Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 26 mai 2010

ARCEP/RÉGULATION

FTTH

• Le paradoxe de la fibre. David Barroux explique pourquoi, selon lui, les opérateurs télécoms n’ont que peu d’engouement à déployer la fibre alors que, sur le papier, tout devrait les inciter à investir massivement dans de vastes réseaux à fibre optique : 1/ En dépit de son potentiel technique, la fibre n’a en effet pour l’instant pas encore démontré qu’elle disposait d’un réel potentiel commercial. Les clients veulent bien d’une connexion de meilleure qualité… ils ne veulent pas forcément en payer le prix. 2/ Les opérateurs seraient contraints d’investir des milliards dans la fibre dans le simple espoir d’enrayer une spirale déflationniste ! On comprend que leurs actionnaires hésitent. 3/ Surtout que demain, le haut débit pourrait servir avant tout à doper le chiffre d’affaire de Google ou des géants du web qui emprunteront une autoroute dont ils n’auront pas payé la construction. (Editorial de David Barroux, Les Echos)

• Le secteur des télécoms s’agace du retard du très haut débit. Le déploiement de la fibre optique tarde à décoller dans l’Hexagone (70 000 foyers en 2009) alors qu’il est déjà bien engagé au Japon et aux Etats-Unis. Les opérateurs télécoms français n'investissent pas ou peu. Et l’ARCEP est pointée du doigt par certains industriels. Selon Jacques Jaillet, responsable de l’activité télécoms d’Acôme, « la fibre optique a été ralentie en France par la réglementation ». En termes d’investissements, Stéphane Richard a indiqué son intention d’investir 2 Md€ dans le très haut débit au cours des trois prochaines années (mais selon les industriels, ce plan tarde à prendre forme), Free continue à investir dans quelques grandes villes, SFR serait pour sa part très lent à investir. Bouygues Telecom hésite à se lancer en dehors de Paris. Quant à Numéricâble, après avoir investi massivement, lève aujourd’hui le pied en raison, entre autres, d’une situation financière tendue. Enfin, l’indispensable coordination entre les acteurs ayant des intérêts très divergents tarde à se mettre en place. (Les Echos)

Réseaux très haut débit et financement

• La consommation de programmes audiovisuels devrait pousser les opérateurs à investir. Les industriels espèrent que la télévision HD et 3D, et l’échange de vidéos sur le web décideront le consommateur à opter pour le très haut débit. «Plus de 75% de la bande passante des réseaux fixes était utilisée par la vidéo en 2009 », constate Yves Le Mouël. (Les Echos)

• Acôme, le premier « câblier » français. Peu connu du grand public, Acôme a réalisé un chiffre d’affaires de 267 M€ et emploie 1 400 salariés dont 1 100 en France. Jacques de Heere, directeur général adjoint d’Acôme, raconte qu’ «entre 2003 et 2008, le volume de fibre optique vendu par Acôme doublait chaque année. Mais en 2009, les commandes ont plongé, car les opérateurs ont arrêté d’investir avec la crise ». (Les Echos)

• Faut-il investir dans la fibre optique ? (La Voix du Nord)

Commission Européenne

• Le 15° rapport de la Commission européenne est publié. Les consommateurs et les entreprises pâtissent du manque de cohérence dans l’application de la réglementation de l'UE. Cela empêche non seulement les consommateurs et les entreprises, mais aussi l'économie de l'UE dans son ensemble de profiter de tous les avantages économiques liés à un véritable marché unique et concurrentiel des télécommunications d'envergure européenne. La plupart des marchés des États membres sont devenus plus ouverts à la concurrence, mais ces marchés restent nationaux. En outre, le niveau de concurrence sur les marchés varie fortement selon les États membres. Bien que le secteur européen des télécommunications ait relativement bien résisté à la tourmente financière en 2009 (0 % de croissance, alors que l'économie de l'UE dans son ensemble connaissait un recul de 4,2 %), sa croissance va désormais dépendre d'une application cohérente des règles existantes et des investissements dans des services innovants. (Communiqué de presse de la Commission, Euractiv)

• « Why Europe needs the Digital Agenda » (discours de Neelie Kroes au World Congress on Information Technology)

Neutralité des réseaux

• Net neutralité : un faux débat (suite). L’ARCEP a publié ses « éléments de réflexion et premières orientations sur la neutralité de l’internet et des réseaux ». Si ce projet a le mérite de proposer des définitions communes, l’ensemble de ce document donne aussi l’impression que ce débat porte moins sur la garantie à offrir à l’internaute pour lui permettre d’avoir accès aux contenus ou services qu’il souhaite consulter, mais plus sur le bras de fer financier que se livre un certain nombre d’entreprises. Démonstration en 3 points : 1/ c’est un débat américain (aux États-Unis, les opérateurs télécoms s’opposent aux câblo-opérateurs), 2/ un problème mobile, car avec la limitation « physique» des réseaux mobiles, la question est : qui va devoir investir pour limiter la congestion ? 3/ le cofinancement des infrastructures, le cœur du problème. Le principe du « peering » qui ne donne lieu aujourd’hui à aucune rétribution financière, n’est pas remis en cause par l’ARCEP. Mais l’Autorité reconnait que la demande des opérateurs de mettre en place une TA data relève de son champ de compétence. Un sujet qui figure d’ailleurs parmi les axes de travail de l’ORECE. (EuroTMT)

• L’ARCEP consulte sur la neutralité du Net. (Le blog TIC des Maires de Grandes Villes)

Italie - Très haut débit

• Italie : l’AGCOM s’exprime sur le Très haut débit. Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier, le Président de l’Autorité de régulation italienne (Agcom) s’est prononcé en faveur d’un développement rapide du très haut débit (THD) en Italie. Le constat de l’Agcom est assez classique : le très haut débit connaît un certain succès dans d’autres pays (la Corée et le Japon étant, sans surprise, cités en exemple) mais reste à l’état embryonnaire en Europe et plus particulièrement en Italie. Il n’y a rien de très structurant dans les propositions et positions de l’Agcom à l’occasion de cette conférence de presse. Nous noterons que l’Autorité accueille favorablement la récente décision des opérateurs alternatifs (Vodafone, Wind et Fastweb) de réfléchir au déploiement d’un réseau THD tout en reconnaissant que les actifs existants de Telecom Italia conduisent forcément à des solutions mixtes de partage public/privé. (Intervention du président de l’AGCOM)

• Ultra high-speed fibre broadband pilot launched in Rome. Telecom Italia launched a pilot project in Rome that will connect 1,000 households in the district of Prati with fibre optic cable, enabling internet speeds of up to 100 Mbps. By end-2010, the number of users of ultra broadband services in the city will grow to 80,000, mainly in the areas covered by the Belle Arti, Appia and Pontelungo exchanges. For 2012, the goal is to have a total of 350,000 clients in the Greater Rome area. The initiative is part of Telecom Italia's plan to build the NGAN (Next Generation Access Network) which will make available fibre connections to about 1.3 million customers in 13 cities by 2012, rising to more than 10 million in 2016. (TelecomPaper)

Aides d’Etat

• France Télécom obtient une victoire en justice face à la Commission européenne. Le tribunal de l’Union estime que l’avance d‘actionnaire projetée par la France en 2002 n’a pas constitué une aide d’État. (l’Agefi)

Etats-Unis

• FCC Communications Law to be Reviewed (The New York Times)

UIT

• L’UIT appelle à rendre l’Internet large bande accessible à la moitié de la population mondiale d’ici à 2015. Nouveau rapport de l’UIT sur les progrès accomplis pour atteindre les cibles définies pour la société mondiale de l’information. (Communiqué de l’UIT)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Fréquences et santé

• Allô t’es où ? La publication du rapport d’étude Interphone sur l’éventuelle dangerosité de la téléphonie mobile fait polémique. (Le Canard enchaîné)

• L’antenne-relais de la discorde incendiée. A Draveil, un transformateur d’une antenne relais a pris feu dimanche dernier. Un sinistre qui intrigue la police. Car, dans le quartier, des habitants soupçonnent l’antenne d’avoir provoqué plusieurs cas de cancer. Accident ou acte criminel ? (Le Parisien)

4G

• Is HSPA+ the end of flate-rate ? (Light reading mobile)

• How craig Mc Caw built a 4G network on the Cheap. The mobile pioneer’s Clearwire controls airwaves worth $20 billion or more (Bloomberg Businessweek)

m-paiement

• Nice, répétition générale des services NFC (New Field Communication) avant généralisation en 2011 (Le MagIT)

• Orange accélère le déploiement d’Orange Money en Afrique et lance son service de paiement mobile dans trois nouveaux pays : Le Sénégal, Le Mali et Madagascar (Communiqué de presse Orange)

Smartphones

• Le nouvel iPhone peut-être dévoilé le 7 juin (La Tribune)

• Du Bi-Bop à l’iPhone. SMS, Bluetooth, 3G, …. Inconnus il y a à peine 20 ans, ces mots font partie de notre vocabulaire courant. (DirectMatin)

Réseaux sociaux

• Le portail internet Yahoo! a annoncé hier qu'il avait acheté la société indonésienne Koprol, alliant des fonctionnalités de réseau social et de géo-localisation adaptées aux téléphones portables. (AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Consommateurs

• Téléphonie mobile : comment payer mons cher. Les opérateurs low cost révolutionnent les tarifs. Les opérateurs à bas coûts séduisent de plus ne plus de clients : ceux qui utilisent leur mobile uniquement pour téléphoner et envoyer des SMS. (France Soir)

Arnaque et télécoms

• All Communication Network (ACN), un opérateur aux étranges méthodes de recrutement. L’entreprise américaine se présente comme « leader mondial de vente directe de télécommunications » et « recrute » à tours de bras. Elle aurait déjà séduit 40 000 français (principalement dans les petites villes de province et les banlieues). Ces derniers, pour « adhérer » à l’entreprise, se sont chacun fait délester de 477 € au titre de droit d’entrée. Certains parlent déjà d’une « Affaire Madoff pour les pauvres ». (Capital)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Telefonica raises the pressure over Vivo. Hostile bid eyed for Portugal Telecom. Threat to block access to dividends (Financial Times)

• Get off the line. Portugal Telecom and Spain’s Telefonica squabble over Brazil (The Economist)

• KPN joins M2M Pack in Germany (Light Reading Mobile)

Équipementier

• UPC business launches European wholesale 10 Gigabit Ethernet Service (Communiqué de presse UPC)

Fusions-acquisitions

• L'État algérien n'autorisera pas la vente par le groupe égyptien Orascom de sa filiale algérienne Orascom Télécoms Algérie (OTA, téléphonie mobile) qui exploite la marque Djezzy au groupe sud-africain MTN, a déclaré mardi à Alger le ministre du Commerce, Hachemi Djaâboub. De son côté, le groupe égyptien Orascom n'a pas encore affiché sa volonté de vendre sa filiale de téléphonie mobile Orascom telecoms Algérie (OTA) à l'Etat algérien, a indiqué mardi à Alger le ministre algérien des Finances Karim Djoudi. (AFP)

INTERNET

Tablette et nouveaux usages

iPad

• La tablette d’Apple ouvre une nouvelle ère pour les loisirs numériques. Alors que la commercialisation de l’iPad en France débute vendredi, nous avons testé la version 3G de la tablette tactile d’Apple. Très proche de l’univers iPhone, elle annonce néanmoins de nouveaux usages du fait de sa taille d’écran. Idéalement positionné sur les activités de loisir, l’iPad est en revanche moins convaincant en usage bureautique (Les Echos)

• « Avec l’iPad, les consommateurs paieront pour des contenus qui ont de la valeur » déclare Didier Quillot, président du directoire de Lagardère Active. « Il faut installer sur les tablettes un écosystème vertueux et profitable pour accompagner la mutation de la presse vers le numérique » (Les Echos)

• L'iPad fait souffler un vent nouveau sur l'édition et la presse. L'édition voit plutôt d'un bon oeil l'arrivée vendredi en France de l'iPad, qui devrait faire décoller le livre numérique et la fait rêver d'un marché de masse, tandis que la presse espère un retour des lecteurs et des annonceurs, à condition d'offrir de nouveaux contenus. (AFP)

• L’iPad, débarque vendredi dans neuf pays après un premier succès dépassant les attentes aux États-Unis, où elle est en rupture de stock, ayant ouvert un nouveau créneau. La France, la Grande-Bretagne, le Canada, la Suisse, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Japon et l'Australie auront accès à l'iPad, avant neuf pays supplémentaires en juillet. (AFP)

• Des iPad pour tous les parlementaires européens ? Publié le mercredi 26 mai 2010par Emilien Ercolani. Dans le cadre d’un « projet sur la mobilité », les 736 parlementaires européens pourraient prochainement être dotés d’un iPad chacun. Budget : entre 368 000 et 588 800 euros. Le porte-parole du Parlement dément. (L’informaticien.com)

Concurrence

• Dell lance une tablette tactile en Grande-Bretagne avant les États-Unis. Le fabricant informatique américain Dell a annoncé la vente à partir de début juin en Grande-Bretagne d'une nouvelle tablette tactile connectée par wifi et par les réseaux téléphoniques 3G, fonctionnant sur le système Android développé par Google. (Wall Street Journal, AFP, Le Figaro Économie)

Nouveaux marchés

• Les grandes maisons d'édition espagnoles sont sur le point de lancer une grande plateforme numérique pour commercialiser conjointement leurs livres électroniques, a indiqué mardi le journal El Pais. Parmi les éditeurs : Santillana (Groupe Prisa), Planeta ou Random House (AFP)

Google

• Google lève le voile sur une partie de son modèle économique. Opération transparence chez Google. Le géant du net a révélé le pourcentage qu’il reverse aux éditeurs qui choisissent ses solutions publicitaires Google AdSense for Content et Google AdSense for Search, respectivement 68% et 51 %. Il n’a en revanche pas révélé le partage en vigueur sur AdSense pour mobile, ni sur les reversements effectués sur YouTube. (Les Echos)

Réorganisation

• Microsoft secoue son état-major. Le numéro un mondial des logiciels a annoncé ce mardi une nouvelle organisation pour sa division dans les téléphones mobiles, les consoles de jeux vidéo et les baladeurs musicaux. Robbie Bach, le patron de l'activité, quitte le groupe. (Le Figaro, La Tribune)

Données personnelles

• La réponse de Facebook pour protéger les données privées insuffisante. La réponse apportée par Facebook pour protéger les données personnelles de ses utilisateurs est insuffisante, a estimé mardi la secrétaire d'Etat à l'Economie numérique Nathalie Kosciusko-Morizet, alors que la grogne monte contre le réseau de sociabilisation. (Extraits de l’interview de Nathalie Kosciusko-Morizet  à Canal+, AFP)

Censure

• La France et les Pays-Bas ont annoncé mardi la création d'un groupe de travail chargé d'élaborer à partir de l'été un "code de conduite international" contre la censure sur internet.(AFP)

Marché

• Les ventes mondiales d'ordinateurs portables, tirées par les mini-PC, ont bondi de 43,4% au premier trimestre, la plus forte hausse enregistrée depuis huit ans (AFP)

CONTENUS

TV en relief

• TV en 3D : l’ADSL ne suffira pas. La télé en relief passera-t-elle par les tuyaux du haut-débit ? Rien n’est moins sûr, disent les principaux acteurs du marché. Free se veut plus optimiste. (01Net)

SECTEUR POSTAL

France

• Chronopost réorganisé pour reconstruire son image. L’année 2010 est pour Chronopost la dernière d’un plan triennal de transformation de l’entreprise en vue de son redressement économique. Après une année 2009 à l’équilibre d’exploitation, Chronopost va s’employer maintenant à restaurer sa marge en renforçant son offre d’express « overnight » (Transport Actualités)

Royaume-Uni

• Au Royaume-Uni, le gouverment de coalition demande à Richard Hooper de faire un nouveau rapport sur la vente de Royal Mail (The Independent, The Times)

Autriche

• Baisse des résultats de la poste autrichienne au 1er trimestre 2010 (- 1,6 % du chiffre d’affaires, - 5,1 % du bénéfice opérationnel) (Frankfurter Allgemeine)