Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 12 mai 2011

RÉGULATION

FTTH

• Très haut débit en zone rurale, l’équation coût-efficacité n’est pas simple, la mutualisation fait débat. Le 9 février dernier, le président de la République a défini un objectif de couverture de 100% des foyers en très haut débit d’ici 2025. La perspective est ambitieuse, mais jugée irréaliste par certains. Les élus locaux s’interrogent sur l’intérêt réel du très haut débit en zone rurale, au vu de la demande limitée, et pointent du doigt le coût de déploiement des infrastructures. Pourtant, afin d’attirer les entreprises, l’accès au très haut débit s’avère de plus en plus déterminant. Si des alternatives existent, difficile de savoir dans quelle mesure  elles permettront d’éviter le risque de fracture numérique. C’est pourquoi les collectivités préfèrent jouer la carte du pragmatisme et tentent de trouver des solutions alternatives pour réduire la facture. Mais difficile de savoir si ces alternatives permettront d'éviter le risque de fracture numérique (un dossier publié dans Le Nouvel Économiste)

• Benchmark européen : L’Hexagone occupe la 14° place sur 18. Ce résultat s’explique par le retard déjà pris en matière de haut débit (Le Nouvel Économiste)

• Un guide pratique pour le raccordement vertical des immeubles parisiens. Préparé en collaboration avec l'ARCEP,  guide pratique mis en ligne par la mairie de Paris a un,  propose aux copropriétés une méthodologie et des outils pour bien choisir son opérateur d'immeuble (localtis.info)

Consommateurs

• L’UFC-Que Choisir contre les forfaits de plus d’un an. UFC-Que Choisir a de nouveau réclamé mercredi de plafonner à douze mois au maximum les durées d'engagement des forfaits de téléphonie mobile, qualifiant de "verrouillage" la durée d'engagement de 24 mois. "Les consommateurs ne sont pas attachés à leur opérateur, dont ils contestent régulièrement la politique commerciale", et "leur apparente « fidélité » tient bien au verrouillage des 24 mois", indique l'association dans un communiqué (La Tribune, AFP, Communiqué de presse)

Fréquences 

• More frequencies for mobile internet by 2013.  Plans to speed up the spread of mobile internet were strongly endorsed by MEPs in Strasbourg. They also urged Europe to be bolder and take a global lead in this technology.  Bringing fast broadband web access to all European citizens and businesses, including those located in rural areas or on remote islands, is impossible without wireless internet, which needs dedicated radio frequencies for uninterrupted connection  (Communiqué de presse, Correspondance de la presse du Parlement européen)

• 4G : un rapport sur le spectre voté hier par le Parlement européen. Ce rapport de Gunnar Hökmarkfait suite à une demande du Parlement européen lors de l’examen du paquet télécom de mettre en place une véritable stratégie du spectre à l’échelle européenne (Communiqué des Députés socialistes Français)

TÉLÉPHONIE MOBILE

MVNO

L'offre de Numéricâble

• Numéricâble tente de couper l'herbe sous le pied de Free et lance la guerre des prix dans le mobile avant l'arrivée de Free. Pour 24,90 euros par mois, les abonnés de Numéricâble bénéficieront des appels illimités vers les mobiles et les fixes en France, des SMS illimités et de l’internet mobile. Si le câblo-opérateur a pris le risque de sortir une offre trois fois moins chère que les autres, c’est parce que l’ARCEP a décidé de diviser par quatre les tarifs de gros du mobile au cours des deux prochaines années. Cette décision de l’ARCEP a donné le coup d’envoi à la baisse de prix, accentuées par la perspective de l’arrivée de Free dans le mobile (Les Echos, La Lettre EuroTMT, correspondance de la presse, zdnet.fr, challenges.fr, AFP)

• Numéricâble se lance avant Free dans le mobile, mais en mode défensif. L'offre de téléphonie mobile illimitée est réservée aux seules abonnés du câblo-opérateur, et sans terminal. Un outil de fidélisation avant tout (La Tribune, Libération)

• L'offre mobile de Numéricâble est-elle vraiment "révolutionnaire"? Il ne faut pas oublier de lire les détails (lexpansion.lexpress.fr)

Conséquences possibles sur Free

• Xavier Niel en passe d'être dépassé ? Zero Forfait, Numéricâble, Prixtel : le prix des offres de téléphonie illimitée depuis un mobile est en train de chuter à toute vitesse. Free Mobile sera-t-il encore en mesure de proposer un forfait à prix cassé à son lancement ? (journaldunet.com)

• Free va devoir jouer au magicien. Pour rattraper son retard et s’imposer, Free devra faire mieux que ses concurrents. Mais sur quels plans ? Celui des tarifs, des équipements, des services ? La bataille s’annonce rude. L’opérateur pourrait dégager certes croissance et marge en convertissant au mobile une partie de ses millions d’abonnés « fixe », mais s’il veut vraiment surprendre, Xavier Niel va devoir jouer au magicien (un éditorial de David Barroux dans Les Echos)

• La guerre des prix commence avant même l'arrivée de Free (AFP)

Conséquences de la hausse de la TVA

• Les ratés de la hausse de la TVA font émerger les MVNO. Au cours des trois derniers mois, ces opérateurs sans réseau ont gagné 570 000 nouveaux clients, alors que les opérateurs de réseau qui les hébergent en ont perdu 524 000. Pour UFC Que choisir, les MVNO ont profité de la confusion autour de la hausse du TVA pour se faire connaître des clients. De plus, la baisse des terminaisons d’appel, qui va encore s’accélérer en juillet, a offert un nouvel espace économique aux MVNO, qui peuvent enfin fabriquer des offres rentables. Leur talent marketing, qui est leur véritable métier, fait le reste (Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Management

• Comment gouverne Stéphane Ricard, le communiquant patron de France Télécom (Challenges)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS À L'INTERNATIONAL

Fusions – Acquisitions

Microsoft /Skype

• Rachat de Skype : le modèle économique des opérateurs télécom traditionnels à nouveau en question. Reste maintenant à Microsoft à convaincre les opérateurs télécoms que Skype sera un vrai plus sur les Windows Phone et qu'il n'est pas une menace pour leurs profits. Or les opérateurs mobiles tentent de freiner l'accès aux services de VOIP, bien moins chers que les leurs (boursorama.com)

• Skype-high price for Microsoft's communication strategy (Financial Times)

Vivendi

• Vivendi looks to build on Brazilian operations (Financial Times)

AT&T/T-Mobile USA

• AT&T chief defends T-Mobile merger (Wall Str. jal)

• La fusion AT&T/T-mobile inquiète les sénateurs américains (AFP)

• Deutsche Telekom rules out big deals if US sale succeeds (Financial Times)

Résultats financiers

Opérateurs

• BT Group a émis jeudi des perspectives mitigées pour son exercice entamé en avril, après avoir presque doublé son bénéfice net au dernier trimestre de son précédent exercice (AFP)

• Telekom Austria a enregistré des pertes nettes de 79,2 millions d'euros au 1er trimestre, causées notamment par des coûts de restructuration (AFP)

• Singapore Telecommunications  a affiché un bénéfice en baisse au quatrième trimestre de l'exercice en cours, en raison d'une baisse des résultats de son partenaire indien et du renchérissement de la devise de Singapour (AFP)

Équipementiers

• Cisco a une fois de plus inquiété le marché mercredi avec ses prévisions, en dépit d'un bénéfice meilleur qu'attendu pour le troisième trimestre de l'exercice 2010-11 (AFP)

• Sliding Nokia (lex column/Financial Times)

Valorisation en bourse des valeurs télécom : toujours à la baisse, pourquoi ?

• C’est toujours l’hiver pour les valeurs télécoms. Alors que les analystes conseillent systématiquement ce secteur réputé sécurisant et rémunérateur, les investisseurs regardent obstinément ailleurs. Dans son étude annuelle du secteur, Standard & Poor’s estime que les télécoms devraient voir diminuer de 11% leur cash-flow libre en 2011. Certes ils conservent une opulence enviable ; les dix plus gros opérateurs européens vont disposer de plus de 35 milliards d’euros et financeront facilement dividendes et rachats d’actions. Mais d’un point de vue investisseur, l’évidence se confirme : il y a moins de risque à prêter son argent à ces machines à sous qu’à acheter leurs actions (Les Echos)

Chine

• Alcatel-Lucent et China Mobile accélèrent l’arrivée du haut débit mobile en Chine (communiqué de presse)

3G/Irak

• Zain, premier opérateur irakien, veut la 3G "immédiatement" (AFP)

TECHNOLOGIES

Système d'exploitation

• Le système Android de Google  a vocation à s'étendre partout, y compris dans l'électro-ménager (Les Echos)

INTERNET

Modèle économique

• Face aux autres géants du web, Google fait évoluer son modèle. Le moteur de recherche veut répondre à la stagnation de sa part de marché dans son métier d’origine en multipliant les partenariats avec les ayants droit. Il veut attirer le public et générer de nouveaux revenus, en s’appuyant sur tous les terminaux. Concernant la vidéo, Youtube a mis en location 3.000 films supplémentaires à la disposition du public américain et a signé avec Warner, Universal et Sony Pictures. Quant au service de musique, Google a mis en place un outil d’hébergement de musique et a tenté de nouer des accords avec les maisons de disques, démontrant sa volonté d’aller plus loin (La Tribune)

• Google lance son premier ordinateur portable. Le groupe est prêt à remettre en cause le modèle Microsoft (Les Echos, AFP)

Résultats financiers

• Meetic, numéro un européen des rencontres sur internet, a publié une perte nette de 3,2 millions d'euros pour le 1er trimestre 2011, en raison de dépenses "importantes" de marketing, mais a confirmé ses objectifs de rentabilité pour l'année (AFP)

Protection des données personnelles

• Facebook de nouveau épinglé (Les Echos)

• Google va saisir la plus haute autorité judiciaire suisse pour contester une décision d'un tribunal helvétique qui pourrait, selon le géant américain, l'obliger à fermer son service internet Street View dans la Confédération (AFP, Wall Str. jal)

Hadopi

• Le ministre de la culture en pompier de l'Hadopi (Libération)

• Baromètre de l'Hadopi : des signes positifs et encourageants (Communiqué SACD)

CONTENUS

Edition

• Google assigné par trois éditeurs français. Albin Michel, Gallimard et Flammarion réclament près de 10 millions d'euros au moteur de recherches pour contrefaçon (AFP, La Tribune, Les Echos)

SECTEUR POSTAL

Les opérateurs historiques et le marché du courrier

Allemagne

• Dernière chance pour la concurrence sur le marché postal. Trois ans après la fin du monopole, la concurrence "end-to-end" n'a pas pris. La réflexion sur la réforme actuelle de la loi cadre postale est la dernière chance d'ouvrir le marché à la concurrence avant qu'elle ne meure d'épuisement ou de lassitude (Frankfurter Allgemeine)

• "Le géant s'est réveillé" : une interview de Frank Appel, pdg de Deutsche Post (Wirtschafts Woche)

• Deutsche Post voit bondir sa rentabilité (Les Echos)

États-Unis

• La Poste américaine au bord de la faillite. L'entreprise publique risque le défaut de paiement dès le 30 septembre. Elle réclame des assouplissements à ses contraintes (suppression du courrier 1 jour sur six, augmentation du prix du timbre supérieure à l'inflation) pour faire face à la chute des volumes de courrier (Les Echos, Le Figaro)

Services

• La Poste développe ses services aux clients. Le groupe lancera d'ici quelques jours une nouvelle offre qui permettra de personnaliser le courrier de ses clients entreprises. Marc Pontet, directeur marketing et commercial, en donne les détails (Le Figaro)