra également de tracer les perspectives du développement de la téléphonie mobile 4G dans les Outre-mer. L’ARCEP et Antoine Darodes, directeur de la Mission Très haut débit participeront à cette journée d’information (Tactis 12 mai, Communiqué Bercy)

France Télécom

• Avis de gros temps pour le paquebot France Télécom. L'opérateur doit affronter plusieurs tempêtes qui le fragilisent : l’entrée de Free Mobile sur le marché, et des problèmes à chaque fois très spécifiques, rencontrés dans plusieurs pays dans lesquels France Télécom s'est développé - la Pologne, l'Egypte ou encore la Belgique -. Le tout s'accompagnant d'une régulation nationale ou européenne, toujours défavorable aux opérateurs. Le groupe a les moyens de s'en sortir. Encore faut-il que l'actionnaire principal, l'Etat, lui donne une feuille de route précise. Or aujourd'hui, comme bien souvent en France, entre économie administrée et économie de marché, les gouvernements successifs naviguent. L’exemple DailyMotion est le dernier en date. On ne peut tout demander à la même entreprise : des dividendes, des prix bas, des investissements, une couverture impeccable du territoire, payer des impôts quand Google et Apple cachent leurs profits dans des paradis fiscaux, et partir à l’abordage des marchés émergents (Les Echos)

• Un document interne de 2006 témoigne de la violence sociale à l'époque au sein de l'entreprise, marquée par une vague de suicides en 2008 et 2009 (AFP 7 mai, Libération)

Concurrence et normalisation

• La guerre des normes.  Plutôt que d'avoir gaspillé une partie de son énergie à empêcher le rachat par un Yahoo! américain d'une start-up comme Dailymotion, notre ministre du Redressement productif et les autres officiels tricolores auraient dû consacrer encore plus d'efforts à la défense des intérêts du made in France car les normes sont plus importantes qu'on le croit. Celui qui standardise marque des points tant sur le terrain offensif que défensif. Une norme bien conçue est une forme discrète de barrière non tarifaire permettant de garder à distance, pendant quelque temps au moins, la concurrence.  Il faut se souvenir que la dernière fois que l'Europe s'est donné la main pour imposer un standard majeur, elle donna naissance au GSM, ce qui lui permit de dominer pendant plus d'une décennie la téléphonie mobile (l’analyse de David Barroux/ Les Echos)

Dailymotion et l'intervention des pouvoirs publics

• France Télécom/Orange cherche toujours de "possibles investisseurs", y compris américains, pour sa filiale Dailymotion, a assuré la ministre de l'Economie numérique, qui souhaite que l'Etat se fasse plus discret sur ce dossier (Reuters 8 mai, AFP)

• Yahoo!, que le gouvernement français vient d'empêcher de racheter Dailymotion, s'intéresse maintenant au loueur de vidéo en ligne Hulu (AFP 8 mai)

• Dailymotion, le syndrome du coq français ? (gillesbabinet.com)

• Dailymotion : comment développer les pépites françaises du numérique ? Le cas de DailyMotion souligne, une fois de plus, la difficulté des entreprises françaises à développer des champions mondiaux dans le domaine du numérique. Il est temps de donner aux entrepreneurs français et les moyens de réussir ( 01net.com 8 mai)

• France Télécom a été contraint par le ministre du Redressement productif de mettre fin aux discussions avec Yahoo! (Challenges)

• Stéphane Richard cherche des investisseurs dans la Silicon Valley.  Depuis la brutale fin de non-recevoir d'Arnaud Montebourg pour la prise de participation de Yahoo dans Dailymotion, Orange est toujours à la recherche d'investisseurs (01net.com 9 mai)

Interception des données téléphoniques et internet

• Internet, SMS : comment Thales va mettre les réseaux français sur écoute. La France va se doter d'un système centralisé d'interception des données téléphoniques et internet. Mais les futures grandes oreilles de l'Etat, gérées par le groupe Thales, posent de graves problèmes. Surcoûts, failles de sécurité, risques de conflit d'intérêts... Révélations (lexpansion.lexpress.fr 7 mai)

Nomination

• Patrick Chardin est nommé directeur général de LG France (Les Echos 13 mai)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

Résultats financiers

• La guerre des prix pèse sur les opérateurs télécoms européens. Trois des principaux opérateurs européens (Telecom Italia, Deutsche Telekom et Telefonica) ont annoncé mercredi une baisse de leur chiffre d’affaires au 1er trimestre, qu’ils imputent à l’atonie de l’économie européenne et à une réglementation stricte. Mais ils décèlent des raisons d’espèrer dans d’auttres régions du monde (Reuters 8 mai)

• Deutsche Telekom a confirmé sa prévision d'une dégradation de ses performances opérationnelles pour l'année, à la lumière de résultats mitigés pour le premier trimestre. S'il se réjouit d'avoir vu progresser le nombre de ses clients sous contrat aux Etats-Unis, après des années de déclin, le groupe a tout de même vu son chiffre d'affaires reculer de 4,5% à 13,8 milliards d'euros (AFP 8 mai)

• USA : T-Mobile CEO refines frugality (Wall Str. jal 9 mai)

• BT a annoncé une légère hausse de son bénéfice annuel et décidé de gâter ses actionnaires avec une forte hausse de son dividende (AFP 10 mai)

• Telecom Italia a enregistré au premier trimestre 2013 un bénéfice net de 364 M EUR, en baisse de 39,8% par rapport à 2012, et indiqué qu'il allait "approfondir" le dossier d'une éventuelle alliance avec 3 Italia, filiale du groupe hong-kongais Hutchison Whampoa (AFP 8 mai)

• Telefonica a publié un bénéfice net trimestriel de 902 millions d'euros, en hausse de 20,6% sur un an, tirant désormais plus de la moitié de ses revenus de l'Amérique latine, avec le Brésil comme premier marché (AFP 8 mai, Wall Str. Jal, Financial Times)

• Telekom Austria a réalisé un bénéfice net de 55,5 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 18,4% sur un an, et reste confiant pour l'année en cours malgré les conditions difficiles du secteur (AFP 7 mai)

• Sonae a dégagé au premier trimestre un bénéfice de 9 millions d'euros, en forte hausse par rapport au résultat positif de 2 millions enregistré à la même période de l'an dernier (AFP 9 mai)

• OTE (Hellenic Telecommunications), dont l'actionnaire principal est le groupe allemand Deutsche Telekom, a annoncé mercredi une hausse de 5% de son bénéfice net sur un an au premier trimestre 2013 hors élément exceptionnel

• BCE, maison-mère de Bell Canada, a annoncé un bénéfice net en hausse de 7% au premier trimestre, supérieur aux prévisions, citant une baisse du taux de désabonnement et les progrès des smartphones (AFP 9 mai)

• Québecor a annoncé un bénéfice net en baisse de 50% au premier trimestre, inférieur aux attentes, pointant le recul continu de la publicité (AFP 8 mai)

• NTT, a fait état d'un bénéfice net en hausse de 12,1% sur un an pour l'exercice 2012/2013, en dépit d'un léger recul de son résultat d'exploitation du fait de coûts plus élevés pour affronter la concurrence (AFP 10 mai)

• L'opérateur satellitaire européen Eutelsat Communications a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 4,6% à 322,9 millions d'euros au troisième trimestre de son exercice décalé 2012-2013 et confirme son objectif de croissance annuel du chiffre d'affaires de 5 à 6% (AFP 7 mai)

• Eutelsat déçoit et perd plus de 5% à la Bourse de Paris (AFP 8 mai)

Séparation fonctionnelle

• La scission du réseau de téléphonie fixe de Telecom Italia qui pourrait entraîner l'ouverture de son réseau à la concurrence prendra du temps, selon Franco Bernabe, président du groupe italien (Reuters 9 mai)

Equipementiers

Alcatel-Lucent

• Alcatel-Lucent, en quête d'un avenir. Le nouveau patron, Michel Combes, a affronté, mardi 7 mai des actionnaires inquiets (Le Monde 8 mai)

• Pour Michel Combes, "Alcatel-Lucent ne peut plus se permettre de rester un généraliste". Le directeur général d’Alcatel-Lucent évoque quelques pistes pour sa stratégie, qu’il présentera d’ici à mi-juillet (usinenouvelle.com 7 mai, Wall Str. Jal, AFP, lesechos.fr 10 mai)

• Cessions et recentrage pour Alcatel-Lucent (Le Figaro 8 mai)

• "Monsieur Combes, vendez tout ! (Le Monde 9 mai)

Nokia

• Les actionnaires de Nokia ont manifesté leur impatience face à l'incapacité du directeur général Stephen Elop de rattraper le terrain perdu contre Apple et Samsung Electronics (Reuters 7 mai)

Huawei

• Espionnage : le patron de Huawei dément tout lien entre son groupe et les militaires chinois. Ren Zhengfei, le patron du géant chinois a donné hier sa première interview en plus de 25 ans, récusant les allégations de Washington concernant les liens de sa société avec l’armée chinoise (latribune.fr 9 mai, AFP, Wall Str. jal)

Sony

• Sony a engrangé à nouveau des bénéfices lors de son dernier exercice (latribune.fr 9 mai)

INTERNET

OTT

• Yahoo! cherche à mettre fin à son partenariat dans la recherche avec le groupe informatique Microsoft, mais sans succès jusqu'ici (AFP 8 mai)

e-commerce

• USA : tax in cyberspace. Online retailer may soon have to collect sales tax. Amazon, oddly, is gloating (The Economist)

• La première galerie marchande en ligne japonaise, Rakuten a affiché une forte hausse de ses revenus et profits au 1er trimestre de l'exercice 2013, grâce à des ventes en ligne encore en progression au Japon, à son expansion internationale et à la Bourse (AFP 9 mai)

• Le géant mondial du commerce en ligne, le chinois, Alibaba se prépare à lancer une introduction en Bourse historique, déjà comparée à celle de Facebook en 2012 (AFP 9 mai)

• Les grands acteurs du Web en Chine se livrent une guerre sans merci. La convergence entre réseaux sociaux, moteurs de recherche et achats en ligne nourrit une concurrence acharnée entre Alibaba, Tencent et Baidu (Le Monde 10 mai)

• Les mystères de l’introduction en Bourse d’Alibaba (Le Monde 10 mai)

• Tencent, Alibaba, Baidu et Sina : quatre groupes incontournables (Le Monde 10 mai)

• Rivals brace for Alibaba push into overseas markets (Financial Times 12 mai)

CONTENUS

Remise du rapport Lescure sur « l’acte II de l’exception culturelle »

• Entrer dans la troisième époque du Web. Le philosophe Bernard Stiegler analyse le plan du gouvernement pour le numérique de demain : "toute l'activité économique sera conditionnée par le numérique, c'est pour cela qu'il faut investir massivement, faute de quoi l'Europe sera vassalisée – et à très courte échéance. Mais cela suppose une politique globale de développement, qui doit aller bien au-delà des investissements dans le très haut débit. Sinon, ces infrastructures seront exploitées à nos frais par des acteurs tels Google, Apple, Facebook et Amazon. Et nous financerons ce qui constituera notre colonisation numérique. Aujourd'hui, il manque une vision industrielle du numérique. Et ce n'est pas une question de budget. Le numérique modifie la société industrielle contemporaine dans toutes ses dimensions. Et il faudrait porter un tel écosystème à l'échelle européenne : l'échelon national ne peut être qu'un point de départ. Si rien n'est fait, dans dix ans, nous, les Européens, disparaîtrons de la carte des pays développés"  (Le JDD 12 mai)

• Le rapport sur « l'acte II de l'exception culturelle » est remis aujourd'hui par Pierre Lescure au président de la République. Il devrait comporter 75 propositions. Parmi elles :

Taxer les terminaux mobiles pour financer les contenus : les fabricants et distributeurs d'ordinateurs, smartphones, tablettes, téléviseurs connectés et consoles seraient taxés pour compenser le transfert de valeur des contenus, auxquels le consommateur a pris l'habitude d'accéder gratuitement, vers les matériels, souvent acheté à des prix élevés. Une mesure qui pourrait remplacer la taxe pour copie privée, contestée par Bruxelles, tout en instaurant une sorte de licence légale pour télécharger des œuvres.

- Supprimer l’Hadopi et confier la régulation de l’internet au  CSA : ses compétences, dont le mécanisme dit de "la réponse graduée" (succession d'avertissements avant d'arriver à la sanction), seraient réattribuées au CSA qui deviendrait le "régulateur de l'offre culturelle numérique" avec un champ de compétence élargi. Particulièrement critiquée dans l'éventail de sanctions de l'Hadopi, la peine de suspension de l'abonnement à internet serait abrogée.

- Assouplir la chronologie des médias : cette proposition consiste à faciliter les offres légales de téléchargement en simplifiant la chronologie des médias, qui impose qu'un film soit d'abord disponible au cinéma, puis en télévision payante et enfin en télévision gratuite. Comme le financement viendra des terminaux, le film pourrait être disponible plus rapidement sur toutes les plates-formes numériques et ainsi être téléchargé légalement. (Les Echos 13 mai, JDD, Le Figaro 13 mai)

• Hadopi est mort, vive les amendes du CSA ! (numerama.com 12 mai)

Exception culturelle

• Comment SFR réduit sa contribution au cinéma (bfmtv.com 11 mai)

• Aurélie Filippetti et l'enjeu financier de "son ambition pour la TV française (blog.lefigaro.fr/philippe-bailly)

Plate-forme vidéo vs opérateurs audiovisuels "classiques"

• YouTube lance son modèle payant. Depuis jeudi soir, 53 chaînes sont disponibles sur la plate-forme vidéo, dont les prix de souscription vont de 0,99 à 7,99 dollars par mois. Sur ces 53 chaînes, 29 sont accessibles en France. Un modèle incertain. Au total, les analystes évaluent à environ 2 milliards de dollars le chiffre d'affaires publicitaire que devrait réaliser YouTube cette année, mais les producteurs ont, eux, beaucoup plus de mal à rentabiliser leurs investissements, car les audiences y sont très éparpillées et les tarifs publicitaires encore bas. (Les Echos 13 mai, AFP 9 mai)

• Youtube déclare la guerre à la TV (zdnet.fr 12 mai)

CSA

• Le gouvernement engage la réforme du CSA. L'autorité nommera à nouveau les PDG de l'audiovisuel public (Le Monde 8 mai)

Musique

• Apple talks on "iRadio" hit snag on royalties (Financial Times 10 mai)

Droit du foot

• BT takes a shot on goal. The British telecommunications company's stock rose 11% Friday after it announced flat revenue in its key retail division, ending a streak of declines over the past several years (Wall Str. Jal 10 mai)

TECHNOLOGIES

VoIP

• Viber veut concurrencer Skype sur PC et Mac. Viber se lance sur PC et Mac avec le logiciel Viber Desktop et concurrence ainsi Skype. Le logiciel ajoute aussi les échanges vidéo aux communications gérées (degroupnews.com 7 mai)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• L'Elysée a tranché : malgré la crise dans le groupe public, Jean-Paul Bailly finira son mandat (Le monde 8 mai)

• Le contrat de service public entre l’Etat et La Poste, qui fixe les règles du jeu stratégique et financier entre l’entreprise et sa tutelle pour la période 2013-2017, est sur le point d’être signé (Le Monde 8 mai)

Emploi

• La Poste recrutera 6000 facteurs en Ile-de-France d'ici 2015 (Le Parisien)