Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 5 mai 2011

COLLOQUE ARCEP - CROISSANCE, INNOVATION, RÉGULATION

• L'ARCEP discute de la nécessité de la régulation sur les réseaux. Lors d'un colloque organisé par l'Arcep, les acteurs du numérique étaient invités à réagir sur les thèmes de l'innovation, de l'investissement, de la régulation. Entre le régulateur l'Etat et les acteurs privés, chacun a défendu sa vision de l'avenir du numérique (clubic.com)

Les enchères 4G seront lancées fin mai

• L'appel à candidatures pour la quatrième génération de téléphonie mobile en France sera lancé fin mai, a annoncé le ministre de l'Industrie. Free et Bouygues Telecom dénoncent une vision budgétaire "à court terme" (Le Figaro, AFP, Reuters, Dow Jones, numerama.com, generation-nt.com, Les Echos, Libération, 01net.com, Correspondance de la presse)

• Les quatre licences seront plafonnées en terme de largeur de spectre afin de préserver la concurrence. Les 30 mégahertz de fréquences seront divisés en quatre lots. La somme des fréquences pouvant être remportées par un même opérateur sera plafonnée à 15 mégahertz (degroupnews.com)

• 4G : le calendrier sera maintenu, malgré la demande de Free exhortant le ministre à reporter la date d'attribution des licences et à lancer une nouvelle consultation publique sur les points obscurs du dossier (freenews.fr)

• Martin Bouygues ne veut pas d'enchères pour la 4G. Pour le patron de Bouygues Télécom, cela n'a pas de sens de mettre aux enchères les fréquences sous prétexte quelles sont des ressources rares. Ou alors, il faut le faire pour tout secteur ayant de telles restrictions. Concernant les fréquences 4G, il faut donc un prix fixe et pas mis aux enchères pour ne pas condamner les opérateurs les moins riches  (satmag.com)

Les propositions de France Télécom pour une industrie numérique européenne plus forte

• Hier, au colloque de l’ARCEP, Stéphane Richard a fait part de ses réflexions pour renforcer le secteur des télécommunications et de l'Internet européen, bien souvent à la traîne derrière les américains, de Google à Apple en passant par Facebook. Il a comparé l'explosion des usages liés à Internet (vidéo, e-mail...) à la croissance du chiffre d'affaires des opérateurs, relativement faible. «Les chiffres d'affaires des opérateurs progressent en moyenne de 1% par an en Europe, alors que ces industriels vont devoir investir lourdement dans les nouveaux réseaux à très haut débit. Ce n'est pas soutenable à terme», a-t-il conclu, prônant une meilleure répartition de la valeur entre opérateurs et fournisseurs de contenus tels que Youtube, Spotify ou encore Netflix (Les Echos)

Vivendi demande un allégement de la régulation

• Jean-Bernard Lévy, a plaidé hier pour un allégement de la régulation pour la téléphonie mobile et le changement des systèmes de financement des réseaux, "Pour la téléphonie mobile, qui vit dans un état de concurrence exacerbé, il me semble qu'il est temps d'alléger la réglementation afin d'avancer vers le régime de droit commun", a clamé M. Lévy. "Mais nous observons malheureusement des tendances tout à fait contraires", a-t-il déploré. "Je doute que le modèle actuel de régulation sur le mobile soit pertinent et efficace. Sur ce marché, la régulation a coûté à SFR, l'année dernière, 5 points de croissance", a ajouté M. Lévy, plaidant pour que l'Arcep favorise plutôt "la voie d'accords contractuels entre les acteurs" (AFP, itespresso.fr, Correspondance de la presse)

Free pense qu'il faut poursuivre le mouvement réglementaire

• Xavier Niel, vice-président, directeur général délégué à la stratégie d'Iliad (Free), a plaidé pour la poursuite de la politique d'encadrement du régulateur afin de permettre la libre concurrence sur le marché. "Sans régulation forte des opérateurs dominants, l'extension du dégroupage, la montée en débit, la mutualisation de la fibre optique en zone moins dense ne fonctionnent pas. Nous avons besoin d'une implication quotidienne de l'Arcep, principalement sur les aspects tarifaires" (boursier.com)

• "Il faut faire le choix de la concurrence et de l’innovation dans les réseaux fixes de mobiles": Xavier Niel (boursier.com)

• Pour les patrons d'Orange et de SFR, la régulation bride la croissance. Pas pour Free : "La régulation est un succès qui a permis l'émergence de la concurrence dans le haut-débit. Sans régulation forte, il n'y aurait pas eu de dégroupage. Dans le même temps, c'est bien la concurrence qui pousse l'innovation et l'investissement. Or, ce sont les nouveaux entrants qui investissent le plus" (zdnet.fr)

Les rivaux de France Télécom critiquent le plan fibre

• Les concurrents de France Télécom estiment que la régulation aurait du favoriser la mutualisation des investissements dans un réseau en fibre optique. Le cadre actuel favoriserait trop l'opérateur historique, seul capable d'investir massivement. Xavier Niel a estimé que 500 millions d'euros étaient gaspillés chaque année dans le pays, « car chacun déploie son réseau à côté des autres ». Jean-Bernard Lévy a stigmatisé l' "absurdité" d'un "réseau ferré avec des voies différentes pour chaque société de transport". Martin Bouygues ne s'est pas départi de son franc-parler : "France Télécom décide de déployer les villes rentables partout où des réseaux d'initiative publique départementaux se dessinent, ruinant ainsi la rentabilité globale du projet des collectivités locales". Le président de Bouygues a donc proposé le déploiement d'une "infrastructure passive unique", comme cela se pratique en Grande-Bretagne avec BT Wholesale. Et il a demandé à l'Arcep de ne pas le contraindre à investir immédiatement dans la fibre, afin de prendre le temps de développer sa base de clients fixes. (Les Echos)

• "Bouygues Télécom propose le déploiement d'une infrastructure passive unique, comme tentent de le faire d'autres pays européens, en réservant la concurrence aux infrastructures actives, qui seules déterminent les niveaux de qualité de service", a déclaré Martin Bouygues. Bouygues "souhaite également que le régulateur ne le contraigne pas à investir immédiatement dans la fibre, à un moment où, nouvel opérateur dans le téléphone fixe, nous ne savons pas encore où nous avons intérêt à déployer nos infrastructures", a plaidé son président (Correspondance de la presse, AFP)

RÉGULATION

Transposition du paquet télécom

• Le gouvernement consulte. Tous les acteurs du numérique sont invités à donner leur avis sur la transposition en droit français du Paquet Télécom. L'ARCEP mais également la Cnil et le CNN pourront donc s’appuyer sur une consultation publique lancée dès à présent (clubic.com, itespresso.fr)

• Le Conseil national du numérique a été saisi pour la première fois par le gouvernement. Les dix-huit membres de cette instance consultative sont sollicités pour exprimer leur avis sur le projet d'ordonnance portant transposition du paquet télécom dans le droit français (numerama.com)

• La Quadrature du Net dénonce le simulacre de consultation1 sur la transposition des directives européennes du Paquet Télécom2 annoncée par le gouvernement. En pratique, le gouvernement a fait le choix d'éviter tout débat démocratique en transposant cette législation européenne cruciale pour l'avenir d'Internet (laquadrature.net, numerama.com)

ARCEP

• Arcep : «On ne peut indéfiniment augmenter les taxes sur les opérateurs». Les Echos ont profité du colloque du jour animé par le régulateur des télécoms pour interroger son président, Jean-Ludovic Silicani, sur la situation du secteur en France. Morceaux choisis (silicon.fr.fr)

Collectivités territoriales

• Plan de couverture des zones blanches. Si 97,7 % du territoire sont aujourd’hui couverts par les réseaux de téléphonie mobile de deuxième génération, un plan de déploiement permettant la couverture de 364 communes restant en zone blanche a été proposé le 14 janvier 2009. Un plan parfois bloqué, comme pour 5 communes de Moselle, par des considérations historiques, esthétiques et par les relations avec les communes voisines (lagazettedescommunes.com)

TÉLÉPHONIE MOBILE

m-paiement

• Micropaiements pour maxiprofits. Avec l'essor des smartphones, le marché de l'internet mobile explose et els différentes façons de payer contenus et services se diversifient. Chacun des acteurs défend âprement sa part de gâteau (dossier/Enjeux Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Résultats Iliad/Free

• Iliad (Free/Alice) a publié un chiffre d'affaires pratiquement stable (+1,1%) au premier trimestre, malgré le succès commercial de sa nouvelle offre de box internet qui lui offre le meilleur trimestre depuis 4 ans en termes de nouveaux abonnés (AFP)

• Free profite du succès de sa nouvelle box. La marque a gagné 154.000 nouveaux abonnés au premier trimestre grâce, notamment, à la Freebox Revolution. Elle affiche une part de marché de 35% au premier trimestre. Sa maison mère, Iliad, compte désormais 4, 661 millions d’abonnés au haut débit. Elle a vu son chiffre d'affaires progresser de 1,1 %, à 510 millions d'euros (Les Echos)

• Free (127 000 nouveaux abonnés au niveau Groupe) : meilleur trimestre depuis 4 ans ! Part de marché record pour Free avec 38% des nouveaux abonnés sur le 1er trimestre 2011 (32% au niveau Groupe).  Un taux de dégroupage historique dépassant pour la première fois 90% (Communiqué Iliad)

France Télécom

• Didier lombard cumule les honneurs et les euros (Libération)

• France Télécom/suicide : les coulisses d'un drame (Le Nouvel Observateur)

• La souffrance au travail enfin reconnue (Le Nouvel Observateur)

Nomination

• France Télécom : Vincent Benoit est nommé Directeur des Fusions et Acquisitions du Groupe (Communiqué France Télécom, Correspondance de la presse, Les Echos, Le Figaro)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS À L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Deutsche Telekom feels weight from data (Wall Str. jal)

• Swisscom a dégagé au premier trimestre un bénéfice net en forte hausse, dopé par des éléments exceptionnels, et a confirmé ses perspectives pour l'ensemble de l'année (AFP)

• Telenor a publié des résultats trimestriels en forte progression grâce notamment à ses actifs asiatiques mais fait face à des vents contraires en Russie et en Inde (AFP)

• Telekom Austria a relevé à 1,1 milliard d'euros son offre pour acquérir la part de 51% du capital de Telekom Srbija mise en vente par le gouvernement (AFP)

• TeliaSonera va supprimer 170 emplois en Finlande (AFP)

Équipementiers

• Huawei attaque son compatriote ZTE en Europe (Le Figaro)

• Huawei cherche à vaincre le protectionnisme des Etats-Unis (Le Figaro)

INTERNET

Point de vue

• "Pour Hadopi et pour un internet coopératif" : par Marielle Gallo, députée européenne (Libération)

CONTENUS

Droits d'auteurs

• La collecte des droits d'auteurs en question. Plus de transparence, moins de complexité. C'est en substance ce que demande la commission permanente des contrôles des sociétés de perception et de répartition des droits, placée sous l'égide d la cours de comptes (Les Echos)

TV

• Google uses old media to sel lits browser (Herald tribune)