Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 30 janvier 2013

RÉGULATION

Neutralité de l’internet

• Le Groupement des éditeurs de services en ligne (GESTE) « ne comprend pas le renvoi de l’examen de la question de la neutralité d’internet auprès du Conseil National du Numérique » (Correspondance de la presse, Communiqué du GESTE)

Fréquences

• Microsoft has opened a spectrum observatory in Brussels to give policy markers and regulators access to wireless spectrum usage data as to support decisions on which spectrum bands are the best immediate target for expanded spectrum sharing. (telecompaper)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• La 4G ne met pas fin à la guerre des prix. La stratégie affichée par SFR suscite des questions. L’opérateur a lancé son service au même prix que la 3G. Ce positionnement tarifaire a été mal reçu par les marchés et la concurrence : « en octobre dernier, on avait l’impression que les opérateurs historiques avaient décidé d’en finir avec la guerre des prix. Là, SFR décroche à nouveau. Dans ces conditions, il va être difficile pour Orange de maintenir des prix supérieurs pour la 4G » selon un analyste. Un proche de la direction de SFR se justifie « pour un lancement, c’est tout à fait normal que nous nous positionnions ainsi. Nous avions une grosse carte à jouer par rapport à Orange. Nous voulons faire le plein de clients très vite ».  Le risque pour SFR, c’est d’habituer les clients à un prix et ne plus pouvoir en changer après. C’est ce qui s’était déjà passé avec la 3G ……. (Le Monde)

• SFR et Orange donnent un avant-goût de la 4G aux Parisiens. Les opérateurs promettent Paris sera couverte en 4G d’ici la fin d’année. De leur côté, Bouygues Telecom et Free n’ont fait aucune annonce concernant la 4G à Paris (Les Echos, La Tribune, Reuters, L’Expansion, ZDNet, Silicon, AFP)

Fréquences et santé

• La proposition de loi écologiste sur « l’exposition aux ondes » vidée de sa substance par le parti socialiste. L’Assemblée Nationale doit examiner demain un texte censé limiter les risques sanitaires des appareils sans fil. Pour leur défense, les parlementaires socialistes et le ministère de l’écologie font valoir qu’ils attendent, pour se prononcer, de nouvelles études scientifiques (Le Monde, AFP)

• L’Académie de médecine téléphone à l’Assemblée. Les opérateurs de téléphonie mobile ne manquent pas de relais (Le Canard Enchainé)

• Fleur Pellerin présentera « les mesures que le gouvernement sera amené à proposer » à l’occasion de l’examen de la proposition de loi (communiqué)

• « Utilisez le kit mains libres » Fleur Pellerin lance un message aux jeunes utilisateurs de portables, plus fragiles. Une campagne de prévention va suivre (Le Parisien)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Très haut débit

• Grand Poitiers a la fibre pour le très haut débit. Synonyme d’attractivité pour les entreprises, le très haut débit est attendu à partir de mai sur l’agglomération. Les écoles seront également connectées (La Nouvelle République)

Alcatel-Lucent

• Alcatel-Lucent : Haut débit, haut dépit. L’équipementier a raté le tournant de l’internet mobile. Malmené par la concurrence asiatique, il est tellement endetté qu’il se voit contraint, aujourd’hui, de gager son portefeuille de brevets contre du cash. Les salariés sont vent debout et Bercy se mobilise. (L’Express)

e-paiement

• Ingenico mise sur le formidable essor du paiement sur Internet. Le français, champion des terminaux de paiement, rachète le belge Ogone (Le Monde, Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• China anger at EU telecoms demands. Europe’s top trade official has demanded a bigger share of the Chinese market in telecoms network equipment in an increasingly heated dispute that risks escalating into a full-blown trade war. Chinese diplomats privately complained about the EU’s demands this week with at least one EU caputaln, expressing frustration at what they believed were unreasonable – and possibly illegal – demands. Karel de Grucht, the trade commissioner, requested that EU suppliers be given a 30% share of China’s telecoms market in return for dropping a highly contentious EU investigation into alleged subsidies to Chinese companies (Financial Times)

• Asian groups set the pace in IT investment. European companies are investing less than their Asian rivals in important new technology such as mobile devices and the cloud, according to INSEAD, the research commissioned by AT&T. INSEAD iditified three crucial areas : mobile internet connected devices such as smartphones, laptops and tablets ; cloud services, and collaboration tools, which includes conferencing and instant messaging. Asian companies plan to increase the amount spent on mobile from 12% of their IT budget in 2010 to 30% by 2015, while cloud investments will grow from 17% to 31% and collaboration tools will increase from 18 to 26% (Financial Times)

• Les autorités américaines ont retardé leur décision sur la prise de contrôle du groupe de télécoms américain Sprint par son homologue japonais Softbank, car elles veulent vérifier que l'opération ne pose pas de problème de sécurité nationale. (AFP, Financial Times)

• L'agence de notation financière Moody's a abaissé mardi d'un cran la note qu'elle octroie au groupe télécom américain AT&T, s'inquiétant d'une hausse de son endettement dans le cadre de ses programmes de rachat d'actions et d'investissement. (AFP)

• Le premier opérateur japonais de téléphonie mobile, NTT Docomo, a fait état mercredi d'un bénéfice net en hausse de 5,5% à l'issue des 9 premiers mois de l'année 2012-2013, à 416,5 milliards de yens (4 milliards d'euros), malgré une rentabilité un peu rongée. (AFP)

Equipementiers

RIM

• Blackberry court après son passé glorieux. Le fabricant de smartphone, le canadien RIM, lance de nouveaux modèles (Le Monde)

• L'heure de vérité est arrivée pour RIM: le BlackBerry 10 convaincra-t-il ? Après plusieurs reports et une chute boursière vertigineuse, le groupe canadien Research in Motion (RIM) dévoile mercredi son BlackBerry 10, nouvelle génération de téléphones qui doit sceller son avenir. (AFP, The Wall Street Journal)

• Le BlackBerry de RIM, pionnier des smartphones, dépassé par Apple et Google. Avec son BlackBerry, le groupe canadien Research In Motion (RIM) a inventé le "smartphone" et révolutionné les télécommunications en 2003 mais n'a pas su conserver son avance face à l'iPhone d'Apple et des téléphones sous système Android de Google. (AFP)

Samsung

• Un tribunal de San Jose (Californie) a refusé d'accorder un nouveau procès à Samsung dans la guerre des brevets contre son rival américain Apple et confirmé l'amende de 1,04 milliard de dollars infligée en août au groupe sud-coréen. (AFP)

• Samsung Expands Its Reach Into Health. Having dominated many longer established rivals in the market for consumer gadgets, Samsung Electronics is stepping up its foray into medical equipment (The wall Street Journal)

Investissement

• 250 millions de dollars. C’est ce que Nokia va investir dans un nouveau fonds de capital-risque dédié aux créations d’entreprises spécialisées dans les technologies mobiles (Les Echos)

Asie

• Le groupe sud-coréen LG Electronics a fait état mercredi d'une perte nette quadruplée au quatrième trimestre 2012 par rapport à 2011 sous l'effet d'une forte inflation de ses coûts de marketing, du renchérissement du won et d'une amende infligée par la Commission européenne. (AFP)

• Le sud-coréen SK Hynix Semiconductor a confirmé mercredi son retour aux bénéfices au quatrième trimestre grâce à la demande des pays émergents en téléphones portables qui dopent ses ventes de puces (AFP)

Cisco

• Cisco à Londres : unifier les mondes sans fil et filaire. Dans la suite de sa stratégie One, Cisco a présenté lors de son évènement Live 2013 à Londres le 28 janvier ses solutions de réseau unifié. Combiner les mondes sans fil et filaire et  se préparer aux réseaux SDN sont au programme. (Reseaux-Telecoms.net)

INTERNET

Google

• La forteresse Google attaquée de toutes parts. L’hégémonie du moteur de recherche est contestée par les éditeurs de presse, le monde de l’édition, les opérateurs télécoms et les majors de la musique. Les Etats, quant à eux, veulent davantage taxer ses bénéfices (un dossier du Figaro)

• Petits clics et grosses claques. A la taxe ! Entre redressements fiscaux et guerre avec le monde de la musique et les journaux, les pratiques du géant américain du Web sont dans le collimateur (Le Canard Enchainé)

Résultats financiers

• Yahoo ! renoue avec la croissance. Le chiffre d’affaires du groupe Internet a progressé l’an dernier pour la première fois depuis 2008. Marissa Mayer, la PDG, veut capter les internautes plus longtemps (Le Figaro, Correspondance de la presse, Wall Street Journal)

Piratage

• In trade rift, Caribbean nation may offer US downloads (International Herald Tribune)

CONTENUS

Youtube

• Youtube pourrait lancer ce printemps une vingtaine de chaînes thématiques payantes (Correspondance de la presse, Les Echos)

Résultats financiers

• Amazon déficitaire en 2012, mais son action bat des records. Le distributeur en ligne a accusé une perte l'an dernier et ses ventes ont progressé moins qu'espéré, mais son action s'est quand même envolée mardi soir, les analystes voyant un signe encourageant dans l'amélioration de ses marges en fin d'année. (AFP)

TECHNOLOGIES

Estonie

• L’Estonie se rêve en Silicon Valley de la Baltique. L’ex-République soviétique a lié son développement aux nouvelles technologies dès la fin de la guerre froide. Aujourd’hui, la mère patrie de Skype inspire de jeunes talent et séduit les investisseurs étrangers (Les Echos)

iPad

• Deux fois plus de mémoire pour l’iPad. L’iPad 5 aura donc une capacité de 128 Mo, alors que la version 4 va de 16 à 64 Mo (Les Echos, Financial Times)

Cloud

• Logiciels : Microsoft révolutionne la commercialisation d’Office. La suite logicielle est désormais accessible aux particuliers dans le « cloud » via de nouvelles formules tarifaires (Les Echos, Wall Street Journal)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Le courrier traité par La Poste a baissé de plus de 5% en 2012. La Poste ne dévoilera le chiffre précis que lors de la publication de ses résultats annuels, fin février, mais d'après un document syndical, le recul se situerait entre 5,5 % et 6 %, soit un passage de 15,8 milliards d'objets en 2011 à 15 milliards l'an dernier. Le segment qui souffrirait le plus serait celui du « B to C », le courrier adressé par les entreprises à leurs clients, ou à leurs clients potentiels. Selon un observateur, la mauvaise conjoncture a poussé les grands comptes de La Poste à réduire le nombre de plis envoyés à leur clientèle, ainsi qu'à accélérer les politiques de dématérialisation visant par exemple à expédier les factures par courriel, et non plus par lettre. La perte de volume enregistrée en 2012 serait donc irréversible. (Les Echos)

Social

• Accord-cadre conclu à La Poste sur les conditions de travail (Les Echos)