Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 15 octobre 2012

RÉGULATION

Projet de rapprochement institutionnel

L'ARCEP publie son rapport

• L'ARCEP dessine 3 hypothèses dans son rapport remis la semaine dernière au gouvernement : une hypothèse évoque la séparation des deux entités et la création d'une instance commune ; dans la deuxième option, l'ARCEP suggère une "régulation modernisée des contenus audiovisuels" ; une troisième hypothèse envisage la fusion économique des régulateurs sur le modèle britannique (Correspondance de la presse)

• L'ARCEP avance 3 scénarios pour une éventuelle fusion avec le CSA mais ne semble pas favorable au rapprochement (zdnet.fr, freenews.fr)

• Pour l'ARCEP, la fusion avec le CSA n'est pas la piste privilégiée : une fusion "déposséderait gouvernement et Parlement d'une part significative de leurs prérogatives" (lexpansion.lexpress.fr)

• L’ARCEP préfère la collaboration à la fusion avec le CSA. Dans son rapport sur le sujet, l'autorité fait comprendre qu'elle souhaite qu'une collaboration renforcée soit mise en place plutôt qu'une véritable  fusion (clubic.com)

• Pour l'ARCEP, une fusion avec le CSA n'est pas le choix le plus pragmatique (Le Monde)

• CSA et ARCEP divergent sur une fusion. Selon le gendarme des télécoms, un rapprochement des régulateurs n'a pas marché à l'étranger. Le gendarme de l'audiovisuel n'est pas d'accord (.bfmtv.com)

• Le président du CSA réagit aux premières conclusions du rapport de l’ARCEP : « Dans les propositions de l'ARCEP, il y en a une qui m'a fait sourire un petit peu, celle dans laquelle l'ARCEP dit : je vais piquer des compétences aux CSA et comme ça, tout ira bien, car ils (le CSA) sont nuls en économie, comme chacun le sait. Ils me font donc sourire et c'est le seul commentaire que je ferais. » (Satmag.fr)

Terra Nova publie son rapport

• Les recettes du  think tank Terra Nova, pour doper le numérique. Le cercle de réflexion publie un rapport sur le numérique dans lequel il prône notamment la création de deux pôles de régulation. Le premier serait articulé autour de la protection des libertés et confié à la CNIL, transformée en Autorité de protection des libertés numériques (Aplin) et qui récupérerait ainsi certaines des attributions du CSA et de la Hadopi. Le second se concentrerait sur la régulation technique et économique autour de l'ARCEP, renommée Agence de régulation technico-économique des réseaux et d'Internet (Arteri)  (Les Echos)

• Le rapport  Terra Nova sur le numérique a été préfacé par Jacques Attali qui alerte les politiques sur l'urgence d'agir dans le domaine du numérique (Les Echos)

Economie numérique/idées

• "Free, low cost et emploi : la concurrence n’est pas le diable, mais  un simple catalyseur : elle ne fait qu’anticiper et accélérer les gains de productivité dans les secteurs où une évolution technologique rapide les rend possibles … et donc inéluctables".  "Faut-il s’évertuer à protéger à tout prix et en vain ce qui – hélas- ne peut pas l’être ? Ou ne vaut-il pas mieux, tout à l’inverse, diriger ses efforts vers les voies d’avenir ?" : un billet de Nicolas Curien sur son blog

Refarming des fréquences 1800 MHz

• Le déploiement du réseau 4G sème la zizanie. La 4G de l’iPhone 5 n’est, pour l’instant, compatible qu’avec la bande de fréquences détenue par Bouygues. Ce qui énerve ses concurrents, qui ont déboursé des milliards pour développer cette technologie haut débit sur deux autres bandes de fréquences Orange et SFR font appel à l’État pour ne se faire coiffer au poteau par leur chanceux concurrent (AFP)

Télécoms, concurrence, investissements / la position du gouvernement

• Réseaux mobiles : le gouvernement réaffirme le principe de la concurrence par les infrastructures. Dans le cadre d’un train de mesures « favorables à l’emploi et à l’investissement dans le secteur des télécoms » le ministre du redressement productif et la ministre déléguée à l’Économie numérique affirment que « le déploiement par chaque opérateur de son propre réseau doit être la règle, y compris pour le dernier entrant. » et que « le recours à l’itinérance ne saurait servir de modèle économique et ne peut donc se concevoir que de manière transitoire, en tous cas dans les zones denses. » (Le blog TIC de l’Association des Maires des grandes villes de France)

• Interview de Fleur Pellerin par Le Parisien – Extrait :

Q : La France a pris du retard sur le dossier fibre optique, que comptez-vous faire?

Le président de la République a dit « dix ans » pour couvrir le territoire. C’est exigeant comme objectif. C’est un des plus gros chantiers depuis le téléphone et l’électricité. Ce qui nous paraît important, c’est de commencer par les zones mal desservies en haut débit : les zones rurales, les quartiers défavorisés…

Q : Stéphane Richard, le patron d’Orange, s’inquiète de la création d’une structure commune pour le développement de la fibre en France. Y êtes-vous favorable?

Non. En même temps, il y a un sens à mutualiser les investissements dans les zones reculées ou isolées, là où créer une prise en fibre coûte 4000 € contre 250 € en ville. Ce qui nous paraît important, c’est qu’il y ait un modèle économique sécurisé. On veut mettre en place un système qui incite les opérateurs à respecter leurs engagements et à déployer leur réseau. Pour cela, nous allons créer un observatoire des investissements et des déploiements de réseaux. (Le Parisien)

Investissement dans le très haut débit / Commission Européenne

• European Commissioner Neelie Kroes again stressed the need for fast broadband and quality digital services in order to energise the economy, generate jobs, save on CO2 emissions, and save public money. The commissioner spokes ahead of the Broadband World Forum, set to take place at the RAI Exhibition Centre in Amsterdam on 16-18 October. "Broadband is no longer considered a luxury, but instead is a 'fourth utility' for most people, " Kroes said. (telecompaper.coml)

Neutralité du Net

• "Accompagner le développement d'internet" : une interview de Philippe Logak, secrétaire général de SFR  (Club parlementaire du numérique)

• le débat sur la neutralité du Net se mondialise. La Conférence mondiale sur les télécommunications internationales, se tiendra à Dubaï du 3 au 14 décembre 2012, organisée par l'Union internationale des télécommunications, va réviser le Règlement des télécommunications internationales, traité global mettant en place les principes généraux régissant l'établissement et l'exploitation des télécommunications internationales. Le but : faciliter l'interopérabilité des réseaux et l'échange de trafic à travers les frontières (pcinpact.com, Edition Multimédia)

Italie/Vers une séparation structurelle de l’opérateur historique ?

• Italy's Antitrust Authority believes that the time is ripe for the separation of Telecom Italia's fixed telephony network, in light of the degree of opening of the telecommunications sector to the market. This conclusion is included in the report sent by the Antitrust Authority to the Italian government and Parliament, stressing that 'the development of new ultra wide broadband fixed networks, as well as the 4G mobile networks, represents a sensitive stage in the competition process of the markets, in view of the opportunities for entry for new operators and the laying of structural foundations that impact on the development of competition in the medium to long term'. (telecompaper.com)

L'ÉVÈNEMENT : DISCUSSIONS ENTRE VIVENDI ET LES FONDS D'INVESTISSEMENTS PROPRIETAIRES DE NUMERICABLE POUR UN RAPPROCHEMENT AVEC SFR

• Vendre SFR à tout prix. Vivendi discute d’un rapprochement de sa filiale de téléphonie avec Numericable. Il explore aussi sa revente à Vodafone (Le Journal du Dimanche, Le Figaro, pcinpact.com, bfmtveco.fr AFP)

• Vivendi envisage plusieurs scénarios pour l'avenir de SFR. Une fusion avec Numericable ? Une vente à Vodafone ou à des fonds d'investissement ? Une introduction en Bourse ? Vivendi, la maison mère de SFR, est aujourd'hui ouverte à tous les scénarios en ce qui concerne l'avenir de sa filiale. Des négociations sont en cours entre les dirigeants de Vivendi et les actionnaires de Numericable - Altice, Cinven et Carlyle, trois fonds d'investissement -pour rapprocher les deux opérateurs. Bercy suit le dossier de très près (Les Echos, latribune.fr)

• Agitation générale dans les télécoms. Le marché des télécoms français ressemble à un souk, où tout le monde commerce ensemble. L'arrivée de Free a mis tous les opérateurs d'accord sur une chose : il n'y a pas de place pour quatre acteurs (JDD)

• L'alliance de la puissance de SFR (21 millions de clients rien que dans le mobile) et de Numericable créerait un mastodonte. Le rapprochement serait un moyen pour Vivendi de se débarrasser de l'opérateur mobile (Libération)

• SFR-Numericable : à qui profitent les rumeurs ? Les actionnaires des intéressés tentent de calmer le jeu sur ces discussions « très préliminaires. » Vivendi s'interroge sur l'origine des fuites et le risque d'instrumentalisation boursière (latribune.fr)

• Vivendi in SFR telecoms merger talks (Financial Times)

• Vivendi veut se désengager des télécoms à l'étranger pour se recentrer sur les médias. GVT et Maroc Telecom sont à vendre, car leur développement mobiliserait trop de capitaux au cours des prochaines années (Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• Paris ouvre ses toits aux antennes 4G. Après un an de blocage, le Conseil de Paris devrait entériner demain une nouvelle charte donnant le feu vert au très haut débit mobile dans Paris, une des dernières grandes villes à sauter le pas (Les Echos)

MVNO

• "Virgin Mobile a plutôt bien résisté à la tornade Free" : une interview de son président, Geoffroy Roux de Bézieux (Le Parisien, AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs

• Les investissements de Numericable dans la fibre optique tardent à payer. En cinq ans, Numericable a investi 1 milliard d'euros dans la fibre. Il revendique 532.000 abonnés à l'Internet à très haut débit (Les Echos)

• France Télécom table sur une hausse du nombre de clients cette année. Le PDG de l'opérateur télécoms, a indiqué que le groupe regagnait des clients depuis fin juin. A fin juin, France Télécom avait perdu environ 600.000 de ses 26 millions d'abonnés, après l'offensive de Free (AFP, Les Echos)

• Le Conseil constitutionnel valide la présence de fonctionnaires chez France Télécom (AFP)

Equipementiers

• Alcatel-Lucent ne trouve plus grâce aux yeux du courtier helvète UBS, qui abaisse sa recommandation de "neutre" à "vendre" (latribune.fr)

Collectivités territoriales

• La stratégie d'agglomération très haut débit du grand Lyon (Communiqué)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

4G aux Etats-Unis

• US mobile operators may see earnings boost from data tariffs (Dow Jones)

• Le japonais Softbank a annoncé lundi vouloir prendre le contrôle du 4ème opérateur américain Sprint Nextel, pour la somme faramineuse de 20 milliards de dollars (AFP)

• Masayoshi Son, le PDG qui secoue le patronat japonais plan-plan (AFP)

• Combat de titans sur le marché américain des télécoms. Softbank cherche à entrer aux Etats-Unis, tandis que Deutsche Telekom cherche à fusionner sa filiale T-Mobile, numéro 4 du marché, avec le numéro 5 , MetroPCS (Le Figaro)

• Le japonais Softbank pourrait rebattre les cartes de la téléphonie mobile aux Etats-Unis (Le Monde)

• Standard & Poor's a placé la note de la dette à long terme de Softbank sous surveillance négative après que celui-ci eut fait part vendredi de discussions pour racheter son concurrent américain Sprint, une opération pouvant être très onéreuse (AFP)

• Softbank investors in no rush for Sprint (Financial Times)

• Sprint said to bec loser to ad eal with Softbank (nytimes.com)

Opérateurs

• T-Mobile having trouble getting through (Wall Str. jal)

• Telefonica vend son activité de relation clientèle, Atento, au fonds américain bain capital pour 1,039 milliard d'euros (AFP, Wall Str. jal)

• Standard and Poor's envisage d'abaisser d'un cran la note actuelle de BBB de Telefonica, en raison de son exposition au risque souverain de l'Espagne (AFP)

• Branson raising $90m to toll out the Virgin Mobile brand to at least six new markets (Financial Times)

Equipementiers

• Le groupe franco-italien de semi-conducteurs STMicroelectronics étudierait une éventuelle scission de son activité en deux, l'une regroupant ses produits digitaux, l'autre analogique (bloomberg.com, Les Echos)

• Cisco, gagnant et artisan de la peur envers les routeurs chinois ? Selon la presse, Cisco pourrait bien avoir contribué à la campagne menée aux Etats-Unis contre les routeurs chinois. Cisco, vivement concurrencé par Huawei et ZTE, aurait commencé dès 2011 à mettre en garde les entreprises des télécoms, des clients potentiels, contre un risque d’espionnage (zdnet.fr, lemagit.fr)

• Alcatel-Lucent va supprimer 1.000 postes en Inde, soit 9% de ses effectifs dans le pays, dans le cadre du programme de restructuration annoncé cet été par l'équipementier télécoms (economictimes.indiatimes.com)

• Le chinois ZTE, concurrent d'Alcatel-Lucent, en difficulté. La société, basée à Shenzhen, a subi de plein fouet le ralentissement de l'économie, qui s'est répercuté sur ses ventes. Celles-ci ont chuté de 13 % au troisième trimestre, en raison des « retards d'investissement à l'étranger ». En outre, pour expliquer cette contre-performance, le groupe met en avant « un grand nombre de contrats à faible marge signés en Europe, en Asie et sur notre marché domestique » (Les Echos, AFP)

Afrique

• Le Sénégal a soldé son contentieux avec l'opérateur de téléphonie mobile luxembourgeois Millicom sur la validité d'une licence (AFP)

INTERNET

Cloud

• IBM défie les nouveaux spécialistes français Cloudwatt et Numergy. Le géant américain a dévoilé sa propre offre, qui permet aux entreprises d'héberger leurs données sur le territoire national (Les Echos)

CONTENUS

Les suites de la fusion TPS-Canal+/Le Conseil constitutionnel donne tort à Canal + sur sa QPC

• TPS : Canal+ perd une bataille. Le Conseil constitutionnel a rejeté le recours de Canal+ contestant les pouvoirs de l'Autorité de la concurrence. Canal+ voulait faire annuler les injonctions qu'elle lui a imposées en juillet, dans le cadre du rachat de TPS. Deux autres recours sur le même thème sont déposés devant le Conseil d'Etat, qui doit statuer sur l'un d'eux avant le 23 octobre (Les Echos)

SECTEUR POSTAL

Etats-Unis

• Postal service woos web reatilers with same-day delivery test (Bloomberg)