Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 24 janvier 2012

RÉGULATION

Tarif du dégroupage

• L'ARCEP  a baissé les tarifs du dégroupage de 20 centimes. Ce prix était inchangé depuis 2009. Il s'établit désormais à 8,80 euros par abonné et par mois. Selon les calculs de l'ARCEP "les évolutions des tarifs d'Orange se traduiront en 2012 par un allègement des charges des opérateurs alternatifs de plus de 50 millions d'euros portant sur un chiffre d'affaires total de 2,4 milliards d'euros". En octobre, la commissaire européenne, Neelie Kroes, avait relancé l'idée d'abaisser les tarifs du dégroupage pour inciter les ex-monopoles à accélérer le déploiement de la fibre optique (Les Echos, AFP)

• France Télécom a publié de nouvelles offres de références comprenant les tarifs des offres de gros régulées pour l'année 2012. Dans sa décision du 17 janvier 2012 l'ARCEP a diminué dès 2012, la durée d'amortissement des câbles de cuivre de 25 à 13 ans, et porté progressivement la durée d'amortissement des actifs de génie civil de 40 à 50 ans d'ici 2021. Cet allongement programmé devrait orienter à la baisse les tarifs du dégroupage total établis par France Télécom, au-delà de 2012 (boursier.com, Communiqué ARCEP)

• L'ARCEP a salué lundi la baisse par Orange de ses tarifs de dégroupage (AFP)

FTTH

• L'ARCEP renouvelle sa recommandation de mutualisation des infrastructures passives hors des zones denses. L’Autorité se réjouit des éclairages apportés par l’avis de l’Autorité de la concurrence au Sénat, qui contribue à préciser les conditions juridiques dans lesquelles les projets d’initiative publique peuvent être préparés et mis en œuvre (universfreebox.com, Communiqué ARCEP)

• Vers une révision des politiques de déploiement du très haut débit en France ? Les auditions commencent suite à la proposition de loi Maurey-Leroy visant à redéfinir le pouvoir d’intervention des collectivités afin de faciliter le déploiement du très haut débit dans les zones rurales (silicon.fr)

Fréquences/CMR

• Ouverture à Genève de la Conférence mondiale des radiocommunications le lundi 23 janvier. Les Etats-Unis craignent un "crunch" du spectre radioélectrique face à la forte croissance du haut débit mobile. (AFP-Communiqué de presse)

• World Radiocommunication Conference opens in Geneva : focus on spectrum and satellite orbital resources will have global implications for a wireless future. The World Radiocommunication Conference opened in Geneva today to review and revise the Radio Regulations, the international treaty governing the use of radio-frequency spectrum and satellite orbits . The work of this international treaty-making Conference will be conducted over four weeks until 17 February to address the changes required to the regulation of orbit/spectrum resources in the interest of the users of these scarce resources, with global implications for policy-makers, regulators, the industry as well as end-users (Communique UIT)

Normes/technologies mobiles

• L’Union internationale des télécommunications approuve les "IMT évoluées"» L’UIT a considéré que les technologies dites "LTE-Advanced"  et "WirelessMAN-Advanced" devraient être officiellement désignées "IMT évoluées". Par ce terme, on entend des systèmes largement déployés depuis 2000 et connus sous le nom de technologies mobiles 3G (agenceecofin.com)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Free Mobile

Polémique autour de l'activation du réseau

• De nombreuses antennes du quatrième opérateur ne sont pas en service. Free assure qu'il n'y a pas de problèmes de collecte ou d'interconnexion avec Orange. Les autres opérateurs se plaignent mais n'attaquent pas. Free affirme que techniquement tout va bien : "Nous n'avons ni problème de collecte, ni problème de handover. Ce sont des rumeurs propagées par nos concurrents pour nous affaiblir" explique Maxime Lombardini/DG. L'ANFr a proposé à l'ARCEP de sonder le réseau du nouvel entrant, mais l'Autorité n'en voit pas l'utilité, pour l'instant (Les Echos)

• Free Mobile : réseau partiellement allumé et sous-dimensionné ? Les doutes concernant le réseau Free Mobile ne retombent pas. Certaines sources évoquent désormais des stations de base reliées en ADSL et pas en fibre, donc moins efficaces (businessmobile.fr)

Consommateurs

• 27% des Français ont l'intention de souscrire à l'offre de Free Mobile dans les prochains mois, selon une étude réalisée par l'Ifop pour Radio Alouette. Sur l'ensemble des Français, 69% n'ont pas l'intention de souscrire à cette offre et 1% ne se prononce pas. La semaine dernière une enquête de GfK avait trouvé que huit français sur dix souhaitaient souscrire à une offre Free Mobile (ifop.fr, tempsreel.nouvelobs.com, AFP, Les Echos)

• Orange optimiste. L'opérateur voit déjà revenir vers lui "un certain nombre" de clients déçus des services mobiles de Free, a affirmé lundi son PDG, Stéphane Richard (AFP, Les Echos)

Concurrence

• Comment Orange, SFR et Bouygues doivent riposter à Free : le point de vue de Pierre-Eric Perrin/Mawenzi Partners (La Tribune)

• Numéricâble baisse son forfait illimité et l'ouvre aux non-abonnés. Le câblo-opérateur propose désormais son offre de téléphonie mobile illimitée à 19,99 euros par mois afin de mieux concurrencer Free Mobile (businessmobile.fr, Le Figaro, francesoir.fr, AFP)

Analyse

• Low cost mobile : comment Free peut-il se permettre un tel écart de prix ? Première raison : un marché français plus cher que la moyenne. Deuxième raison : la course au recrutement. Troisième raison : une nouvelle approche marketing. Quatrième raison : un modèle d’entreprise low cost (Le Nouvel Economiste)

Usages

• Les entreprises hexagonales "sous-exploitent" le potentiel qu'offre l'adoption massive des téléphones connectés à internet par les Français et des usages qui vont avec, selon un "libre blanc" présenté par Google et Performics, filiale du groupe Publicis (AFP)

Multimédia Mobile

• TDF pilote un projet de diffusion des contenus numériques sur terminaux mobiles. Ce projet, baptisé B2M (Broadcast Multimedia Mobile) et qui réunit huit partenaires, entend répondre aux besoins croissants de diffusion de contenus en mobilité. Il est financé à hauteur de 30% par le grand emprunt et devrait permettre de répondre aux contraintes de consommation de contenus numériques en mobilité (Electroniques)

4G

• Virgin Media tests 4G mobile technolgy in London (telecompaper.com)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs/social

• Comment France Télécom a redressé la barre. Stéphane Richard semble avoir réussi à faire oublier la vague de suicides qui a secoué l'entreprise (Le Monde)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• France Télécom observe depuis quelques semaines des baisses de trafic dans certains pays de la zone euro, sur fond d'incertitudes sur la conjoncture économique dans la région. "C'est quand même le signe que ça va mal et assez profondément mal", a déclaré Stéphane Richard, rappelant que le secteur des télécoms présentait habituellement un profil relativement défensif, du fait notamment de la hausse constante des besoins de communication. Il a par ailleurs confirmé qu'une cession des activités du groupe en Autriche était proche (Reuters, AFP)

• L'opérateur de téléphonie mobile américain T-Mobile USA a demandé à la FCC l'autorisation de reprendre des fréquences attribuées à son concurrent AT&T, à la suite de l'échec du rachat du premier par le second (AFP)

• L'opérateur néerlandais de télécommunications KPN a publié pour le quatrième trimestre 2011 un bénéfice net en baisse de 63%, à 176 millions d'euros et a annoncé la mise en vente de sa filiale Getronics International, spécialisée dans les services informatiques (AFP)

Equipementiers

Les fondateurs de BlackBerry jettent l'éponge

• BlackBerry change de tête mais pas de stratégie. Les deux fondateurs du fabricant canadien de smartphones, Mike Lazaridis et Jim Balsillie, ont démissionné de leurs postes de co-PDG et sont remplacés par Thorsten Heins, qui, avec pour mission de relancer la croissance de l'entreprise, n'entend pas changer de stratégie. Cette nouvelle arrivée ne semble pas avoir rassuré les marchés : l'action RIM perdait hier 6 % (Les Echos, Le Figaro, Financial Times, Wall Str Jal, AFP)

• RIM sera davantage tourné vers le consommateur,  a assuré son nouveau patron Thorsten Heins (AFP)

• Le remaniement à la tête de RIM laisse sceptique. A l'heure où le groupe canadien s'enfonce dans la crise, le choix d'une recrue interne ne semble pas à la hauteur de défis à affronter. "Thorsten Heins est un bon opérationnel, mais est-ce vraiment ce dont RIM a besoin ?" s'interroge le cabinet Gartner (La Tribune)

• Tour de passe-passe à la tête de RIM (Euro TMT)

Résultats financiers

• ST-Ericsson annonce une aggravation de ses pertes en 2011 à 841 millions de dollars, contre 591 millions en 2010, et a prévu une chute des ventes "très significative" au premier trimestre. Le directeur général Didier Lamouche, qui a pris les commandes le 1er décembre avec objectif de renouer avec la croissance et rétablir la rentabilité, a reconnu que "les ventes et les résultats opérationnels constitueront toujours un défi dans les prochains trimestres", en raison "d'une baisse à court terme des ventes d'un nouveau produit à un client important" (AFP)

• Google and Motorola/lex column (Financial Times)

INTERNET

Protection des données personnelles

• Bruxelles veut renforcer la protection des données numériques des internautes. La Commission européenne dévoilera mercredi tout un arsenal législatif qui doit permettre d'harmoniser en Europe le traitement et la protection des données numériques. Des sanctions lourdes sont prévues en cas de manquement (Wall Str Jal, zdnet.fr)

• Le citoyen "doit être informé" sur ses données personnelles ; trois questions à Viviane Reding (AFP)

• Nos données personnelles sont une mine d'or pour les entreprises de l'internet, qu'elles exploitent souvent sans que nous nous en souciions, et que les défenseurs de libertés individuelles et l'Union européenne veulent réguler.   "Les données personnelles sont le pétrole du XXIème siècle", déclare Stefan Gross-Selbeck, le patron de Xing, l'un des plus grands réseaux sociaux professionnels, lors de la conférence DLD réunissant le gratin de l'internet mondial à Munich. "Les autorités ne l'ont pas compris, pour elles les données sont un motif d'inquiétude, qui ont besoin d'être protégées", regrette-t-il. De l'avis des acteurs du secteur, la collecte de données personnelles va encore s'accroître (AFP)

Fermeture de MegaUpload

• Décryptage de l'affaire et des accusations (zdnet.fr)

• Un à un, les sites spécialisés dans le téléchargement direct (type FileSonic, Uploaded et autre FileServe), sur le modèle de MegaUpload, tirent le rideau, volontairement pour l’instant. Mais la peur du gendarme ne concerne pas que les sites de téléchargement direct : le site de streaming Allo-show-tv.com - qui permet de regarder des séries en ligne sans les télécharger - est lui aussi suspendu jusqu’à nouvel ordre, promettant sur sa page d’accueil de revenir bientôt «avec du contenu légal et libre d’accès» (Libération)

Téléchargement/piratage

• Les mesures prises contre le téléchargement illégal de musique, en particulier en France mais aussi en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis, ont porté leurs fruits en 2011, indique la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI) dans son rapport annuel. L'Hadopi s'en félicite (AFP)

Usages

• Trop ou pas assez: les Français partagés sur les services publics en ligne selon une enquête d'Harris Interactive (AFP)