Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 23 février 2012

 

regulation

Fréquences

Etats-unis

• T-Mobile urged the Federal Communications Commission to block Verizon Wireless’s spectrum and marketing deal with cable firms, saying the transaction would lead to less competition and higher wireless service fees for consumers (washingtonpost.com)

• Verizon Wireless, the largest U.S. mobile provider, should be prevented by federal regulators from buying airwaves from cable companies to avoid “excessive concentration” of spectrum, T-Mobile USA said (Bloomberg)

• L'opérateur mobile américain T-Mobile (groupe Deutsche Telekom) s'oppose officiellement à l'achat de fréquences par son concurrent Verizon Wireless, une coentreprise de Verizon et Vodafone qui est actuellement numéro un. Notant que Verizon Wireless est déjà "le plus grand opérateur et celui possédant le plus de fréquences", T-Mobile estime que si on lui permettait d'en acheter plus encore, "Verizon serait en mesure de stocker encore plus de fréquences, bloquant l'accès de ses concurrents à ces ressources éventuelles". T-Mobile a demandé en conséquence à la FCC de bloquer l'achat de fréquences appartenant à Comcast, Time Warner Cable et Bright House Networks, une transaction à 3,6 milliards de dollars annoncée en décembre (AFP)

• Verizon in spectrum spat (Wall Str Jal)

Canada

• Wind Mobile and Public Mobile – two of Canada's smallest cellphone companies – are threatening to sit out the next federal auction of radio waves needed to expand their wireless networks if space isn't set aside for new players like themselves (telecompaper.com)

Séparation structurelle/Australie

 

 

• Telstra today confirmed its acceptance of the government's conditions to its landmark structural separation undertakings, clearing the way for its National Broadband Network (NBN) deal. The telco giant lodged its revised separation plan and expressed confidence that the Australian Competition and Consumer Commission would finally accept the undertaking and remove the last hurdle in the way of its $11 billion deal to transfer its fixed-line monopoly to the NBN (theaustralian.com.au, Communiqué Telstra)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Free Mobile

Le PDG de SFR auditionné par l'Assemblée nationale

• Franck Esser s’interroge sur la « pérennité » des offres à bas coûts de Free et demande « de la transparence » sur le réseau de Free lors de son audition par l’Assemblée nationale, mercredi 22 février (AFP, Les Echos, clubic.com)

Contrat d'itinérance/Orange-Free Mobile

• Le PDG d'Orange, a indiqué que le contrat d'itinérance passé avec Free Mobile fonctionnait et qu'il n'était pas question d'une "renégociation". "Ce n'est nullement à travers les prix d'itinérance que Free a pu trouver quelques réserves, quelques noisettes, qui lui auraient permis de mettre sur la table les prix que l'on connaît", a insisté Stéphane Richard (AFP)

Analyses

• Free a juste un peu bousculé la concurrence. Le raz de marée des offres cassées de Free est peut-être moins terrible qu’on pouvait l’imaginer. Chez France Télécom, les pertes sont limitées (lanouvellerepublique.fr)

• Mais d’où vient le million et demi d’abonnés de Free Mobile? Orange a affirmé n’avoir perdu que 201 000 clients en un mois, cela implique-t-il que les autres concurrents du nouvel entrant (SFR, Bouygues, Virgin …) ont perdu 1,3 million d’abonnés à eux seuls ? Non bien sûr, même si les MVNO sont en première ligne de la perte d’abonnés. Explications (lepoint.fr)

• La troisième partie du petit état des lieux de la téléphonie mobile en France (01net.com)

Consommateurs

• Forfaits : deux tiers des Français paient plus de 20 euros. Selon le baromètre Paris-Dauphine/Médiamétrie, l'arrivée de Free Mobile montre que 85% des  français sont prêts à changer d'opérateur pour baisser leur facture (Le Figaro)

Paiement sans contact

• Les banques passent à l'offensive et s'estiment légitimes pour capter le marché du paiement mobile sans contact. Les initiatives se multiplient (Les Echos)
• La banque Société Générale se lance dans les technologies de paiement sans contact (NFC) par téléphone portable en signant un contrat avec Oberthur Technologies pour le déploiement de ce service auprès de ses clients français dès cette année (AFP)

Distribution

• Le Crédit Mutuel, qui vend depuis 2006 des forfaits et des mobiles dans ses agences bancaires, va ouvrir des boutiques dédiées à la vente de terminaux (Les Echos)

MVNO

• Zero forfait Entreprises annonce de nouvelles offres et relance la concurrence sur le marché télécoms  pour les TPE-PME (Communiqué)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Résultats financiers d'Orange

Les résultats

• France Télécom a reconnu avoir souffert l'an dernier d'un contexte général plus difficile qu'anticipé" et a préparé les esprits à un probable abaissement du dividende pour 2013 même si sa division mobile semble résister à l’arrivée de Free Mobile ; si l’opérateur mobile a perdu 201 000 clients en 2011,  seulement 40% des clients partis sont allés chez Free, soit « 15% à 20% de plus que d’habitude » affirme Stéphane Richard. Orange a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 3,8 milliards d'euros, en retrait de 20% sur celui de 2010 ; le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 1,6% en 2011 à 45,2 milliards d'euros (AFP)

•  L'offensive de Free Mobile pèsera sur les comptes 2012 d'Orange. Pour tenir compte de la conjoncture plus difficile que prévu et de l'arrivée de Free Mobile, le dividende sera réduit de 350 millions d'euros en 2012 et 2013 (Les Echos, latribune.fr, boursier.com, lex column/Financial Times)

•  Orange secoué par l'arrivée de Free Mobile. L'opérateur estime qu'il pourrait perdre jusqu'à un million d'abonnés mobile en 2012. Ses comptes seront également impactés, son dividende ajusté à la baisse (Le Figaro)

• Orange amer après l'arrivée de Free. Selon France Télécom, parmi les cas d'abonnés partis chez Free Mobile "75% étaient des freenautes" (Libération)

• L'arrivée de Free Mobile a fait perdre 0,7% de sa base clientèle à Orange (Correspondance de la presse)

• Orange a perdu 201 000 abonnés depuis l'arrivée de Free et a acquis 837 000 nouveaux clients entre le 1er janvier et le 15 février. Orange, qui, dans un premier temps, s'était plaint d'une utilisation plus importante que prévu de son réseau par Free, souligne maintenant que le «trafic généré par les abonnés de Free mobile pourrait être substantiellement plus élevé que prévu», et donc potentiellement plus rémunérateur mais, «sans que cela ne nuise à la qualité de service des clients d'Orange» (leparisien.fr)

• France Télécom joue la prudence en 2012. Le groupe anticipe une baisse de son cash flow opérationnel de plus de un milliard d'euros en 2012 dans un contexte de dégradation plus marquée que prévu de la conjoncture et de pressions concurrentielles accrues. L'opérateur historique a dégagé des résultats 2011 en ligne avec ses objectifs (Reuters)

• France Télécom-Orange, la fin d'une époque. Le groupe annonce, pour la première fois, une baisse des dividendes sur le prochain exercice. En dépit de l'accord d'itinérance qui le lie à Free - et qui lui garantit un revenu fixe d'un milliard d'euros sur trois ans - l'opérateur est perturbé par l'arrivée du nouvel opérateur. Une tendance qui, selon les analystes, devrait s'accroître (Le Monde, 01net)

• France Télécom has included the possibility of a breakup of the euro zone in its risks assessment. "In our financial models, indeed, we took the potential breakup of the euro zone into consideration," Stéphane Richard said  (Wall Str Jal)

Réactions des syndicats

• Le syndicat CFE-CGC/Unsa estime que la baisse des dividendes est « trop tardive » et « insuffisante » (Communiqué, AFP)

Economie numérique

• Le numérique est-il soluble dans le grand emprunt ? Le commissariat aux investissements d'avenir, piloté par rené Ricol a du mal à dépenser l'argent !(usinenouvelle.com)

Collectivités territoriales

• Haut débit pour tous dans l'Eure : Net 27, filiale d'Altitude infrastructures,  passe le cap des 1 500 abonnés WiMAX. Un choix technologique qui se révèle salvateur pour déjà plus de 54% des Eurois non éligibles à l'ADSL (Communiqué)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Deutsche Telekom a vu son bénéfice net l'an dernier s'effondrer à cause de difficultés aux Etats-Unis et de la crise grecque, et s'attend à un recul de son bénéfice opérationnel cette année (AFP)

• Telekom Austria a creusé ses pertes au quatrième trimestre 2011, plombé par une inflation galopante au Bélarus et par une rude concurrence dans la téléphonie mobile (AFP)

• Le géant émirati des télécommunications Etisalat va fermer sa coentreprise en Inde à la suite d'une décision de la Cour suprême indienne annulant sa licence au milieu d'un grand scandale de corruption (AFP)

Guerre des brevets

• Microsoft porte plainte à Bruxelles contre Motorola Mobility, qu'il accuse d'empêcher les ventes de ses produits en raison d'une utilisation abusive de brevets (Le Monde, AFP)

People

• Olivier Baujard, Deutsche Telekom CTO quits (lightreading.com)
• Le patron d'ATT, Randall Stephenson, a vu son salaire amputé de 2 millions de dollars (en bonus et en action), suite à l'échec du rachat de T-Mobile (Les Echos)

INTERNET

Taxe

• Le prélèvement sur la croissance numérique demandé par les quotidiens nationaux pourrait rapporter 140 à 150 millions d'euros à la presse (Libération)

Protection des données personnelles

Etats-Unis

•  Google visé par une action collective suite au « browsergate ». Accusé d'épier les utilisateurs de Safari et d'Internet Explorer à leur insu, le moteur de recherche est l'objet d'une « class action » aux Etats-Unis. Google met en avant l'opportunisme de ses concurrents, engagés dans une lutte féroce sur ce marché (Les Echos)

•  Les projets qui rendraient à l'internaute le contrôle des données (Les Echos)

•  La Maison blanche propose d'établir une "déclaration des droits" pour protéger la vie privée des internautes, une initiative qui pourrait donner à terme davantage de moyens au gouvernement face à des géants du secteur comme Google ou Facebook (latribune.fr, AFP)

•  Web firm to adopt "no track" button (Wall Str Jal)

•  Les autorités californiennes ont trouvé un accord avec les six principaux éditeurs de systèmes d'exploitation pour appareils portables, dont Apple, Google et Microsoft, pour fixer des règles garantissant la confidentialité des données (AFP)

Europe

• Viviane Redding a été auditionnée par le Sénat sur les récentes propositions de Bruxelles en matière de protection des données individuelles (Correspondance de la presse)

Consommateurs

• La Cour d'appel de Montpellier a condamné un hébergeur à retirer des informations personnelles d'un internaute, qui avaient été révélées par un tiers sur un forum de discussion (01 Business)

Hadopi

• Que faut-il faire d'Hadopi ? L'institution est très contestée. La fermeture de MegaUpload aux Etats-Unis a donné des idées aux Français qui se sont rendu compte qu'ils n'avaient pas besoin de la Hadopi pour lutter contre le piratage (Challenges) (Challenges)

Présidentielles

• Fleur Pellerin, conseillère numérique de François hollande : "non à la licence globale, "oui aux actions contre les sites pirates" et "soutien à l'offre légale" (electronlibre.info)

• "Des radios libres, à l'internet libre", par le co-fondateur de la Quadrature du net et le fondateur de Radio Verte (Libération)

Acta

• L'Union européenne va saisir la justice pour voir si l'accord international sur la contrefaçon (Acta) ne viole pas des droits fondamentaux, alors que la polémique ne cesse d'enfler autour de ce texte jugé liberticide par de nombreux internautes (AFP)

CONTENUS

TV connectée

• Un paysage réglementaire à revoir. Il s’agit d’adapter un cadre national et européen, dimensionné pour un petit nombre de chaînes, à un paysage totalement ouvert et mondialisé grâce à la télévision connectée (Les Echos)

SECTEUR POSTAL

People

 

• Le PDG de La Poste est le plus réformateur des patrons du public. Selon une étude de VcomV sur le secteur public, Jean-Paul Bailly est celui qui réforme le mieux. Il est suivi de Guillaume Pépy (SNCF) et de Augustin de Romanet (Caisse des dépôts) (challenges.fr)