Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 23 octobre 2012

RÉGULATION

Haut et très haut débit

Réglementation européenne : Bruxelles brouille les cartes

• Neelie Kroes, la commissaire en charge  de l’agenda numérique s'oppose à un projet de réglementation du marché de gros du FTTH. Bruxelles s'oppose au projet du régulateur finlandais, alors que la Ficora avait imposé aux 8 opérateurs dominants de publier leurs conditions d'accès aux tarifs comme l'avait définit la Commission européenne en  juillet dernier. "On peut s’interroger sur la stratégie de la Commission. Car, à chaque décision, ce sont de nouvelles règles que l’exécutif bruxellois tente d’imposer, quitte à en changer d’une décision à l’autre" (EuroTMT)

Pour l’ARCEP, « les partisans d’un « France Fibre » veulent ralentir l’investissement »

• Si l'idée d'une structure unique et centralisée pour déployer la fibre optique en France pouvait faire sens il y a quelques années, elle serait aujourd'hui très compliquée à mettre en place. Fleur Pellerin, ministre du numérique, a démenti "les propos formulés par la direction de SFR selon lesquels le Gouvernement serait favorable à la mise en place d’un opérateur mutualisé unique en charge du déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire.". Du côté de l'Arcep, au colloque de l’AVICCA, Jean-Ludovic Silicani a taclé les partisans d'une telle structure : "Il convient d’abord de ne pas défaire ce qui a été fait et qui a abouti à ce que j’appellerais volontiers un "consensus de raison (…)". Le fait que certains relancent aujourd’hui l’idée d’un opérateur national "France Fibre" n’est pas la manifestation d’une soudaine créativité de leur part mais d’une tendance à complexifier les choix, afin, peut-être, de ralentir l’investissement". Régulateur et gouvernement sont exactement sur la même longueur d'onde. (ZDNet)

• Soutenu par certains opérateurs comme SFR, la création d'un « super opérateur » chargé du déploiement de l'ensemble du réseau fibre en France n'a pas les faveurs de l'Arcep. Son président, estime que ce projet est de nature à ralentir l'investissement dans le domaine (clubic.com)      

Les trois principaux opérateurs de réseaux d'initiatives publiques en France veulent être associés à l’expérimentation de Palaiseau

• Altitude Infrastructure, Axione et Covage considèrent que l’expérimentation d’extinction de cuivre de Palaiseau doit être un lieu d’élaboration collective des règles garantissant le déploiement d’un FTTH mutualisé, accessible et ouvert partout en France. Ils demandent d’être associés à tout groupe de travail qui sera mis en place afin de participer au suivi opérationnel de l’expérimentation, et formulent collectivement et officiellement leur requête auprès de l’ARCEP et de la ministre Fleur Pellerin. (Communiqué)

Aménagement numérique du territoire : quels financement ?

• Le gouvernement a rejeté toutes les propositions de taxes visant à alimenter le fonds destiné à soutenir les collectivités locales qui manquent d'accès à très haut débit. A défaut du FANT les collectivités locales ne peuvent miser que sur le très pauvre Fonds national pour la société numérique (FSN), issu du grand emprunt, qui dispose pour toute la France d'une enveloppe de 2 milliards d'euros à consacrer au très haut débit... dont 1 milliard ne sert qu'à prêter de l'argent aux opérateurs privés. Or, comme le rappelle un rapport du Sénat, "les besoins de financement globaux seraient, selon les dernières évaluations validées par l'Arcep, de 21 milliards d'euros", dont 7 milliards à apporter par les seuls pouvoirs publics. (Numerama)

Les grandes lignes de la stratégie gouvernementale seront dévoilées fin novembre

• Le gouvernement est en train de finaliser son plan pour offrir le très haut débit pour tous d’ici 2022,  « les grandes lignes de la stratégie gouvernementale seront publiées fin novembre ;  "ce plan fera de la fibre optique la priorité absolue, le mix technologiques restant l'exception" a annoncé Fleur Pellerin, vendredi dernier lors du colloque de l’Avicca. (blog.grandesvilles.org)

Nerim confirme l’intérêt limité du VDSL2

• Nerim, l'opérateur, qui a équipé, dans le courant de l’été 2012, l’ensemble de ses sites de dégroupage, en technologie VDSL2, tient à tempérer les enthousiastes qui voient en cette technologie une concurrente directe de la fibre optique et confirme son l’intérêt limité: « Au contraire de ce qui est généralement dit dans la presse, cette technologie VDSL2 souffre d'un fort affaiblissement du signal qui la rend inutile si on est situé à plus de 1,5 km du répartiteur le plus proche. De plus, le VDSL2 serait sensible aux diverses perturbations électromagnétiques qui peuvent survenir dans les réseaux denses, tels que le bruit impulsionel ou la diaphonie. » « Il est illusoire de croire que cette technologie remplacera la fibre optique » a déclaré Cyril de Metz, président de Nerim. Ce constat rejoint celui-ci de l'Arcep qui a réaffirmé récemment qu'une de ses faiblesses était que cette technologie n'offrait des débits supérieurs à l'ADSL que sur de courtes distances. (01net.com, Communiqué)

VDSL2 : lancement en France au plus tôt dans un an

• Selon Nerim, les premiers tests en condition réelle de la technologie VDSL2 débutent. Mais tout le monde ne pourra pas pleinement en profiter. L'opérateur insiste sur le faitque la solution doit d'abord être validée techniquement par un comité d'experts sollicité par l'ARCEP pour un lancement au plus tôt à l'automne 2013 (journaldunet.com, reseaux-telecoms.net)

Sagemcom propose l’équivalent de la fibre via une connexion DSL

• L’équipementier Sagemcom lance une nouvelle génération de box haut débit intégrant des technologies capables soit disant d'offrir une qualité de connexion comparable DSL à celle de la fibre optique (iTR News)

Neutralité du Net

Free vs YouTube

• Depuis des mois, certains abonnés de Free se plaignent des lenteurs de connexion au service de vidéo de Google, YouTube. Le débit est insuffisant autour de 18-19 heures, c'est-à-dire à l'heure de pointe. La frustration des utilisateurs est telle qu'elle déborde sur les forums et que le président de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir a interpellé Bercy (DGCCRF) et l'ARCEP. Objectif : tirer au clair les responsabilités de chacun des deux acteurs. Le régulateur des télécoms espère que l'un des deux protagonistes le saisira en direct, sans quoi il ne peut ouvrir une procédure de règlement de différend. (Les Echos)

Opérateurs télécoms et géants du Net s’affrontent sur l’avenir d’internet

• Alors que la révision du Règlement des télécommunications internationales (RTI) doit s'ouvrir d'ici début décembre à Dubaï, la France vient de lancer une consultation publique afin de préparer sa position officielle lors de la Conférence mondiale sur les télécommunications internationales (pcinpact.com)

• Les opérateurs télécoms européens exigent de faire payer Google, Apple ou Facebook. C'est la grande bataille réglementaire de cette fin d'année. Et de son issue dépendra en grande partie l'avenir économique d'Internet. En décembre, à Dubaï, se tiendra la conférence mondiale de l'IUT, l'Union internationale des télécommunications, qui regroupe les opérateurs télécoms et les gouvernements de toute la planète. Et les opérateurs européens, par le biais de l'Etno, leur association, font le forcing pour qu'une de leurs propositions, largement décriée, y soit adoptée. Le modèle qu'ils défendent est jugé inefficace par les économistes de l'OCDE (Les Echos)

FRATEL

• Les experts du réseau Francophone de la Régulation des Télécommunications, sont réunis à Lomé pour réfléchir sur l’accès au haut débit fixe et mobile (radiolome.tg)

Espagne

• Con el objetivo de contar con la máxima participación de los agentes del sector en la definición de las actuaciones y en el proceso de adopción de las medidas regulatorias, la CMT somete a consulta pública su Propuesta de Plan de Actuaciones para 2013 (networkworld.es)

• La Comisión del Mercado de Telecomunicaciones (CMT) determinará a lo largo del próximo año si será necesario la imposición de ciertas obligaciones minoristas en el segmento empresarial y de las administraciones públicas para evitar "comportamientos estratégicos" por parte de los operadores incumbentes, en este caso, Telefónica (eleconomista.es)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Refarming fréquences 1800 / 4G  / Royaume Uni

• Everything Everywhere will begin selling the country’s first fourth-generation wireless service in plans starting at 36 pounds ($57.65) a month with a two-year contract. The first print ads for the new service will appear on Oct. 30, the day the plans go on sale. EE priced its 4G service at 10% to 20% higher than plans for third-generation technology and promised performance about five-times faster than the older network. (Financial Times, Reuters)

Modèle économique

• In mobile world, tech giants scramble to get up to speed. Intel made its fortune on the chips that power personal computers, and Microsoft on the software that goes inside. Google’s secret sauce is that it finds what you are looking for on the Internet. But the ground is shifting beneath these tech titans because of a major force: the rise of mobile devices. (nytimes.com)

m-commerce

• La vente à distance passe de plus en plus par les mobiles selon une enquête du Crédoc. 30 % des Français disent consulter des sites marchands depuis leur mobile afin de se renseigner sur les produits ou services proposés. Ils n'étaient que 16 % dans l'enquête de 2010 (Les Echos)

m-paiement

• Vodafone will launch an international mobile money transfer service as part of a wider expansion of the M-Pesa financial services platform that has become a popular payment system in countries such as Kenya (Financial Times)

• Pour Google, le paiement par NFC ne sera pas mûr avant trois à cinq ans (businessmobile.fr)

Opérateurs/offres

• Virgin Mobile lance une offre illimitée Extaz S à 24,99€ dans son réseau de distribution (Communiqué Virgin)

• SFR  lance Joe Mobile, un nouvel opérateur low-cost pour concurrencer Free Mobile (Le Parisien, businessmobile.fr)

Subvention des terminaux

• Fraude sur smartphones : décryptage du phénomène (meillurmobile.com)

Pannes

• En Europe les réseaux mobiles sont responsables de 60% des pannes informatiques en 2011, selon l'agence européenne de sécurité informatique et réseau (Le Monde)

TÉLEÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Orange mise sur l'Afrique. Avec déjà 74 millions de clients dans son portefeuille et un objectif de 7 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015, l'Afrique constitue un précieux relais de croissance pour le groupe français (La lettre de l'Expansion)

• Vivendi cherche un repreneur pour Maroc Telecom. Actif stratégique pour le Maroc et première capitalisation de la Bourse de Casablanca, l'avenir de l'opérateur ne se décidera pas sans l'aval du roi. Qtel, Etisallat et France Télécom sont sur les rangs (Le Figaro)

• Softbank deal for Sprint turns on spectrum. Softbank acquisition of Sprint Nextel would likely give the Japanese company effective control over two U.S. wireless carriers that hold rights to coveted airwave spectrum, adding to the appeal of the $20 billion deal. For U.S. consumers, that could translate into better network quality and more affordable smartphone payment plans, analysts said. Softbank last Monday said it planned to buy a 70% stake in Sprint. Sprint subsequently said it planned to raise its stake in Clearwire, a small but spectrum-rich U.S. wireless carrier, to 50.4% from 48%. (Wall Str. jal)

• La Haye : KPN fait moins bien que prévu au 3T, mais confirme ses objectifs annuels (AFP)

• Koweit : Zain annonce un bénéfice trimestriel en chute de 17,4% (AFP)

• Russian Megafon postpones its London offering (Financial Times)

• China Mobile's revenus rises (Wall Str. jal)

INTERNET

Cloud

• Internet, le retour des frontières. Avec le développement spectaculaire du cloud computing, les Etats reviennent en force pour tenter de nationaliser le stockage des données sensibles des entreprises et des particuliers. Afin de résoudre les problèmes–réels– de sécurité des données, les Etats profitent de cette nouvelle donne pour remettre la main sur Internet et favoriser leurs entreprises (Le Monde)

• Le cloud, un terreau fertile pour les start-up françaises (Le Monde)

• "Qu'évoque pour vous l'idée de frontière dans le cyberespace": un entretien avec Frédérique Douzet, maître de conférences à l’Institut français de géopolitique (Le Monde)

Confidentialité des données personnelles

• Concert d'initiatives sur les données personnelles (alain-bazot.fr)

Stratégies

• Microsoft réinvente Windows pour se relancer sur le marché mobile (AFP)

• Yahoo ! dévoile les premiers éléments de sa stratégie pour relancer la croissance du groupe, avec notamment une priorité mise sur le mobile (AFP)

Résultats financiers

• Yahoo! dopé au 3T par la cession de parts dans le chinois Alibaba (AFP)

CONTENUS

Fusion TPS/Canal +

• Le Conseil d'Etat a rejeté hier la demande de Canal+ sur la levée des injonctions imposées par l'Autorité de la concurrence en juillet à propos de la fusion CanalSat-TPS. CanalSat devra ouvrir ses chaînes cinéma aux fournisseurs d'accès Internet. Cependant, le Conseil d'Etat doit prononcer un jugement sur le fond avant la fin de l'année. Et celui-ci peut très bien être différent de la décision qui vient d'être rendue - et qui dit juste que «  la condition d'urgence  » à suspendre les engagements définis par le gendarme de la concurrence «  n'est pas remplie  ». La véritable épreuve, ce sera donc en décembre (Les Echos, La Tribune, BFMTV Éco, Correspondance de la presse)

TECHNOLOGIES

Tablettes

• Le mini-iPad débarque (Le Parisien)

SECTEUR POSTAL

Social

• La Poste étudie la mise en place d'un dispositif d'alerte sur les restructurations. Les syndicats et la direction de La Poste vont lancer aujourd'hui la négociation destinée à améliorer les conditions de travail. La mise à disposition des syndicats d'un « droit d'alerte » sur la conduite des réorganisations sera notamment étudiée (lesechos.fr)